Archive

mars 2017

Browsing

Du 15 au 24 avril 2017, la Foire Internationale s’installe au Parc des Expositions de Toulouse. Cette année encore, retrouvez sur 90 000 m² plus de 600 exposants répartis dans les différents halls en fonction de leur domaine d’activité : village des sports, espace bien-être et beauté, espace “made in sud-ouest”, village de l’économie sociale et solidaire, espace randonnée, culture geek, meet up youtubeurs ou encore espace petite enfance, tous les corps de métiers seront représentés !

Cette édition de la Foire Internationale de Toulouse mettra en avant, dans une partie du hall 2, Cuba, son art et sa culture.

 

Pour plus d’informations et pour retrouver le planning complet de l’événement, rendez-vous sur le site internet www.foiredetoulouse.com

Share

De nos jours, il semble qu’une partie de la population des villes ait envie d’un retour à une vie plus simple, plus proche des autres et d’une meilleure consommation : il y a ceux qui repartent vers les plus petites villes, et ceux qui, désireux d’habiter des lieux très vivants, se rendent aux marchés, chez leur boucher ou dans les boutiques de proximité, celles où l’on se connaît, celles où l’on se rencontre, celles qui font qu’on a l’impression d’appartenir à un endroit, à une communauté.

En même temps, on apprend à recommencer à faire attention à notre environnement et à notre Terre, en mettant des tas de choses en place pour prendre soin de notre planète : compostage, panneaux solaires, voitures électriques, développement des transports en commun….

Et pourtant, lorsque nous avons besoin de faire des achats, nous prenons nos voitures qui polluent pour nous rendre dans des supermarchés impersonnels et faire nos courses en mode automatique avant de rentrer chez nous. Je ne jette la pierre à personne, nous faisons tous ça à un moment donné, quelle qu’en soit la raison : moins cher, plus pratique, seule solution…

C’est un fait, le commerce de proximité diminue fortement dans nos villes : seules les grandes villes de plus de 500 000 habitants voient leurs boutiques de centre-ville exister réellement, voire même augmenter. Ailleurs, les chiffres continuent toujours de baisser, la faute aux grandes zones commerciales qui s’installent en périphérie, dans des espaces où tous les magasins vont pouvoir trouver la place qui est nécessaire à la présentation de leurs produits. Si ces grandes zones donnent plus de travail que les petits commerces et nous facilitent la vie (nous ne pouvons pas le nier), il est tout de même important de garder des points de vente à proximité de tous les habitants et consommateurs : les plus vieux, les plus jeunes, ceux qui n’ont pas le permis, ceux qui aiment se rencontrer à l’épicerie et prendre le temps de discuter avec le boulanger… Les petits commerces sont une force dans nos villes et quelque chose que le gouvernement croit fermement qu’il ne faut pas perdre. Pour aider les villes à faire face et à conserver leurs boutiques, des mesures ont été mises en place dernièrement : le gouvernement a ouvert un portail internet intitulé « Cour de ville » pour que les différents acteurs puissent trouver de l’inspiration et de l’aide pour leurs projets de revitalisation des centres-villes , mais l’État propose également des subventions pouvant aller jusque 400 000 € pour que ces projets prennent vie.

 

Le portail « Cœur de ville »

« Nous sommes attachés à nos centre-villes et à leurs commerces. Ils sont à la fois lieu de consommation, de rencontre et d’échange. […] Avec le portail « Cœur de ville », nous invitons à des stratégies globales de revitalisation, au-delà des commerces et de l’artisanat. »

Martine Pinville, secrétaire d’État chargée du Commerce, des l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Si ce portail (comprendre une page hébergée sur le site www.entreprises.gouv.fr sur laquelle se trouvent des documents et des liens vers d’autres sites, plus complets) s’adresse en priorité aux élus locaux et aux cadres territoriaux pour la simple raison que ce sont eux qui ont le plus de cartes en main, il est destiné à l’ensemble des acteurs ayant pour objectif de redynamiser le cœur des villes : commerçants, artisans, restaurateurs, professionnels du tourisme ou encore acteurs de l’environnement urbain, du logement, du transport, de la sécurité, de la santé, de la culture… de tout ce qui est nécessaire pour avoir une ville vivante.

Sur cette page, se trouvent des guides, des fiches, des articles de presse pour s’inspirer des autres, des études et des rapports officiels pour s’appuyer sur du concret, des outils juridiques, financiers ou encore institutionnels pour aider les acteurs à mettre en place leurs projets et leur permettre d’avancer plus facilement. Mais plus encore, ce portail s’enrichira au fur et à mesure que des stratégies seront déployées et mises en place par les différentes villes, pour permettre à tout le monde de voir les choses avancer et de ne pas baisser les bras.

Avec ce coup de pouce de l’État, les villes ont désormais la possibilité d’avoir une meilleure vision des choses et surtout celle d’être appuyées et quelque peu guidées pour voir revivre leurs centres, cœur de la vie. On devrait donc ne pas tarder à voir les choses s’améliorer et à voir nos villes revivre. Ce sera ensuite à nous de changer nos habitudes et de revenir toujours plus vers le commerce de proximité pour aider les petits points de vente à perdurer : avoir une ville vivante, c’est aussi de notre ressort !

 

 

http://www.entreprises.gouv.fr/coeur-de-ville

Share

Je cherchais des choses de manière un peu désabusée parce que rien de ce qui passant dans mes oreilles ne me faisait vraiment envie. Et au hasard de mes clics sur spotify, je suis tombée sur ce monsieur qui ma remise d’accord avec moi-même tout de suite.

C’est doux, chaud, un peu jazzy mais pas trop, avec des points de gospel un peu à la Seal de temps et à autre et quelques notes de ce qui doit être un métallophone qui font comme si une petite fée passait au milieu de ce mélange étrange aux accents mélancoliques. Avec ce mix de tout et de rien, Max Jury est tombé exactement dans ce qu’il me fallait : tout et rien de particulier mais gentiment et entraînant avec des points de nostalgie. S’il était arrivé avec des carrés de chocolat ça aurait été la perfection.

Au bout de 2 morceaux, j”étais complètement conquise, et quand on prolonge un peu l’écoute, on tombe sur des sonorités country-pop. J’adopte définitivement ce garçon et j’espère que vous en ferez de même.

Share
Grillade du jour : Chorizo

Cette semaine, on vous propose de faire un tour du côté du Pourquoi Pas, à Plaisance du Touch !

Le restaurant, situé dans la zone de la Ménude, vous accueille dans deux salles (la véranda et la salle du restaurant) mais aussi sur une terrasse ombragée où vous pourrez manger les pieds dans le sable dès le retour des (vrais) beaux jours.

Si le lieux vous propose une carte quelque peu petite, c’est parce qu’il se concentre sur la qualité des pièces proposées, que ce soit viandes et poissons. A la carte, vous retrouverez des pâtes, des salades , des poissons et des grillades faites au feu de bois ; au menu du jour vous aurez le choix entre des “classiques” (salade césar, entrecôte, mousse au chocolat ou salade de fruit…) ou bien des plats du jour, pour 16,90 € (un prix très raisonnable lorsqu’on compare aux plats à la carte). Et la quantité est au rendez-vous, tout comme la qualité.

Entrée : salade crevette, avocat, oranges et pomelos

Ce midi-là, nous avons donc opté pour deux menus du jour, en formule complète (vous pouvez choisir entrée + plat, ou plat + dessert, ou encore de prendre juste le plat du jour) : salade crevette / avocat pour nos entrées (une des salades toujours proposées dans la formule), pêche du jour pour Emma et grillade pour moi. Et, bien sûr, nous avons succombé à la crème brûlée en dessert.

 

Pêche du jour : daurade entière

Les plats se sont enchaînés rapidement de manière tout nous permettre de manger en 45 minutes environ, sans pour autant nous presser. Les assiettes étaient belles et les quantités généreuses (et chaque assiette qu’on voyait passer pour les tables d’à côté – la salle était pleine – nous faisait tout autant envie) : nous avons très bien mangé et nous vous recommandons chaudement cet endroit pour certaines de vos pauses repas (surtout quand la terrasse sera disponible !).

 

 

 

Le Pourquoi Pas
Rue Sadi Carno, ZAc de la Ménude
31830 Plaisance du Touch

ouverture le midi du lundi au dinamche de 12h à 13h30 et le soir du lundi au samedi de 19h30 à 22h30.
05 34 35 10 10 – pourquoipas-restaurant.com

Share

Si le port du casque à vélo sur la route n’est pas obligatoire pour les adultes, il l’est pour les enfants de moins de 12 ans depuis le 22 mars 2017, et ce qu’ils soient conducteurs ou passagers.
Cette mesure, qui fait suite à un décret publié au journal officiel le 22 décembre 2016, fait écho à un rapport prescrit en octobre 2015 par le Comité interministériel de la sécurité routière dans lequel 26 suggestions pour améliorer la sécurité routière étaient émises.

En cas de non respect de cette nouvelle obligation, l’adulte qui transporte ou qui encadre des jeunes cyclistes non protégés par un casque homologué aux normes françaises (NF) risque une amande forfaitaire de 4ème classe, soit 135 €.

Share

Si vous voulez découvrir la Savate Boxe Française, réservez votre soirée du 15 avril !

A partir de 19h30, le club Punch Blagnac Savate organise un grand Gala de démonstration de boxe française (celle pour laquelle on a le droit d’utiliser les mains et les pieds, contrairement à la boxe anglaise qui n’utilise que le haut du corps). Dans un premier temps, ce seront les enfants du club qui vous présenteront leurs acquis, puis vous aurez ensuite l’occasion de voir une délégation internationale affronter des boxeurs français au cours d’une dizaine de combats.

Les événements de la sorte sont relativement rares et on voit très peu ce sport sur les écrans télévisés, ceci fait de la Punch Night une soirée à ne pas manquer pour les adeptes de Savate Boxe Française et pour tous ceux qui voudraient découvrir ce sport !

 

Punch Night
Samedi 15 avril, 19h30
Salle polyvalente des Ramiers, Blagnac
10 € gradins et 15 € ring.
Informations complémentaires sur leur page facebook : Punch Blagnac Savate

Share

Top 14

Union Bordeaux Bègles / Stade Toulousain

Samedi 25 mars, 20h45, Stade Chaban Delmas

Toulouse a remonté quelque peu dans le classement depuis le dernier match, et joue encore une fois contre l’équipe qui se trouve juste après. La différence cette fois, c’est que c’est à l’extérieur… Les rouges et noirs s’en vont donc sur les terres des bordelais, pour le retour du derby de la Garonne, comme on dit. Des matchs qui ont toujours une saveur étrange… le match aller avait été en notre faveur, il nous reste plus qu’à espérer qu’il en sera de même pour celui-ci… Pour se faire du bien, on peut prendre le temps de noter que si nous avons gagné notre dernier match, les bordelais, eux, ont perdu.

 

 

 

Pro D2

Béziers / Colomiers

Dimanche 26 mars, 14h15, Stade de la Méditerranée

On a lancé les paris sur notre page Facebook, j’ai personnellement parié contre un Bitterois qu’on gagnerait, alors il va falloir y aller !

A l’extérieur c’est toujours plus compliqué, mais en ne perdant pas de vue Béziers est l’actuel 12ème du classement alors que Colomiers occupe la 3ème place, il y a clairement de quoi rentrer à la maison avec la victoire, d’autant plus que les supporters devraient être là puisque le club organise le voyage !

 

Côté vie du club, on connait les trois personnes qui prendront la tête la saison prochaine, et ce pour au moins 3 ans : Olivier Baragnon prend la place de directeur sportif de l’équipe professionnelle, Marc Dantin qui vient de Tarbes aura la responsabilité des avants et Julien Sarraute s’occupera des trois-quart !

Share

Vous avez déjà tous vu au moins une fois dans les films ou les séries américaines ces jolis gâteaux décorés de pâte à sucre… Aujourd’hui, cette tendance débarque en France ! Si on a commencé par décorer nos cupcakes et nos biscuits sablés, on trouve de plus en plus de gâteaux entièrement recouverts de pâte à sucre pour leur donner une image particulière et les faire entrer dans un thème. Mariages, naissances, anniversaires, diplôme… toutes les raisons sont bonnes pour habiller les gâteaux !

 

 

Une spécialiste à Toulouse

En début d’année, nous avons rencontré Céline Marciano, qui après avoir travaillé dans la mode a décidé de se lancer dans la cuisine et de relooker ses gâteaux. Désormais, elle créé des gâteaux dans tous les styles et pour toutes les occasions, mais elle propose aussi des ateliers pour vous apprendre à manipuler la pâte à sucre…

Et parce que Pâques arrive, que cet univers fait de petits poussins et de lapin est merveilleux, parce que nous sommes tous fans de chocolat et bien gourmands, particulièrement les enfants, nous vous avons prévu une jolie surprise.

Le mardi 4 avril, Céline sera dans nos locaux pour un de ses ateliers. A cette occasion, nous proposons à 6 de vos enfants de nous rejoindre pour venir créer et décorer leur gâteau, qu’ils emporteront ensuite à la maison pour le déguster avec vous !  Pour savoir comment inscrire votre enfant (attention, il faut qu’il ai entre 6 et 10 ans et qu’il soit disponible le 4 avril à partir de 13h15), rendez-vous sur notre page Facebook !

Share

Vendredi 24 mars

Fonsorbes

► Concert musique country Rockincher et initiation danse, 20h45, Salle Bidot

 

Plaisance du Touch

► Théâtre : Le serviteur de deux maîtres, 21h, Onyx (infos)

 

La Salvetat Saint Gilles

► Projection “à mon âge, je me cache encore pour fumer”, 20h30, cinéma

 

Tournefeuille

► Famille en fête (infos)

► Spectacle : Hakanaï, 20h30, L’Escale (info)

 

Samedi 25 mars

Fonsorbes

► Volley : match régionale 1 masculine, 20h, Gymnase Lycée Clémence Royer

 

Plaisance du Touch

► Braderie du secours catholique, 9h – 13h, Secours Catholique

► Carnaval, 14h, Place du Bicentenaire (infos)

► Handi Basket, 18h, Gymnase Jules Verne, Plaisance du Touch

► Repas dansant, 19h30, Onyx (infos)

 

La Salvetat Saint Gilles

► Carnaval, 13h30, Gymnase du collège

 

Tournefeuille

► Famille en fête (infos)

► Conférence musiquée : le tuba, 14h30, Médiathèque

► audition de guitare, 14h30, Ecole de musique

► Spectacle : Hakanaï, 20h30, L’Escale (info)

 

Pibrac

► Concert des professeurs de musique MJC, 21h, TMP

 

Colomiers

► Bourse d’échange de minéraux, 8h30 – 17h, Salle Gascogne

► Spectacle : un nouveau départ, 21h, Hall Comminges (infos)

 

Dimanche 26 mars

Fonsorbes

► Dimanche créatif : marquèterie en paille sur support en bois, 10h, ludothèque

 

Plaisance du Touch

► Théâtre : Le serviteur de deux maîtres, 16h, Onyx (infos)

 

La Salvetat Saint Gilles

► Vide ateliers, 10h – 17h, salle Boris Vian

 

Tournefeuille

► Famille en fête (infos)

► Vide grenier, 9h – 17h, quartier Les vignes et Ecarts

 

Pibrac

► Bourse de vêtements, jouets & puériculture, 10h, salle polyvalente

► Carnaval, 15h, parking du Bois de la Barthe

 

Colomiers

► Bourse d’échange de minéraux, 8h30 – 17h, Salle Gascogne

► Cyclisme : Grand prix Manuel Simancas, 13h45 – 18h, Boulevard Emile Calvet

Share

* Culture Vélo double cette prime pour tout achat supérieur à 2000€

Depuis le 18 février, l’État offre à tout acheteur d’un vélo à assistance électrique une prime de 200 euros. Un coup de pouce qui vise à encourager les Français à se déplacer au moyen de “mobilités douces” ! Bon pour la santé, bon pour la planète, profitez de ce bonus pendant un an, jusqu’au 31 janvier 2018. Cette aide est versée à tout acheteur (une seule fois), particulier ou entreprise et rappelle curieusement le fameux bonus écologique (de 2008) pour l’achat d’un véhicule neuf peu polluant.

 

Le bon plan, c’est que Culture Vélo Colomiers double* cette prime !

200 € x 2 de réduction pour un vélo AE qui peut coûter jusqu’à 3000 €… voilà une offre à ne pas manquer !

Pourquoi un bonus pour un Vélo AE ? Le vélo électrique est comme son nom l’indique, équipé d’un moteur. Alors quid de son action salutaire et en faveur de l’environnement ? Sur ce type de vélo lorsque vous pédalez, le moteur s’actionne… Si vous vous arrêtez, le moteur se stoppe lui aussi. Donc, comme tous les vélos, il profite des bienfaits qu’on connaît aux 2 roues ! Certes les efforts sont réduits, il atteint malgré tout facilement les 25 km/h. À l’heure actuelle, il est le moyen de transport idéal en ville. Plus polluant qu’un simple vélo, ce n’est rien comparé aux automobiles : la consommation se situe à 1l d’essence pour 100 km ! Plus d’avantages que d’inconvénients (payez votre Vélo AE en 3 ou 10 fois sans frais), venez vite le tester en magasin !

Bon à savoir : dans ce nouveau décret, il est dit que la prime concerne « l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale inférieure à 3kW » Autrement dit, les trottinettes électriques ou gyropodes peuvent aussi faire l’objet d’un remboursement, à la condition de recourir à une batterie autre qu’au plomb !

Pour bénéficier du bonus, envoyez votre facture d’achat à l’Agence de services et de paiement : www.asp-public.fr

 

Info : Le port du casque devient obligatoire à partir du 22 mars prochain pour tous les cyclistes âgés de moins de 12 ans qu’ils soient passagers ou conducteurs, conformément au décret paru le 22 décembre 2016.

 

Nouveau concept & magasin

Ce mois-ci Culture vélo a rouvert ses portes au public… Après plus d’un mois de fermeture, l’équipe est fière de vous présenter son tout nouveau magasin… Plus lumineux, mieux agencé mais surtout avec des univers bien définis en fonction des différents styles de vélo… Répondez à l’appel de la nature avec un VTT, partez à vélo et revenez en héros avec un vélo de route, en mode trekking sachez que tous les chemins mènent à Culture Vélo, enfin, allez là où les autres ne vont pas avec votre vélo urbain ou à assistance électrique. L’atelier a lui aussi fait peau neuve… Les beaux jours pointent déjà le bout de leur nez, n’oubliez pas de réviser votre monture avant de prendre la route !

Share