Archive

janvier 2017

Browsing

Alors que nous en sommes à l’heure où il est temps de se plier aux nouvelles bonnes résolutions prises, ou à ce moment de l’hiver où on commence à rêver de l’été et à penser maillot de bain, je suis tombée sur un article plus que sympathique, relayant une étude réalisée par ClickNDress, le premier site de recommandation de vêtements par taille et par morphologie.

D’après cette éude, la femme française pèse en moyenne 63 kg et mesure 165,4cm pour un IMC de 23.3. Voilà de quoi relâcher un peu la pression et arrêter de se prendre la tête : la femme française a une silhouette plutôt harmonieuse et est très belle ainsi (n’oublions jamais de nous dire que les françaises ont toujours été classées dans les femmes les plus belles du monde).

Côté silhouettes, les plus répandues – toujours d’après cette étude- sont celles en A (hanches plus larges que les épaules et taille marquée : 25.8%), celles en V (hanches plus étroites que les épaules : 23%) et celles en H (hanches et épaules alignées et taille peu marquée : 22.3%). Les silhouettes en X, 8 et O, bien moins répandues, se partagent le reste des pourcentages.

Cette étude – dont je n’ai trouvé que des retours et pas le document officiel – nous apprend également que la taille de soutient-gorge la plus répandue est le 90B.

 

Fortes de toutes ces découvertes, il est plus que temps de prendre le temps de souffler un peu et, plutôt que de vouloir à tout prix perdre du poids et faire des régimes, se “contenter” de se muscler un peu ! Parce que comme qui dirait “ma chérie, tu es ma-gni-faï-que”.

Je vous pose là cette magnifique chanson pour les jours où on doute…  (cette femme est parfaite.)

 

♪ If I was you I wanna be me too ♪

Si j’étais toi j’aurais aussi envie d’être moi. 

 

Share

A quelques jours de la Chandeleur et de la Saint Valentin, pendant ces fraîches journées d’hiver, l’heure est à la gourmandise… Osez d’ailleurs le jour de célébration de la crêpe, le 2 février prochain, bousculer vos habitudes et vous faire plaisir sans avoir à cuisiner.
Partez sur Cornebarrieu à la découverte des crêpes gastronomiques sublimées par un choix habile et exclusif de produits frais de notre région, auquel on ajoute la touche personnelle et créative de l’artiste qui a imaginé ce restaurant.
Car il ne s’agit pas ici de revisiter simplement les traditions et les standards sur ce que vous connaissez déjà sur les crêpes, il s’agit de découvrir l’art de la crêpe, celui qui met Crep’Chignon dans tous ses états pour toujours mieux vous surprendre.
D’associations d’idées en associations de saveurs, on admire, on ressent et on savoure chaque création… Eveillez tous vos sens au plaisir de la cuisine gastronomique à prix doux !

Sachez qu’il va vous falloir oublier de suite les bons vieux clichés breton sur les crêperies, tels que les tables en pin doré, les nappes en coton à carreaux rouge vif ainsi que les pichets et ses bolées en terre cuite ! Crep’Chigon est un restaurant élégant, cosy avec une décoration intérieure où le souci du détail et du soin est évident. Serviettes en tissu, verres à pied, jusqu’au choix original des assiettes et des tasse à Café Nespresso. Aux murs, des toiles d’une artiste locale qui expose à l’international, Christelle Delrieu (Kitou). Une adresse parfaite pour un repas en amoureux, entre amis, en famille et pourquoi pas le midi, entre collègues.
Au comptoir, le titre de Maître restaurateur vous rappelle que chaque plat, chaque réalisation qui sort des cuisines, sont d’une fraicheur et une qualité absolues. Guillaume, l’artiste et génie culinaire des lieux, vous accueillera avec le sourire et saura vous guider pour choisir vos crêpes ou de quoi les accompagner…
Préparez-vous à succomber aux dernières saveurs de saison, laissez-vous séduire, puis surprendre par les savants et exquis mariages de goûts et de couleurs.
Si vous cherchiez une table inédite où le partage et la convivialité s’associent à la gourmandise, c’est chose faite. Crep’Chigon part quotidiennement à la conquête de la gastronomie pour vous faire découvrir les crêpes autrement…

 

Le restaurant prpose une formule lunch « All Inclusive » à 14 €
Entrée(2 salades du moment)+plat (14 galettes salées)+ dessert (16 crêpes sucrées) + un verre de vin ou cidre + kf + le sourire !

 

Crep’ Chignon
5 route de Toulouse – 31700 CORNEBARRIEU – 05 34 52 11 69
guillaume@crepchignon.com
www.crepchignon.com

Dans les créations hivernales, découvrez en version salée : « les Rastas », cœurs de canard à la persillade, raisins blanc et rouge frais, chantilly moutarde avec son foie gras poêlé façon Rossini et sorbet noisettes, 18,50 €… en dessert laissez-vous tentez par la version sucrée, « la Barbe », crêpe beurre demi-sel, caramel beurre salé maison, éclat de nougatine, raisins secs macérés dans l’armagnac parsemés sur le dessus accompagnée de glace à la noisette, chantilly maison et flambée au choix, Grand-Marnier ou Rhum !

Share

La résolution sportive de début d’année fait partie, depuis quelques années, du top 3 des engagements que l’on se fait à soi-même ! La problématique elle, est de s’y tenir…
Question de planning et d’offre diversifiée, il paraît évident qu’il est aussi difficile de trouver chaussure à son pied qu’une salle de sport qui remplisse tous les critères dont on rêve. Pourtant, située au cœur des Ramassiers, la salle de remise en forme INTERIEUR SPORT est un concentré d’avantages et de confort pour tenir toute l’année vos bonnes résolutions. Petit tour de salle pour vous démontrer qu’INTERIEUR SPORT vous fera aimer le sport !

Vous cherchiez un équipier sportif pour tenir vos engagements : misez sur les 2100 m2 de cette salle qui saura vous charmer quelles que soient vos attentes… Il ne sera plus jamais question de météo, ni d’horaire, ni de choix pour vous arrêter. Vous dépensez sans compter est une promesse garantie ici, 365 jours par an… Il ne tient qu’à vous de vous motiver et de le rester sur la durée !
Aussi facile à faire qu’à vous l’expliquer… INTERIEUR SPORT est ouverte 7/7, chauffée l’hiver, climatisée l’été. Toujours prête à vous recevoir, dès 6h du matin jusqu’à 23h le soir, une grande amplitude horaire qui s’adaptera forcément à tous les emplois du temps !

Du côté du choix des activités, l’ennui n’est pas prévu au programme : cours collectifs de pilates, de cardio-danse, de body-combat, de body pump, de RPM (biking),etc. Vous pouvez assister à plus d’une cinquantaine de cours/semaine (planning accessible via le site web) et même compléter vos séances par un accès illimité et à toute heure, au plateau musculation et cardio-training. Pour vous aider sur place, vous aiguiller et vous fournir un programme d’entraînement et un suivi personnalisé, le staff de la salle est composé de 6 coaches qualifiés.

Atteindre vos objectifs et tenir vos bonnes résolutions n’auront jamais été aussi facile d’autant plus que la salle propose des activités annexes pour varier vos plaisirs sportifs en fonction de vos envies… INTERIEUR SPORT dispose aussi de 2 terrains de foot indoor (un 5×5 et un 3×3) ainsi que de 3 terrains de squash (hors abonnement et sur réservation).
Le plus dur étant fait, trouver où aller, il ne reste qu’à vous lancer… Pour finir de vous convaincre, venez faire un cours d’essai. Intérieur Sport sait rimer avec le sport facile qui s’adapte à vous et prend soin de vous… toute l’année !

 

 

INTERIEUR SPORT COLOMIERS
Zone des Ramassiers – 6 allée Olympe de Gouges

05 61 11 22 33
www.interieursport.fr
Parking/bar/restauration le midi au « Pré Carré »
Différentes formules d’abonnement : au mois, à l’année, 18 mois… étudiant, en couple ou encore à la séance !

Share

À l’occasion de la nouvelle édition du Forum de Colomiers, Terre D’emplois, le 2 mars prochain au Hall Comminges, on vous propose de faire un petit point sur l’ensemble des lieux et services qui sont là pour vous aider aussi bien dans vos recherches que dans la réalisation de vos projets…

 

1 – Être aidé pour créer son entreprise

À l’initiative de la Ville de Colomiers, des permanences et des réunions d’informations avec des partenaires de la création d’activité sont mises en place à La Mijoteuse, place Joseph-Verseille. Objectif : permettre à tout public intéressé de disposer d’un premier niveau d’information et d’accompagnement concernant son projet d’activité avec un spécialiste de ces questions. Pour cela, plusieurs structures sont mobilisées : BGE (Boutique de gestion créer), Union régionale des scoops Midi-Pyrénées et la Maison de l’initiative.

 

2 – La mijoteuse ?? C’est quoi ?

Dans quelques semaines, les entrepreneurs et porteurs de projets économiques socialement innovants qui voudront se lancer ou se sont déjà lancés, pourront travailler au sein de la Mijoteuse de Colomiers. La mijoteuse n’est ni plus ni moins qu’une « Pépinière d’activités » liée à l’économie sociale et solidaire (ESS). Cette structure ouvrira dans les locaux de l’Espace Joseph-Verseille où se trouvait l’ancienne mairie.

Sur place vous bénéficierez de nombreux services : « Accompagnement individuel et collectif, accès à un espace de coworking (bureaux partagés), mise à disposition d’autres bureaux, mutualisation des services, accès à un pôle de ressource documentaire et animation d’un espace convivial, etc…

Bon à savoir : un projet, des idées mais pas de bureau…

Sachez que les espaces de travail partagés situés au rez-de-chaussée de la Mijoteuse seront mis gratuitement à disposition des personnes ou des structures développant un projet économique correspondant aux valeurs de l’ESS.
Pour les autres, les bureaux individuels ou partagés et la salle de formation, situés au premier étage feront l’objet de conventions de mise à disposition précaire et révocable.
L’utilisation d’un bureau partagé sera facturée 15 € par mois pendant un an.
Il existe cependant 3 forfaits pour les bureaux individuels : 50 € par mois la première année, 80 € la deuxième et 110 € la troisième. Les porteurs de projets intéressés peuvent se manifester auprès de la mairie.

« Terre d’emploi », le forum incontournable des chercheurs d’emplois en Haute Garonne.

Chaque année, la Ville de Colomiers, 200 entreprises et de nombreux partenaires économiques accueillent plus de 2000 visiteurs lors de son « Forum Colomiers, Terre d’emplois ». Cette année, une fois de plus, ne manquez pas ce rendez-vous devenu incontournable dans le marché de l’emploi Toulousain. Rendez-vous le jeudi 2 mars 201, au Hall Comminges.

La Ville de Colomiers organise une fois de plus son grand forum de l’emploi qui réunit depuis 6 ans déjà, des centaines entreprises, qu’elles soient physiquement présentes ou simplement représentées, mais propose surtout sur cette seule et unique journée, 36 000 offres d’emploi dont 6 500 au niveau local et régional.
Bien entendu toutes les entreprises qui seront présentes, sont issues d’un large éventail de secteurs d’activité : services à la personne, assurance, commerce, restauration, défense, intérim, sanitaire et social, etc. À cette occasion, de nombreux partenaires accueilleront aussi les visiteurs pour les accompagner dans leur recherche d’emploi. C’est un véritable tout en un que ce forum vous propose : en quelques heures et dans un même lieu, chaque visiteur pourra, s’il le souhaite, passer plusieurs entretiens d’embauche.

 

Le point sur le marché de l’emploi columérin

Avec près de 2000 entreprises, 300 commerces et plus de 24000 emplois, Colomiers fait partie des moteurs du développement économique de la grande agglomération toulousaine et de la région. Malgré ces chiffres positifs, la Ville souhaite s’investir en soutenant l’économie et l’emploi même si ces domaines ne relèvent pas de la compétence communale.

Il existe six agents du service municipal développement, coopération, territoire. Ce service se divise en deux pôles : une mission «emploi » et une mission «développement économique et coopération internationale décentralisée».
En plus de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, la Ville a développé plusieurs actions en direction de l’économie dite «classique» mais aussi vers les nouvelles formes d’économie telle que l’économie sociale et solidaire.
Deux nouvelles structures ont été créées pour cela cette année : la Maison de l’économie, du commerce et de l’artisanat et La Mijoteuse.

Inaugurée fin octobre dernier, la Maison de l’économie, du commerce et de l’artisanat accueille le Club d’entreprise de l’ouest toulousain, ainsi que l’Office du commerce, de l’artisanat et des services (Ocas). Grâce à ce nouvel espace de travail, le Club d’entreprises de l’ouest toulousain va pouvoir continuer à mailler le territoire de l’ouest toulousain.

Share

Mais quel est donc ce sport ?

A entendre son nom, on cherche tout d’abord à comprendre en quoi peu consister un sport muni d’une vieille paire de chaussures (traduction issue du vieux français)… mais la Savate, c’est un tout autre univers ! La savate, dite boxe française est un sport de combat de percussion qui consiste, pour deux adversaires munis de gants et de chaussons, à se porter des coups (telles des touches) avec les poings et les pieds. Apparue au xixe siècle dans la tradition de l’escrime française, dont elle reprend le vocabulaire et l’esprit, la discipline se nomme d’abord « art de la savate », puis porte le nom de « boxe française » pour finalement (et officiellement) être renommée à nouveau « savate boxe française » en 2002. Discipline internationale, la Savate se décline à Pibrac en 2 versions : la savate et la savate Forme ou cardio Boxing.
Une discipline peu connue du public mais qui depuis quelques années a de plus en plus de succès, notamment pour le Cardio Boxing (savate Forme). Plus ludique et praticable à tout âge, elle se fait sans opposition. Discipline à la frontière entre les sports de combat et le fitness, elle est ouverte à tous, hommes et femmes, boxeurs pratiquants ou pas, puisque son principal objectif est la recherche du bien-être physique et mental. Elle utilise toute la gestuelle de la Savate bien entendu mais sous forme d’enchainement musical. Cette discipline développe et améliore les capacités physiques : endurance, vitesse, coordination, force et souplesse.
A Pibrac, découvrez-la au « RoundClub », une association proposant tous types d’activités mutiboxes accessibles à tous, et pratiquées en toute sécurité sous la supervision d’éducateurs diplômés et expérimentés. 3 RINGS DE BOXE, un mini-ring enfants, il faut dire que le club est dynamique et compte plus d’une centaine de pratiquants, petits et grands, toutes disciplines confondues. Venez mettre les gants, tentez l’expérience. Décidez d’adopter la version avec ou sans contact, le club vous réserve, toute l’année, le meilleur des accueils. Vous hésitez ? Découvrez au travers de son site web et sa page Facebook, de petites vidéos de présentation de « tout » ce qui vous attend sur place.

 

Page Facebook Round Club Pibrac

RCP Round Club Pibrac
Savate Boxe Française et savate Forme

Boulevard des Ecoles 31820 PIBRAC
Contact : 06 18 67 07 7 ou par mail : roundclubpibrac@sfr.fr

2 photos

Share

Bienvenu à la Pergola de Lardenne, véritable institution toulousaine depuis ….. et dont la réputation n’est plus à faire. Ce restaurant, comme les 2 autres, tous nés du même groupe « La compagnie des Pergos », aux faux airs de bistrot, chic et élégant, est une invitation permanente à découvrir les richesses de notre région dans des assiettes généreuses, à la fois traditionnelles et créatives, qui font de ce lieu authentique et convivial, une des meilleures adresses de Toulouse.

Vivez des moments savoureux et sincères où le bien-être et le bien manger se partagent aussi bien en famille, entre amis que pour vos repas d’affaires. L’ambiance y est conviviale et en cuisine, les chefs s’affairent au gré de leurs inspirations et de leur humeur, pour vous proposer des assiettes copieuses du terroir à prix tout doux. Véritable ode au Sud-Ouest, l’alchimie s’opère entre le savoir-faire des cuisiniers et les produits frais de qualités en provenance directe des marchés dont ils ont su tirer le meilleur à vous offrir.
Résultat, des plats riches en goût, hauts en couleurs pour une route gourmande des Pyrénées à l’Aveyron, en passant par le pays Basque ou encore le Gers… Découvrez les mijotés maison, les grillades au feu de bois, les poissons à la plancha… Appréciez la nouvelle carte d’hiver, les suggestions du chef avec chaque jour des nouveautés qui se révèlent en direct des fourneaux, le tout accompagné d’une bonne bouteille de chez nous.
Une table à la Pergola, c’est « beaucoup plus » qu’un lieu pour régaler vos papilles… C’est un état d’esprit « l’Esprit Pergo », qui se retrouve dans chaque entité de la Compagnie des Pergos. Savoir élever au plus haut rang notre gastronomie et notre identité culinaire dans tous les métiers de la bouche est chose faite… Restaurant ou traiteur, faites un choix gourmand.

 

Les petits plus de la Pergola-Lardenne : sa cave en libre accès !

 

L’heure de choisir votre vin sur une carte est révolue…
Direction la belle cave de la Pergola qui est en libre accès et renferme de vraies petites merveilles pour accompagner tous vos plats. En grande majorité représentative du Sud-Ouest, vous pourrez tout de même trouver de grands crus : des Bordeaux, des Bourgognes et même du Champagne, etc., des centaines de bouteilles qui plairont aussi bien aux amateurs qu’aux fins connaisseurs !

Le bonus de la Pergola Lardenne : son cabanon installé dans la cour intérieure du restaurant ! Dégustation sur place ou à emporter d’huîtres du parc de l’impératrice ou encore de plateaux de fruits de mer.

 

 

 

Le menu « Esprit Pergo » sélectionné par la rédaction : bon appétit !

En entrée, Œuf Cocotte, qui varie selon l’humeur du chef !
En plat, un tartare poêlé façon Rossini
A suivre, juste pour le plaisir, le plateau de fromage de chez Betty
Et pour finir, pour les « grands » gourmands que nous sommes, le burger de profiteroles !

Chaque jour le buffet d’hors- d’oeuvres dans le menu complet à 15 €. (E+P+D)

Le restaurant a adhéré au Club des Qualivores… Consommer via les suggestions qualivores de votre carte !

 

 

La Pergola Lardenne
262 avenue de Lardenne 31100 Toulouse

Menus : Formules midi 13€ – (entrée + plat ou plat + dessert) et 15€ (buffet à volonté, plat, dessert); Menu à 28 € –
Horaires : du lundi au vendredi de 12h/14h et du mardi au samedi de 20h/23h.
La réservation est conseillée malgré les 150 places du restaurant… pensez-y !

05 61 49 29 10
www.lacompagniedespergos.fr
Suivez votre restaurant sur les réseaux sociaux
Facebook, Twiter, Instagram…

Share

Une vingtaine de mesures environnementales entrent en vigueur dès ce mois de janvier. Pesticides, pollution atmosphérique, sacs plastiques, bonus électrique, etc. vont ainsi s’appliquer au fur et à mesure de l’année, impactant votre quotidien.

Parmi les nouveautés les plus importantes et qui touchent le plus votre quotidien, on retient en premier la disparition complète des sacs plastique à usage unique. Partis depuis le 1er juillet dernier des caisses, ce sont maintenant des rayons de fruits et légumes que leur absence se remarquera… Avis, sortez équipé (panier, poches, etc.) avant d’aller faire les courses où vous devrez acheter des sacs en papier, carton, matériaux biosourcés ou réutilisables.

Sachez que les emballages plastiques utilisés pour l’envoi de la presse et de la publicité sont également concernés.

Du côté des jardiniers, vous réaliserez vite que vos pesticides préférés ne sont plus disponibles en libre-service. Cette nouveauté accompagnera l’interdiction des pesticides pour tous les espaces verts qui dépendent de l’Etat ou des collectivités. Renseignez-vous aux Espaces Verts du Languedoc.

En matière de protection pour l’environnement, l’Agence française de la biodiversité voit le jour : issue de la loi sur la biodiversité votée en 2016, elle regroupe les quelques 1.200 agents de quatre organismes existants (l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, l’Atelier technique des espaces naturels, l’Agence des aires marines protégées et les Parcs nationaux) et va permettre de mieux coordonner les services de l’Etat dans la protection de la faune et de la flore et la préservation des espaces naturels.

 

Mais c’est du côté de la voiture que les mesures sont les plus drastiques.

  1. Création d’une vignette Crit’air obligatoire dans certaines villes pour pouvoir circuler en cas de pic de pollution (distinction entre les véhicules + ou – polluants)… mais elle ne s’appliquera pas encore à la région Toulousaine !
  2. Le diesel va devenir plus cher à compter du 1er janvier 2017. Son prix va augmenter d’environ 4 centimes par litre. Quant à l’essence, elle verra sa fiscalité allégée pour se « rapprocher » petit à petit de celle du diesel.
  3. Dans la même optique, les Français qui voudront remplacer un véhicule diesel âgé de plus de 10 ans par une voiture électrique pourront bénéficier d’une aide 10.000 euros ou de 1.000 pour un scooter électrique à compter du 1er janvier.
  4. L’obligation pour les garagistes et les professionnels de la réparation de voitures de proposer à leurs clients d’utiliser des pièces de rechange recyclées à la place de pièces neuves.  Une alternative plus économique pour le consommateur (de 30 à 50 % pour des moteurs et des boîtes de vitesse), permettant de réduire le prélèvement de matières premières.

Une adresse sur Colomiers concernant la vente de pièces auto pour professionnels et amateurs-apprentis mécano : API, zone en Jacca, chemin de la Salvetat à Colomiers (Sortie 6) – Contact : 05 34 510 510

  1. Du côté des contrôles techniques, les émissions polluantes seront « réellement mesurées », notamment celles des diesels, qui ne l’étaient pas jusqu’alors. À l’issue du test, chaque véhicule sera classé dans une catégorie : vert (tout va bien), orange (fonctionnement altéré) et rouge (réparation nécessaire). Seuls ceux appartenant à la dernière devraient être soumis à une contre-visite. Nouvelle contrainte budgétaire ?

Pour vous consoler sachez qu’un rapport de l’Ademe, démontre que ses éco-mesures appliqués au parc roulant réduiraient de 900 tonnes les émissions de particules fines, de 18 000 tonnes celles de dioxyde d’azote (NO2) et de 733 000 tonnes celles de CO2 dans votre air… A méditer !
La bonne adresse pour passer votre contrôle technique en toute confiance: Autovision Colomiers. 15 années d’expérience à votre service…
Contrôle Technique Automobile Midi Pyrénees « Autovision »

Route de Pibrac (face au boulodrome), Colomiers

Prise de rendez-vous au 05 34 36 00 22.

Share

Je m’aperçois, avec effroi presque, que je ne vous ai jamais parlé de Petit Biscuit (alors que j’étais persuadée de l’avoir fait…). Je vais donc me rattraper aujourd’hui, d’autant plus qu’on commence à l’entendre sur les ondes.

Je vous prévis de suite, ça change complètement de d’habitude : Petit Biscuit, c’est de l’électro-chill, un truc un peu doux et acidulé à la fois, qu’on peut écouter même si on n’es pas défonce (oui, c’est possible). Ses musiques sont faites pour vos playlist calmes, celles que vous mettez pour pouvoir travailler tranquillement ou pour avoir un fond musical lors de vos repas entre amis. Ca ne prend pas toute la place sonore comme certaines choses électro, dans pour autant être complètement de la minimale : avec Petit Biscuit, vous avez un chouette compromis. Et ne vous bloquez pas de suite parce que vous n’aimez pas l’électro, vous pourriez tout de même aimer cet album – qui est en fait un EP.

Petit Biscuit vous donne 5 titres à croquer tranquillement, et si jamais vous accrochez, notez qu’il est en tournée actuellement et qu’il sera présent sur scène lors de nombreux festivals cet été…

 

 

 

Share

Ce restaurant, nous vous en avions déjà parlé : rappelez-vous, on y avait retrouvé Daniel et Yannick, deux personnalités du coin qui s’étaient cachées ces derniers temps. Aujourd’hui, nous les voyons parfaitement bien !

Yannick est là dès que vous ouvrez la porte du restaurant, derrière le bar qui se trouve à votre droite, prêt à vous accueillir. Vous croiserez Daniel dans quelques instants.

LA salle du restaurant est belle et claire, grâce à la grande baie vitrée qui laisse entrer le soleil. Les table sont suffisamment espacées pour se sentir à la fois seul avec la/les personne(s) avec qui vous mangez et inclus dans un tout qui englobe les autres, ce qui donne un lieu chaleureux et agréable, que vous soyez à deux ou à plusieurs.

Installez-vous et tournez la tête vers la cheminée : vous y trouverez Daniel aux anges, bien content de retrouver son feu après  de nombreuses années à faire autre chose que griller des viandes au feu de bois. SI la  carte est belle, la carte des vins l’est encore plus. Mais ce qui est réellement intéressant, le midi du moins, et si vous voulez vous en sortir pour un prix raisonnable, c’est le menu du jour. Lorsque nous y sommes allées, le restaurant proposait une soupe de butternut, des brochettes de cœur de canard et une crème brûlée ou un moelleux au chocolat pour 14.50 €, soit le prix du plat à la carte. Il n’y a pas à dire, ça vaut le coup. Et si le plat du jour ne vous plait pas, vous pouvez toujours vos rabattre vers la pièce du boucher, qui vous sera servie comme la majorité des plats avec de la salade (très bien assaisonnée) et des frites maisons (tellement bonnes).

Ce jour-là, nous avons donc pris la pièce du boucher du jour (très belle) et le tartare de saumon – qui lui est à la carte – et nous nous sommes régalées.

Le service était rapide, ce qui nous a permis de rentrer à l’heure au bureau, tout en prenant le temps de manger le repas et de savourer notre dessert (oui, nous nous sommes bien sûr laissées tenter par le moelleux au chocolat alors qu’on n’avait plus vraiment faim…).

Si vous cherchez un lieu où aller manger en famille le soir, ce n’est pas vers là que nous vous dirions d’aller, mais si vous chercher un endroit où manger le midi entre collègues, nous vous conseillons vivement cette adresse.

 

 

Restaurant Le Damier
Espace Monestié, rue des fauvettes
Plaisance du Touch
05 61 31 96 77
le-damier.com
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Parking de 400 places.Possibilité d’étude de menu pour repas de groupe.

Share

Zorozora : Homocordus, une histoire de la musique

Vendredi 24 février, 21h00

 

 

Parce qu’ils ont une solide formation classique et jazz, ainsi qu’un sens de l’interprétation d’une qualité rare, Hélène, Sylvain et Charly peuvent quitter avec aisance le costume queue de pie et la robe de soirée quand il leur sied. C’est ce qu’ils ont fait pour ce spectacle atypique où le jeune trio, irrésistible, satirique, virtuose, nous propulse dans une histoire tout-à-fait sérieuse sur l’origine de la musique et de ses instruments. Mais au spectacle comme en grande cuisine, pas de sérieux sans saveur et la saveur ici, c’est le goût de l’humour toujours présent au bout de l’archet.

 

 

Réservation sur le site de la Salle Tempo

Share