Author

Phillipe M.

Browsing

Le club business Booster Activ est un réseau d’affaires récemment créé par Diane OBAM avec un concept innovant pour permettre à ses membres de booster leur activité, leur leadership et participer à des projets associatifs dans l’entrepreneuriat social. 

Les membres du club seront des dirigeantEs d’entreprises de toute taille, et de tous secteurs d’activité qui se retrouveront par les valeurs du club tels que l’intégrité, la diversité le partage, la gratitude, la collaboration, le professionnalisme, la coopération, etc… avec un maximum de 30 membres par club. Les réunions seront bimensuelles et à chaque rencontre, les membres bénéficieront d’un atelier type mastermind, ou d’une conférence pour révéler les compétences des membres et booster leur activité. Le club veut toujours organiser ces rencontres dans de lieux agréables pour le confort des membres et clôturer chaque rencontre autour d’un bon repas complet pour un moment de partage en toute convivialité. L’autre particularité du club c’est aussi de booster les associations dans l’entrepreneuriat social. Les associations qui accompagnent les femmes, les seniors, les jeunes du ZEP, les handicapés, les malades…. dans l’entrepreneuriat. Le club business Booster Activ a déjà trouvé des représentants pour Toulouse, la Guadeloupe, Marseille, Dakar et poursuit son développement à l’international. Ce concept est pensé pour le développement tant professionnel que personnel des membres. Vous voulez réseauter autrement et intégrer le club, représenter ce club dans votre secteur ou devenir partenaire ? Les inscriptions commencent en Mai 2019 !

Contact : www.booster-activ.fr
Tél. 07 62 37 26 14 / boosteractiv@gmail.com
Facebook : BoosterActiv
Linkedin : boosteractiv-entreprise
Instagram : dianeobam

Share

Le mois de mars 2019 est désormais historique pour les taux.

 

« Après presque 3 mois d’activité, nous sommes à un moment crucial car les banques savent que le premier semestre est le plus stratégique, analyse Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études d’Empruntis. Aussi, elles sont très attentives au suivi de leurs objectifs : qu’il s’agisse d’objectifs de crédit immobilier ou de conquête de nouveaux clients « bancarisés ». Mais quel que soit l’enjeu, leur seul levier est le taux. Elles actionnent donc une nouvelle baisse de taux, portées par le coût de l’argent, toujours très bas. » C’est ainsi que plusieurs établissements régionaux et nationaux nous ont transmis des barèmes à la baisse. Les baisses peuvent aller jusqu’à 25 centimes. Aussi, mécaniquement notre baromètre des taux de crédit en région Sud-Ouest est impacté. A l’exception du taux mini sur 30 ans, tous les taux de crédit (mini et moyens) diminuent ce mois-ci par rapport au mois dernier. Il est aujourd’hui possible d’emprunter à 0,80% sur 15 ans et 1,00% sur 20 ans Frédéric DEVAUX : « Pour être concret, nous avons obtenu à Colomiers pour un de nos clients un taux de 1.25 % sur 25 ans. Cela signifie qu’il a pu emprunter 257.534 € pour 1.000 € de mensualité alors qu’il ’aurait obtenu de 235.000 € à 1.80 % en 2016 et 215.575 à 2.80 % en 2013. Les prix n’ont pas augmenté dans de semblables proportions et un budget supérieur signifie des mètres carrés en plus pour l’acquéreur. » Pour tout ceux qui n’ont pas eu le temps de renégocier les prêt contractés avant 2016, c’est le moment d’interroger leur banque ou de rencontrer leur courtier car les taux actuels sont plus bas qu’à l’automne 2016 et que ce serait dommage de louper une opportunité d’augmenter le pouvoir d’achat par la baisse des mensualités.

Share

Un quart des Français ont déjà acheté dès la première visite d’un bien immobilier.

 Lorsqu’il s’agit d’achat immobilier, les Français sont capables de se décider rapidement. Près de 70% des Français ont visité 5 biens maximums avant l’achat. Et 24% se sont décidés dès le premier.

 

Le coup de foudre en immobilier, ça existe. Une étude récente affirme que 24% des Français ont trouvé le logement de leur rêve dès la première visite. D’ailleurs, les Français ont plutôt tendance à se décider rapidement puisque 69% d’entre eux déclarent visiter seulement 5 biens au maximum avant l’achat.

Share

Après plus de 20 ans passés comme cadre dans la grande distribution et la banque/assurances, Monsieur et Mme Bonnel ont implanté, il y a 10 ans, l’enseigne Carrefour Market en souhaitant donner du sens à leur démarche : trouver l’équilibre avec les commerces du centre ville pour maintenir la clientèle locale et éviter son évasion vers Toulouse ou Auch.

Pascale et Dominique Bonnel

Cela n’est possible que si ces deux types de commerces se complètent sur la même zone. Par exemple, l’intérêt d’un marché fort et réputé le samedi matin est également une des données importantes de cet équilibre commercial. D’ailleurs, tout est résumé dans le nom de la très active association des commerçants de L’Isle-Jourdain “J’achète à L’Isle”. L’implication de Pascale et Dominique ne s’arrête pas là. L’anti gaspillage alimentaire est aussi leur fer de lance. La méthanisation des déchets et les dons de “nourriture J – 2” aux associations (qui représentent 70 000 € / an) en sont des preuves concrètes et ce, depuis déjà longtemps. La partie sociale n’est pas en reste. En effet, aujourd’hui ce sont 65 emplois à temps plein encadrés par des formations régulières et des projets annuels qui leur permettent de s’impliquer naturellement dans leurs métiers. Le peu de turn-over des équipes en est la preuve. Enfin, le Carrefour Market l’islois fait, depuis longtemps, preuve d’un engagement important dans de nombreuses associations sportives et culturelles de la Gascogne Toulousaine. A noter l’opération “Helia marchera” à laquelle vous pourrez participer activement le 13 avril à la salle de spectacle Tempo de Léguevin ou le 25 mai pour des baptêmes moto à L’Isle-Jourdain sur le parking du magasin. Comme vous pouvez le voir, “Le 100 % impliqué sur le territoire l’islois” n’est pas un euphémisme pour Pascale et Dominique. Carrefour Market à L’Isle-Jourdain, c’est avoir une grande surface avec son large choix de produits BIO, produits locaux et de bons prix tout en maintenant l’état d’esprit d’une épicerie de quartier. Et s’ils avaient 10 ans d’avance sur l’évolution du commerce ?

Carrefour – Market l’Isle-Jourdain
zone d’activité commerciale
Pont Peyrin 2 

Tél. 05 62 07 37 46

Share

Ce mois-ci, on fait une pause canapé puisque nous sommes reçus chez Sandrine Lacome et son frère Alain Cacicedo qui exploitent le magasin Monsieur Meuble de L’Isle-Jourdain. Mais avant de parler du présent, un petit retour en arrière car nous avons à faire à un “Air de Famille” qui traverse plusieurs générations. 

L’histoire démarre avec le grand-père maternel qui, après être passé par le métier de chiffonnier, démarre une activité de négoce de meubles à Samatan au début des années 60. Nous sommes en 1970, quand c’est au tour de leur père de racheter un magasin pour la vente de meubles neufs à Gimont. Et c’est 3 ans plus tard que vient la construction du premier bâtiment, toujours à Gimont. Alain intègre la structure familiale en 1988 et Sandrine en 1993, suite au décès de leur père un an plus tôt.  Puis vient la période des rachats. En 1996 c’est le cas d’un magasin à Fleurance qui sera déplacé par la suite à Auch. Et à l’Isle Jourdain, c’est en 2009, qu’ils rachèteront Brochetto Meubles, enseigne connue des L’islois, pour devenir Monsieur Meuble, comme à Auch.

Aujourd’hui, ce magasin l’islois, refait à neuf, vous accueille sur environ 1000 m2. Vous y trouverez un très grande partie de la collection Monsieur Meuble. Sachant que l’autre partie est sur le magasin d’Auch. Entre ces deux sites les clients toulousains ou gersois auront accès à la quasi-totalité de la gamme de l’enseigne ! Vous trouverez également dans un style contemporain des marques comme Stressless, Célio ou Himolla. Comme vous pouvez le voir, vous devriez trouver chaussure à votre pied. Les trois univers meubles, literie et déco sont perpétuellement remis au goût du jour et restent dans l’air du temps. Fini le Monsieur Meuble des années 80 !

Sandrine est maintenant la responsable du magasin l’islois et c’est dans un magasin flambant neuf que nous sommes reçus. En plus du cadre, vous aurez l’avantage du magasin physique : conseils des vendeurs,  meubles personnalisés, accès à une large gamme et aux derniers produits proposés et pourquoi pas … créer votre propre meuble ! L’Ambition de Sandrine et Alain dans les années à venir est, avant tout, de devenir un magasin référent pour la Gascogne toulousaine et l’ouest de la Métropole. L’accès est très rapide, l’accueil y est convivial et professionnel. C’est fort de l’appui du 1er réseau spécialisé de revendeurs indépendants, et ses 120 points de vente, que Sandrine, Alain et leur équipe vous accueilleront dans les meilleures conditions, vous guideront et vous conforteront dans votre choix. Vous ne regretterez pas votre virée gersoise !

Share

Comme chaque année à la même période, votre rendez-vous immobilier se déroulera au Parc des Expositions sur l’île du Ramier. 

Sont attendus près de 8 000 visiteurs qui seront accueillis par 80 exposants. Cet évènement, véritable source d’informations pour le public du marché immobilier toulousain vous permettra d’assister aux conférences et de bénéficier de très nombreuses consultations d’experts gratuites sur l’Espace Conseils.

Retrouvez-nous lors de la prochaine édition du salon qui se tiendra du 22 au 24 mars 2019 dans le HALL 5 du Parc des Expositions
www.salons-immobilier.com

Share

L’impôt sur la fortune immobilière remplace l’ISF depuis le 1er janvier 2018. Alors que Bercy s’était montré prudent dans ses prévisions pour 2018, l’IFI a ramené beaucoup plus de recettes budgétaires à l’Etat que ce qui avait été anticipé. 

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) et le prélèvement forfaitaire unique (PFU) sur les revenus du capital, mis en place en 2018, ont rapporté plus que prévu aux finances publiques l’an dernier, a indiqué mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

 

 

 L’IFI, mis en place pour remplacer l’impôt sur la fortune (ISF), a rapporté “1,25 milliard d’euros”, soit 400 millions d’euros de plus qu’initialement anticipé, a déclaré Gérald Darmanin, interrogé à l’Assemblée nationale par le rapporteur général de la Commission des finances Joël Giraud (LREM). Soit 47% de plus qu’anticipé dans le budget initial. En septembre dernier, Bercy avait cependant déjà revu à la hausse ses prévisions à 1,2 milliard d’euros. On parle souvent d’ISF annulé mais on oublie de dire que l’IFI rapporte 1,25 milliards à l’Etat.

Share

En ce deuxième mois de l’année, notre baromètre des taux en région Sud-Ouest affiche une quasi-stagnation. En effet, à l’exception du taux mini sur 30 ans qui augmente de 3 centimes, les taux (qu’ils soient mini ou moyens) sont stables par rapport à janvier.

Nous constatons que les banques proposent toujours des décotes, parfois jusqu’à 80 centimes inférieurs aux barèmes. Quelles sont les nouveautés ? La complexification des barèmes. « La stratégie de conquête passe par la personnalisation, indique Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études d’Empruntis. L’objectif des banques : proposer une panoplie d’offres afin de s’adapter aux différents profils d’emprunteurs, afin de proposer les meilleures conditions aux profils qu’elles souhaitent attirer. Les conditions d’emprunt restent donc idéales. »

 

FOCUS : LOI DENORMANDIE

Depuis le 1er Janvier 2019, les propriétaires bailleurs qui achètent et rénovent un bien dans l’une des 222 villes concernées, seront éligibles à la Loi Denormandie, du nom du Ministre en charge de la Ville et du Logement. Ces villes ont été sélectionnées en raison de la nécessité de réhabiliter les logements dans leurs centres villes et de leur volonté de revitaliser leurs territoires. Cette loi consiste à réaliser une défiscalisation, et pour en bénéficier, il faut rassembler les critères suivants :

  • le bien doit être loué pendant une période de 6 à 12 ans et ne pas excéder 300 000€
  • les travaux de rénovation doivent représenter au moins 25% du coût total de l’opération et doivent être réalisés par une entreprise.

Le montant de l’aide accordée sera plafonné à 21% du coût de l’opération, et dépendra de la durée pendant laquelle le propriétaire proposera le bien en location.

Share

La ville de Pibrac sera dotée en fin d’année 2019 d’un nouveau centre médical. Il sera situé sur l’avenue de Toulouse au numéro 8, à côté du Grapillon Gourmand, bien connu des Pibracais !

Il regroupera une douzaine de professions médicales et paramédicales toutes complémentaires, du kinésithérapeute à la psychologue en passant l’ostéopathe et l’acupuncteur. Ce bâtiment répond, bien évidemment à toutes les normes en vigueur exigées par ce type de professions. Il correspond également à une demande de la population pibracaise et de l’ouest toulousain : avoir toutes ces professions réunies sur un même lieu permet aussi de bénéficier de la complémentarité de ces praticiens.

Avis aux professionnels de santé : Il reste encore deux locaux à pourvoir ! 
Renseignements : 06 20 84 78 32

Share
Inauguration du Salon en 2018 par Jean-Luc Moudenc

Christophe Combe*, quelques informations sur le Salon ?

La 6e édition du Salon du Logement Neuf de Toulouse s’organise sous le signe de l’innovation et de l’architecture intelligente. Pour la 1ère fois sur le territoire national vous sera présenté un appartement de 3 pièces grandeur nature sous la thématique du logement du futur.

Que voulez-vous dire par là ? 

Souhaité par la FPI Occitanie Toulouse Métropole, ce véritable 3 pièce du futur a été pensé, conçu et réalisé à Toulouse par les équipes de l’agence organisatrice Bienvenue à Bord et ses partenaires Domo-Concept à Blagnac en la personne de Hervé Agnan pour la conception et Imagin’expo à Saint-Orens représenté par Olivier Blad pour la fabrication de ce logement. Pour la 1ère fois en France, il va être possible de découvrir et de visiter grandeur nature, le logement du futur. Un véritable concentré d’innovation, d’intelligence embarquée, de modularité et de technologie invisible à découvrir en visitant l’appartement neuf de 3 P dans un espace inédit et construit spécialement pour l’événement sur près de 70m2. Sans plus rentrer dans les détails, je vous invite à venir le découvrir durant les 3 jours du Salon.

Que présenterez-vous d’autre au Salon ?

Si vous êtes intéressés par l’acquisition d’un logement neuf pour y vivre ou pour investir, le Salon est « The place to be » si je peux me permettre car vous trouverez la quasi intégralité des opérations de logements neufs en cours de commercialisation sur Toulouse et sa périphérie ainsi que les opérations à venir. Toulouse reste une ville très attractive entre sa démographie positive et une économie génératrice de créations d’emplois, il faut donc construire pour accueillir et loger ses habitants.

Vous parlez de loger ses habitants ?

Effectivement car au delà de l’investisseur traditionnel, le logement neuf attire une population toulousaine de plus en plus importante pour se loger au titre de la résidence principale.
-Il me paraît important de notifier les efforts de nos politiques et des promoteurs afin de proposer des logements neufs à prix maîtrisés afin de permettre à un plus grand nombre de se loger et ces efforts sont principalement destinés à la primo-accession.
-À cheval entre le PSLA (système de la location accession) et le marché « libre », les logements à prix maîtrisés représentent une voie médiane mise en place par les promoteurs privés et Toulouse. Cette offre représentera 10% de la production dans le cadre du prochain PLUIH.

Un dernier point avec quelques indications pratiques sur les 3 jours ?

La 6e édition du Salon du Logement Neuf de Toulouse que j’ai le plaisir d’organiser pour le compte de la Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Toulouse Métropole, se tiendra du 15 au 17 février au Stade Toulousain – Pavillon des Ponts Jumeaux – Espaces Ernest Wallon. 32 exposants présenteront la quasi totalité des programmes de logements neufs en cours de commercialisation.

*Christophe Combe, commissaire général du Salon du Logement Neuf de Toulouse, est le fondateur de l’agence conseil en communication Bienvenue à Bord qui fêtera prochainement ses 20 ans. Christophe Combe édite également un magazine immobilier “J’achète mon 1er Logement Neuf” qui parait semestriellement sur Bordeaux et sur Toulouse et repris sur le site www.immobiliermodedemploi.fr 

 

Vous pouvez dès à présent télécharger gratuitement votre invitationvotre Guide du Visiteur et prendre connaissance de toutes les informations utiles en allant sur le site du Salon : www.salon-dulogementneuftoulouse.com

LE SALON DU LOGEMENT NEUF EN CHIFFRES 

 

Share