Author

Diagonale

Browsing

Avec l’heure estivale, vient celle des festivals. Rock, du monde, mainstream, ou classique, toutes les musiques sont à l’honneur. Mais les stars de la pop, les riffs de guitare et les mouvements pour violoncelles ne sont pas les seules têtes d’affiche de ces rendez-vous incontournables. En effet, le théâtre aussi fera vibrer les planches cet été… Tour d’horizon des pépites qui rythmeront cet été 2019.

 

Miles Davis disait qu’« il ne faut pas avoir peur des fausses notes en jazz.. ça n’existe pas ! ». C’est pourtant bel et bien un festival sans fausse note qui nous attend avec cette édition 2019 de « Jazz In Marciac ». Du 25 juillet au 15 août, une programmation savamment orchestrée, avec des têtes d’affiche comme « Mélody Gardot », « Sting », « Roberto Fonseca », ou encore le grand « Chucho Valdés », envoûtera les vallons du Gers. Le temps d’une déambulation sous les arcades, ou d’une pause sur la place de la Mairie, le temps sera à la découverte sonore, avec des pépites à savourer sur place : « El Comité », « Christian Scott », ou « Samy Thiebault », viendront ainsi rythmer la journée de temps forts en émotion. Du calme des ruelles adjacentes, à la symphonie tonitruante qui s’échappe du chapiteau, amateurs et aficionados se côtoient alors, autour des mêmes effluves jazzy. Et jours après jours, les surprises s’enchainent au rythme du métronome : « Grégory Porter », « Kimberose », « Thomas Dutronc Et Les Esprits Manouches », « Roberto Fonseca » seront aussi à compter parmi les pépites de cette 41e édition.
Infos : www.jazzinmarciac.com

 

© Rick Triana

Share

Avec l’heure estivale, vient celle des festivals. Rock, du monde, mainstream, ou classique, toutes les musiques sont à l’honneur. Mais les stars de la pop, les riffs de guitare et les mouvements pour violoncelles ne sont pas les seules têtes d’affiche de ces rendez-vous incontournables. En effet, le théâtre aussi fera vibrer les planches cet été… Tour d’horizon des pépites qui rythmeront cet été 2019.

Du 28 juin au 31 juillet prochain, le « Festival De Carcassonne » prend d’assaut la cité médiévale. Un cadre unique classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, qui accueille chaque été, les plus grands artistes nationaux et internationaux du moment. Au programme : théâtre, opéra, danse, humour, et concerts. Une diversité culturelle qui investit la ville, pour pas moins de 100 spectacles. Le « Festival In », fait vibrer les planches du théâtre Jean Deschamps, avec des pointures de la scène musicale française et internationale, comme « Christine And The Queens », « Shaka Ponk », ou encore « Les Chevaliers Du Fiel ». Le « Festival Off » quant à lui, offre des concerts à taille humaine, et propose chaque jour des spectacles dans des lieux intimistes, où l’artiste est au plus près de son public. Cette année, « Hocus Pocus », « Jérémy Frérot », ou « Gaëtan Roussel », coloreront de leurs mélodies quelques-uns de ces concerts presque privés. Une édition ponctuée d’expositions photos et diffusions de films, pour que rien ne manque à ce rendez-vous culturel incontournable !
Infos : www.festivaldecarcassonne.fr

© Julien Roche

 

 

Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

 

S’il est bien un mot qui caractérise la table cornebarrienne, c’est le partage. Que ce soit à travers ses produits frais, autour d’un travail bien fait, ou le temps d’un concert, « Le 20e Avenue » fédère et rassemble. Forte de vingt ans d’expérience, la maison conjugue chic et décontraction avec brio. Cette saison, c‘est dans un cadre remis à neuf que les fameux groupes funky du vendredi soir viendront performer. Au programme de ces beaux jours à venir : une nouvelle carte de tapas, une terrasse investie d’un bar flambant neuf, le tout dans l’esprit festif qui caractérise l’enseigne. Deux mercredis par mois restent dédiés aux « Sunset Party », où saxophone et DJ Set viennent donner le LA à des soirées hautes en couleurs.

©Hélène Ressayres

« Le 20e Avenue »
20 avenue Latécoère
31700 Cornebarrieu
Tél. 05 34 28 14 45
FB : @levingtiemeavenue

Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

 

Idéalement située au coeur de Colomiers, c’est une grande terrasse ombragée et brumisée qui off re une petite pause aux badauds. Temple du burger maison, la brasserie est l’adresse incontournable des amateurs de petits pains bun. Gascon, savoyard, pyrénéen ou encore végétarien, il est ici décliné à toutes les sauces. Ceux pour qui été rime avec tapas ne seront pas en reste, puisque la maison réinvente le genre avec ses « Tacos de boeuf » ou son « Croque-Monsieur ». Sans oublier les classiques espagnols, comme le jambon « Bellotta », ou le « Pan con tomate ». Tous les jeudi et vendredi soirs, « Le Cotton Club » ouvre sa terrasse à des concerts live. Des riffs d’ « Acoustic Mood », aux chants viscéraux de « Suerte Ritana », en passant par le phrasé de « Dépôt D’Bilan », la musique aussi est à la carte !

©imageWin

« Le Cotton Club »
2 allées d’Occitanie
31770 Colomiers

05 34 36 67 38
www.cottonclubcolomiers.fr

Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

 

©DR

Créé en hommage au champion John Mc Enroe, le « John’s Club », vibre au rythme des coups droits, de la terre battue foulée, et des frémissements des filets frôlés. Avec sa décoration d’inspiration club anglais, ses canapés chinés, et ses boiseries chaleureuses, l’âme du « John’s Club » ne pouvait en être autrement. En effet, située en plein coeur du « Club De Tennis Du Stade Toulousain », la brasserie est un véritable lieu de vie à l’esprit gentleman. Côté terrasse, l’immense palmier garde au frais un plancher tout en bois, donnant sur les terrains de paddle et le stade des « Sept Deniers ». Le « Steak-house à la toulousaine » propose une carte autour de la grillade, avec une cuisson unique au Josper. Des produits sélectionnés avec soin, allant de la double côte de boeuf, à l’incontournable saucisse de Toulouse, en passant par la Merguez. La carte des pâtisseries est quant à elle revisitée pour mêler surprise et gourmandise. Noter que le « John’s Club » est le lieu « so British » par excellence à privatiser pour ses événements.

©DR

« John’s Club »
116 rue des Troènes
31200 Toulouse

Tél. 05 31 61 56 17
www.johns-club.fr

Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

 

©Hélène Ressayres

Dans une ambiance au look indus, où le mobilier de quincaillerie côtoie les chaises d’inspiration 70’s, le « Crêp’Chignon » de Cornebarrieu redonne ses lettres de noblesse à la galette de blé. Revisitées par le maître restaurateur Guillaume Villain, ce sont des assiettes soignées et fines en bouche qui sont servies sur les tables bistrot du restaurant. Des crêpes coiffées de noms de coupe de cheveux, qui montrent que l’humour du tenancier n’a d’égal que ses 15 ans d’expérience et son savoir-faire unique. C’est ainsi que « La Perruque » -aux cuisses de canard confites, glace au thym, et chlorophylle de persil- , « La Permanente » – et ses pommes sautées, AOC Rocamadour affiné et miel- , ou encore « L’Escoffion » – et son sautée de Noix de Saint-Jacques-, se jouent des convenances. La crêperie gastronomique propose ainsi des « Crêpes Party » tous les mercredis soirs, des « After-works » dès 17h du mardi au vendredi, un DJ set chaque jeudi soir, et des concerts le vendredi. Les lève-tard du dimanche matin pourront quant à eux profiter d’une pause « Café Crêpe », à l’heure du marché. Et alors que les beaux jours appellent au farniente, les deux terrasses d’été invitent à la détente. Jeu de quilles, jeu de croquet, boulodrome, fléchettes, ou encore pêche aux canards pour les enfants… animent les journées printanières. Et pour ceux qui chercheraient une alternative à la crêpe, le maître crêpier propose désormais des croques monsieurs, saumon à la plancha, ou encore saucisse de Toulouse sur son écrasé de pommes de terre, à la carte.

©Hélène Ressayres

Le Crêp’ Chignon, 15 rue de la poste, 31700 Cornebarrieu
Tél. 05 34 52 11 69 www.crepchignon.com

Share

21 mars au 20 avril
Travail : Je vous souhaite bien du courage. Amour : Quand on est deux, on est en couple. A partir de trois, c’est autre chose. Santé : Des problèmes de hanche vous empêcheront de boiter correctement.

 

21 avril au 20 mai
Travail : Évitez les idées préconçues. Ce mot n’a rien de grossier.  Amour : Annulez votre prochain rencard, l’individu n’est pas fiable.  Santé : Vous battre contre votre pilosité vous ennuie ? Vivez avec.

21 mai au 21 juin
Travail : Bonnes relations avec ton boss, entretenir tu dois. Amour : Votre lune traverse un trou noir. C’est douloureux. Santé : Moins de Chamallows et plus de vélo.

22 juin au 22 juillet
Vie : Telle une poule mouillée, vous vous recroquevillerez dans votre coquille.  Amour : De ton conjoint te méfier, tu dois. Santé : Vous avez prévu d’être fatigué ? ne tardez pas.

23 juillet au 22 août
Travail : Vos collègues vous croient possédé. Amour : Gardez vos fantasmes pour vous, votre conjoint ne comprendrait pas. Santé : Plus vieux vous vivrez, moins en forme vous vous porterez.

23 août au 22 septembre
Travail : Ce que vos chefs apprécient le plus chez vous, c’est votre aptitude à changer de camp sur le champ.  Amour : Solo, vous allez vous sentir beaucoup plus libre de vos mouvements. Santé : Mais pas des pieds. C’est bon, je sors.

23 septembre au 22 octobre
Travail : Soyez plus âpres dans vos négociations quitte à menacer l’individu.  Amour : Vous plaisez beaucoup à un habitant des forets. Santé : Vous pouvez puiser dans vos réserves sans crainte.

23 octobre au 21 novembre
Travail : On ne comprend toujours pas où vous voulez en venir. Amour : Je vous trouve un peu trop optimiste. Ouvrez les yeux. Santé : D’un problème de santé, être à l’abri, tu n’es pas.
22 novembre au 21 décembre
Travail : Un gain important au loto pourrait favoriser votre épanouissement. Amour : Des suggestions de votre partenaire, tenir, il vous faudra. Santé : Votre vitalité va s’étioler durablement.
22 décembre au 20 janvier
Travail : Judas, votre collègue de bureau pourrait vous trahir prochainement. Amour:  Des discussions pourraient entrainer une séparation. Aussi, ne parlez plus. Santé : De décompresser, grand besoin vous avez.
21 janvier au 18 février
Travail : Certains tenteront d’imposer leur volonté. C’est mal vous connaître.  Amour : Votre conjoint pourrait vous “zombifier” Soyez sur vos gardes. Santé : Problèmes de sudation. Vous dégoulinez et c’est gênant pour les autres.
19 février au 20 mars
Travail : Votre abattement fera plaisir à certains. Il vous est toujours possible de leur jeter un sort. Amour : Désir d’enfant ? Votre projet va capoter. Santé : Tonus en dents de poule.
Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

Véritable institution depuis quinze ans à Toulouse, c’est bel et bien l’esprit Sud-Ouest qui habite la maison. Convivialité, esprit de partage, et qualité des produits : tels sont les maître-mots de cette enseigne à l’inspiration rugby. Que ce soit à la dégustation d’une belle pièce de viande cuite au feu de bois, ou autour des tapas de la « Cave Bonbonne » proposées pour l’« after-work », le local est mis à l’honneur. Cette année, l’arrivée d’un nouveau chef viendra redynamiser la carte, tout en conservant les valeurs de « La Pergola ». Ainsi, les spécialités qui embaument le sud-ouest, comme « Le mijoté de fèves au chorizo », tutoieront de belles surprises à la carte ! Du lundi au vendredi, les « after-works » promettent un moment agréable dès 17h30. La terrasse est quant à elle aussi rénovée, et promet de beaux espaces où se restaurer, à l’ombre des tilleuls. Un coin lounge habillé de  canapés, une partie restaurant, et un coin fooding sur tables hautes, côtoieront un terrain de pétanque 100% détente.

 

© Hélène Ressayres


Share

© Hélène Ressayres

Réputée pour ses viandes d’exception, la « Brasserie Du Carré Vert » donne à surprendre. Avec ses pièces venues d’Argentine, d’Ecosse, d’Irlande, du Japon, ou encore du Chili, la maison fait voyager les papilles. Une sélection qui n’a d’autre raison qu’une perpétuelle quête minutieuse de qualité. « Ces pays laissent aux bêtes le temps de vivre. Cela leur confère un goût, une couleur, et une texture incomparables ; en France, beaucoup de producteurs abattent les bêtes bien plus tôt, et il y est difficile de trouver une telle qualité », analyse Thierry Fossat, responsable cuisine du « Carré Vert ». Des viandes que le restaurant achète à 15jours, et qu’il laisse maturer dans ses propres caves. Des morceaux qui reposent jusqu’à 45 jours pour l’entrecôte, et de 2 à 3 mois pour les côtes de boeuf. Une technique qui apporte tendresse à la viande, rendant sa saveur imbattable.

Thierry Fossat
© Hélène Ressayres

« Il est important pour nous de faire découvrir aux gens des viandes qui sortent de l’ordinaire. Les habitués suivent d’ailleurs nos suggestions et conseils, et se laissent guider selon les arrivages », développe Thierry Fossat, responsable cuisine du « Carré Vert ». Les non coutumiers devront donc se familiariser avec les Picanha de Wagyu, ou encore le carpaccio de faux-filet de Galice. Mais la maison donne aussi toute sa confiance à certains producteurs locaux : ainsi, l’agneau des Pyrénées provient de Saint-Gaudens, et l’Aubrac de Rodez. Dans cette recherche de saveur d’exception, la brasserie fabrique elle-même les jus de viande qui accompagnent chaque morceau : « Nous prenons le temps de couper les os, les peaux et le gras, pour en faire des jus au goût incomparable. Les choses de qualité ne se font pas dans la précipitation. Idem pour notre agneau ; si on peut le couper sans couteau, c’est parce que nous avons pris le parti de le préparer en cuisson lente. Arriver au goût et à l’excellence prend du temps », conclut Thierry Fossat.

Share

A l’heure des grillades, les plus beaux morceaux de viande sont les stars du déjeuner. En marinade, saupoudrées de gros sel, ou nature, elles accompagnent, avec toujours autant de succès, les retrouvailles en famille ou entre amis. Alors que 71% des Français possèderaient un barbecue ou une plancha, ils se tournent désormais vers des recettes plus originales et des équipements plus performants. La pièce du boucher, ingrédient essentiel pour une grillade réussie, demeure quant à elle indétrônable. Diagonale tranche dans le vif et sélectionne les meilleures boucheries de l’ouest toulousain.

Epicerie fine espagnole, « E&J » à Plaisance-Du-Touch est le point de rendez-vous incontournable des aficionados de spécialités ibériques de qualité. Ici, les produits médaillés espagnols, ou issus de petits producteurs de Huelva, Valencia, ou Madrid, trônent sur les étals. C’est par exemple le cas de l’huile d’olive « La Masia El Altet » ; qualifiée de « la meilleure du monde » par Joël Robuchon. Mais si chez « E&J » les produits doivent se mettre sur leur 31 pour accéder aux rayons, la convivialité et le partage en toute simplicité font office de « dress code » : « Nous faisons énormément de dégustations, discutons avec les clients, et invitons le plus possible à l’échange », développe Julie Bell, patronne d’« E&J ».

Pour le plus grand plaisir des yeux et des papilles, ce sont ainsi des produits au packaging soigné, et aux saveurs gustatives léchées, que nous invite à découvrir la maison. Les « Best seller » de la grillade ibérique sont bien sur au rendez-vous : l’incontournable Pimiento del Padron, et les chorizos à griller s’invitent désormais au déjeuner. Les condiments et épices originaux viennent aussi apporter de la couleur aux barbecues de ce printemps. C’est le cas du vinaigre « Castell de Gardeny » au miel de fleur d’oranger, ou des sels de la gamme « Sal D’Ibiza », qui réinventent le condiment, avec leurs saveurs barbecue, cajun, ou hibiscus… Pour l’apéritif, vivez une expérience unique, avec les « drops » de chez « Caviarolli », des petites sphères d’olive issues de la cuisine moléculaires qui éclatent en bouche, ou les perles d’huile de sésame et de noisette, à laisser fondre sur la viande. Autant de condiments qui confèrent élégance et originalité à vos grillades. Des assaisonnements à l’image de la créativité culinaire de Julie et Edim, maîtres des lieux, et à retrouver dans leur tapas, à déguster sur place ou à emporter.

Share