Category

Saveurs

Category

Votre chocolaterie fonsorbaise préférée vous prépare déjà vos gourmandises des fêtes de fin d’année. Comme toujours, c’est un florilège de chocolat et délices sucrés qui enivre les boutiques de Fonsorbes, Colomiers et Tournefeuille. Pour ces fêtes, vous trouverez en magasin des créations uniques, des incontournables au goût divin et de belles compositions à offrir en édition limitée. Vous êtes désormais prévenus, si vous attendez le dernier moment il ne restera sans doute pas votre chocolat de Noël préféré !


Nouveauté 2019, l’élan en chocolat ira parfaitement de pair avec le bonhomme de neige au chocolat au lait semblable à Olaf du célèbre dessin animé Disney. Les éternels Père Noël, chouettes, hiboux, ange et cabosse garnie feront encore fureur cette année. À retrouvez au chocolat au lait, noir ou blanc selon les fournées !

Vous craquerez pour ces cerises au kirsch fait
maison et enrobées de chocolat ou pour les
marrons glacés ! Les amateurs de miel saliveront devant la maison en pain d’épices fourrée au chocolat à partager. À l’apéro, vos invités seront ravis de l’assortiment de chocolat apéritif : praliné oignon, poivre chocolat, praliné amande piment d’Espelette ou encore cacahuète. Attention ces derniers sont en série limitée !

Plaire aux goûts de chacun est difficile. Offrir une corbeille est donc le meilleur choix pour satisfaire tous les gourmands. Ces compositions de gourmandises peuvent inclure des tablettes au goût unique, des noisettes caramélisées, biscuits, rochers etc…

Celles-ci ne sont pas non plus en reste, au goût de praliné/chocolat/caramel, de vanille/poire/cramberry ou encore la spéciale sans gluten & sans lactose mangue/passion/quinoa ! Parfait pour finir le repas de fête sur une touche sucrée.

Fèves de cacao caramélisées nouveauté 2019, chocolats à l’unité ou au kg, orangettes, rochers, mendiants, nougats…les boutiques regorgent de choix pour que vous soyez sûr de trouver votre bonheur gustatif !

Share

C’est depuis le début du mois que les jeunes Aveyronnais férus de bonne cuisine ouvrent leurs portes une fois la nuit venue. Bien qu’irréprochable, seule la carte de tapas était jusqu’alors proposée le soir. En intégrant un cuisinier (qui fût élève de Michel Bras et de Michel Sarran s’il vous plaît) à son équipe, le restaurant permet donc de découvrir tout l’univers de Bier Akademie mais en allant encore plus loin dans la gastronomie. Pour les aficionados des susnommés tapas, rassurez vous, les best-sellers seront toujours proposés.

Si vous connaissez les joies d’un déjeuner du midi en leurs murs, sachez que la version soir sera encore plus poussée dans la mesure où les produits utilisés seront encore plus nobles. Saint-Jacques (c’est la pleine saison d’ailleurs), turbot ou lotte ne sont que d’alléchants exemples de ce qui sera amené à votre table.

La terrasse de l’établissement tirant doucement sa révérence, les 4 ambiances de la partie intérieure prennent tout leur sens. Diago astuce, lors de votre réservation par un soir d’hiver, glissez que vous aimeriez être attablés dans la bibliothèque, pièce disposant d’une cheminée…Vous me remercierez plus tard. Le menu est établi pour la semaine et consultable sur la page Facebook du restaurant.

En ouvrant tous les soirs, Bier Akademie confirme sa bonne santé et sa volonté de proposer de la restauration avec un grand R. Tant mieux pour nous.

Bier Akademie 
20 Route de Mondonville,
31700 Cornebarrieu
Tél. 05 61 42 98 13
Fb : @bierakademie.cornebarrieu

Share

En face de Carrefour Market, jouxtant le restaurant Le Florence et mitoyen du bureau de tabac, la boulangerie La Couronne a une histoire quelque peu particulière. Elle a appartenu pendant 15 ans à Gilles Pons (également propriétaire du Fournil du Perget), qui l’avait vendue il y a 8 ans à Dominique et Annette Noëz. Aujourd’hui, Gilles la récupère, non pas sans lui ajouter quelques nouveautés. Ainsi, vous profitez désormais toute l’année du 3 acheté = +1 gratuit sur la campaillette.

Autre nouveauté, le pain est cuit toute la journée, vous assurant de trouver miches et baguettes croustillantes même en fin d’après-midi. À l’image de son homologue du Perget, vous pouvez y commander tous types de gâteaux pour vos anniversaires notamment.

Boulangerie La Couronne
40 allee du Bearn
31770 Colomiers

Share

Connu bien au delà de ses murs à Lardenne, le restaurant La Pergola doit sa réussite à sa constante volonté de faire mieux. À l’image de son bouillonnant concepteur Thomas Fantini ( à qui on doit le Groupe Esprit Pergo), l’enseigne fortement implantée dans le milieu rugbystique entame la saison 2019/2020 avec des changements clefs, assurant une cohérence gustative encore plus poussée.

Viande au poids

C’est là le principal changement opéré par Thomas. Sur une suggestion inspirée par les nombreux voyages du chef exécutif Maxime Delbosc, La Pergola Lardenne propose des viandes d’exception vendues au poids. À la manœuvre derrière une vitrine estampillée Atelier du Boucher se dresse fièrement Patrice, LE spécialiste du domaine, intarissable sur les origines, spécificités et découpes de ses produits. Ces derniers vont de la célèbre Black Angus à l’inévitable Porc Noir de Bigore en passant par des productions plus confidentielles venues d’Aveyron. Le mot d’ordre de cette alléchante équipe est sans nul doute l’authenticité. Toutes les pièces présentées proviennent exclusivement d’élevages en plein air nourris au grain. Bien que la qualité ait un prix, l’Atelier Du Boucher se veut accessible et propose des produits raisonnables sur le tarif sans transiger sur la qualité.

Une association de goût

Pour accompagner les viandes en question ou tout autre plat à la carte, La Pergola Lardenne se dote d’un bar à épices. Toujours aussi abondant en conseil, Patrice vous orientera sur les assaisonnements en fonction de la pièce choisie avec, pour les plus curieux, des découvertes gustatives en perspective… Pour se fournir, le restaurant n’a pas eu à aller chercher bien loin. Les épices et accompagnements viennent à pied de la boutique voisine Bonbonne. Au passage, nous vous invitons à leur rendre visite, cette épicerie fine déborde de produits exceptionnels…

Bijoux bien de chez nous

Un repas à la française étant inconcevable sans du fromage, La Pergola soigne poursuit dans sa volonté d’authenticité et révisant sa carte. Circuit court, fabrication artisanale et de saison, l’ensemble des produits pré-dessert proviennent de l’Aveyron. Pour accompagner le tout avec modération, la cave de l’établissement renferme des bouteilles de haute volée. De Bordeaux avec le Château La Louvière jusqu’aux côtes du Roussillon portées par le Clos des Fées (Les Sorcières) en passant par le Pays d’Oc avec le remarquable Chemin de Moscou du Domaine Gayda, la sélection ne comporte aucun passager clandestin. Si le doute vous habite lors de votre choix, l’équipe Pergo saura le dissiper.

Alliant cohésion, authenticité et qualité, La Pergola Lardenne confirme sa place d’incontournable dans le paysage culinaire Toulousain.

La Pergola Lardenne
262 Avenue de Lardenne, 31100 Toulouse
www.lacompagniedespergos.fr
05 61 49 29 10
Fb : @lapergolatoulouse

Share

Fêtes approchant, le mois de novembre est propice pour la préparation de canards gras, notamment foie gras. Fervent défenseur du bien-manger, Minjat prolonge cette tradition en vous donnant accès à du canard à la carte. Du 6 au 16 novembre, rendez-vous en magasin pour remplir votre bon de pré-commande en fonction des pièces dont vous avez besoin. Magret, demoiselle, manchon, vous n’avez qu’à sélectionner ce qui ornera votre table lors des réveillons. Intransigeants sur la qualité et la façon d’élever, les Fermes de Castelbon à Belloc St Clamens (32) et du Gaec de l’Hermitage à Verdun sur Garonne (82) ont été retenues pour leur authenticité. L’ensemble des palmipèdes proviendront donc de ces éleveurs traditionnels qui élèvent au mais grain et abattent à la ferme.

Si d’aventure vous n’avez pas prévu de canard pour les fêtes, Minjat aura largement de quoi le remplacer avec des produits Made in Aqui et sélectionnés pour leur irréprochable traçabilité.

Minjat !
2/4 Av André-Marie Ampère, 31770 Colomiers
05 82 08 30 73
Fb : minjatcolomiers

Plus d’infos sur www.minjat.com

Share

L’automne est déjà si bien implanté que les jours raccourcissent et les températures se rafraîchissent. Quelle meilleure saison alors que celle du fromage dégoulinant sur de la bonne charcuterie et une pomme de terre fumantes ?! C’est évidemment la saison de la raclette ! Pour vous (et vos estomacs) nous avons fait le tour des meilleurs endroits où dénicher ces saveurs hivernales.

LE ROYAUME DU FROMAGE
Fromagerie Chez Jeannot
13 allée de catchère, 31770 Colomiers
Tél. 05 61 78 28 31

Qu’importe le fromage qu’il vous faut, c’est Chez Jeannot auprès de votre maître fromager affineur que vous trouverez frometon à votre poêlon ! Pour épater vos convives, rien de tel que la raclette cendrée avec son goût fumé succulent en bouche. En accompagnement, optez pour un vin du Jura, comme l’Arbois ou alors plus près d’ici laissez-vous tenter par un Minervois, un Corbière blanc ou un Chardonnay de Limoux.

 

LES EXPERTS DU BIO
Biocoop La Ménude
45 chemin de la Salvetat, 31770 Colomiers
Tél. 05 32 10 82 56

Au magasin Biocoop de la Ménude, les fromages à raclette tels que le Vauban au goût de vin fruité ou les savoureux au poivre ou fumée auront rapidement fait de convaincre les réfractaires au changement. Pour les autres, Nathalie, chargée de la fromagerie, nous a conseillé des alternatives à faire fondre qui, d’après elle, sont encore meilleures ! Parmi elles, le Saint-Nectaire Gaec des bouleaux, le Fresquel de la ferme de Briola, la tomme des thermes ou encore le barralet fumat, fromage fumé au bois de cheminée, feront obligatoirement saliver tout le monde à la maison.

 

LES ADEPTES DU LOCAL
Minjat
2/4 Avenue André-Marie Ampère, 31770 Colomiers
Tél. 05 82 08 30 73

Pour ceux qui n’ont pas le temps, direction Minjat pour découvrir le plateau à raclette, disponible sur commande, avec dedans le nécessaire en fromage et charcuterie, le tout local évidemment ! Vous pouvez rajouter à cela de belles pommes de terre du rayon primeur et une bouteille de Saint Mont Les Vignes Retrouvées, conseil de Cyril. Pour les femmes enceintes, Emilie, la fromagère, conseille un fromage au lait pasteurisé comme le Bethmale Jean Faup, un chèvre succulent.

Share

Parmi la foule de restaurants établis zone de la Ménude se dresse depuis peu une adresse que l’on sait déjà incontournable. Le Bistrot du Pêcheur premier du nom est le fruit de 2 ans de réflexion pour son directeur Laurent Collin. Baignant dans le milieu de la pêche depuis de nombreuses années, notamment en tant qu’acheteur de poissons, cet homme connaît sur le bout des doigts ce que la criée rapporte de la mer. En amoureux du produit, il est impossible de le prendre en défaut d’autant plus qu’il s’attache tout particulièrement à la qualité de ses matières premières. C’est d’ailleurs le leitmotiv de son établissement : le produit, le produit et le produit. En effet, on ne peux pas transiger avec le poisson. S’il n’est pas parfaitement frais, aucun subterfuge ne saura le maquiller.
L’enseigne se fournit auprès du groupe Mericq (un des leaders du grand sud-ouest) pour ses poissons tandis que les coquillages proviennent d’une poignée d’artisans conchyliculteurs de la côte Atlantique, notamment. Des plateaux de fruits de mer à emporter,seront en vente à partir de mi novembre, tout juste le temps de s’en convaincre avant d’y revenir pour des fêtes de Noël.

Pour nous faire un avis empirique sur le restaurant, nous avons donc commandé une parillada, sorte d’éventail des produits présentés. Sans appel, les notions de fraîcheur et de qualité sont au rendez-vous, portées par une maîtrise de cuisson irréprochable. Le chef dispose d’une solide expérience dans le domaine, raison de sa présence dans l’établissement. Il en va de même pour le service, Laurent ayant réunit une équipe de professionnels expérimentés pour assurer une pause repas de velours. J’insiste d’ailleurs sur la notion de « pause » repas tant l’atmosphère du lieux est apaisante, tant au niveau de la décoration qu’à la présence d’un plafond anti bruit qui casse le brouhaha habituel des lieux fréquentés. Bien que Le Bistrot du Pêcheur jouxte le bouillonnant chemin de la Salvetat, le bruit du trafic est complètement annihilé une fois la porte du restaurant franchie. Cette situation géographique servie par un immense parking ajoutent à la facilité de l’endroit. S’y rendre se fait sans encombre, y stationner également. C’était une volonté de Laurent en créant cet établissement : faire un endroit cosy où l’on vient se faire plaisir sans se soucier de quoi que ce soit. Lors du repas de midi pour qui a une journée chargée, ce genre de coupure est on ne peux plus bénéfique…Le soir, ce calme est d’autant plus agréable. À ce propos, Le Bistrot du Pêcheur est ouvert le midi du lundi au samedi et du jeudi au samedi, midi et soir. Si d’aventure vous seriez tentés par une visite mais qu’un de vos convives n’appréciait pas le poisson, sachez qu’il ne resterait pas en marge et pourrait se sustenter d’une jolie entrecôte. Idem pour les plus petits qui peuvent remplacer un poisson garanti libre de toutes ses arrêtes par quelque chose de plus terrestre.

Le Bistrot du Pêcheur est donc une bien belle surprise, à la fois cohérent dans son concept et impérial sur la qualité de sa prestation. Gageons que nous n’avons pas fini d’en entendre parler…Si vous avez la bonne idée de leur rendre visite les lundis, mardis et mercredis midi de novembre, dites leur que vous venez de la part de Diagonale et ils vous offriront le café!

Le Bistrot du Pêcheur
3 Impasse Louis Vicat, 31830 Plaisance-du-Touch
05 34 65 37 92

Share

Vous avez toujours rêvé de tomber sur un restaurant à volonté qui remplit votre ventre sans augmenter drastiquement les chiffres sur votre balance ? Salad&Co l’a fait ! Ouvert en septembre dans la zone commerciale du Grand Noble à Blagnac, non loin du magasin Alinéa, j’ai testé pour vous ce concept innovant.

Salad’bar

À l’entrée, plusieurs formules vous sont proposées pour manger sur place ou à emporter : la plancha pour l’option plat chaud, le salad’bar, la formule complète qui allie les deux et des alternatives pour les enfants. Qu’importe la formule, vous bénéficiez de soupes maison, d’une fontaine à eaux aromatisées (plate, gazeuse, violette, romarin abricot…) et d’un bar à dessert, le tout à volonté. Le bar à salade est garni d’une cinquantaine d’ingrédients : pâtes, légumes, viandes, fromage, épices, fruits secs, croûtons, chips de maïs, de nombreuses sauces… En bref tout ce que vous adorez manger sur une salade s’y trouve, car c’est vous le chef ! L’avantage d’un tel choix pour un restaurant à volonté c’est que l’on peut se resservir si on reste sur sa faim. Pour les frileux en quête d’un plat chaud, le coin plancha fera votre bonheur. Vous n’avez qu’à choisir votre protéine, animale ou végétale, puis vos accompagnements (légumes, féculents, herbes aromatiques) qui eux sont proposés à volonté, avant de laisser la magie du cuisinier opérer devant vos yeux. 

Pour que tout soit ultra frais, les fruits et légumes sont découpés chaque jour et les soupes sont faites maison. Vous pouvez même commander en supplément un jus de fruits frais (kiwi, pomme, ananas, yuzu, coco, aloe vera…) pour un boost vitaminé. Vous savez désormais où vous rendre pour votre prochaine fringale. Je vous laisse l’adresse.

Salad&Co
Rue Denis Diderot, 31700 Blagnac
www.saladandco.fr
FB @saladandcorestaurant

Tél. 05 61 48 40 43

Share

Festival Munichois célébrant la plus connue des boissons houblonnées, l’Oktoberfest se déroule pendant 15 jours à cheval sur la fin septembre et le début octobre. Un peu court pour explorer tout ce que ce monde de bulles a à offrir. Bien heureusement, il est totalement possible de prolonger les plaisirs de la consommation (modérée, cela va de soi) de la cervoise. C’est donc tout naturellement chez nos amis de VandB que nous nous sommes tournés pour connaître les références de bière à découvrir en ce début d’automne.

Mandala
Brassée à à l’eau des boraldes de l’Aubrac, cette IPA (pour Indian Pale Ale) proviens de la brasserie d’Olt en Aveyron. Fruitée avec une amertume légère, incarne parfaitement cette tendance de la bière artisanale en lui apportant une plus grande finition. Pas de goût amer excessif, légère en degré, cette bière ronde en bouche se voit également affublée d’une étiquette très réussie.

L’Expresso
Produite par la brasserie L’Excuse à Mauvezin, L’Expresso est une stout légère en alcool mais riche en goût. Elle se démarque de la classique Guiness par une particularité dont elle tire son nom. Avec la complicité des experts cafetiers Di-Costanzo (basés à l’Isle Jourdain), cette bière est brassée avec une infusion à froid de moka. Résultat, un arôme torréfie encore plus marqué et une certaine amertume en fin de bouche. Clairement à découvrir.

Cloud 9 Wit
Venue de la micro-brasserie danoise To Øl, cette blanche désaltérante pourrait être qualifiée de bière de soif tant sa teneur en alcool est discrète mais ce serait la réduire à bien plus simple qu’elle est. Brassée avec de la mangue et des écorces d’oranges, elle apporte une grande fraicheur légèrement verte, parfaite pour accompagner l’actuel été indien.

Sélectionnées pour leur facilité et leur originalités, ces trois références ne sont qu’un cours extrait de ce qui vous attend chez VandB Colomiers

Share

La tendance du bio touchant tous les secteurs, le monde viticole ne se voit pas frappé d’exception. Le mariage fût difficile dans un premier temps avec des résultats trop souvent aléatoires, voire décevants. Aujourd’hui, à force de travail et de maîtrise, le vin bio s’affiche sans rougir avec les productions classiques, allant même chatouiller les grands (Le Clos Rougeard des frères Foucault en est le parfait exemple). Généralement plus acides, plus courts en bouche et moins chargés en degrés, ils offrent ouvrent une nouvelle porte à l’évolution au vin avec une plus grande tendance à l’équilibre. D’expérimentation à réussite en cours, les vins bio sont assurément une voie à suivre…

Domaine Marcel Deiss Pinot d’Alsace Bio

Famille de vignerons installée à Bergheim depuis 1744, le domaine s’étend sur 27 hectares de vignes. Cette bouteille provient exclusivement des vignobles du Domaine Marcel Deiss. Plantation serrée, travail des sols, maîtrise de la vigueur par la recherche d’un enracinement profond, sélection massale et préservation des vieilles vignes, sont nos moyens d’accès au terroir. Ce travail, complété par la biodynamie, permet l’expression des liens subtils qui unissent profondément une vigne à son paysage. Une vinification respectueuse du raisin, permet de vous proposer un vin marqué par une rare complexité naturelle. Arômes intenses de pomme jaune, de poire et d’épices subtiles. Ample et intense en bouche, avec
une belle longueur minérale en finale.

Lidl 14,99 €

Domaine de Cristia Bio Châteauneuf du Pâpe

Propriété de la famille Grangeon depuis plusieurs générations, le Domaine de Cristia s’étend sur 58 hectares.
Ce Châteauneuf du Pape possède un nez qui s’ouvre sur des arômes typiques de l’appellation, comme la réglisse, la garrigue et la myrtille. En bouche, le vin est dense et juteux. C’est une pure gourmandise dotée d’une grande délicatesse sans négliger un caractère clairement charpenté.

Super U 20€95


Etincelle nomade – IGP Cévènnes

Explorer et dévoiler les arômes de fruits frais ou de fleurs printanières que cache un grain de raisin pour donner des vins éclatants, gourmands et croquants, voilà l’objectif ce ces trois vins Mas Seren

Etincelle nomade – Blanc
70 % vermentino – 30% ugni blanc
Nez expressif sur des notes d’agrumes, notamment de citron vert mais également de fruits jaunes et d’anis. La bouche, sur la mangue et l’ananas, accompagne cette sensation désaltérante par une trame minérale… aérienne.
Etincelle nomade – Rosé
90 % cinsault – 10 % syrah
La robe rose tendre annonce le nez gourmand où dominent délicatement la fraise et la framboise sur une note vanillée.
La bouche se déroule sur une fraîcheur acidulée de groseille légèrement poivrée pour un ensemble plein de peps !
Etincelle nomade – Rouge
60 % syrah – 40 % cinsault
Vin d’éclat sur les fruits rouges friands.
Des notes de caramel et d’épices accompagnent une bouche croquante et fraîche.
Se déguste très bien frais si on le souhaite.
Minjat 8€30

Mas Las Prades Premium
Répondant au cahier des charges bio par Biocoop (notamment la fermentation par levures indigènes qui neutralisent le risque l’OGM), le Mas Las Prades Premium a vu le jour en 2018. 24 mois d’élevage en barrique confèrent à ce vin des tonalités de fruits rouges mûrs et de tannins. Vendangé à la main, ce produit du Gers (haut Armagnac) est le genre de découverte dont il ne faut pas se passer
Bicoop, 12€

 

 

 

 

Domaine de Gayda Chemin de Moscou
Exemple typique d’un vin bio qui a tout d’un grand : vendange à la main, tri manuel, éraflage, sélection grain par grain, vinification traditionnelle et élevage en fût de 21 mois. Le résultat de ce vin du Languedoc est tout simplement splendide. Grande tendance à la garde, ce rouge est parfaitement dans la tendance des productions de sa région : charpenté et plein de corps, il n’en est pas pour autan lourd ou vulgaire. À découvrir absolument !!!
L’Apéricave, 19€90

Share