Author

Julien F

Browsing

Ouvert depuis juin 1990, le Canard Sur Le Toit est un établissement culinaire incontournable de Colomiers. Jouxtant la Piscine du Canard, autre lieu bien connu des columérins amateurs de pool party, il est également le restaurant de l’hôtel niché dans un parc de 4 hectares.

Axé cuisine française traditionnelle, Le Canard Sur Le Toit se distingue par son titre de maître restaurateur obtenu depuis 6 ans. Cette distinction certifie l’utilisation de produits frais élaborés sur place. Pour mener à bien cette mission, l’équipe de 7 personnes s’active en cuisine autour d’un chef présent depuis 7 ans. Second durant 2 ans, il est ensuite devenu chef et apporte clairement son expérience à chaque assiette. Des produits de qualité ne sont pas pour autant une réussite in fine si ils ne sont pas travaillés avec envie et maîtrise. La cuisson parfaite du magret, l’assaisonnement exact de la tartine de foie gras ou encore le croustillant des frites servies avec « Le canard dans tout ses états », plat que nous avons eu la chance d’essayer, démontrent tout le savoir faire de l’établissement.
Ce plat appairait à la nouvelle carte du restaurant, renouvelée trois fois par an pour épouser au mieux les produits offerts par les saisons. On y trouvera également le dos de canard, l’assortiment de foie gras maison ou le nem d’effiloché de canard. Vous n’aimez pas le palmipède ? Tournez vous vers la noix d’entrecôte de Black Angus, le duo de pâtes aux crustacés crémeux au safran ou encore le plat du jour végétarien.

Le restaurant sait également voir plus grand et propose de solides services de réception, notamment grâce à ses deux salles de mariage pouvant accueillir respectivement 200 et 70 personnes. Pour l’organisation de réunions, dîners d’affaire ou repas de groupe particuliers, sept salles privatives sont à disposition. Cette configuration fait le bonheur d’équipes sportives qui voient une sorte de mini Clairefontaine idéal pour la préparation et le team building.

Au regard de la carte et de la qualité des services, on peux légitimement s’attendre d’avoir affaire à une addition salée en sortie de table. Que nenni. Avec un menu midi à 16€50 (qui plus est servi rapidement), Le Canard Sur Le Toit propose effectivement des plats évolués dans un cadre haut de gamme mais reste dans la moyenne des prix pour un restaurant le midi.
L’ambiance est également détendue et chaleureuse. Pas besoin de porter de souliers vernis ni de cardigan tricoté par Mamie pour se voir accepter l’entrée, ici tout le monde est le bienvenu.
Au moment où vous lirez ces lignes, sachez que la Piscine du Canard est encore ouverte et ceux jusqu’à ce que le soleil s’efface. Si on se base sur la saison dernière, vous avez environ un mois pour pouvoir encore en profiter.

Ce restaurant propose ce que l’on attend de la cuisine française traditionnelle : des produits de qualité et un solide savoir faire. Il n’en est pas pour autant lourd ou hors de prix. Il est au contraire accessible et décomplexé, capable de satisfaire un client qui veut manger vite et bien mais également de répondre aux attentes d’une réception d’envergure. Peu peuvent se targuer d’un tel tour de force…

Le Canard Sur Le Toit
58 Chemin de la Salvetat, 31770 Colomiers
05 61 30 37 83
Fb : @LeCanardSurLeToit

Horaires :
Du lundi au samedi 12:00 – 15:30 et 19:30 – 23:30
Le dimanche  12:00 – 16:00

Share

Ouvert depuis février 2014 seulement, le club de boxe Boxons à trouvé ses locaux actuels en lieu et place d’un ancien garage en 2015. Avec un effectif d’environ 300 adhérents, il vit grâce à l’engagement de tout ses bénévoles mais également par le soutien financier de la mairie de Segoufielle et du conseil général. Côté matériel, Abrifer, Metal Boxe et le Bowling Stadium de Colomiers s’engagent dans cette aventure sportive et humaine. Big up à tous.

Dispensant des cours à partir de l’âge de 4 ans dans 7 disciplines différentes ( muay-thaï/kick boxing/boxe anglaise et française/full contact/K1/fit boxing), Boxons propose un panel d’activités impressionnant sur de larges créneaux du lundi au jeudi. Le fit boxing est d’ailleurs une discipline fort intéressante car elle ne comprend pas de prise de coups.
En termes de performances, 50 compétiteurs travaillent pour aller chercher les podiums…et ça marche ! Le tout juste majeur Lucas Montagne est, entre autres, champion du monde en Full contact/ Kick boxing/ K1. Son palmarès dépasse la place que j’ai pour rédiger l’article.
D’autres lui emboîtent le pas, comme Florian Paul, tout juste 10 ans et champion du monde en K1 ou encore Océane Solbes (17ans) championne de France en full contact.
L’ensemble de leurs résultats sont à retrouver sur leur page Facebook  « Boxons multiboxe ».

Des places sont encore disponibles si vous souhaitez vous inscrire. Vu l’accueil extrêmement sympathique que ces passionnés nous ont réservé, je vous encourage à y aller mais attention, une fois qu’on y a goûté, impossible de s’en passer…

Boxing Club Boxons
Impasse Larredut
32600 Segoufielle
0659309920

 

Share

« La vie, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » disait l’interprétation cinématographique de Candide au 20ème siècle.

C’est exactement ce qu’il s’est passé lorsque j’ai décidé de rentrer dans ce magasin à la devanture ornée de publicités vieillies par le soleil, au centre de l’Isle Jourdain.  Yamaha, Still, Honda, il est clair que cet établissement distribue de la mécanique moto et de l’équipement de motoculture. L’odeur d’huile et d’acier qui flotte dans l’air ne ment pas. J’arpente un carrelage ancien qui mène à un comptoir derrière lequel se dévoile un atelier de mécanique tout droit sorti d’un film. Posters de sportives des années 70, milliers de pièces garnissant des étagères aux codes alphanumériques complexes, le temps semble s’être arrêté ici. Le mécanicien me salue tout en s’affairant sur une moto flambant neuve qui semble ici totalement anachronique. J’aime bien ce début de reportage.
« Le garage date de 1955, il a été crée par mon grand père. Je suis sûr qu’il y a des outils qui sont encore là depuis ! ». C’est ainsi que Mathilde Gaudy, assise sur un tonneau d’huile reconverti en tabouret, commence à m’expliquer le fonctionnement de l’établissement. Que ce soit pour les travaux de réparation de moto ou d’appareils de motoculture, Gaudy et fils est capable de tout faire, dans l’ancien bien entendu mais également dans l’actuel. Le très exigeant KTM en réparation lors de ma visite l’atteste. Ceci étant, de par sa riche histoire, le magasin peux vous trouver LA pièce que vous cherchez pour votre vieux cyclo ou votre vélo. En effet, un second comptoir se trouve dans la pièce suivante et propose l’équivalent de la première salle mais pour les deux roues non motorisés. 3 activités en une au final.

« Peu après l’ouverture du garage, ma grand mère a ouvert le magasin de jouet » poursuit mon interlocutrice. Quelque peu perdu, je lui demande de répéter. La boutique n’est-elle pas spécialisée en mécanique ? « Si, mais on fait aussi des jouets, venez ». Elle me fait passer la partie cycle et je tombe effectivement sur un magasin de jouets tenu par sa mère. On retrouve ici exactement la même ambiance que sur le reste de la visite : des jouets anciens, introuvables ailleurs qui côtoient les best-sellers actuels. Les prix sont d’ailleurs plus que corrects, voire même en dessous de ce que j’ai pu constater ailleurs. (Oui je joue encore aux Lego, et alors?)

Comment conclure un tel papier de manière cohérente me direz vous ? Tout simplement en relevant les trois points communs à ces 4 activités regroupées sous la même enseigne : le sens du service, la proximité avec les clients et surtout la passion. Que ce soit pour un dépannage à domicile, trouver une pièce de vélo contemporain de Pompidou ou pour réaliser des papiers cadeau parfaits, ces gens œuvrent avec une humanité et une volonté de bien faire hors normes. S’appuyant sur un solide passé mais résolument tournée vers l’avenir, la famille Gaudy porte fièrement les valeurs du commerce local. Un modèle du genre.

Gaudy Et Fils Sarl
25 Place de L Hôtel de ville, 32600 L’Isle-Jourdain
05 62 07 02 46

Share

Ce sont deux jeunes gens souriants et volontaires qui se sont présentés dans nos locaux fin août. Estelle et Thomas Bazile, âgés de 23 et 21 ans et fiers représentants de la ville de Léguevin s’engagent en février pour le célèbre 4L Trophy sous le numéro d’équipage 305. Ce raid à pour but de relier Biarritz à Marrakech à bord de 4L, en passant par l’Espagne puis le désert Marocain, pour un parcours total de 6000km. Il permet de récolter de l’argent pour la construction d’écoles et de blocs sanitaires pour les enfants qui vivent dans le désert, ainsi que leur apporter des fournitures scolaires et sportives indispensables pour bien apprendre. 1200 équipages sont engagés cette année dans cette course ou la solidarité n’est pas qu’un objectif mais bien une valeur constante. Basée sur l’orientation, le gagnant sera jugé sur le nombre de kilomètres parcourus, pas au temps. Du coup les équipages s’entraident et se soutiennent, notamment lors des soucis mécaniques (mais nos deux compères m’ont affirmé être au point sur le sujet). Pilotant à tour de rôle, Estelle et Thomas s’engagent dans cette aventure pour l’expérience humaine avec une motivation qui fait plaisir à voir. Ils viennent tout juste de faire l’acquisition de leur bolide, baptisé « Titoune ». Orange pour le moment, ils ont promis qu’elle sera rose lors du départ le 21 février.
En plus de ce défi, ces jeunes gens souriants représentent l’association « La vie en musique » et vont donc en profiter pour en porter haut les valeurs jusqu’à la ligne d’arrivée.

Bien qu’en bonne route, notamment grâce au soutien de la Mairie de Léguevin, ce défi nécessite encore l’aide de généreux donateurs ou sponsors. Le lien vers leur projet est disponible ci-dessous.

https://morning.com/c/CVUK0/Objectif-RAID-du-4L-Trophy-2019
lavieenmusique31@gmail.com

Share

La rentrée approche sur la planète Phare… Comme à son habitude, l’équipe de Bajo el Mar offre une programmation variée et vitaminée pour satisfaire tous les curieux et amateurs de musiques actuelles. C’est la pétillante Nastasia qui nous en a dit plus sur le sujet.

Les maîtres mots de cette fin 2018 seront éclectisme, innovation et accessibilité. Lorsque l’on se penche sur la programmation, on voit que le cahier des charges est parfaitement respecté. On passe de la natural trance d’Highlight Tribe (le 14 septembre) à la douceur de Kimberose (le 24 novembre), du charisme légendaire d’Etienne Daho (le 12 octobre) à la surprenante soirée roller disco (le 15 décembre). Directement inspirée de la mythique boite parisienne La Main Jaune, cette soirée sera la première du genre sur le grand Toulouse et ne sera pas sans rappeler les aventures d’une certaine Victoire Beretton…
Mythique toujours avec Arrested Development le 26 octobre. Le nom ne vous dit rien ? Cherchez « People Everyday » sur youtube…Vous voyez que vous connaissez 😉
Toujours pour les adeptes de hip hop, les 7 et 8 décembre sonneront la WKND Hip Hop 2 avec une session chez les copains du Métronum le premier soir.
Gros carton de l’an passé, la soirée Rebel Escape fait sa 3eme édition le 24 novembre avec notamment un certain Anthony B…
Enfin, le groupe L.E.J., victoire de la musique 2017, se produira le 9 octobre avec en première partie l’humoriste Bun Hay Mean aka Chinois Marrant.

Retrouvez le reste de la prog sur le site
http://lephare-tournefeuille.com/
et sur le Facebook @bajoelmarofficiel

Share

Plus régulier qu’une montre Suisse, mon estomac me signalait que le repas de midi était en approche. J’ai donc choisi le restaurant Le Pré Carré, niché dans le complexe sportif Intérieur Sport, pour me sustenter . Je découvre alors que le concept est tout à fait différent en cette rentrée. Accueilli par de grandes vitrines et un buffet de desserts, je me penche sur les formules, notamment une à…7€ ! J’aurais pu me contenter d’une salade à seulement 5€90 mais comme précisé plus haut j’ai très faim et j’ai vu des macarons.

Résolument axé healthy, mon poke saumon est, comme l’ensemble des plats, à déguster sur place ou à emporter. Préparés chaque jour, les plats font au maximum appel à des produits locaux et de saison, le tout dans une optique d’alimentation saine et équilibrée. Le lieu se définit désormais comme de la restauration rapide de qualité.
Le comptoir a cependant été conservé, épaulé désormais d’un bar à vin et à eau.


« Les clients sont ravis de cette nouvelle présentation, notamment les membres des installations sportives d’Intérieur Sport qui veulent bien manger » nous confie Sandrine Ponsole, la responsable du restaurant.
Pour ce qui est des ouvertures, ça se passe du lundi au vendredi pour le service du midi uniquement.

Clairement abordable, frais et équilibré, le  Pré Carré nouvelle version est à découvrir absolument.

Restaurant le Pré Carré
6 Rue Olympe de Gouges, 31770 Colomiers
05 34 28 12 12

Share

Situé au cœur de Colomiers, le Théâtre Du Centre sonnera l’ouverture de la saison culturelle 2018/2019 dans ses murs le 22 septembre à 11h.  Contactés par Marc Fauroux, directeur de la compagnie résidente Paradis Éprouvette, nous sommes déjà en mesure de vous présenter quelques dates.« L’effort d’être spectateur » ,de et par Pierre Notte, sera la première de la saison (le 28 septembre). Cette « conférence gesticulée » décrypte avec un humour surpuissant la position du spectateur dans sa relation avec la scène et son environnement.

La compagnie Paradis Éprouvette propose également ses productions, notamment le 7 décembre avec « Aux arts, mes citoyens ». Projet né du parcours Laïque et Citoyen, cette représentation propose à des hommes et femmes «de bonne volonté» de prendre la parole en scène pour de courtes interventions témoignant de leur rapport au courage. Ouverte à tous, vous pouvez vous inscrire par mail contact@paradis-eprouvette.com

Le théâtre accueille également des concerts, notamment la voix grave de Dani. La muse de Gainsbourg dont le duo « Boomerang » avec Etienne Daho (qui lui, passe au Phare le 12 octobre d’ailleurs) est devenu un des classiques de la chanson Française, est ici accompagnée de la guitariste Emilie Marsh. À retrouver les samedi 26 et dimanche 27 janvier.

Il s’agit là que d’extraits de cette programmation variée et de qualité. Je vous engage à venir  la découvrir plus en détails le samedi 22 septembre à 11h au Théâtre du Centre lors d’un apéro musical et littéraire.

Share


Pour la reprise, La Foir’fouille Colomiers y va fort, très fort À partir du 27 de ce mois ci et jusqu’au 5 septembre, votre magasin vous offre un bon d’achat de 10€ pour 30€ d’achat sur tout le magasin! Pour vous aider à y voir plus clair,  petite présentation des nouveautés de cette rentrée.

Thermo cuiseur 900w
Autant vous le dire tout de suite, quiconque a déjà essayé un appareil de ce genre ne peux plus s’en passer. Le frein principal à l’acquisition d’un tel coéquipier de cuisine étant son prix élevé, ce modèle ci balaye cette contrainte en s’affichant à 79€99…

Table de massage
Ayant goûté le plaisir qu’offre un massage à l’institut de beauté Mahana juste à coté de notre rédaction, je me suis  offert ladite table et cherche activement des personnes dévouées pour me masser des heures durant. Personne? Je peux me déplacer vu qu’elle est pliable et vient même avec une housse pour la transporter en toute sécurité.
Si vous voulez vous offrir la même (ce que je vous conseille totalement), elle ne vous coûtera que 89€99

Boite de bonbons Haribo
Dans la mesure ou j’étais obligé de goûter pour pouvoir vous en parler correctement (oui c’est une excuse tout à fait valable), je peux vous dire que les fraises tagada sont définitivement mon numéro un de ce classement de bonbons à seulement 5€99 la boite…

Retrouvez l’ensemble du catalogue sur le lien suivant
https://www.lafoirfouille.fr/catalogue-1819.html

 

Share

Débarqué dans notre galaxie il y a un mois, le vaisseau spatial BMS-918 de Lindmor Industries est certainement l’un des Escape Game les plus abouti que nous ayons pu pratiquer. Pressurisation du sas, initialisation des boutons rouge, on décolle.

“Dans l’espace personne ne vous entend crier. »

Pleinement inspiré de l’univers science fiction, notamment des films Alien et Prometheus, l’univers crée par les deux Romain et Julien porte le nom d’une grande compagnie, un peu comme Wayne Entreprises ou Umbrella Corporation, les problèmes d’envahissement en moins.
Accueillis dans une salle de briefing, les joueurs passent ensuite dans une salle d’introduction. Assortie d’un le décor extrêmement soigné, cette particularité permet d’augmenter la sensation d’immersion car c’est bien la l’objectif de cet Escape Game : vous faire déconnecter de la réalité. Dans la même optique, les consignes et aides distillées par le personnel de Lindmor Industries en cours de jeu ne sont pas transmises par un simple écran mais par un talkie-walkie. Ainsi, l’appui apportée pour résoudre les énigmes ne vient pas d’une entité extérieure toute puissante mais par un équipier supplémentaire qui tient le rôle de pilote de la navette spatiale que vous parcourez. Ayant accès à des archives, cartes et disposant d’une très bonne connaissance du vaisseau, son aide ne sera pas de trop pour parcourir les différentes salles…En effet, vaisseau oblige, vous allez devoir déverrouiller et ouvrir pas mal de portes, ce qui poussera votre groupe à se dissocier pour travailler su plusieurs énigmes en même temps. Enfin je dis portes mais il existe bien d’autres façons de passer d’une pièce à une autre…

« Les grandes choses ont de petits commencements. »

Forcément habitués aux Escape Game, les créateurs du lieu se sont servis de leur expérience pour éviter au maximum le copier/coller des autres salles du genre. Réfléchissant sur des concepts très pointus mais à la fois accessibles au grand public, cette aventure spatiale est une expérience qui peut être vécue à différents degrés, que l’on soit fan de Science Fiction ou non.
Bien qu’ayant fait le succès de nombreux confrères, la logique du clef/cadenas est limitée au maximum au profit de la manipulation du vaisseau pour progresser dans l’aventure.
En cours de création, une seconde salle devrait voir le jour en fin d’année, ce coup ci dans une ambiance d’aventure dans un sanctuaire abandonné, un peu comme un certain aventurier avec un chapeau et un fouet…(non j’ai pas dit Indiana Jones). Au programme, beaucoup de mécanique, de manipulations et de ludique avec l’environnement. Pensé dès l’origine pour le long terme, l’Escape Game Lindmor Industries promet de se renouveler constamment…

Au niveau des tarifs, ils sont identiques à ceux du marché sauf que l’aventure dure ici environ 1h30 contre 1h dans les salles classiques…Vous avez donc plus de temps pour jouer et résoudre des énigmes savamment conçues…
N’oubliez pas de réserver avant votre visite.

Lindmor Industries – Escape Game
9 Rue André Marie Ampère, 31830 Plaisance-du-Touch
www.lindmor-industries.com
 07 66 12 01 06
contact@lindmor-industries.com
Facebook : LINDMORIndustries

PS : concernant le nombre de salles, j’ai promis de ne pas le communiquer. Tout ce que je peux dire c’est qu’il est compris entre 2 et 1000.

Share

Chers lecteurs fidèles, il est temps pour nous de prendre quelques vacances à partir de la semaine prochaine jusqu’au lundi 20 août.
Ne vous inquiétez donc pas si vous ne trouvez plus des articles sur le fil d’actu de cette page pendant tout ce temps, Ceci étant, notre Facebook Journal Diagonale reste bien actif avec notamment une rétrospective des articles que vous avez le plus aimé. N’hésitez pas à vous y abonner d’ailleurs.
On vous fait plein de bisous et promis on fera attention au soleil.

Julien et Amandine

Share