Category

Business

Category

Ce mois-ci, nous avons le plaisir de partager un café avec un tout jeune chef d’entreprise qui a repris l’entreprise familiale Excedent Electroménager créée en 1997. En effet, Jérôme Egea, du haut de ses 32 ans dirige depuis 2011 cette enseigne indépendante spécialisée dans la vente de produits neufs à prix discount.

Diagonale : Jérôme, racontez-nous votre parcours avant d’être arrivé à la direction d’Excedent Electroménager ?

Jérôme Egea : A la sortie de mon école de commerce, j’ai intégré le Groupe Carrefour en tant que contrôleur de gestion afin  d’acquérir une première expérience professionnelle enrichissante. J’ai par la suite voyagé quelques mois en Amérique du Sud pour découvrir de nouvelles cultures, puis à mon retour j’ai intégré l’entreprise familiale que je n’ai plus jamais quittée. Ces deux expériences à la fois très différentes et complémentaires m’ont permis d’acquérir une certaine rigueur et une ouverture d’esprit, très utile dans mes nouvelles fonctions.

 

Comment définiriez-vous le concept de votre marque ? 

Le principe est simple : Vendre des produits électroménagers neufs et de grandes marques à prix discount. Nous nous démarquons de la concurrence par nos prix évidement mais également par tous les services que nous apportons à nos clients. Beaucoup de choix, des produits disponibles immédiatement, des vendeurs sympathiques et  compétents et un service après vente réactif. Chaque client est “bichonné”. Ce concept est possible grâce à notre politique d’achats sans intermédiaire, directement auprès des usines fournisseurs et surtout par la maitrise de nos frais de fonctionnements. C’est ce qui a fait le succès de notre entreprise puis qu’aujourd’hui, nous avons 4 points de vente avec Plaisance : Montauban, Carcassonne et Perpignan.

 

Depuis votre arrivée au sein de cette équipe, quelles ont été les évolutions d’Excedent ? 

J’ai eu la chance de pouvoir m’appuyer sur une structure très seine et solide pour reprendre le fl ambeau. La complicité et la complémentarité avec mon père ont également pesé dans cette réussite actuelle. Nous nous sommes concentrés dans un premier temps sur la modernisation de notre outil de vente. L’agrandissement et la rénovation du magasin de Plaisance du Touch ainsi que le déménagement sur Montauban nous ont permis de développer et valoriser les gammes de produits proposés. ( Literie , Petit Electroménager.. ). Nous avons aujourd’hui un des plus grand show-room encastrable de la région. Notre espace literie a entièrement été revu afin de répondre aux besoins de nos clients qui souhaitent du conseil et du confort pour bien choisir leur nouvelle literie. Nous ne cessons de grandir, et donc nos volumes d’achats augmentent ce qui me permet de mieux négocier auprès des fournisseurs et de proposer des tarifs toujours plus bas… C’est un cercle vertueux ! Des opérations commerciales récurrentes et très dynamiques ont également été mises en place et les clients sont toujours au rendez-vous. Consultez notre Facebook !

 

Quel est votre positionnement prix / produits ? 

Nous nous positionnons sur des produits milieu/haut de gamme sur le gros et petit électroménager. Excedent Electroménager pourrait se résumer à avoir des prix internet avec le service des grandes enseignes comme la livraison, la garantie ou le financement. Le tout en un, tout simplement ! En literie, nous avons sélectionné les 3 Marques Française ( EPEDA , Bultex et Merinos) et sommes devenu en quelques années le plus gros revendeur régional de ces grandes marques.

 

Jérôme, quel est votre objectif dans les 5 ans ?

Tout d’abord conforter nos positions et inciter les clients qui ne nous connaissent pas encore à venir découvrir nos magasins. Bien que très puissante, notre enseigne peux parfois faire défaut pour un nouveau consommateur. Nous réfléchissons évidemment au commerce en ligne, support de vente qui devient incontournable et qui nous permettra de toucher une clientèle plus large. Que nos clients se rassurent, je reste persuadé que le consommateur préfèrera toujours le confort d’un point de vente alors il n’est pas exclu de voir également un nouveau point de vente Excédent dans quelques années…

Share

Le nouveau parasol qui va faire fureur sur les plages est une invention occitane dont le brevet a été déposé en 2015 ! Ce sont Xavier Aubry et Cyrille Jourdain, les fondateurs de la start-up Leaf for Life, qui ont eu cette idée révolutionnaire.

Inspiré de la forme d’une feuille de Monstera Deliciosa, aussi appelé faux Philodendron, qui nous vient des forêts d’Amérique du Sud, ce parasol a été conçu de telle manière que l’aérodynamisme de la feuille l’empêche d’être emporté par le vent. En ajoutant à cela un pied télescopique excentré, on se dit qu’on ne courra plus jamais après sur la plage. On a donc un parasol qui en plus de ne pas s’envoler à chaque coup de vent, ne possède ni angle ni armature pour ne pas risquer de blesser quelqu’un. Le tissu de sa voile d’ombrage est d’ailleurs anti-UV et déperlant pour vous apporter une protection maximale. Vos enfants peuvent jouer en dessous en sécurité et à l’abri du soleil !

Cerise sur le gâteau ? Vous avez la possibilité  d’ajouter sur la voile un panneau solaire avec 2 ports USB. Finie la batterie faible sur votre téléphone ou votre tablette, vous n’avez plus qu’à vous servir de l’énergie du soleil ! Plus qu’à tout replier d’un coup de main dans le sac de transport comme les tentes Decathlon et recommencer l’expérience Leaf for Life !

Leaf for Life – www.leaforlife.com
FB : @leaff orlife.fr

Share

Les travaux attendus depuis de nombreuses années par la Municipalité, les habitant·e·s de Colomiers et les usagers de la RN 124, vont enfin être lancés. En effet la validation du projet avec le Plan Local d’Urbanisme de Toulouse sur la commune de Colomiers a été approuvée ce lundi 9 avril en Conseil municipal. Un premier calendrier de travaux vient d’être édité.

Phase 1 : octobre 2018 – janvier 2019
* Construction de la voie de «shunt » avec :
– sortie actuelle n°6 jusqu’au giratoire Terre maintenue et allongée
– suppression de la bande d’arrêt d’urgence de la RN 124 au droit de la sortie
– neutralisation de la file de circulation côté droit du boulevard Victor – Hugo entre les giratoires Terre et Galilée.

* Construction de la piste cyclable à double sens sur le boulevard Victor – Hugo
– neutralisation de la file de circulation côté droit du boulevard Victor – Hugo entre les giratoires Terre et Galilée.

Phase 2 : janvier / février 2019
* Réalisation des travaux de finition de la voie de shunt (raccordement sur la RN124, mise en œuvre de la couche de

roulement, …) avec:
– sortie actuelle n°6 jusqu’au giratoire Terre maintenue, dans une configuration courte
– neutralisation de la bande d’arrêt d’urgence de la RN 124 au droit du chantier.

* Réalisation du refuge piéton – cycle au niveau de l’amorce de l’impasse du Loudet avec neutralisation des accès depuis le giratoire Terre.

Phase 3 : février / mars2019
* Travaux sur la bretelle de sortie connectée au giratoire Terre (création de la seconde file

de stockage) avec circulation en sortie de la RN124 uniquement sur la voie de shunt.

Travaux de finition en avril 2019 pour mise en service mai 2019 .

Mme Karine Traval -Michelet , Maire de Colomiers et Vice – Présidente de Toulouse Métropole, se félicite de cette décision « Le réaménagement de cette entrée de la RN 124 était un véritable enjeu de sécurité, ce que nous avions révélé depuis l’ouverture de la zone en 2004. Cette réalisation permettra en outre, un meilleur fonctionnement de la zone commerciale par le nouveau confort de circulation qu’elle offrira à tous les usagers. C’est une excellente nouvelle. »

Share

La Générale d’Optique fête ses 25 ans! On a pas tous les jours un quart de siècle et pour l’occasion l’enseigne ne fait pas dans la demi mesure.  Bien que cet événement soit national, nous sommes allés en discuter avec le magasin  situé rue du centre à Colomiers.

Ouverte depuis 2005, la boutique compte aujourd’hui 5 conseillers clients parfaitement formés pour répondre à vos attentes en termes d’optique, aussi complexes soient elles (j’ai essayé de les coller en leur parlant aberrations  chromatiques et de distance hyperfocale, impossible de prendre en défaut). L’enseigne jouit de différents accords avec les mutuelles Françaises et permet donc une prise en charge complète de vos frais médicaux.  Pour assurer une qualité de service optimale, la boutique dispose de matériel de vérification de la vue. Vos équipements sont donc réalisés au plus près de vos exigences.
Côté choix c’est 1500 montures qui sont disponibles. Voila pour les chiffres. Maintenant, les cadeaux!!!

On commence par l’examen de votre vue gratuit. Il suffit pour cela de prendre rendez vous via le site de La Générale d’Optique.
Ensuite,  l’offre à partir de  25€ pour votre monture + verres.  Cette dernière est assortie d’une 2ème paire à 1€  valable sur  tout le magasin. Pas assez? Avec le “Pack Trio”, recevez en plus jusqu’à 200€ en chèque cadeau pour vous ou qui vous voulez!
Ça vous tente? Passez les voir de notre part, un kit d’entretien de lunettes vous sera offert!

La pluie de cadeaux ne s’arrentant pas la, retrouvez nous sur le Facebook Journal Diagonale du 3 au 14 mai pour tenter de gagner 2×1 paire de Ray Ban à choisir dans le catalogue 2018…

Générale d’Optique Colomiers
34 Rue du Centre, 31770 Colomiers
05 34 39 27 59
Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 14h à 19h
www.generale-optique.com/fr/

 

Share

Le Club d’Entreprises de l’Ouest Toulousain (CEO) poursuit son développement en sortant de son territoire historique columérin pour fédérer d’autres entreprises de l’Ouest toulousain mais aussi d’autres communes du secteur. 

Cette logique d’ouverture sur le territoire a débuté avec un partenariat avec la ville de Tournefeuille.

C’est ainsi que nous menons des actions en faveur de l’emploi avec la Maison de l’emploi et de la solidarité. Une à deux fois par trimestre, deux ou trois chefs d’entreprise se mobilisent pour recevoir sur une matinée des personnes en recherche de formations, de stages, d’emploi…, toutes proposées par ladite structure. L’entretien de recrutement est une épreuve lourde en stress et en prise de risques pour tout demandeur d’emploi. L’approche de ces ateliers permet d’effectuer un training, de mettre en situation concrète sans enjeux réels et de bénéficier de conseils avisés de professionnels.

Parallèlement, le 30 janvier dernier, au Phare, la ville de Tournefeuille a organisé avec la participation du CEO, des collèges Labitrie et Léonard de Vinci, des fédérations de parents d’élèves et du PIJ, une soirée intitulée “métiers et orientation…je prépare mon avenir”. Nous espérons qu’avoir partagé l’expérience et les parcours de 10 chefs d’entreprises et apprentis auront aidés les élèves de 4e et 3e et leurs parents à choisir ou, du moins, à y voir plus clair sur l’orientation. Le but était de donner une vision moins institutionnelle de parcours éducatifs, grâce à ces témoignages souvent atypiques mais aussi de parler de métiers dont certains collégiens ignorent l’existence. A l’issue des témoignages, les collégiens et leurs parents ont pu continuer les échanges autour d’un cocktail et rencontrer les membres du CEO présents pour avoir de plus amples renseignements sur les métiers (bâtiment, logistique, hôtellerie-restauration, industrie, notariat,…) mais aussi le Campus I.G.S, l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, l’Association pour le développement de la Formation professionnelle dans le Transport et le Centre d’Informations et d’Orientation… Ce fut un très gros succès avec 480 visiteurs.

Petit à petit, des entreprises tournefeuillaises rejoignent également le CEO toujours animées par une volonté de s’impliquer de manière citoyenne mais aussi pour partager nos valeurs que sont la convivialité, la solidarité et les échanges.

Share

L’industrie comme axe majeur de développement

 

Située aux portes du Gers, L’Isle-Jourdain compte trois importantes zones d’activités, véritable moteur de la ville. La zone d’activité de Buconis, s’étend sur 3 hectares et regroupe une douzaine d’entreprises. La zone d’activité de Rudelle, se dédie davantage à l’artisanat, au tertiaire et à l’industrie. La zone d’activité de Pont Peyrin est la plus importante pépinière d’entreprises étalée sur 28 hectares. La zone d’activité de Pont Peyrin III, qui n’est autre que l’extension de cette dernière, sortira de terre courant 2019. « L’industrie est en pleine croissance sur L’Isle-Jourdain. Sur les 1000 emplois de la commune, ce secteur en représente 700 à lui seul », détaille Francis Idrac, maire de L’Isle-Jourdain. En eff et, la ville regroupe des grands noms de l’industrie, comme l’entreprise de labélisation de produits bio « Ecocert », le sous-traitant aéronautique « Equip’Aéro », ou encore « Air Cost Control » pour ne citer qu’eux.

David Gotti, gérant de l’agence immobilière Occitane, vit à L’Isle-Jourdain depuis plus de 20 ans, et analyse : « Malgré son caractère rural, L’Isle-Jourdain n’a rien d’une cité dortoir. C’est une commune qui vit, et qui est économiquement en plein essor ! Elle accueille beaucoup de toulousains qui travaillent aux alentours, et en quête d’un cadre de vie privilégié. En tant qu’agence immobilière, nous souhaitons nous même nous développer sur tout l’ouest toulousain, et recherchons encore des commerciaux pour notre expansion. Il y a à mon sens beaucoup à faire dans ce secteur à l’activité économique soutenue, et très bien desservi par les axes routiers et ferroviaires ».

 

Des commerces vivants

Si l’industrie représente une part majeure dans l’économie lisloise, la vie commerçante n’est pas en reste. Porte drapeau des commerçants, artisans et professions libérales, Lisl’Action a pour objectif de promouvoir et dynamiser le commerce et l’artisanat local. Une association qui propose des événements commerciaux tout au long de l’année à travers la ville. « Les commerces de proximité ont une importance capitale. Ils permettent de générer un équilibre face à l’étalement des zones d’activités, et d’apporter des services complémentaires, et différents des grandes surfaces », expose le maire Francis Idrac.

 

Pour Eric Bau, secrétaire du bureau de L‘IslAction, le commerce local se porte bien. « Notre commune jouit d’un pouvoir d’achat supérieur au reste du département. De plus, les nouveaux arrivants ont une véritable envie de consommer local ». Et 2018 sera une année charnière pour l’association qui fête les 10 ans de sa carte fidélité multi commerces « ConsomActeur ». « Toujours dans l’optique de promouvoir l’artisanat local, nous souhaitons également développer un portail multimédia des commerces de la ville », explique Eric Bau. Et L’IslAction a aussi pour vocation de faire vibrer les habitants. Installation d’une patinoire, et fanfares pour les fêtes de Nöel, bons cadeaux pour la Saint Valentin, l’association se positionne sur la valorisation du bien-vivre de ses concitoyens.

 

Eliane, patronne du « Comptoir de nos fermes » à L’Isle-Jourdain, développe : « Je suis native de la commune, et observe qu’il y a de nombreux nouveaux arrivants d’année en année. Nous sommes une ville qui grossit, et qui attire de plus en plus de monde. L’Isle-Jourdain a le pied et le coeur gascon, et l’envolée toulousaine ! C’est d’ailleurs la ville du vélo : elle invite à la découverte, à l’évasion, et à la détente. Aux portes du Gers, mais aussi traversée par le chemin de saint-Jacques de Compostelle, elle est une étape qui brasse beaucoup de monde. En plus de ses commerçants, le marché de plein vent est aussi un espace de rencontres propice à la convivialité, qui confère à la commune une véritable attractivité ».

 

 

Share

Ouverte depuis mars 2016, l’agence cornebarrienne est la deuxième créée par Bruno Martinelli, gérant de la société Espace Stores. Une enseigne qui n‘est autre que l’alliage entre expertise et produits sur-mesure. 

Un savoir-faire qui offre des prestations de qualité et des solutions personnalisées. «Nous essayons d’être à la pointe en matière d’innovation. Nous écumons les salons professionnels à travers l’Europe, et notre personnel suit des formations annuelles pour se tenir au fait des dernières nouveautés», développe Vanina Cauet, qui tient l’agence de Cornebarrieu. Ce sont donc des produits essentiellement français et allemands qui sont présentés dans le showroom de 200m2 de la boutique. Un professionnalisme qui a convaincu déjà nombre de professionnels sur le secteur. Safran, Airbus, la mairie de Blagnac, Holiday Inn, ou encore la Clinique des Cèdres, ont déjà accordé leur confiance aux spécialistes des stores et fermetures.

Que ce soit pour les particuliers comme pour les professionnels, les best-sellers du printemps restent les pergolas bioclimatiques à lames orientables, et les stores lumineux avec lambrequin déroulable. Du côté des coloris le sur-mesure permet des possibilités infinies. Mais ici, la créativité ne peut s’épanouir qu’à travers une qualité irréprochable. L’enseigne est d’ailleurs en partenariat exclusif avec le précurseur Français de la pergola bioclimatique Solisystème, et la marque allemande Markilux. Une large gamme de produits techniques, et des matériaux intelligents, qui permettent de réguler les afflux solaires, mais aussi gagner en économie d’énergie, et en confort. Mais Vanina Cauet rappelle : « La domotique est désormais à portée de tous. Ce n’est plus l’apanage des professionnels. Certains clients sont d’ailleurs surpris de nos prix qui restent raisonnables pour ce type de prestations comme sur l’ensemble de nos offres ».

LES SHOWROOMS ESPACE STORES

CORNEBARRIEU
CC Mourlas – 5 route de Toulouse

05 82 95 53 83

 

L’UNION
Z.A. de Montredon – 14 rue d’Apollo
05 34 25 92 92


www.espace-stores.fr

Share

 

 

HABILLER SES EXTÉRIEURS

Les beaux jours arrivent, et les textiles pour l’habitat et les terrasses deviennent trendy. En prêt à poser ou sur-mesure, les inspirations se veulent design, colorées, funky, ou d’un chic atemporel. Et c’est à chaque saison que les toiles, voiles d’ombrage, stores, et pergolas se réinventent. Une extension de son lieu de vie qui laisse dès lors place à la créativité. Tandis que les extérieurs modernes se tourneront vers des lignes épurées et graphiques, les éco-conscients se laisseront tenter par des teintes plus naturelles. Des matériaux futuristes au plus classieux, des camaïeux nudes aux coloris acidulés, de l’uni à la rayure ; rien n’est faute de goût en la matière. En 2018 tout est permis dans son extérieur ! Le seul mot d’ordre est que cette oasis s’adapte parfaitement à l’architecture et l’esthétique de sa maison.

 

LA TECHNICITÉ AU SERVICE DE LA BEAUTÉ

Mais pour bien choisir sa toile ou structure, rien de tel que l’avis d’un expert. Car les possibilités sont multiples en la matière. Elles doivent répondre aux envies, et façon de vivre de chacun, à l’implantation de l’habitat, et aux conditions météorologiques. Terrasses et balcons sont désormais une deuxième salle de séjour. Les abris vous permettent non seulement de contrôler les rayons du soleil, de se protéger des intempéries, mais aussi de créer une ambiance unique. Pour combiner bien-être et technologie, certaines marques disposant de nombreuses années d’expérience, font de chaque pièce un compromis entre design pur et innovation. Parmi elles, Soliso, Solisysteme, ou encore Markilux, réinventent le dehors. Du store banne, à la pergola bioclimatique, les solutions sont infinies pour passer de l’ombre à la lumière. Des installations qui s’accessoirisent de plus en plus, avec l’intégration de spots et rubans leds, chauffage, ou encore pilotage. La domotique fait désormais face aux saisons, pour que votre extérieur devienne une véritable extension de votre lieu de vie.

 

Espace Stores
CC Mourlas – 5 route de Toulouse

31700 Cornebarrieu
05 82 95 53 83
www.espace-stores.fr

 

Share

 

On a tous vécu ce moment où le seul moyen de paiement que l’on a sur nous est la carte ; tandis qu’en face de nous, le commerçant ne dispose pas de lecteur. Dilemme alors qu’aujourd’hui, la carte bancaire est le moyen de paiement préféré des français. Lorsque l’on se penche de plus près sur la question, on se rend pourtant compte que près de 2 entreprises sur 3 sont dans ce cas et ne possède pas de terminaux.

Pourquoi autant d’entreprise n’en possèdent-elles pas ? Frais bancaires élevés, abonnement coûteux et dépendance à une banque par un contrat sont les raisons principales de ce manque à gagner, notamment pour les TPE (très petites entreprises) qui n’ont pas les fonds nécessaires.

C’est pour palier ce manque, très pénalisant pour le chiffre d’affaires des petits commerces, que la start-up française Smile and Pay* a vu le jour en 2014. Cette jeune entreprise propose via son site www.smileandpay.com de recevoir sous 48h un boitier d’encaissement, que l’on peut ensuite relier à un smartphone via bluetooth.

Une offre sans engagement ni frais caché et dont Smile and Pay ne prélève qu’une faible commission de 1,2 à 2% HT en fonction du volume de transaction réalisé. En d’autres mots, si pendant une période il n’y a pas d’encaissement par carte bancaire, alors il n’y a pas de commission prélevé par Smile and Pay* !

Un système innovant qui permet aux entreprises saisonnières, aux start-up et aux commerces n’ayant que peu d’encaissement par CB de ne perdre aucun client, mais aussi de subir moins de vol et d’impayés. Il ne vous reste plus qu’à sourire et payer* !

Share

Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles entrera en application le 25 mai 2018. L’adoption de ce texte doit permettre à l’Europe de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique, notamment en matière de sécurité de données.
Avec 20 ans d’expertise dans le domaine, XEFI n’a pas attendu cette loi pour faire de la sécurisation des données un de ses services clef.
Proposant des solutions de stockage en ligne hébergées dans un centre Français (basé aux portes de Lyon plus exactement), ils vous mettent à l’abri de la revente de fichiers clients, comme certains services gratuits proposent (il ne faut pas perdre de vue que lorsque c’est gratuit, c’est que le consommateur est lui-même le produit…). Confier ses données à XEFI, c’est l’assurance de ne pas recevoir d’offres incessantes pour s’abonner à je ne sais quel fournisseur internet où autre produit dont vous n’avez cure.

Plus encore, c’est la garantie de se mettre à l’abri des cyberattaques. La vidéo en lien sous l’article est réalisée par Hewlett-Packard Company (partenaire de XEFI) et démontre en quelques minutes la vulnérabilité des services informatiques à partir… d’une simple imprimante !

https://www.youtube.com/watch?v=qxut2kzTwrE

Pas rassurant n’est-ce pas ? On vous laisse leurs coordonnées, appelez-les de notre part 😉

 

XEFI Toulouse Ouest
4 allée de catchère 31770 COLOMIERS
toulouse-ouest@xefi.fr
05 82 95 61 80

 

Share