C’est par un froid de canard (forcément) que nous sommes allés découvrir les Duckies, club de base-ball et softball de Léguevin. Ces derniers affrontaient le Stade Toulousain base-ball dans un match de pré-saison. Rencontre avec le fort sympathique Franck Widling, joueur et tout récent vice président du club.

Créé en 2001, le club tient son nom de la proximité avec le Gers. Initialement joué au château de Castelnouvel, l’équipe s’est posée quelques années plus tard (en 2008) sur un terrain spécialement créé par la mairie, au stade des Pins Verts. C’est aujourd’hui une soixantaine de licenciés répartis en 3 sections (cadets, senior et softball mixte) qui évoluent dans le championnat régional. La saison sportive débute en avril mais les entraînements se font tout au long de l’année. Coté résultats les Duckies ne sont pas en reste. En effet, certains de leurs membres sont passés par le pôle France de formation à Bordeaux, avec même un joueur qui a été retenu en équipe de France ! Les palmipèdes se sont également illustrés lors des Winter Series en finissant second de la compétition. Ainsi, bien que familial, le club s’attache à faire progresser ses recrues.

 

 

Qui veut devenir le nouveau Babe Ruth ?

A l’image du football Américain (Coucou les Ours de Toulouse), le base-ball n’est pas une pratique ancrée dans notre culture Gauloise. Perçu comme technique, très physique et éprouvant, c’est pourtant le sport le plus ouvert qui soit. Grand, petit, fort ou stratège, n’importe qui peux s’inscrire et progresser dans la mesure où les postes sur le terrains réclament des qualités différentes. Toujours peur de lancer la balle de travers ? Le softball est la pour rendre l’accès au jeu encore plus ouvert sans pour autant le rendre simpliste. Les joueurs les plus jeunes ont à peine 10 ans, filles comme garçons, et sont encadrés par des coachs dédiés. Finalement le plus dur, c’est de venir voir…

 

Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

Avant tout on vient essayer, sachant qu’il reste de la place dans chaque section. Si vous nous suivez sur Facebook (Journal Diagonale) vous avez sûrement vu la vidéo de votre serviteur qui arrive à taper une balle après seulement quelques essais. Très clairement ce sport est bien plus accessible que ce que l’on peux penser. Porté par un fort esprit d’équipe, le club dégage une forte impression de famille…
Cet état d’esprit, la mairie de Léguevin l’a bien compris et continue à moderniser les installations. Après avoir réalisé une clôture tout autour du terrain (pour éviter que des intellectuels en scooter viennent rouler dessus), l’aménagement d’un dugout (l’équivalent du banc pour les joueurs et le staff) est prévu dans les mois à venir.

Alors, on y va… ?

Share
Julien F
Author

Write A Comment