Archive

juin 2016

Browsing

Gabarit Sorties FB

Vendredi 1er juillet

 

Plaisance du Touch

► Braderie du secours populaire, 9h – 12h et 14h – 17h

► La rue est à nous, repas de rue festif, à partir de 19h, place Bombail (infos)

 

Tournefeuille

► Booke Cii, musique et danse africaine, spectacle de fin d’année, 20h, Le Phare

 

 

Colomiers

► Les estivades, auditorium Jean Carou et Parc Duroch

 

Cornebarrieu

► Un piano au château, 19h, Château de Cornebarrieu (infos)

 

Samedi 2 juillet

Fonsorbes

► Festi’été, destination Afrique, 10h – 23h, Parc des lavoirs

► Concert d’été, 20h30 – 23h, Parc des lavoirs

 

Plaisance du Touch

► Braderie du secours populaire, 9h – 12h

 

La Salvetat Saint Gilles

► Soirée rock, à partir de 21h, espace Boris Vian

 

Colomiers

► Les estivades, auditorium Jean Carou et Parc Duroch

► Lecture petiteso reilles, 11h, Pavillon Blanc

► Concert de la fanfare, 50 ème anniversaire, 18h, Hall Comminges

 

Dimanche 3 juillet

La Salvetat Saint Gilles

► Spectacle de danse, espace Boris Vian

 

Colomiers

► Les estivades, auditorium Jean Carou et Parc Duroch

► Kermesse des commerçants, à partir de 14h, Parc Duroch

Share

horoscope

Bélier – 21 mars au 20 avril

bélier

 

Travail : Hmmm … Vous n’y croyez pas non plus à cette histoire d’augmentation.

Amour : Chut ! Pas un mot sur ce que vous avez vu.

Santé : Aie ! Du Synthol en gel fera l’affaire.

 

 

Taureau – 21 avril au 20 mai

Taureau

 

Travail : Splash ! Ne culpabilisez pas car vous n’avez rien à voir avec le suicide de votre collègue.

Amour : Bunga Bunga … Protégez vos arrières.

Santé : Ouille ! Préparation H.

 

 

Gémeaux – 21 mai au 21 juin

Gémeau

 

Travail : Bêh !! Voilà un animal qui vous apportera détente et joie de vivre après une dure journée de travail.

Amour : Hi-han ! Vous commencez à douter de l’intelligence de votre partenaire.

Santé : Brrr ? Rallumez le chauffage.

 

Cancer – 22 juin au 22 juillet

Cancer

 

Argent : Ding Dong ! En vivant au dessus de vos moyens, vous vous exposez à la visite des huissiers.

Amour : Ziiip .. Ne dévoilez pas tout le premier soir.

Santé : Glagla ? Couvrez vous.

 

Lion – 23 juillet au 22 août

Lion

 

Travail : Blablabla.. Ça fait belle lurette que vous ne croyez plus aux promesses de votre direction.

Amour : Areu – areu ! Toutes mes félicitations.

Santé : Atchoum ?  Un simple sirop fera l’affaire.

 

Vierge – 23 août au 22 septembre

Vierge

 

Travail : Slurp ! … On vous dit soumis à vos supérieurs. Quelle importance. La fin justifie toujours les moyens.

Amour : Youpie ! Votre partenaire est enfin parti ?

Santé : Glouglou ? Des centres peuvent vous aider à remonter la pente.

 

Balance – 23 septembre au 22 octobre

Balance

 

Travail : Meuh ! Votre nouveau chef est une vraie peau de vache mais vous devrez composer avec.

Amour : Bang, Bang … Il (elle) vous énervait tant que ça ?

Santé : Prout … Une semaine de carbolevure et tout rentrera dans l’ordre.

 

Scorpion – 23 octobre au 21 novembre

Scorpion

 

Travail : Beurk ! Un(e) collègue un peu trop libidineux ?

Amour : Paf !! Vous l’avez bien cherché.

Santé : Zzzz. Une perte de poids atténuerait vos ronflements.

 

Sagittaire – 22 novembre au 21 décembre

Sagitaire

 

Travail : Bof … Votre désinvolture à mettre la main à la pâte commence réellement à se voir. Reprenez vous.

Amour : Pschitt !! Votre couple prend l’eau. Mais pas de naufrage en vue.

Santé : Couic ! Pour une silhouette de rêve cet été sur la plage, pensez à une gastrectomie. Rapide et sans douleur.

 

Capricorne – 22 décembre au 20 janvier

Capricorne

 

Travail : Teuf, Teuf.. On vous reprochera une certaine lenteur dans l’accomplissement de votre travail.

Amour : Aaaaah ! Cessez ces rendez vous à l’aveugle pris sur les sites de rencontre. Bien trop de mauvaises surprises.

Santé : Crac !! Evitez tout sport violent, des risques de fracture existent.

 

Verseau – 21 janvier au 18 février

Verseau

 

Travail : Clap, Clap, Clap. Vous aurez les félicitations de votre direction même si vous maquillez un peu les résultats.

Amour : Oups ! On vous aura vu au bras d’un(e) autre. A l’avenir, soyez plus discret(e)

Santé : Et Toc ! Vous laver les mains 40 fois pas jour ; et pourquoi pas ? Mais ôtez vos 2 paires de gants avant.

 

Poisson – 19 février au 20 mars

Poisson

 

Travail : Euh … Pas motivé(e) pour changer de poste ? Comme je vous comprends.

Amour : Miam Miam ! Votre locataire du dessus vous plait tant que ça ?

Santé : Tic-tac, Tic-tac. Selon une opposition planétaire rarissime, votre temps est compté. Des erreurs peuvent toutefois advenir.

 

 

 

bobby and the queen 3

– Bobby Cargol – 

Astrologue officiel du Journal Diagonale

 

Share

14juillet

Le 14 juillet, il n’y a pas que Toulouse qui sait le fêter ! Entre Cornebarrieu, Fonsorbes, Plaisance du Touch, Tournefeuille et bien sûr Colomiers, vous devriez trouver un lieu et une date qui vous convienne pour la Fête Nationale ! Et pour que vous puissiez tout de même profiter de celle offerte par la grande ville, certaines des communes avoisinantes ont décidé de commencer les festivités un jour avant…

 

Mercredi 13 juillet

Cornebarrieu

Bal et feu d’artifice, soirée dansante animée par le groupe Dune (rock) sur les berges de l’Aussonnelle.

 

Fonsorbes

A partir de 19h, apéritif- concert offert par la municipalité, repas partagé républicain et bal, feu d’artifice à 23h sur le stade du Trépadé et reprise du bal par la suite.

 

Plaisance du Touch

Bal au bord du lac, animé par Jam City. Le feu d’artifice sera lancé depuis les berges du lac François Soula à 23h.

 

Tournefeuille

La fête commencera par une commémoration à 19h devant le monument au mort, suivie d’un vin d’honneur offert par la municipalité. Ensuite, vous aurez rendez-vous à 20h30 pour le Bal avec Didier Dulieu et Eric Boccalini puis avec LaSmala Banda ensuite, tout ça sur la place de la mairie.

 

 

Jeudi 14 juillet

La Salvetat Saint Gilles

Fête nationale espace Boris Vian

 

Colomiers

Célébration de la fête nationale, apéritif offert par la municipalité sur le Parvis de l’Hôtel de Ville à partir de 18h.

 

Toulouse

Concert NJR Tour et Feu d’artifice sur la Garonne, Prairie des filtres (infos)

 

Share

commeunefille

Il y a quelque temps, la marque féminine Always choisissait de prendre un tournant dans ses spots publicitaires : elle ne se concentre plus sur ses produits, mais sur les clientes, et sur les jeunes filles en particulier en mettant en avant le fait qu’il est souvent difficile pour elles de s’épanouir dans ce monde où être une fille peut parfois être vu comme un problème. Avec le #CommeUneFille, la marque voulait faire mettre l’accent sur toutes ces choses qu’on dit, toutes ces choses qui rabaissent un peu, et voir qui cela affecte, quelles sont les retombées. Ils ont demandé à des jeunes filles, à des jeunes femmes, à des hommes et à de jeunes garçons de faire des choses “comme des filles” : courir, lancer, se battre… des choses qui sont soit disant réservées aux garçons.

L’intention avait été quelque peu controversée sur le net, mais j’ai toujours trouvé ça formidable, de voir les réactions de chacun, de pouvoir avoir une idée du moment où les choses changent… Si vous ne les aviez pas vues, les anciennes vidéos sont dans la suite de l’article. Et elles font toujours du bien à voir, elles redonnent confiance en soi et prouve qu’on a bien fait de pas faire exactement comme on nous a dit. Elles remettent aussi le point sur les i : après tout, si on lance comme une fille, si on court comme une fille, si un boit un demi et pas une pinte comme une fille, si on tape comme une fille, c’est peut-être parce qu’on est des filles. Il ne faut pas oublier qu’on organise les choses aussi comme une fille, qu’on raisonne aussi comme une fille, qu’on aime aussi comme une fille… il y a des choses qu’on ne nous enlèvera jamais, et pour les autres, le tout suffit de le faire avec cœur et envie. En faisant les choses comme une fille, on peut quand même gagner les garçons.

La preuve en est, Always revient avec son dernier spot, sur le sport…

 

 

 

“Et quel conseil donnerais-tu aux jeunes filles à qui l’ont dit qu’elles courent comme des filles, qu’elles lancent comme des filles ou qu’elles frappent comme des filles?

Continuez, parce que ça marche. Si quelqu’un dit qu’il ne faut pas courir comme une fille, taper comme une fille ou frapper quelque chose comme une fille, c’est son problème. Parce que si tu marques des points, tu touches la balle au bon moment et tu es toujours la première, alors c’est que ça marche. Ce que les autres disent n’a pas d’importance. Je veux dire, oui je cours comme une fille, je tire comme une fille, je nage comme une fille et je me réveille le matin comme une fille, parce que je suis une fille. Et je ne devrais pas en avoir honte, et c’est quelque chose que je vais faire de toute façon. C’est ce que je leur conseillerai de faire. ”

 

 

 

 

 

Share
pianochateau
©Sophie Stacino

Le  vendredi 1er juillet, la ville de Cornebarrieu vous invite à partager un moment unique dans le parc du Château.

Tout d’abord, de 19h à 20h, un apéritif musical vous sera offert, sous les notes classiques de Laurent Nogatchewsky, pianiste de rue. Vous pourrez grâce à lui découvrir ou redécouvrir les oeuvres de Bach, Debussy ou encore Chopin sur le perron du Château. Ensuite, de 20h à 22h, la terrasse du Château vous sera ouverte pour que vous puissiez pique-niquer sur les tables, nappes et chaises mises à votre disposition pour profiter de cet espace et de la vue !

 

Château de Cornebarrieu, 1 avenue de Versailles

Informations sur le site de Cornebarrieu

Share

1 été 1 quartier Colomiers

La deuxième session de ce festival qui donne vie à un (ou deux) quartier de la ville durant l’été a pris place depuis le 4 juin dans les rues et sur les places du Val d’Aran et des Fenassiers. Un été, Un Quartier, c’est l’occasion pour tous, toutes générations confondues, de se rencontrer, d’échanger, mais aussi de découvrir des activités culturelles et sportives ensemble. Tout a bien commencé, et c’est loin d’être terminé !

Du 18 juin au 27 août

Exposition Bruno Peinado, Place du Val d’Aran et Pavillon Blanc

Bruno Peinado imagine à Colomiers une intervention à la fois intime et publique, à la fois poétique et politique…

 

 

Samedi 2 juillet, 11h

Lecture pour les petites oreilles, Maison citoyenne du Val d’Aran

Lecture d’album et contes par les bibliothécaires pour les tout petits et leur famille

 

Mercredi 6 et jeudi 7 juillet, 14h – 16h

Atelier “comme les artistes”, Pavillon Blanc

Les participants détourneront des personnages de bande dessinée populaires pour réaliser leur histoire…

 

 

Mercredi 6 juillet, 9h – 18h

Initiation sportive pour les enfants (6 – 11 ans)

Service de bus au départ des maisons citoyennes vers les stades de Colomiers, renseignements et inscription des Maison Citoyennes.

Journée sportive encadrée par les éducateurs sportifs et les animateurs des Maisons Citoyennes

 

 

Vendredi 8 juillet, 16h – 20h

“Place au Foot-Bal”, place du Val d’Aran

16h- 18h : Place au Foot-bal

Animations artistico-footbalistique et espace défis

18h – 20h : Bal-Foot et spectacle interactif musical et chorégraphique

 

 

Samedi 9 juillet, 16h

Marmitons des rues, rue du centre

Spectacle de rue familial, fanfare théâtrale et musique festive avec la Compagnie Paradis Eprouvette

 

Du 18 au 22 juillet

Le quai des savoirs à Colomiers, Initiation à l’Astronomie

  • Lundi 18 (16h – 19h), Mardi 19 (16h30 – 20h30), maison citoyenne du Val d’Aran

Ateliers de formation des jeunes à l’astronomie

Connaître les planètes, observer les étoiles… ces ateliers apprennent à voir le ciel autrement

  • Lundi 18 (16h – 19h), mardi 19 (16h30 – 20h30 ), vendredi 22 (10h – 19h), maison citoyenne du Val d’Aran

Planetarium

Un planetarium sera également installé dans la Maison Citoyenne du Val d’Aran et permettra au public d’observer le ciel guidé par un médiateur

 

 

Mardi 19 juillet, 20h

Ciné sous les étoiles “Le petit prince”, Place du Val d’Aran (ou Hall  Comminges en cas d’intempéries)

Projection précédée d’un repas partagé et de démonstrations de Parkour par l’association Street Jump 31. Après la séance aura lieu une observation des étoiles avec les jeunes de la Maison Citoyenne du Val d’Aran formés à l’astronomie.

 

Mardi 23 et mercredi 24 août, 14h – 16h

La ville gravée, Pavillon Blanc

Les participants réaliseront un livre d’artiste sur le thème de la ville, à l’aide d’une technique de gravure

 

Jeudi 25 et vendredi 26 août, 14h – 16h

3D multimédia, Pavillon Blanc

Participez à la construction d’une ville imaginaire à l’aide de logiciels et d’une imprimante 3D.

 

 

 

Les ateliers sont gratuits et ouverts pour tous dès 7 ans. Réservation au Pavillon Blanc, au 05 61 63 50 00 ou par mail action.culturelle@pavillonblanc-colomiers.fr

Renseignements auprès de la Maison Citoyenne du Val d’Aran (05 61 15 31 86), de la Direction de la culture, des sports et du développement associatif (05 61 15 23 82) ou du Pavillon Blanc (05 61 63 50 00) et sur le site internet de la Mairie de Colomiers.

 

 

Share

harcelementscolaire

Mardi dernier, une enseignante britannique a expliqué à ses élèves le harcèlement scolaire de la plus simple des façons, et il semble qu’elle ait fait immédiatement mouche. Une expérience à tenter avec nos enfants.

 

Rosie Dutton a pris deux pommes parfaitement identiques visuellement : aussi rouges, aussi grosses. Avant de les présenter à sa classe, elle en a “maltraité” une, lui donnant quelques coups mais en  faisant attention à ce que ça ne se voit pas de l’extérieur.

Devant ses élèves, elle a sorti cette dernière pomme et l’a insultée, lui disant qu’elle trouvait qu’elle puait, qu’elle avait l’air d’avoir mauvais goût… et elle l’a faite passer à ses élèves en leur demandant de faire de même. Ensuite, elle a sorti la 2ème pomme et lui a fait des compliments, avant de la faire passer elle aussi dans la classe qui a fait pareil.

Quand les deux fruits sont revenus à elle, Rosie a fait remarquer aux enfants qu’ils ne semblaient pas avoir subi quoi que ce soit, qu’ils étaient comme elle les leur avait fait passer, et qu’ils se ressemblaient toujours autant, puis elle a coupé les deux pommes.

La maîtresse raconte qu’elle n’a pas eu besoin d’expliquer énormément aux enfants pour qu’ils comprennent : bien que les 2 pommes avaient l’air indemnes, l’une était comme pourrie de l’intérieur. Le fruit qu’ils avaient insulté n’allait pas bien, ce qui illustrait parfaitement ce qui peut se passer dans la tête d’un enfant qui se fait malmener par ses camarades.

Pour terminer son expérience, Rosie Dutton a fait le rapprochement en racontant aux enfants une histoire sur elle, une fois où une personne de son entourage l’avait critiquée et où, bien qu’elle ait continué à sourire, elle se sentait abîmée à l’intérieur, comme cette petite pomme.

 

L’histoire ne dit pas si les enfants ont agi différemment suite à cela, il est encore trop tôt pour le dire. Mais l’idée est excellente et l’expérience vaut la peine d’être reconduite autant de fois que nécessaire, pour faciliter la vie de nos enfants à l’école…

Share

RedHot

Le nouvel album des Red Hot Chili Peppers est sorti ! C’était un peu la fête dans la tête du chef, moins dans la mienne. Les Red Hot, l’air de rien, c’est pas mal de souvenirs et savoir qu’ils ressortent un truc si longtemps après, c’est presque étrange. La peur que ce soit différent, moins bien, tout ça tout ça.

Après une double écoute, c’est pas mal. C’est moins énervé, mais on retrouve les riffs de guitare qui font plaisir et les mélodies saccadées qu’on leur connait. On a finalement à faire au retour plutôt réussi d’un grand basique.

 

Share

PetitJournal

Après 12 ans de service chez Canal +, et 5 ans de cette nouvelle version du Petit Journal, s’en est fini pour Yann Barthès. Pour la dernière émission, il est revenu sur les moments forts de l’émission, drôles et moins drôles, et tous les jolis mots qu’on a pu leur dire tout au long de ses années. Sur une version un peu plus longue que d’habitude (Canal+ lui a donné le droit de déborder pour la dernière), il fait des clin d’oeil à tout ce qu’a été l’émission, jusqu’à reprendre sa première polémique, celle de la cigarette qu’il avait fumé sur le plateau avec Catherine Deneuve.

L’équipe s’en va sur TF1, ce qui donne à la fois envie de se dire “ouf, on les verra toujours” et d’avoir peur que tout devienne plus édulcoré. Ils risquent d’avoir un peu moins de possibilités sur cette chaine, alors que Canal + les avait laissé faire une émission qui leur ressemblait réellement. Très souvent critiqués, le Petit Journal était unique en son genre, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas. Un peu plus cru, un peu moins rentré dans des cases, et absolument pas édulcoré. Qu’on soit d’accord avec eux ou non, ils permettent de voir les choses autrement, et ça fait du bien.

Alors merci et RIP le Petit Journal, et faites nous quelque chose de bien sur TF1.

 

 

Share