Author

Julien F

Browsing

En lecteurs fidèles et assidus que vous êtes, vous avez certainement constaté notre passion pour les restaurants. Se sustenter est devenu un mode de vie chez Diagonale (nous songeons même à nous rebaptiser Diagronale) qui nous a permis de découvrir de nouveaux restaurants fraîchement ouverts au cours de l’année 2018. Petit récapitulatif de ces lieux dont certains sont déjà devenus des classiques.

Crep’Chignon
Enseigne existant depuis plusieurs années, ce restaurant a changé d’adresse pour le 15 Rue de la Poste à Cornebarrieu, en lieu et place d’une ancienne quincaillerie.
Créatif, soigné dans l’assiette et doté d’un cadre magnifique, il ne vous décevra pas.

Les Oies Sauvages
C’est au calme de l’Allée de la Fontaine de Colomiers (numéro 14 pour être précis) que se niche ce restaurant traditionnel qui sait revisiter le classique sans le dénaturer.  Une des jolies surprises de cette année.

Minjat!
A la fois magasin en circuit court et restaurant, Minjat est rapidement devenu un incontournable de la zone du Perget ( 2/4 Avenue André-Marie Ampère à Colomiers). En constante progression, la cuisine y est élégante et fine. Réservez obligatoirement, les places y sont chères…Le Théatro
Restaurant attenant à la salle de spectacle l’Onyx,  Thomas et Jean-Laurent ont choisi d’ouvrir un espace dont on ne ressort pas sur sa faim. Plats maîtrisés et service rapide, on parie que vous allez aimer…

Ô Sel Fou
Remplaçant le Vaquero à coté du VandB Colomiers, Ô Sel Fou arrive avec des objectifs de conquête! Il compte pour cela sur une cuisine abordable préparée par une équipe assidue et passionnée. A peine ouvert qu’on a déjà l’impression qu’il est là depuis des années tellement il est efficace.


L’ Aromatic
Sain et rafraîchissant, l’Aromatic (1 Chemin de Beauregard à Pibrac) s’évertue à proposer ce que les autres ne font pas. Bouillonnant d’idée et de créations, c’est ici qu’il faut vous rendre si vous cherchez la nouveauté visuelle et gustative.

Chez Fanfan
La cuisine de chez nous, c’est ici! Au 35 bis Route de Toulouse à Cornebarrieu, vous pouvez commander l’un des meilleurs cassoulets que nous ayons pu goûter. Rien que pour ça ce restaurant vaut le détour!

Mosto Buffet
Most signifie “plus” en anglais. Mosto tire son nom de cette racine en vous en proposant “toujours plus”. Buffet de fusion food, c’est-à-dire le meilleur de chaque type de cuisine du monde,  la devanture noir et or du 9 Rue Isaac Newton à Plaisance-Du-Touch est immanquable.

Mama Shelter
Toutes les grandes villes ont un Mama Shelter : Toulouse se devait d’avoir le sien. La renommée mondiale de la marque n’est plus à faire mais attention, hors de question de s’imposer comme un rouleau compresseur. Travaillant avec des artisans locaux comme fournisseurs, ce havre de paix au 54 Boulevard Lazare Carnot est incontournable. Tout simplement.

Frites Factory Airlines
Le décor de ce restaurant est tout simplement une carlingue d’avion! Service haut en couleurs et ambiance pétillante, manger la bas est aussi bon qu’amusant.  174 Route de Bayonne, notez le ou mieux, allez y!

Share

Plusieurs vols de câbles électriques ont de nouveau été constatés sur le réseau d’éclairage public de la Ville de Colomiers depuis le mois d’octobre 2018. L’éclairage public ne fonctionne donc plus dans les secteurs suivants

  • Chemin de l’Armurier (une partie),
  • Chemin Saint Exupéry,
  • Impasse du Clos d’Ariane,
  • Piste cyclable Arc en Ciel,
  • Boulevard Paul Valéry (une partie),
  • Chemin de la Pujouane,
  • Chemin de Cournaudis,
  • Chemin de la Butte,
  • Allée du Lavandin,
  • Avenue des Marots (une partie),
  • Chemin des Sévennes (une partie),
  • Allée de l’Arros (une partie),
  • Chemin d’El Pey (une partie),
  • Escargot (de l’avenue des Marots à Salvador Allende jusqu’à l’échangeur N°5),
  • Giratoire Flandre Dunkerque jusqu’à l’entrée du chemin de Gramont,
  • Boulevard Gaston Deferre,
  • Giratoire De Vinci,
  • Souterrain de la Crabe.

La Ville de Colomiers a porté plainte et, avec le concours du Syndicat départemental d’énergie de la Haute-Garonne (Sdegh), a programmé des travaux, par secteur :

  • Secteur Marots/Lavandin : semaine 2, du 7 au 11 janvier 2019
  • Secteur Sévennes/Louron/Neste/Arros : semaine 3, du 14 au 18 janvier 2019
  • Chemin de Cournaudis : semaine 4, du 21 au 23 janvier 2019
  • Chemin Saint-Exupéry : semaines 4 et 5, du 24 au 29 janvier 2019
  • Avenue Salavador-Allende : semaine 5, du 30 janvier au 1er février 2019
  • Boulevard gaston-Defferre : semain 6, du 4 au 6 février2019
  • Avenues des Marots / Esquillettes : semaine 6, du 6 au 8 février 2019

    En espérant que cette mésaventure ne se reproduise pas de sitôt…
Share
Photo : World In Focus (Jean Miche)

Le ball-trap qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une activité sportive qui consiste à abattre au fusil des plateaux propulsées en l’air à l’aide de lanceurs dans différentes directions et trajectoires. Réclamant concentration, agilité et technique, ce sport olympique se pratique depuis 1793. Ayant tout juste fêté ses 50 ans, le ball-trap St Hubert Blagnacais est une véritable institution. Rien d’étonnant lorsque l’on se penche sur l’installation : 8 pas de tir sur différentes disciplines (fosse universelle, fosse olympique, et DTL) qui entourent un large club house, le tout à la périphérie de la ville. Pour vous donner une idée c’est un peu comme si un club de rugby avait 8 terrains…Ils occupent d’ailleurs un espace gracieusement mis à disposition par la mairie de Blagnac. Merci à eux. Chiffres toujours avec 156 licenciés et 2 formateurs qui interviennent auprès des adultes pour perfectionner leur technique mais également lors des sessions d’école de tir dispensées tous les samedis de janvier à juillet. Les tireurs adultes tirent eux les samedi après-midi de 14h à 18h avec tous les mois un concours dominical.

Le Ball-trap St Hubert Blagnacais est également connu pour son concours annuel, le Grand Prix de la ville de Blagnac. Cet événement attire depuis 16 ans des tireurs venus de la France et même nos voisins européens. Il faut dire que les dotations sont tout aussi conséquentes que le prestige de cette épreuve. Ce stand est particulièrement exigeant : « Ici les lanceurs sont parfaitement réglés comme le règlement national l’exige. Pour savoir ce que l’on vaut, il faut tirer ici » nous précise José Garcia, président du club qui n’a pas travaillé pour Canal +. Ici la pratique du tir est sportive et méthodique sans pour autant occulter l’amitié et la camaraderie qui animent cette organisation. Lors de notre session d’essai, nombreux ont été les conseils prodigués par les plus habiles tireurs avec des résultats très encourageants.

Si vous n’avez jamais essayé cette discipline, nous vous conseillons vivement de vous y pencher. Après un solide briefing sur la sécurité (la règle absolue lorsque des armes à feu sont utilisées), nous avons pu donner du calibre 12. La pratique est déstabilisante au début mais on se prend vite au jeu avec une satisfaction toute particulière lorsque l’on fait enfin voler en éclats un plateau. L’exercice est difficile mais fait appel à une grande concentration et une recherche sur soi-même. S’énerver et pester ne servira à rien, tout doit se faire dans le calme et la concentration mais sans s’endormir pour autant. Les plateaux partent à plus de 80km/h selon les catégories donc pas le temps de niaiser !
Si ce sport vous tente, sachez qu’il reste de la place au Ball-trap St Hubert Blagnacais. Allez les voir de notre part !

Ball-trap St Hubert Blagnacais
Chemin du Tiers État, Blagnac
05 61 71 69 04

Share

Le Canard ayant chanté tout l’été, ne se trouva point dépourvu quand la bise fut venue. Il y alla même de plus belle en proposant une soirée de Saint Sylvestre assortie d’un menu de haute volée…

L’établissement propose deux versions de son repas, avec ou sans accord mets et vin, pour qui doit prendre la route par la suite notamment. Cependant, les animations prévues lors de cette soirée sont bien pour tout le monde ! Dans l’assiette, c’est le festival : huître chaude à la crème aux échalotes et au cidre, noix de St Jacques snackées, beurre d’agrumes et safran ou encore rôti de magret aux cèpes et aux figues ne sont que quelques éléments qui composent ce menu exceptionnel. Pour le vin, des bijoux venus des Corbières côtoieront entre autres un St-Emilion grand cru…sans oublier l’inévitable champagne…Réservez vite, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Le Canard sur le Toit
58 Chemin de la Salvetat, 31770 Colomiers
05 61 30 37 83
Fb : @LeCanardSurLeToit

Share
Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers (Archive Julien Hank Fitte)

Lors du Conseil municipal du lundi 17 décembre 2018, Mme Karine Traval-Michelet (Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole), adjoints et Présidents de commission ont présenté les grands axes 2019 du débat d’orientation budgétaire.

75 % des investissements 2014-2020 réalisés et des taux d’imposition inchangés.

C’est dans un contexte national morose que la séance s’est déroulée. « Ce débat d’orientation budgétaire est présenté dans un cadre économique et financier incertain pour les collectivités territoriales et avec une refonte de la fiscalité locale pleine d’incertitude, a précisé Mme le Maire en faisant référence aux données nationales. Malgré tout, notre projet politique continue d’être déployé et adapté quand cela est nécessaire. »

Ainsi, 75 % du plan pluriannuel d’investissement 2014-2020, qui s’élève à 75,8 millions d’euros, aura été mis en œuvre fin 2018, avec un encours de dette à 11,8 millions d’euros et une épargne prévisionnelle de 3 millions d’euros.  Côté imposition, Mme le Maire a également confirmé la stabilité des taux d’imposition en 2019 par rapport à 2018. Pas d’augmentation, nous conserverons donc les taux suivants :

– Taxe d’habitation : 11,35 %
– Taxe sur le foncier bâti : 14,61 %
– Taxe sur le foncier non-bâti : 116,87 %

6 grands axes de travail pour 2019

L’année 2019 verra la réalisation de plusieurs projets :
– Préparation du chantier du groupe scolaire Simon-Veil.
– Lancement de Colombus, transport à la demande pour les seniors des quartiers moins bien desservis en transports en commun.
– Fin de la rénovation du projet de groupe scolaire Lamartine.
– Travaux de rénovation et d’aménagement de l’Espace nautique Jean-Vauchère.
– Poursuite des travaux d’accessibilité des bâtiments municipaux.
– Poursuite des travaux d’entretien du patrimoine municipal bâti et renouvellement des équipements des services.

« Grâce à la synergie de toutes ces politiques publiques, nous répondons aux besoins des Columérin(e)s, en agissant aujourd’hui, tout en préparant progressivement les transitions profondes à venir », a souligné Mme Karine Traval-Michelet.

Share

Si comme moi vous adorez les gâteaux et autres douceurs sucrés mais êtes incapables d’en préparer sans mettre le feu à la cuisine, vous vous tournerez surement vers votre artisan boulanger pour assurer le dessert le soir du réveillon. Dans ce domaine, la boulangerie-pâtisserie le Fournil du Perget s’impose comme la référence par chez nous.

Éternelle Bûche
Difficile d’envisager une autre fête que Noël pour un tel dessert. C’est dans cet esprit classique que l’enseigne propose Le Sevigne (croustillant chocolat praliné, mousse au chocolat, finition miroir chocolat), la fruits rouges (biscuit Joconde rouge, mousse framboise, coulis gélifié framboise) ou encore la version crème pâtissière/crème au beurre. (vanille, Grand Marnier, café, praliné, chocolat).
Moins conventionnelles mais tout aussi attrayantes, les nouveautés de cette année telles que l’exotique (mêlant coco et fruit de la passion), la façon tarte au citron (vraiment surprenante!) et bien d’autres versions vont changer de l’ordinaire.

Multiplication des pains
Côté pain c’est également la fête avec une dizaine de versions pour accompagner fromages, fruits de mer et foie gras. C’est donc des versions aux figues, aux noix et aux différentes graines qui sont proposées sur des plages horaires qui raviront les retardataires.  De 6h30 à 19h non stop les 24 et 31 décembre et même le 25 décembre de 7h à 13h.
Pour être sur d’être servi en temps et en heure, n’hésitez pas à passer commande à l’avance!

Fournil du Perget
2-4 avenue André-Marie Ampère, 31770 Colomiers
0561840568

 

Share

“Une serpillière c’est formidable Thérèze”
Pièce la plus culte du théâtre Français moderne, “Le Père Noël est une ordure” sera jouée sur la scène du TMP de Pibrac le vendredi 14 décembre.
Ayant révélé l’équipe du Splendid, ce concentré de répliques devenues éternelles sera ici mis en scène par Xavier Viton. Avec la collaboration des comédiens du Théâtre Trianon de Bordeaux , retrouvez  Katia (“Ça dépend” … Oui ça évidement, on vous demande de répondre par “oui” ou par “non” alors : ça dépend, ça dépasse !) Zézette (“Zezette épouse X, quoi vous savez pas lire ?”), Pierre (“C’est c’lâaa oui…”) et tous les personnages de cette nuit de Noël mouvementée à la permanence de SOS Détresse Amitié.
Ne ratez pas ça!

http://tmp-pibrac.com/index.php/spectacles/item/111-le-pere-noel-est-une-ordure

Distribution
Une pièce de Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel et Bruno Moynot
Mise en scène : Xavier Viton
Avec les comédiens du Théâtre Trianon de Bordeaux : Jean Philippe Lachaud, Éric Capmas, Marcello Roudil, Larra Mendy, Charlotte Marcoueille, Frédéric Bourgade
Décors et costumes : Nicolas Delas

 

Share

Suite à la nouvelle défaite 6 à 0 contre Bayonne ce weekend, la Colombe se retrouve en quinzième place du championnat de Pro D2, donc relégable en fédérale 1… Face à cette situation catastrophique et à l’initiative du groupe de joueurs,  un triple vote a main levée a été effectué  demandé dimanche soir pour modifier une partie de la structure d’entrainement et cadre de l’équipe.

Sur la sellette, le manager Olivier Baragnon,  l’entraîneur des lignes arrières Julien Sarraute et Marc Dantin, entraîneur des avants. L’issue du vote a été entérinée ce matin par le Président Alain CARRÉ. Il confirme les modifications du staff sportif comme suivant :
– Julien SARRAUTE, jusqu’alors  entraîneur des lignes arrières, a été nommé entraîneur principal.
– Marc DANTIN est maintenu entraîneur des avants. Le reste du staff sportif est inchangé.
– Le poste de Manager occupé par Olivier BARAGNON ne sera pas remplacé.

Espérons que cette nouvelle formule soit la bonne pour Colomiers qui affrontera Massy à l’extérieur vendredi.

Share

Nouveauté des animations de Noël 2018 pour Colomiers, la course pédestre déguisée et caritative se définit comme “une petite course déguisée pour une noble cause”. Coureurs et marcheurs de tous âges et de toutes conditions sont invités à fouler le pavé sur un circuit de 3km au centre de Colomiers. Pas de classement en vue, juste le partage d’un bon moment avec pour seul critère un déguisement obligatoire! La somme des participations libres pour accéder à la course seront reversées au Secours Populaire. L’association pourra ainsi offrir une journée à la neige pour les enfants défavorisés.

Cette initiative est géniale pour plusieurs raisons. Sa finalité bien entendu (Noël est une fête axée sur le partage) mais également son accessibilité. Inutile de s’entraîner durement jusqu’au vendredi 21 décembre 18h30 pour participer. Tout le monde est le bienvenu, même les tout-petits en poussette. Côté déguisements, le thème est absolument libre (évitez tout de même le costume de 45 kilos ça risque de compliquer la progression). Vous l’aurez compris, le but de cette manifestation est de toucher un maximum de participants afin de récolter le plus de dons possibles. Lors de notre interview auprès des services de la Mairie, nos interlocuteurs ont même promis d’y participer…On sort son plus beau déguisement, on serre ses lacets et on y va!

Share

C’est en février 2005 que Grégory Fagot décide d’implanter sa boutique avec pour objectif de créer un lieu d’afterwork cosy, célébrant la tradition Milanaise de “l’apéritivi”. Sommelier de métier, le jeune homme connaît son affaire en vins mais également lorsqu’il s’agit de gin (il a été formé en Angleterre), whisky (appris en Écosse) ou en cognac (en ayant travaillé pour la prestigieuse maison Henessy).

Toujours à l’écoute de sa clientèle, vous trouverez chez lui LE produit exclusif que d’autres n’ont pas. Actuellement, une attention toute particulière est portée aux “craft”, les bières artisanales issues de micro-brasseries françaises. Elles sont d’ailleurs en happy hour tous les jours de 17h30 à 18h30, voyant leur prix sur place passer de 6 à 4€.

L’apéricave c’est aussi la diffusion de matchs, football et rugby bien entendu mais également handball ou autres sports dont les retransmissions sont souvent occultés dans d’autres enseignes. Ils sont d’ailleurs une parfaite occasion pour déguster des plateaux de fromages et jambons italiens sélectionnés avec la même rigueur que les liquides mais toujours au juste prix.

Pour les fêtes, vous trouverez des coffrets de vins, bières et spiritueux composés par le sommelier. Vous avez ainsi l’assurance d’offrir une sélection de produits de qualité en accord avec votre demande. Peu peuvent se targuer de pouvoir en faire autant….Enfin, jusqu’à Noël, un bar à huîtres se tient dans l’enseigne tous les vendredis.

 

L’Apéricave
4/6 Avenue André-Marie Ampère

31770 Colomiers
05 31 22 85 48

 

Share