Category

Culture

Category

Les acteurs se multiplient en matière de mobilité douce et les comportements ont pris un virage à 360 degrés ces dernières années. En parallèle de l’essor des nouvelles technologies, c’est un nouvel état d’esprit qui gagne les usagers. Désormais, on partage son trajet avec le co-voiturage, on repense le vélo – notamment avec la montée en flèche des vélos à assistance électrique (VAE)-, et on oublie la voiture personnelle en ville, que l’on troque contre des véhicules en libre-service. Des offres facturées à l’heure et au kilomètre, comme chez Citiz Toulouse, qui compte 23 stations réservées dans l’agglomération.

A noter que l’autopartage permet une réduction de 39% à 54% des émissions de CO2 par utilisateur. La coopérative propose également des voitures en freefloating, disponibles sans réservation et sans station. Un principe qu’ont repris les mauves et blancs Indigo Weel, des deux roues partagés en libre-service et géolocalisés « que l’on dépose où l’on veut ».

Depuis la loi de transition énergétique, le Conseil départemental s’engage aussi à mettre en place des actions. Parmi elles, la “Collectivité Exemplaire”, qui incite les agents du Conseil départemental à prendre les transports en commun, le vélo et à développer le co-voiturage. La seconde, visant au développement d’axes facilitant les déplacements quotidiens des citoyens, est l’un des projets majeurs de ces années à venir.

« Le Conseil Départemental va subventionner la réalisation de pistes cyclables, et la création d’un réseau express vélo », explique Julien Klotz, président de la commission logement et développement durable du Conseil Départemental. Des réalisations qui participent à une volonté de sensibilisation globale, déjà promue par des transports scolaires gratuits, et de nombreuses aires de co-voiturages installées dans tout le département.

Share

 

Moins de stress, des coûts réduits, mais aussi un respect de l’environnement… Et si mieux vivre signifiait aussi se déplacer autrement. Tandis que le marché de la voiture électrique a indéniablement le vent en poupe, on observe que le phénomène de la mobilité zéro émission compte de plus en plus d’acteurs. Parmi eux, l’association toulousaine Moovelectric, qui a pour ambition de promouvoir la mobilité 100% électrique. « Nous souhaitons avoir un véritable impact environnemental en convertissant les citoyens et les entreprises à l’électrique. De la voiture, à la trottinette, en passant par l’hoverboard ou la moto, les alternatives sont nombreuses et les avancées se font », explique Mickaël Oriente, président de l’association Moovelectric.

C’est en synergie avec Toulouse Métropole, que l‘association réfléchit à la mobilité urbaine de demain, et communique pour sensibiliser à la thématique. Aide à l’implantation de bornes électriques, accompagnement pour l’autoproduction d’électricité…  Les champs d’action de l’association sont vastes, à l’heure de la restriction du gazole. « Nous avons été dépassé par notre succès. Nous ne nous attendions pas à un tel engouement de la part des acteurs locaux et du grand public », développe Mickaël Oriente. Des citoyens pour lesquels de nombreuses interrogations subsistent, mais qui lorgnent sur les avantages de ces nouveaux modes de consommation. En effet, il faut compter 1€ d’électricité contre 8€ d’essence pour effectuer 100km. Une économie qui séduit, puisqu’un Français sur deux envisage la voiture de demain comme sa prochaine acquisition. Des usagers friands de nouvelles motorisations et d’innovations, dont 69% se disent désireux d’acheter une voiture intégrant ce qui se fait de plus moderne en manière de technologie.

Des véhicules tout de même plus chers à l’achat ; un critère qui ne semble pas freiner le consommateur puisque sept Français sur dix déclarent être prêts à payer plus pour une voiture plus respectueuse de l’environnement.

Share

Ce mois-ci, Diagonale a décidé d’aller à la rencontre d’un personnage, sûrement connu des paroissiens de l’ouest toulousain, mais pas obligatoirement du grand public. Et l’on ne vous cache pas que nous souhaitions un peu changer des habituels chefs d’entreprise et commerçants qui nous font l’honneur de répondre à notre petite interview mensuelle. Un peu de spiritualité ne nous fera pas de mal en ces temps perturbés …

Diagonale : Bonjour Jean-Théophile, tout d’abord, expliquez-nous comment est venu votre attirance pour l’église ?

Jean-Théophile Kouassi : Tout d’abord, il faut dire que je suis issu d’une famille ivoirienne très chrétienne, des parents croyants et pratiquants où les 9 enfants ont baigné tout petit dans cette éducation. Il se trouve aussi, même si c’est un détail, que notre maison donnait sur le séminaire situé sur la colline voisine dans la ville de Gagnoa en Côte d’Ivoire. Mais cela n’explique pas tout. Il se trouve qu’à 5 ans, en assistant à une messe, donnée d’ailleurs par un prêtre français, j’ai ressenti l’appel de Dieu. Difficilement explicable mais une chose est sûre, c’est qu’à partir de ce jour-là, ma voie était tracée et je savais quel chemin suivre.

Et donc, quel a été votre chemin après cette révélation ?

Même si mon père était perplexe sur mes capacités à suivre ce parcours, je suis rentré au petit séminaire à l’âge de 12 ans. Puis, j’ai effectué toute ma scolarité au petit, moyen et grand séminaire (2 ans d’étude de philosophie) avant de démarrer les études supérieures qui consistaient à cette époque à suivre 4 ans de théologie. Et c’est le 15 août 1988 que je suis ordonné prêtre à l’archi diocèse de Gagnoa par Monseigneur Noël Kokora Tekry et affecté à Divo où je resterai jusqu’en 1994.

Et par la suite, qu’est ce qui vous a amené jusqu’à Toulouse ?

Après avoir fait un remplacement à Saint-Gaudens, j’y ai été affecté en juillet-août 96 alors que j’avais repris mes études de théologie. Mon parcours français a démarré à ce moment-là à Saint-Gaudens et s’est prolongé jusqu’en 2001 à Blagnac puis à Colomiers en 2016.

Qu’est ce qui a pu vous marquer durant tout ce parcours de vie ?

Tout d’abord, la confirmation de l’importance du coeur et de la verticalité ou de la spiritualité. Je suis toujours étonné, même si je le constate régulièrement, par ce mélange de délicatesse et de puissance que l’on peut trouver dans le coeur d’un enfant. Et l’on en a pas toujours conscience. C’est dommage que tant de matérialité brûle cette puissance que nous avons tous. Il y a d’ailleurs un retour et un besoin de spiritualité que l’on ressent chez beaucoup de personnes. Et cela peut s’exprimer de différentes manières.

Quels sont vos projets à venir ?

Même si vous pouvez constater que je suis Ivoirien avant tout, mais quand même, pas mal Toulousain… je prévois de retourner un jour chez moi. J’ai un projet personnel qui me tient vraiment à coeur : construire une école à Divo qui permettra à quelques jeunes Ivoiriens de suivre une scolarité sans les problèmes de transport et d’hébergement qu’ils peuvent avoir aujourd’hui et qui, bien sûr, les freine dans leur développement personnel et leurs possibilités professionnelles. Le but étant de trouver leur place en Côte d’Ivoire que ce soit pour eux ou pour le développement de notre pays.

Merci pour cet entretien et je tiens à vous dire que Diagonale vous souhaite bonne chance pour vos projets à venir.

Share

La satisfaction temporaire laisserait-elle place à un véritable mieux être pérenne ? La consommation raisonnée évincerait elle la  boulimie d’achat ? Le mieux manger serait-il le mot d’ordre des réfrigérateurs, et le respect de l’environnement le moteur de nos déplacements ? La domotique et les robots deviendraient-ils nos meilleurs alliés dans cette transition vers un lendemain plus responsable ? Après les essais et les brouillons autour du mieux vivre, les contours de ces nouveaux modes de vie semblent se dessiner avec plus de précisions. Mieux vivre en 2018, ou quand le conscient devient tendance.

Depuis les cinq dernières années, le bio-phénomène fait parler de lui. Une alimentation dite raisonnée, qui, malgré la bonne volonté des consommateurs, souffrait hier d’une image peu appétissante.

Aujourd’hui, les produits deviennent plus attractifs, les variétés colonisent les rayons des magasins spécialisés, et les industriels travaillent sur la qualité gustative des produits. Pour répondre aux attentes de clients de plus en plus avertis et exigeants, le tofu est proposé cuisiné en marinade, et les pains voient leurs recettes déclinées à l’infini. Désormais, le sain doit être bon !

Les laits végétaux deviennent à leur tour plus gourmands, et presque tendance. Le lait de noisette devient trendy, tandis que les bloggeuses photographient leur milk-shake au lait d’amande, et que les cuisiniers nous font saliver avec leur préparation au lait de coco. De nouveaux produits stars sont mis sous le feu des projecteurs. C’est le cas de la spiruline, algue aux vertus anti-oxydantes, des graines de Chia, riches en minéraux et vitamines, ou encore du psyllium, une plante connue pour soigner les troubles digestifs. « Face aux scandales sanitaires, les gens cherchent des alternatives naturelles aux médicaments. Dans notre boutique, nous proposons, en plus de nos produits, divers ateliers et conférences, pour les gens en quête de bienêtre », explique Mathilde Delaygue, gérante du magasin Le Grand Panier Bio à Toulouse.

Sur Youtube, le volume de vues autour de la thématique santé a augmenté de 33% en 2017, alors que le mot clé « healthy » renvoie 50 millions de résultats vidéos. Indéniablement, le « vivre sain » devient peu à peu le ralliement d’une nouvelle sous-culture, nourrie par un nombre toujours plus grand d’influenceur, qui tendent à le rendre savoureux et de plus en plus attrayant.

 

En effet, comme le rappelle Tanguy Le Gall, gérant de six Biocoop de l’ouest toulousain : « Les nouveaux consommateurs qui se tournent vers le Bio, prennent cette orientation pour des raisons de santé à la base. Mais les préoccupations  environnementales et sociétales arrivent dans un second temps ». Dans cette démarche globale, le local se développe de plus en plus, et les circuits courts gagnent du terrain. Cyril Picot, président de Minjat, l’a bien compris, et ouvrira dès septembre prochain, une épicerie d’un nouveau genre. L’enseigne, qui signifie « manger » en occitan, proposera des produits de saison, sans aucun intermédiaire entre elle et le producteur. « Cela a pour avantage de ne pas augmenter les coûts et de proposer une alimentation de qualité issue de 150 producteurs différents », explique ce passionné. Pour réapprendre à ses clients à mieux manger, l’épicerie intègre un service cantine en son sein, et propose des plats à emporter le midi. Une volonté de sensibiliser ses clients à la dégustation et au partage, vecteur de valeurs qui tiennent à coeur à ce fils d’éleveur de bovins : « Nous pensons que la réappropriation de la cuisine est un pas vers un retour aux choses authentiques et essentielles ».

 

Share

21 mars au 20 avril
Vie : 
Vous aurez le plaisir de renouer avec d’anciens copains, hélas toujours aussi demeurés.  Amour : Ne résistez pas à l’appel du large. Même s’il a une tête d’anchois et sent la crevette.  Santé : Morpions en vue. Des traitements existent.

21 avril au 20 mai
Amour :
Suspicion d’adultère dans le lit conjugal ? Seule la vidéosurveillance pourrait vous aider à y voir plus clair.   Amour : Solo ? Changez de look si vous voulez avoir une chance. Santé : 28/4 de tension artérielle n’existe pas, même chez les insectes. Êtes-vous sûr des compétences de votre médecin traitant ?

21 mai au 21 juin
Travail : 
Votre perfidie et votre peu d’humanité font de vous le parfait collaborateur. Amour : Ces prochaines semaines, vous donnerez beaucoup de bonheur aux uns, aux autres. Santé : Hypocondrie ? Je peux comprendre. Mais de là à vous faire tatouer le n° du SAMU sur le front.

22 juin au 22 juillet
Vie :
Votre bravitude fait de vous un être exceptionnel.  Amour : Vous voyez s’éloigner le spectre de la séparation et avec lui, toutes ces âmes damnées qui hantaient vos nuits sans sommeil. Santé : Ne vous regardez plus, nu, devant la glace et vous éviterez ainsi la dépression.

23 juillet au 22 août
Travail :
Vous allez humilier un collègue qui l’a bien cherché.  Amour : La vie à deux est une oasis de tendresse où s’abreuvent les dromadaires du désir.  Santé : Il va vous falloir beaucoup de courage.

23 août au 22 septembre
Travail :
Faites attention car trop de gens connaissent vos petites magouilles.  Amour : Votre partenaire est mûr pour de nouvelles expériences.  Santé : Physiquement, Labès ! Moralement, la baisse.

23 septembre au 22 octobre
Travail : 
Vous serez prêt à fournir de gros efforts. En pure perte. Amour : Bientôt en couple, il vous faudra laisser de côté vos honteuses manies. Santé : Cette fois c’est sûr, à part Lourdes, il n’y plus rien à tenter.

23 octobre au 21 novembre
Travail :
Un surcroît de travail risque de mettre fin à vos jours. 1er décan uniquement. Amour : Cornuto, ça vous dit quelque chose ? Je vous conseille d’aller regarder dans le dictionnaire franco-italien. Santé : Côté digestif, tout va pour le mieux.
22 novembre au 21 décembre
Travail : 
Réduisez la pression vis-à-vis d’un collègue fragile. Il menace sérieusement de s’immoler.  Amour : La vie est courte, alors profitez avec gourmandise de vos partenaires. Santé : Votre teint blafard n’augure rien de bon. Allez consulter.
 
22 décembre au 20 janvier
Travail : 
Des résultats en rapport avec vos efforts : inexistants.  Amour : Vos formes généreuses plaisent beaucoup. Profitez-en.  Santé : Votre mine blafarde ferait peur à un médecin légiste Tchétchène. Soignez-vous.
21 janvier au 18 février
Travail :  
Au chômage ? Apprenez l’escalade de façade et les portes s’ouvriront.  Amour : Saturne met votre lune en ébullition. Vous allez aimer.  Santé : Évitez de mettre tous vos yeux dans le même panier.
 
19 février au 20 mars
Travail : 
Souhaiter du malheur à un collègue n’est jamais une bonne chose. Dans ce cas précis, la mort semble néanmoins la peine adaptée. Amour : Ne vous emballez pas trop sur ce coup là. Votre physique quelconque et vos revenus trop bas ne vous placent pas en tête de liste.  Santé : Pensez à vos proches, évitez les féculents après 19h.
Share

Comme vous le savez, dimanche c’est la Fête des Pères, et qui dit fête, dit cadeau(x) ! Diagonale vous a concocté un programme rêvé pour ce jour particulier, tout en y glissant des idées de présents, qui soyez en sûr, plairont à plus d’un papa !

 

9h03 – Room Service !

Quel papa n’apprécierait pas de se voir apporter son petit déjeuner au lit ? Des croissants tout chaud, un bon café, et une jolie carte pleine de tendresse et de mots doux… De quoi démarrer la journée du bon pied !

La suggestion de Diagonale : faites un tour chez Crayons et Images, vous y trouverez votre bonheur, et le sien ! 

10h12 – Beau comme un sou neuf ! 

C’est bien connu, “mon papa c’est le plus beau du monde”… Et en plus il va sentir bon, avec son nouveau parfum ! C’est un classique, mais on ne s’en lasse pas.

La bonne idée de Diagonale : Rendez-vous chez Beauty Success à Colomiers, où le deuxième produit est à -50% pour l’occasion. De quoi préparer une bonne réserve de parfum pour l’été ! Et pourquoi pas avec leur Offre du mois, qui va certainement intéresser les papas…

L’Homme –  100ml – Yves Saint Laurent, à 68,10€ au lieu de 92€

 

 

11h37 – Comme un poisson dans l’eau…

On est en juin, donc bien sûr, la fête des pères sera une belle journée ensoleillée ! En tout cas, on croise les doigts… Quoi qu’il en soit, Papa sera surement tenté d’aller piquer une tête avec son magnifique maillot de bain, offert par vos soins ! Avec ça, il n’aurait plus d’excuse pour ne pas se jeter à l’eau…

La sélection de Diagonale : Ce superbe short de bain Quiksilver ! Avec ça votre Papa va faire de l’ombre aux surfeurs sur la plage, cet été.

Disponible chez Décathlon

 

 

12h18 – L’As du Barbeuc’ ! 

Le Chef va vous régaler avec son nouveau coffret d’ustensiles pour le barbecue. Les merguez et les brochettes n’ont qu’à bien se tenir, car Papa va devenir un pro de la grillade !

Le conseil de Diagonale : Ce super kit d’ustensiles pour barbecue est fait pour lui, et en plus il est en promo. Parce qu’un bon cuisto se doit d’avoir le bon matériel !

Ustensiles ESSENTIEL B SET BARBECUE, 48€40 au lieu de 59€ – Boulanger

 

14h23 – Cycliste du Dimanche…

Une petite ballade à vélo en famille, en voilà une chouette idée ! D’autant plus qu’avec le super casque que papa a reçu pour sa fête, il est prêt à gravir les côtes les plus escarpées, maintenant que sa tête est bien protégée.  

L’adresse de Diagonale : Foncez chez Culture Vélo à Colomiers. Ils en connaissent un rayon, et seront de bons conseils pour que  vos sorties à vélo se passe comme sur des roulettes ! 

Abus casque Aduro 2.0 – Culture Vélo

 

16h15 – Popcorn et compagnie…

Si jamais le temps n’est pas au beau fixe (ce qui n’arrivera pas, on croise toujours les doigts), direction le cinéma ! Un moment à partager avec son Papa, qui ravira petits et grands.

Le rendez-vous de Diagonale : Ce dimanche, ne manquez pas la séance de 16h15 au Ciné Art plaisance ! Quel film y sera projeté ? Jurassic World : Fallen Kingdom ! Voilà qui devrait rappeler des souvenirs à votre Papa.

Affiche du film Jurassic World : Fallen Kingdom                       

 

18h09 – Qu’est ce que je vous sers ?

À l’heure de l’apéritif, pour régaler les sens de votre Papa, pensez à une bonne bouteille. Vin, bière, armagnac, rhum, à chacun sa préférence ! Alors, à quoi trinque-t-on ce soir ?

Le choix de Diagonale : Ce beau coffret au nom évocateur “Du Vin Dans La Moustache”, au prix de 35€, qui n’attend que les épicuriens chez V AND B.

Coffret Du Vin Dans La Moustache – 35€

 

20h15 – Strike ! 

Pour finir la journée en beauté, pourquoi pas quelques parties de Bowling ? Et si en plus on peut en profiter pour manger un morceau, c’est Papa qui sera content ! Et comme c’est sa journée, vous pouvez le laisser gagner…

Le bon plan de Diagonale : La Pizza Party au Bowling du Stadium à Colomiers. Dimanche soir de 19h à 23h, c’est bowling illimité ou 40 minutes de Laser Game, une pizza, et une boisson par personne, servies sur pistes !

Avec tout ça, vous voilà parés pour organiser une belle journée à votre Papa adoré ! Même si au fond, aucun cadeau ne lui fera plus plaisir que ces trois petits mots : “Je t’aime Papa“. 

 

 

 

Share


Travail : 
Marre de bosser à l’oeil, vous ferez les gros yeux à votre patron qui restera aveugle à vos revendications.  Amour : Vous êtes trop tactile. Ce n’est pas la première fois qu’on vous le signale. Une plainte vous pend au nez.  Santé : Vous souffrez de dyspepsie ? Passez au Coca. (ok, je sors..)

Travail : Il y a dans votre entreprise un démon puissant qui freine votre ascension. Trouvez-le et détruisez-le.   Amour : Vous allez être approché par un “Poisson” qui ne vous laissera pas indifférent. Sûrement son odeur ? Santé : La vitalité ne vous quitte plus ! Vous prenez quelques chose ?

Humeur : Comme dirait mon ami le psychopathe : ” On fait pas d’omelette sans crever

des yeux ” Amour : Un secret difficile à conserver ? Confiez-le à votre animal de compagnie, lui seul saura garder le silence. Santé : Après un problème cardiaque, le Skateboard n’est pas le sport le plus indiqué pour retrouver la forme.

Travail : Faites preuve d’honnêteté même si vous êtes bien le seul.  Amour : Vous en pincez pour un Poisson ! Bonne pêche.  Santé : Problème cardiaque ? Ne vous risquez pas au test de l’effort, vous n’y survivriez pas. 3 eme décan uniquement.

Travail : Gardez un Lexomil à portée de main et tout ira bien.  Amour : Un contretemps viendra perturber votre plan coquin. Sans conséquences.  Santé : Force est de constater que vous n’allez pas bien.

Vie : Il vous suffi rait de dire bonjour aux gens pour que leur attitude change. Faites un petit effort.  Amour : Même si c’est pour ne rien dire, discutez avec votre partenaire.  Santé : Vous voyez des Zombies partout ? Allez consulter.

Travail : Défendez vos points de vue même s’ils sont branlants. Amour : Votre beauté si spéciale vous fera rencontrer de drôles d’oiseaux. Santé : Vos défenses immunitaires sont bonnes à jeter.

Travail : Le saviez vous ? Votre logique, bien à vous, fait rire l’ensemble de vos collègues.  Amour : Vous pourriez rencontrer une personne qui serait éventuellement susceptible de vous  intéresser. Santé : Le saviez-vous ? La Suisse autorise le suicide assisté. Je dis ça, je dis rien.
Travail : Votre chef risque de vous rudoyer, de manière virile mais correcte.  Amour : Vos pleurs permanents finissent par gêner votre partenaire. Reprenez-vous. Santé : Tendu comme un string, vous n’irez plus très loin. Relaxez-vous.
 
Travail : Vous manipulez votre entourage de mieux en mieux. Bravo.  Amour : Entraînez les autres dans votre malheur. Ainsi, vous ne serez plus seul(e) à souffrir.  Santé : Avec des dents, vous pourriez mieux mâcher les aliments et ainsi, mieux digérer.
Tendance :  Cessez de vous habiller de façon trop moulante, vous mettez vos interlocuteurs mal à l’aise.   Amour : Pensez à prendre du bon temps. Evitez toutefois de séduire tout et n’importe quoi.  Santé : Soignez votre aspect physique car il se délite.
 
Vie : Votre sensibilité exacerbée empêche vos proches de communiquer avec vous. En fait, ils n’osent plus rien vous dire et c’est dommage. Amour : Vos oreilles bougent et trahissent ainsi vos sentiments. Apprenez à les contrôler.  Santé : Soignez vos pieds car leur odeur incommode. Sans parler des risques d’explosion.
Share


Travail : 
Plus c’est gros, plus ça passe. Vous semblez très bien connaître ce dicton.  Amour : Cessez de faire l’autruche, votre couple bat de l’aile et vous continuez à lui voler dans les plumes. Santé : Coup de pompe funèbre. Repos éternel recommandé

Travail : La tête pleine de projets, tous plus délirants les uns que les autres.  Amour : Vous allez être approché par un “Poisson” qui ne vous laissera pas indifférent. Sûrement son odeur ? Santé : La vitalité ne vous quitte plus ! Vous prenez quelques chose ?

Travail : Vous serez aidé par des personnes peu fréquentables. Des risques existent.  Amour : Certains d’entre vous fauteront sans toutefois se faire attraper. Santé : Surveillez vos dernières dents.

Travail : Vos supérieurs apprécieront particulièrement votre beauté intérieure.  Amour : Soyez à l’écoute de vos envies, aussi déviantes soient elles. Santé : Le saviez vous ? Passer ses journées sur le canapé à manger du sucre et du lard n’est pas bon pour la santé.

Travail : Votre insuffisance énerve vos collègues qui vous préparent un sale coup.  Amour : Vous manquez de pratique. Des formations existent. Santé : Un mois de diète vous changera en profondeur.

Vie : Vous êtes d’un naturel philosophe et c’est tant mieux car l’année 2018 ne sera pas drôle tous les jours.  Amour : Votre absence de vie sentimentale vous permet de vous concentrer sur autre chose et c’est bien. Santé : Un organe vous manque et tout est dépeuplé

Tendance : Avec des sourcils broussailleux, évitez les cols à fourrure.  Amour : Période trouble, optez pour une vie monacale.  Santé : Démence passagère. Sans réelle gravité.

Travail : Vous souhaiterez exprimer votre point de vue mais personne ne vous écoute.  Amour : Vous souhaitez des étreintes plus viriles ? Parlez-en à votre partenaire, il n’attend que ça. Ca va cogner Santé : Il est temps de faire remplacer vos implants capillaires.
Vie : Statistiquement, il vous reste de longues années à vivre. Astrologiquement, beaucoup moins. Maintenant, vous savez.  Amour : Votre partenaire sera très pris par ses activités extra conjugales. Santé : Surveillez vos yeux de perdrix et autres cors.
 
Travail : Reconnaître vos torts serait la pire des choses à faire. Continuez à mystifier et tout ira bien.  Amour : Une nouvelle rencontre. Juste un mauvais moment à passer. Santé : Coupez vos ongles des pieds ou vous finirez par éborgner quelqu’un.
Travail : Ne prenez aucune initiative et tout ira pour le mieux.  Amour : Surveillez votre conjoint. Le terme fidélité semble lui être étranger. Santé : Vous voulez respirer le bon air ? Vapotez…
 
Travail : Un proche vous proposera un projet. Sachez que cette personne a des tendances suicidaires.  Amour : Votre partenaire se lasse de vos trop longues absences ? Santé : Bonne résistance aux chocs. Vous en aurez besoin.
Share


Vie : 
N’accordez aucun crédit aux menaces qui pèsent sur vous.  Amour : Vous serez déçu par une personne actuellement incarcérée pour des faits graves. Santé : Dynamisme tout relatif.

Vie : Faites exorciser votre habitation et tout rentrera dans l’ordre.  Amour : En net progrès mais hélas trop tard, votre partenaire a rencontré quelqu’un. Santé : Écoutez votre corps sans pour autant lui donner tout le sucre qu’il réclame.

Travail : Vos compétences seront récompensées à leur juste valeur. Par un filet garni.  Amour : Redoublez d’efforts et votre partenaire consentira à vous laisser une dernière chance. Santé : Vous aurez besoin de vous reposer très longtemps.

Travail : Votre responsable vous pose un problème ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire.  Amour : Beaucoup d’énergie, votre partenaire est aux anges. Santé : L’influence du soleil se traduira par d’importantes brûlures au 2e degré, sur tout l’été.

Travail : Votre insuffisance énerve vos collègues qui vous préparent un sale coup.  Amour : Vous manquez de pratique. Des formations existent. Santé : Un mois de diète vous changera en profondeur.

Argent : Vous aimeriez faire des économies mais vous n’avez jamais su faire ça.  Amour : Aisance à l’oral. Santé : Cessez de vous négliger, vos proches commencent à se plaindre de l’odeur.

Argent : Fraudez sans crainte, Jupiter vous protège.  Amour : Être aimé par un taureau sera une belle expérience qui vous laissera des souvenirs odorants.  Santé : Accrochez vous, il y en a plus pour très longtemps.

Travail : On croit de plus en plus en vous et ça vous inquiète. Comme je vous comprends.  Amour : Pourquoi aller chercher autour de vous ce que vous pouvez trouver super loin ? Santé : Hygiène de vie bien mais pas top.
Travail : Faites chanter votre responsable et vous obtiendrez satisfaction.  Amour : À surveiller votre partenaire comme vous le faites, vous pourriez vous recycler comme détective privé. Santé : Faites attention en fermant violemment la fermeture éclair de votre pantalon. Pour les hommes uniquement.
 
Travail : Le collègue à qui vous vous confiez est une balance. Attention !  Amour : Vous êtes tendu et ça se voit. Santé : Ralentissez sur les tatouages.
Travail : Votre job demande une dose de concentration que vous n’avez pas.  Amour : Le saviez-vous ? Les femmes à barbe ont une sexualité hors normes. Santé : Vous négligez votre hygiène et ça se sent.
 
Travail : Vous croiserez un psychopathe qui vous retardera dans la réalisation d’un projet.  Amour : Profitez du départ de votre partenaire pour modifier en profondeur votre sexualité. Santé : Faites des excès. Au point ou vous en êtes.
Share

MENS SANA…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si la ville de L’Isle-Jourdain jouit d’un cadre de vie naturellement attractif, elle n’en détient pas moins des édifices et musées qui en font sa fierté. C’est le cas du Musée du Campanaire, qui présente des collections exceptionnelles autour du « Carillon de la Bastille », objet phare du lieu. C’est en tout un millier d’objets sonores qui sont représentés : grandes cloches d’occident et d’orient, grelots, sonnailles, tambours de bronze et de bois, crécelles et simandres, ou encore claviers et carillons. C’est entre les briquettes de ce bâtiment historique que tous les secrets de l’art campanaire sont dévoilés : de la fabrication aux traditions et pratiques qui se rattachent à son histoire.

Mais l’approche campanaire développée au musée européen de L’Isle-Jourdain se veut encore plus large. En effet, ce lieu inédit dispose en son sein un auditorium où sont présentés les sonneries de cloches de différents pays d’Europe, des concerts, des expositions thématiques, et des échanges internationaux. Du plaisir des oreilles s’en suit celui des yeux. Puisque, situé sur la place de l’Hôtel de ville, se démarque un édifice à l’architecture exceptionnelle. La Maison Claude Augé, dont le propriétaire n’est autre que le créateur du Petit Larousse Illustré. Edifié en 1903, cette bâtisse de style « Ile-de-France » possède une façade à trois niveaux, qui surplombe élégamment le traditionnel marché saturnien lislois. Une maison classée Monument Historique, dont la décoration intérieure d’inspiration « Art nouveau » foisonne de détails. Pour les plus férus d’architecture et d’art, les amis de Claude Augé proposent des visites commentées, et  présentent, sur réservation, l’oeuvre du créateur du petit Larousse Illustré.

 

 

…IN CORPORE SANO

Puisque le sport est aussi vecteur de valeurs citoyennes, la municipalité fait la part belle aux associations et initiatives du genre. Par le biais de L’Office Intercommunal du Sport, l’activité physique est à la portée de tous. L’association regroupe en effet toutes les associations sportives de la Communauté de Communes de la Gascogne Toulousaine. Son but étant de favoriser le développement du sport pour tous et en assurer sa promotion. C’est ainsi que pendant les vacances scolaires, les enfants âgés de 6 à 17 ans bénéficient de découvertes sportives, encadrées par des professionnels diplômés. Pour les plus grands, le Sport Santé Adapté donne accès à la pratique d’une activité sportive près de chez soi. Tests de forme, échauffements cardio, et renforcement musculaire, sont ainsi dispensés par un expert, qui adapte l’activité aux capacités de chacun.

Mais la star des Lislois demeure indéniablement la base de loisirs de L’Isle-Jourdain. Près de 25 hectares aménagés qui font le bonheur des familles, des sportifs, et des touristes. La base, aménagée autour de deux plans d’eau, dont un lac de plaisance et et un lac de pêche, propose diverses activités. Du téléski nautique, aux parcours de santé et d’orientation, en passant par le mini-golf ou le city stade, le lieu est rapidement devenu le point de rencontre incontournable des amateurs de plein air. En 2018, une zone d’activité aqua-ludique ouvrira les portes à de nouvelles activités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share