Category

Saveurs

Category

Votre rendez-vous afterwork du Perget commence la nouvelle année avec une ribambelle de surprises. C’est toujours avec une large sélection de bières, vins, grands crus, champagnes et spiritueux que Gregory et son équipe vous reçoivent. 

Que vous soyez à la recherche d’un beau cadeau à offrir ou d’un moment dégustation, les conseils de ce sommelier expérimenté feront mouche. D’ailleurs c’est le moment d’en profiter, en cette période de soldes L’Apéricave réalise des remises qui valent le détour sur une sélection de produits  :

Succès de 2018, le bar à Huîtres revient cette année jusqu’à la fin février tous les vendredis à 18h (10€ la douzaine sur place et 8€90 à emporter).

Dernière surprise de taille, le vendredi 15 février L’Apéricave fête ses 4 ans ! Ce soir là, un flot de bonne humeur vous attend entre les animations (présence d’un DJ, de vignerons partenaires, des cadeaux…) et les dégustations (vin, whisky, rhum…).

 

Share

Le 2 février 2016, le centre commercial plein centre s’est vu doter d’un restaurant vietnamien et japonais devenu en peu de temps une institution à Colomiers, le Little Saigon. En buffet à volonté, à emporter ou sur place, sa cuisine se déguste à toutes les sauces (et surtout aux sauces asiatiques) !

Ce restaurant, les columérins le doivent à Paul Nguyen le propriétaire. Fruit d’un  challenge personnel de faire vivre un lieu mythique du centre-ville de Colomiers, ainsi que de faire découvrir la vraie cuisine vietnamienne avec ses épices et saveurs authentiques, le Little Saigon est né. Les amateurs de cuisine asiatique qui en connaissent déjà le goût reviennent inlassablement (moi la première). Ici, le buffet à volonté en propose pour tous les palais. Un îlot à dominance japonaise où makis, sushis, salades et parfois bò bún vietnamien se côtoient. Une partie wok où l’on fait son marché avant de se rendre devant l’un des 5 cuisiniers du restaurant pour que la magie opère. Tout un coin dessert où les pâtisseries maisons version mignardises se mêlent aux fruits et desserts asiatiques. Enfin, 2 parties où l’on peut déguster des plats vietnamiens à tomber : soupe de tamarin, boeuf Lok-Lak, nem de poulet, ragoût de boeuf au saté, nouilles sautées aux légumes…

Avec un buffet d’une telle profusion de bons produits, il ne fallait rien d’autres qu’un lieu spacieux et permettant d’accueillir jusqu’à 300 personnes pour en faire le QG de beaucoup d’habitants dans la région. Paul l’a bien compris en proposant la privatisation du restaurant pour des événements (mariage, anniversaire, baptême, CE…) à partir de minimum 150 personnes. Tout au long de l’année, des soirées sont organisées (concert, défilé, nouvel an, soirée à thème…). Par exemple, tous les vendredis soirs c’est Entrecôte Mix Party avec 5 viandes de race à l’appellation d’origine contrôlée qui sont sélectionnées et disponibles en découpe à la demande (poids, cuisson, sauce à votre convenance) et le week-end, buffet  de poissons frais selon arrivage.

En février, le Little Saigon sort le grand jeu, à commencer par le Nouvel An asiatique, avec seulement 250 places disponibles sur réservation. Après le succès de l’année dernière, deux dates sont mises en place cette année, le 09 février au soir avec des animations (danse du dragon, défilé, démonstration d’arts martiaux, tombola, soirée dansante) et le 17 au midi, toujours avec des plats préparés spécialement pour l’occasion (soupe pho bò boeuf/poulet, buffet de fruits de mer et poissons, entrecôtes, gambas géantes gratinées…). Le 16 février au soir c’est le Nouvel An Thaï-Dam qui fera des adeptes. Danses, tenues et chants traditionnels vous entraînerons dans cette culture, tandis que vos sens seront en éveils devant les plats spécialisés proposés pour l’occasion (salade de papaye, poisson au caramel salé, salade de boeuf mi-cuit mariné…)

Share

Situé à quelques pas de l’Onyx, la célèbre salle de spectacle de Plaisance-du-Touch, et du Cinéma Art Plaisance, le restaurant Le Theatro a ouvert ses portes en décembre dernier. L’avantage d’être situé à un tel emplacement reste indéniablement la possibilité de pouvoir se garer gratuitement sur un parking de 600 places ! Vous pourrez désormais vous restaurer rapidement après un spectacle ou une séance de cinéma, ou bien prendre un verre en attendant celui/celle-ci.

Thomas et Jean-Laurent les patrons, vous accueillent dans un cadre chaleureux où l’on a envie de rester. La décoration, à la fois moderne et industrielle, est sublimée par une magnifique cheminée utilisée pour cuire certains aliments au feu de bois ! Le concept de ce restaurant est de vous proposer d’un côté le bistrot où déguster des tapas : croquettes de chèvres, patatas bravas (avec la vraie recette espagnole), planches tout canard (cœur, foie gras…). De l’autre, le Theatro est une brasserie avec une formule du midi à 17€ (entrée-plat-dessert). C’est l’amour de la bonne nourriture, partagée par ces bons vivants, qui les a poussés à ne choisir que des produits de qualité. Tous leurs plats sont faits-maison et ça se sent lorsque l’on goûte la bavette ou les côtes de bœuf arrivés tout droit d’Aveyron.

Le Theatro c’est aussi un lieu que l’on peut privatiser pour des événements de 60-70 personnes en places assises, comme l’ont déjà fait certain club de la ville. Les plus gros groupes seront ravis de savoir qu’il est également possible de privatiser le restaurant sous forme de cocktail dînatoire jusqu’à 150 personnes. N’hésitez pas à y aller de notre part, vous ne serez pas déçu !

Le Theatro
1 rue des Fauvettes
31830 Plaisance-du-Touch
Tél. 05 61 31 96 77
Facebook : @letheatro31

Share

En lecteurs fidèles et assidus que vous êtes, vous avez certainement constaté notre passion pour les restaurants. Se sustenter est devenu un mode de vie chez Diagonale (nous songeons même à nous rebaptiser Diagronale) qui nous a permis de découvrir de nouveaux restaurants fraîchement ouverts au cours de l’année 2018. Petit récapitulatif de ces lieux dont certains sont déjà devenus des classiques.

Crep’Chignon
Enseigne existant depuis plusieurs années, ce restaurant a changé d’adresse pour le 15 Rue de la Poste à Cornebarrieu, en lieu et place d’une ancienne quincaillerie.
Créatif, soigné dans l’assiette et doté d’un cadre magnifique, il ne vous décevra pas.

Les Oies Sauvages
C’est au calme de l’Allée de la Fontaine de Colomiers (numéro 14 pour être précis) que se niche ce restaurant traditionnel qui sait revisiter le classique sans le dénaturer.  Une des jolies surprises de cette année.

Minjat!
A la fois magasin en circuit court et restaurant, Minjat est rapidement devenu un incontournable de la zone du Perget ( 2/4 Avenue André-Marie Ampère à Colomiers). En constante progression, la cuisine y est élégante et fine. Réservez obligatoirement, les places y sont chères…Le Théatro
Restaurant attenant à la salle de spectacle l’Onyx,  Thomas et Jean-Laurent ont choisi d’ouvrir un espace dont on ne ressort pas sur sa faim. Plats maîtrisés et service rapide, on parie que vous allez aimer…

Ô Sel Fou
Remplaçant le Vaquero à coté du VandB Colomiers, Ô Sel Fou arrive avec des objectifs de conquête! Il compte pour cela sur une cuisine abordable préparée par une équipe assidue et passionnée. A peine ouvert qu’on a déjà l’impression qu’il est là depuis des années tellement il est efficace.


L’ Aromatic
Sain et rafraîchissant, l’Aromatic (1 Chemin de Beauregard à Pibrac) s’évertue à proposer ce que les autres ne font pas. Bouillonnant d’idée et de créations, c’est ici qu’il faut vous rendre si vous cherchez la nouveauté visuelle et gustative.

Chez Fanfan
La cuisine de chez nous, c’est ici! Au 35 bis Route de Toulouse à Cornebarrieu, vous pouvez commander l’un des meilleurs cassoulets que nous ayons pu goûter. Rien que pour ça ce restaurant vaut le détour!

Mosto Buffet
Most signifie “plus” en anglais. Mosto tire son nom de cette racine en vous en proposant “toujours plus”. Buffet de fusion food, c’est-à-dire le meilleur de chaque type de cuisine du monde,  la devanture noir et or du 9 Rue Isaac Newton à Plaisance-Du-Touch est immanquable.

Mama Shelter
Toutes les grandes villes ont un Mama Shelter : Toulouse se devait d’avoir le sien. La renommée mondiale de la marque n’est plus à faire mais attention, hors de question de s’imposer comme un rouleau compresseur. Travaillant avec des artisans locaux comme fournisseurs, ce havre de paix au 54 Boulevard Lazare Carnot est incontournable. Tout simplement.

Frites Factory Airlines
Le décor de ce restaurant est tout simplement une carlingue d’avion! Service haut en couleurs et ambiance pétillante, manger la bas est aussi bon qu’amusant.  174 Route de Bayonne, notez le ou mieux, allez y!

Share

Lancée en avril 2018, la Brasserie Caporal a ouvert ses portes au grand public en octobre dernier en proposant à sa clientèle un choix unique de bières certifiées Origine France Garantie et une sélection de produits de la région à déguster. À l’approche de Noël, Caporal vient de sortir une édition spéciale au miel de châtaignier et aux écorces d’agrumes.

Issue de l’assemblage de malts spéciaux, Mémé la Castagne vient de sortir des cuves, en fût exclusivement et pour une durée limitée. Cette gamme annonce la couleur : plutôt ambrée, elle est rendue punchy grâce aux écorces d’agrumes infusées lors du brassage. Un degré d’alcool relativement léger (5,3°) et une touche de miel de châtaignier viennent adoucir ce caractère bien trempé !

Après le succès retentissant des bières “one shot”, la Brasserie Caporal envisage de développer régulièrement des sorties de recettes exclusives. Les clients peuvent ainsi se tenir prêts à déguster !

Où trouver la bière Caporal ?

  • Les bières de la gamme Caporal sont à retrouver dans plusieurs points de vente toulousains : Chez Sylvie, Comptoir des Vignes, Bonbonne, Des Bouchons, Bichette, Au Jardin de Lardenne, Vins d’une oreille, Les Fortes Tetes, Block’Out, 1001 Vins, Le Choix du Vin ou encore à L’accord Parfait.
  • Certains bars et restaurants de la ville rose l’ont aussi déjà adopté tels que Big Fernand, Chez Rosa, Chez Tonton, Les Mecs au Camion, Papagayo, Tourneflam…
  • Les bières Caporal sont aussi disponibles, sur place ou à emporter, directement à la Brasserie (17 rue du Général Lionel de Marmier, 31300 Toulouse)

Share

“Le Puits Saint-Jacques” est le creuset de la passion gourmande du chef cuisinier Bernard Bach. Le restaurant gastronomique propose un menu à emporter pour les fêtes, du 24 au 31 décembre inclus. Un repas de prestige sur réservation, qui promet de lettre vos papilles sur leur 31. Nougat de foie gras macéré au Pacherenc, suivi d’une raviole farce fine de homard avec son bouillon de crustacés au lait de coco et citronnelle, pour les entrées. La dégustation se poursuit avec une poulette farcie de cèpes, accompagnée d’une gratin de pomme de terre, butternut et châtaignes. Pour clôturer l’expérience gustative, le chef régale avec une bavaroise de tonna au coeur de dulce leche en dessert.

© Nathalie HANON / Agence ICICOM

Un repas accompagné du dernier livre de recettes dédicacé de Bernard Bach “Régalez-vous au Puits Saint-Jacques”. Et pour terminer l’année en beauté, le restaurant propose un menu unique spécialement créé pour le 31. Une sélection des meilleurs produits de fêtes revisités par le maitre des fourneaux, pour un réveillon inoubliable.

Share

Le Canard ayant chanté tout l’été, ne se trouva point dépourvu quand la bise fut venue. Il y alla même de plus belle en proposant une soirée de Saint Sylvestre assortie d’un menu de haute volée…

L’établissement propose deux versions de son repas, avec ou sans accord mets et vin, pour qui doit prendre la route par la suite notamment. Cependant, les animations prévues lors de cette soirée sont bien pour tout le monde ! Dans l’assiette, c’est le festival : huître chaude à la crème aux échalotes et au cidre, noix de St Jacques snackées, beurre d’agrumes et safran ou encore rôti de magret aux cèpes et aux figues ne sont que quelques éléments qui composent ce menu exceptionnel. Pour le vin, des bijoux venus des Corbières côtoieront entre autres un St-Emilion grand cru…sans oublier l’inévitable champagne…Réservez vite, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Le Canard sur le Toit
58 Chemin de la Salvetat, 31770 Colomiers
05 61 30 37 83
Fb : @LeCanardSurLeToit

Share

Puisque le temps des fêtes est à la gourmandise, on se laisse tenter par les douceurs du “Fournil du Perget”. Les amateurs de bûches se laisseront charmer par la généreuse “Sévigné”, avec sa génoise chocolat, son croquant praliné et sa mousse au cacao. La “Fruits Rouges”, best-seller de la maison, fera pétiller le dessert, avec sa mousse framboise et son biscuit joconde aux amandes.Tandis que “La Merveille”, fera succomber tous les amoureux de desserts, avec sa génoise chocolat et sa meringue aux éclats d’amandes. Enfin l’indétrônable “Bûche Au Nutella” continuera de faire saliver petit et grands, avec sa roulade chantilly-Nutella, aux éclats de praliné.

© Hélène Ressayres

“Hormis les traditionnelles bûches pralinées, vanille, ou à la crème au beurre, nous essayons de proposer chaque année deux ou trois recettes exclusives”, explique Ludovic Collongues, pâtissier du “Fournil du Perget”. Ceux qui préfèrent les petites portions opteront pour les bûchettes individuelles ou les mini macarons faits maisons. Autant de gourmandises pour que les papilles aussi soient en fête !

Share

En centre de table, en bonbons, ou en bûche glacée, le cacao est à l’honneur à “De La fève au Palais”. Comme chaque année, la maison mêle déco et gourmandise avec ses centres de table originaux. Pour ces fêtes, la petite maison en pain d’épice, le traineau farci de confiseries, et le sapin en chocolats et grignotages amandes noisettes, font leur arrivée. À picorer au moment du café, en même temps que les cerises à l’au de vie, véritables exclusivités de la maison.

© Hélène Ressayres

Les bûches glacées quant à elles demeurent les incontournables de la saison. En base sorbet ou glace, la maison donne à voyager avec des explorations gustatives et gourmandes. Une passion pour le dépaysement  la gastronomie que l’on retrouve dans chacune des recette du chocolatier. “Nous allons nous même récupérer les fleurs, les épices, et les chocolats dans les pays producteurs. Notre chocolat noir est de pure origine. Nous récupérons les fèves à l’étranger, et l’envoyons en Suisse pour les transformer”, développe Sandrine Dega, chocolatière et gérante. Une exigeante sélection des matières premières au profit de l’excellence, et pour tous les budgets.

Share

Dans cette maison créée en 1897 dans le nord du Lot près de Souillac, ce ne sont pas moins de cinq générations qui relayent un savoir-faire d’exception. En période de fêtes, on se fait plaisir avec de la truffe fraîche, que l’on conserve cinq à six jours maximum avant dégustation. Un produit d’excellence qui exprime pleinement son goût s’il est utilisé dans des recettes simples. On optera davantage pour un risotto, des pommes de terre, ou des oeufs brouillés par exemple. “Il faut mettre au moins 12 à 15 grammes de truffe par personne pour profiter de sa saveur”, explique Pierre-Jean Pebeyre, président de la maison.

© photo : Maison Pebeyre

Ceux qui n’auraient pas le budget se laisseront quant à eux tenter par un beurre ou une sauce à la truffe, beaucoup moins chers et plus simple d’utilisation. La meilleure des astuces culinaires : se laisser guider par les conseils avisés des experts de la maison “Pebeyre”.

 

Share