Category

Business

Category

Lancée ce printemps, l’association MoovElectric a pour but de favoriser la mobilité électrique en France. Basée à Colomiers, elle produit déjà ses premiers événements, notamment celui réalisé du 28 au 30 juin sur le parking de Leroy Merlin. Regroupant des acteurs tels que Tesla, BMW Pelras, Décathlon ou encore Culture Vélo, l’exposition mobilité électrique a permis aux curieux de découvrir les déplacements d’aujourd’hui et de demain.

Madame Le Maire, Karine Traval-Michelet, s’est prise au jeu lors de sa visite

Nous étions bien entendu sur le terrain et notre verdict est sans appel : il est impossible de vouloir descendre d’un VTT électrique une fois que l’on a fait quelques tours de roue avec. De même, lorsque l’on monte dans une BMW I8 on est directement catapulté dans un film futuriste du genre Tron. Sauf que nous ne sommes pas dans le futur et bien aujourd’hui. L’intérêt de MoovElectric est de présenter des véhicules électriques pour tout usage et surtout tout budget. Loin d’être une simple vitrine, ils amènent à repenser notre façon de nous déplacer et nous sensibilisent aux nouveaux comportements comme brancher sa voiture en rentrant le soir, comme on le fait déjà avec un téléphone mobile finalement. « C’est simple » comme le dit la publicité pour la Renault Zoé, présente, bien entendu, lors de ce rassemblement.

Les critiques majeures portées à l’électrique s’effaçant peu à peu (autonomie, prix…), l’existence d’une telle association est cruciale afin de rester connecté aux modes de déplacements actuels et à venir. MoovElectric est assurément l’association à suivre sur Colomiers !

Share

Écrire cet article alors qu’il fait 32 degrés au Perget est aussi frustrant que de parler d’un Big Mac après 3 semaines de diète. Ma sélection de produits d’été du prochain catalogue La Foirfouille sera donc des plus sincère.

– Tout à moins de 5€ : honnêtement je n’ai pas su quoi choisir tellement le choix est vaste. Pour moins de 5€ donc, vous trouverez de quoi vous amuser des heures à la piscine ou à la plage. Du pistolet à eau avec réserve rappelant fortement Ghost Buster au matelas gonflable en passant par l’incontournable seau pour faire des châteaux de sable, le plus dur sera de choisir.

– Call Of Moustique : les précautions prises pour éviter l’invasion de moustiques partout en France n’ayant pas suffi à éradiquer nos ennemis piquants, votre magasin propose une série de solutions pour passer vos journées loin des démangeaisons, à petit prix. En plus la citronnelle ça sent quand même super bon.

– Parasol inclinable et fauteuil Adiko : pour les allergiques au sable et ceux sujets aux coups de soleil, La Foir’Fouille offre des solutions aux prix legers. Leur parasol en acier finition époxy offre un diamètre de 240cm et porte jusqu’à une hauteur de 230cm. Parfait pour disposer une paire de fauteuils en résine Adiko en dessous. Vendus respectivement 14€99 et 9€99, ils sont disponibles en stock limité…

L’intégralité du catalogue mis en place du 4 au 10 juillet dans votre magasin La Foir’Fouille Colomiers est à retrouver en suivant le lien ci dessous.

https://www.lafoirfouille.fr/catalogue-1814-A.html

Share

Avec une activité périphérique en développement constant, la ville de Colomiers est face à de gros enjeux économiques, notamment le maintient de l’activité en centre ville. C’est dans cette optique qu’une équipe de la Chambre de Commerce et

d’Industrie de Toulouse est venue à la rencontre des commerçants du centre. Philippe Robardey, son président, a pu ainsi échanger sur les plus gros sujets, notamment les liens entre pouvoirs publics et commerces ou encore les animations en vue de générer du trafic mais également du lien social. Il est en effet principal pour Mr Robardey de faire vivre le centre de Colomiers aussi bien économiquement que socialement. Principal générateur de lien social, le commerce local doit être accompagné en s’inspirant notamment des expériences de communes de même type. S’appuyant sur de solides données empiriques, la CCI est parfaitement à même d’assurer ce rôle d’informateur et de facilitateur d’échanges de bonnes pratiques. Outre la collecte de doléances, cette réunion ouvre déjà sur une future formation des commerçants à l’utilisation du web pour gagner en communication et efficacité. Une communication avec la mairie de Colomiers est également dans les tuyaux afin de faire un point sur la situation et d’organiser les actions de demain.

La mission de Philippe Robardey en quelques mots :
-Accompagner les acteurs locaux
-Faire vivre l’économie et créer du lien social
-Développer l’économie du territoire

Share

MoovElectric qu’est-ce que c’est ? Une volonté de sensibiliser et d’agir pour favoriser le déplacement électrique, que ce soit en voiture, vélo, moto, trottinette… Soucieux de voir la pollution et le réchauffement climatique dégrader notre qualité de vie et notre planète, les membres de l’association se sont donné comme objectif de promouvoir les transports alternatifs qui pourront agir sur la diminution instantanée des émissions de particules fines dans les agglomérations.

Les 28, 29 et 30 juin sur le parking de Leroy Merlin à Colomiers vous pourrez retrouver l’association pour leur première exposition. Les partenaires de MoovElectric exposeront pour vous faire découvrir cet univers qui manque à se faire connaître !

Pour participer à cette belle aventure, adhérez à l’association sur le site www.moovelectric.com !

 

 

MoovElectric
29 chemin de la Nasque
ZI en Jacca 31770 Colomiers
05 82 95 74 00
hello@moovelectric.com

Share

Depuis sa création en 2012, le CEO participe activement au Forum Colomiers, terre d’emplois. Cette année, il a eu lieu le 28 Mars, au Hall Comminges.

Si plusieurs adhérents du club ont tenu leur propre stand, le CEO a assuré une permanence durant la totalité du forum où se sont relayés une vingtaine de chefs d’entreprise. En amont de cette manifestation, le CEO organise, auprès de ses membres, une enquête sur leurs besoins en main d’oeuvre (CDI, CDD, saisonnier, intérim), les possibilités de stages ou de signature de contrats en alternance.

Pour 2018, le CEO a recensé, au sein de ses adhérents, plus de 1500 postes à pourvoir, dont 24 offres de stage et 22 offres d’alternance. Près de 150 entretiens individuels ont été réalisés par nos adhérents. Ces CV viendront alimenter la CVthèque du CEO.

Cette année, dans le cadre de la coopération entre Victoriaville (Québec) et Colomiers, une délégation canadienne avait fait le déplacement pour proposer pas moins de 70 offres d’emploi. 90 candidatures ont été réceptionnées par la délégation lors du Forum et l’atelier « Travailler à Victoriaville » était complet. Ces rencontres sont non seulement l’occasion de mettre en relation des entreprises qui recrutent avec des demandeurs d’emploi, d’établir des fiches d’entretien qui, compilées, sont intégrées à la cvthèque mais aussi une manière de marquer notre implantation et notre implication sur le territoire dans le domaine de l’emploi.

ZI en Jacca
29 chemin de la Nasque
31770 Colomiers
Tél. : 05 61 49 82 39
www.club-cec.fr

Share

Ce mois-ci, nous avons le plaisir de partager un café avec le nouveau président de l’Office du Commerce, de l’Artisanat et des Services (OCAS), François Birolli.

Diagonale : François, les Columérins vous connaissent plus sous l’angle d’agent immobilier, puisque vous avez racheté l’agence Century 21 en 2010 et avec la casquette de président de l’association des commerçants du village, mais pourriez-vous nous résumer votre parcours professionnel qui vous a amené en terre columérine ?

François Birolli : J’ai démarré ma vie professionnelle en reprenant un cabinet de courtage d’assurances à Paris en 1980 et que j’ai tenu pendant 15 ans. A la suite de quoi j’ai effectué un retour aux sources en revenant m’installer sur la Côte d’Azur où j’avais passé toute ma jeunesse. J’y ai ouvert deux agences immobilières à Grasse et au Cannet que j’ai développées pendant 15 ans. Et enfin, pour me rapprocher de ma fille qui vivait en région toulousaine, j’ai décidé de vendre mes deux agences et racheter l’agence immobilière Century 21 de Colomiers en 2010.

Diagonale : Qu’est-ce qui vous a amené à prendre la présidence de l’Association des Commerçants du Village ?

A vrai dire, je me suis senti, dès mon arrivée à Colomiers, particulièrement bien. J’ai réellement eu le sentiment d’être comme chez moi et j’ai voulu m’impliquer rapidement dans la vie locale. J’ai souhaité redynamiser cette partie de Colomiers, développer les échanges et rencontres entre Columérins. Nous sommes arrivés à impliquer 80 membres dans cette association de commerçants en gardant cette notion de proximité.

Diagonale : François, vous présidez l’OCAS depuis le 23 avril, quelles sont les premiers objectifs que vous souhaitez atteindre ?

C’est avant tout donner de la cohérence aux commerces de la ville. Bon nombre de Columérins vont encore faire leurs achats à Blagnac ou Portet alors que nous avons une très bonne off re sur Colomiers. Nous devons absolument communiquer sur la vitrine globale de l’off re commerciale, sensibiliser les habitants sur nos atouts : la fluidité de la circulation intramuros, les parkings gratuits, la diversité de l’offre… Je souhaite aussi sensibiliser fortement les commerçants sur leur vitrine digitale et les former à présenter leur commerce à la mode 3.0… Nous allons d’ailleurs embaucher une community manager qui pourra les soutenir sur ce type de travaux. En résumé, l’ambition de cette présidence serait de coupler l’humain avec le data ! Lier la caractéristique du commerce de proximité avec les avantages indéniables du marketing digital.

Avez-vous des évènements prévus pour 2018 ?

Je souhaiterais mettre en place dès que possible un Marché des Antiquaires place de la Bascule qui deviendrait à terme un rendez-vous mensuel. Nous pensons également mettre en place une bourse d’emploi. Cela consisterait de permettre aux employeurs de la ville de communiquer sur leurs besoins en terme d’embauche à travers la page Facebook de l’OCAS.

Merci François, pour le temps que vous nous avez accordé. L’équipe de Diagonale vous souhaite une très bonne chance pour votre mandat à la tête de l’OCAS.

Share

Ce mois-ci, nous avons le plaisir de partager un café avec un tout jeune chef d’entreprise qui a repris l’entreprise familiale Excedent Electroménager créée en 1997. En effet, Jérôme Egea, du haut de ses 32 ans dirige depuis 2011 cette enseigne indépendante spécialisée dans la vente de produits neufs à prix discount.

Diagonale : Jérôme, racontez-nous votre parcours avant d’être arrivé à la direction d’Excedent Electroménager ?

Jérôme Egea : A la sortie de mon école de commerce, j’ai intégré le Groupe Carrefour en tant que contrôleur de gestion afin  d’acquérir une première expérience professionnelle enrichissante. J’ai par la suite voyagé quelques mois en Amérique du Sud pour découvrir de nouvelles cultures, puis à mon retour j’ai intégré l’entreprise familiale que je n’ai plus jamais quittée. Ces deux expériences à la fois très différentes et complémentaires m’ont permis d’acquérir une certaine rigueur et une ouverture d’esprit, très utile dans mes nouvelles fonctions.

 

Comment définiriez-vous le concept de votre marque ? 

Le principe est simple : Vendre des produits électroménagers neufs et de grandes marques à prix discount. Nous nous démarquons de la concurrence par nos prix évidement mais également par tous les services que nous apportons à nos clients. Beaucoup de choix, des produits disponibles immédiatement, des vendeurs sympathiques et  compétents et un service après vente réactif. Chaque client est “bichonné”. Ce concept est possible grâce à notre politique d’achats sans intermédiaire, directement auprès des usines fournisseurs et surtout par la maitrise de nos frais de fonctionnements. C’est ce qui a fait le succès de notre entreprise puis qu’aujourd’hui, nous avons 4 points de vente avec Plaisance : Montauban, Carcassonne et Perpignan.

 

Depuis votre arrivée au sein de cette équipe, quelles ont été les évolutions d’Excedent ? 

J’ai eu la chance de pouvoir m’appuyer sur une structure très seine et solide pour reprendre le fl ambeau. La complicité et la complémentarité avec mon père ont également pesé dans cette réussite actuelle. Nous nous sommes concentrés dans un premier temps sur la modernisation de notre outil de vente. L’agrandissement et la rénovation du magasin de Plaisance du Touch ainsi que le déménagement sur Montauban nous ont permis de développer et valoriser les gammes de produits proposés. ( Literie , Petit Electroménager.. ). Nous avons aujourd’hui un des plus grand show-room encastrable de la région. Notre espace literie a entièrement été revu afin de répondre aux besoins de nos clients qui souhaitent du conseil et du confort pour bien choisir leur nouvelle literie. Nous ne cessons de grandir, et donc nos volumes d’achats augmentent ce qui me permet de mieux négocier auprès des fournisseurs et de proposer des tarifs toujours plus bas… C’est un cercle vertueux ! Des opérations commerciales récurrentes et très dynamiques ont également été mises en place et les clients sont toujours au rendez-vous. Consultez notre Facebook !

 

Quel est votre positionnement prix / produits ? 

Nous nous positionnons sur des produits milieu/haut de gamme sur le gros et petit électroménager. Excedent Electroménager pourrait se résumer à avoir des prix internet avec le service des grandes enseignes comme la livraison, la garantie ou le financement. Le tout en un, tout simplement ! En literie, nous avons sélectionné les 3 Marques Française ( EPEDA , Bultex et Merinos) et sommes devenu en quelques années le plus gros revendeur régional de ces grandes marques.

 

Jérôme, quel est votre objectif dans les 5 ans ?

Tout d’abord conforter nos positions et inciter les clients qui ne nous connaissent pas encore à venir découvrir nos magasins. Bien que très puissante, notre enseigne peux parfois faire défaut pour un nouveau consommateur. Nous réfléchissons évidemment au commerce en ligne, support de vente qui devient incontournable et qui nous permettra de toucher une clientèle plus large. Que nos clients se rassurent, je reste persuadé que le consommateur préfèrera toujours le confort d’un point de vente alors il n’est pas exclu de voir également un nouveau point de vente Excédent dans quelques années…

Share

Le nouveau parasol qui va faire fureur sur les plages est une invention occitane dont le brevet a été déposé en 2015 ! Ce sont Xavier Aubry et Cyrille Jourdain, les fondateurs de la start-up Leaf for Life, qui ont eu cette idée révolutionnaire.

Inspiré de la forme d’une feuille de Monstera Deliciosa, aussi appelé faux Philodendron, qui nous vient des forêts d’Amérique du Sud, ce parasol a été conçu de telle manière que l’aérodynamisme de la feuille l’empêche d’être emporté par le vent. En ajoutant à cela un pied télescopique excentré, on se dit qu’on ne courra plus jamais après sur la plage. On a donc un parasol qui en plus de ne pas s’envoler à chaque coup de vent, ne possède ni angle ni armature pour ne pas risquer de blesser quelqu’un. Le tissu de sa voile d’ombrage est d’ailleurs anti-UV et déperlant pour vous apporter une protection maximale. Vos enfants peuvent jouer en dessous en sécurité et à l’abri du soleil !

Cerise sur le gâteau ? Vous avez la possibilité  d’ajouter sur la voile un panneau solaire avec 2 ports USB. Finie la batterie faible sur votre téléphone ou votre tablette, vous n’avez plus qu’à vous servir de l’énergie du soleil ! Plus qu’à tout replier d’un coup de main dans le sac de transport comme les tentes Decathlon et recommencer l’expérience Leaf for Life !

Leaf for Life – www.leaforlife.com
FB : @leaff orlife.fr

Share

Les travaux attendus depuis de nombreuses années par la Municipalité, les habitant·e·s de Colomiers et les usagers de la RN 124, vont enfin être lancés. En effet la validation du projet avec le Plan Local d’Urbanisme de Toulouse sur la commune de Colomiers a été approuvée ce lundi 9 avril en Conseil municipal. Un premier calendrier de travaux vient d’être édité.

Phase 1 : octobre 2018 – janvier 2019
* Construction de la voie de «shunt » avec :
– sortie actuelle n°6 jusqu’au giratoire Terre maintenue et allongée
– suppression de la bande d’arrêt d’urgence de la RN 124 au droit de la sortie
– neutralisation de la file de circulation côté droit du boulevard Victor – Hugo entre les giratoires Terre et Galilée.

* Construction de la piste cyclable à double sens sur le boulevard Victor – Hugo
– neutralisation de la file de circulation côté droit du boulevard Victor – Hugo entre les giratoires Terre et Galilée.

Phase 2 : janvier / février 2019
* Réalisation des travaux de finition de la voie de shunt (raccordement sur la RN124, mise en œuvre de la couche de

roulement, …) avec:
– sortie actuelle n°6 jusqu’au giratoire Terre maintenue, dans une configuration courte
– neutralisation de la bande d’arrêt d’urgence de la RN 124 au droit du chantier.

* Réalisation du refuge piéton – cycle au niveau de l’amorce de l’impasse du Loudet avec neutralisation des accès depuis le giratoire Terre.

Phase 3 : février / mars2019
* Travaux sur la bretelle de sortie connectée au giratoire Terre (création de la seconde file

de stockage) avec circulation en sortie de la RN124 uniquement sur la voie de shunt.

Travaux de finition en avril 2019 pour mise en service mai 2019 .

Mme Karine Traval -Michelet , Maire de Colomiers et Vice – Présidente de Toulouse Métropole, se félicite de cette décision « Le réaménagement de cette entrée de la RN 124 était un véritable enjeu de sécurité, ce que nous avions révélé depuis l’ouverture de la zone en 2004. Cette réalisation permettra en outre, un meilleur fonctionnement de la zone commerciale par le nouveau confort de circulation qu’elle offrira à tous les usagers. C’est une excellente nouvelle. »

Share

La Générale d’Optique fête ses 25 ans! On a pas tous les jours un quart de siècle et pour l’occasion l’enseigne ne fait pas dans la demi mesure.  Bien que cet événement soit national, nous sommes allés en discuter avec le magasin  situé rue du centre à Colomiers.

Ouverte depuis 2005, la boutique compte aujourd’hui 5 conseillers clients parfaitement formés pour répondre à vos attentes en termes d’optique, aussi complexes soient elles (j’ai essayé de les coller en leur parlant aberrations  chromatiques et de distance hyperfocale, impossible de prendre en défaut). L’enseigne jouit de différents accords avec les mutuelles Françaises et permet donc une prise en charge complète de vos frais médicaux.  Pour assurer une qualité de service optimale, la boutique dispose de matériel de vérification de la vue. Vos équipements sont donc réalisés au plus près de vos exigences.
Côté choix c’est 1500 montures qui sont disponibles. Voila pour les chiffres. Maintenant, les cadeaux!!!

On commence par l’examen de votre vue gratuit. Il suffit pour cela de prendre rendez vous via le site de La Générale d’Optique.
Ensuite,  l’offre à partir de  25€ pour votre monture + verres.  Cette dernière est assortie d’une 2ème paire à 1€  valable sur  tout le magasin. Pas assez? Avec le “Pack Trio”, recevez en plus jusqu’à 200€ en chèque cadeau pour vous ou qui vous voulez!
Ça vous tente? Passez les voir de notre part, un kit d’entretien de lunettes vous sera offert!

La pluie de cadeaux ne s’arrentant pas la, retrouvez nous sur le Facebook Journal Diagonale du 3 au 14 mai pour tenter de gagner 2×1 paire de Ray Ban à choisir dans le catalogue 2018…

Générale d’Optique Colomiers
34 Rue du Centre, 31770 Colomiers
05 34 39 27 59
Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 14h à 19h
www.generale-optique.com/fr/

 

Share