Category

Sport

Category

Après avoir vu Medard et Tekori savourer leur victoire de Top 14 en compagnie de Bigflo et Oli, nous avons pu assister à la bien moins médiatisée mais ô combien fabuleuse victoire du Racing Club Salvetat Plaisance en finale du championnat de France réserve honneur. Ayant déjoué les pronostics en brisant le Rugby Club de Versailles en demies, les Plaisançois ont tenu tête à la valeureuse équipe tarnaise de Sor Agout lors d’une finale sous haute tension tenue sur le terrain de Saint Gaudens. Ce match aavait un goût de revanche car Sor Agout avait sorti le RCSPXV en demi-finale du championnat Réserves Honneur d’Occitanie. Joueurs, entraîneurs, présidents, dirigeants, bénévoles et les nombreux supporters/supportrices ayant fait le déplacement ont exulté de joie au coup de sifflet final d’une rencontre remportée 24-17 .

Comme le rugby est avant tout une histoire de copains, le club a tenu à dédier cette victoire à Fabien Gounot, joueur qui nous a tragiquement quittés cette année. Celle là, elle est pour toi SHOGUN !

Share
L’heure est au bilan, en cette fin de première saison d’existence du CNAHN Occitanie Colomiers, dont le club de Colomiers Nat’Synchro a été choisi comme support du Centre National d’Accès au Haut Niveau. Les Championnats de France Elite N1 de la catégorie Jeune (12-15 ans) viennent de s’achever à Tours, par des résultats historiques pour le club et sa commune.
Pas moins de 5 podiums 
sur 5 épreuves présentées, du jamais vu!
Le club a fait une excellente entrée lors de la compétition Nationale 2, grâce à l’équipe Jeune 2 qui s’est qualifiée pour les N1 et la très belle médaille d’Argent en figures imposées de Chloé Cornu. Les columérines avaient à cœur de taper fort.
Lalie Chassaigne s’est octroyé la médaille d’or en figures imposées, ce premier podium N1 devenant le début d’une longue liste.
S’en suivra un 2ème podium en or en duo pour Lalie Chassaigne et Juliette Dapoigny qui conservent de facto leur titre de cet hiver. Lalie Chassaigne toujours s’octroie la médaille d’argent pour son solo .
Boosté par ces résultats, c’est toute l’équipe (Marine Emourgeon, Chloé Cornu, Marylou Laganier, Yessane Rimbon, Oryane Duarte, Eva Lafontan, Camille Toscano, Maylis Trouillon, Enora Puyou, Lalie Chassaigne et Juliette Dapoigny) qui a eu à cœur de marquer les esprits. Ainsi, en Highlight, le collectif décroche la médaille d’Argent ainsi que la médaille de bronze en ballet Libre.
Colomiers a parfaitement rempli le contrat sur cette compétition. Fruit d’un travail continu des nageuses tout au long de la saison mais également celui porté depuis des années par les cadres du Colomiers Nat’Synchro, notamment  Elodie Piquet, Berangère Capdevielle, Lucie Rocher, Gaelle Reixach Fabre et Carla Ramos Cardoso coordonné sur le CNAHN par le cadre technique Maeva Morineau. Le partenariat liant les différents acteurs du CNAHN (le club, la Ligue Occitanie de
Natation, le CREPS et les municipalités de Toulouse et Colomiers) confirme tout son potentiel.
Nous devrions encore entendre parler de Colomiers au plus haut niveau national et international. Nos seniors, nos jeunes et nos avenirs vont pouvoir se confronter à l’élite nationale début juillet lors de la Finale Nationale des Avenirs et des Jeunes, puis lors du Championnat de France Toutes Catégories, à Strasbourg.
Nous suivrons de près la sélection en Equipe de France Jeunes pour Lalie Chassaigne, Chloé Cornu et Juliette Dapoigny, en lice pour participer au premier championnat du Monde de leur catégorie.
Share

Ce n’était pas gagné d’avance, tout fraîchement hissée en Division Nationale 1 l’équipe columérine de Gymnastique Artistique Féminine ne démarrait pas la saison sous les meilleurs auspices à l’automne dernier lors de l’Elite Gym Massilia, le tournoi international de Marseille. Mey-Line Anton, pilier de l’équipe, se blessait sérieusement. Opération et saison blanche pour Mey-Line, les visages se tendaient en pensant au maintien en DN1, le printemps allait être compliqué.

Sérieusement préparées par leurs coachs Marion Etcheberry et Pauline Venouil, ce n’est pas sans stress que les 5 gymnastes Alexandra Lens, Livane Masse, Deva Arbo, Clémence Behier et Alice Cabirol prenaient le train vendredi matin, direction le Vélodrome National de Saint-Quentin en Yvelines.

Samedi 15h45, entrée en piste dans cette superbe arène dédiée au sport. 12 équipes sont engagées, les deux premières monteront en TOP12, les trois dernières seront reléguées en DN2. Après un match quasi parfait les columérines terminent 2ème du premier tour. Bravo les filles ! Restent 8 équipes en lice, les meilleures sur le papier, il suffit alors que l’une d’entre elles passe derrière les columérines pour assurer le maintien en DN1.

L’attente est interminable, palmarès à 20h30, et là l’incroyable se produit. L’Etoile Gymnique de Colomiers est 4ème , à moins d’un point du podium. Le speaker prend une première fois la parole : « Cette catégorie permet à deux équipes de monter dans la catégorie TOP12, mais il y a une condition pour monter en catégorie TOP12, c’est de ne pas déjà avoir une équipe dans cette catégorie. C’est pourquoi les équipes qui ont terminé 1ère et 3ème ne monteront pas en TOP12 ». Dix minutes passent, Saint-Etienne, Hyères et Haguenau sont appelées sur le podium, la cérémonie protocolaire se termine. Puis le speaker reprend la parole : « La suite du palmarès… et je vous l’ai dit, la seconde est donc qualifiée en TOP12 mais aussi l’équipe 4ème à qui je vais demander de se lever, elles vont pouvoir fêter leur montée en TOP 12… Alice, Clémence, Deva, Livane et Alexandra de l’Etoile Gymnique de Colomiers. Un grand bravo mesdemoiselles, le TOP12 vous attend l’année prochaine ! ».

C’est donc une consécration pour cette équipe et le club de l’Etoile Gymnique de Colomiers qui va évoluer au plus haut niveau national dès la saison prochaine.

Le président Frédéric Venouil déclarait : « Je suis heureux pour toutes les gymnastes qui ont participé depuis des années à ce formidable parcours. Je suis très fier du travail accompli par nos entraîneurs dont la complémentarité, le savoir-faire et la patience ont conduit le club parmi l’élite nationale de la gymnastique. Ce formidable succès rejaillit sur tout le club et sur tous le sport columérin. Vivement la saison prochaine où nous pourrons admirer à Colomiers ce qui se fait de mieux au niveau national en Gymnastique Artistique Féminine. Gamba Colomiers ».

Share

Athlètes de la région et d’ailleurs, le 9 juin vous avez rendez-vous avec une nouvelle édition du Triathlon des Portes de Gascogne ! Organisée par les clubs SPLACH Triathlon et Portet Triathlon, la compétition aura lieu à la base de loisirs de L’Isle-Jourdain, dans le Gers. Ce lieu débordant d’activités, notamment lors de la période estivale, traduit une très bonne entente avec les différentes organisations qui l’utilisent. On salue et apprécie cette symbiose. Revenons à nos moutons.

Au programme de ce triathlon (sport qui je rappelle cumule natation, vélo et course à pied), 4 courses :
– triathlon S individuel, support du Grand Prix Régional adulte D3
– triathlon S relais
– triathlon Jeunes 8/11 ans.
triathlon XS relais par équipes de 3 relayeurs dont chacun réalise un triathlon complet format XXS avant de passer le relais à son coéquipier. Ce format convivial et familial permet à tous de découvrir ce sport. En effet, il propose de parcourir 250 m de natation, 5km de vélo et 1.5km de course à pied. Nul besoin d’une condition physique exceptionnelle donc, juste de deux copains pour participer et, pourquoi pas, attraper le virus du triathlon !

Pour en savoir plus, consultez la page http://tri.portesdegascogne.free.fr/ ou encore le facebook de l’événement @triathlonPortesDeGascogne.

Share

Ce week-end se déroulait à Mouilleron le Captif, la finale du Championnat de France Individuel de Gymnastique Artistique.
Douze gymnastes columérines étaient qualifiées pour cette finale, accompagnées de leurs coachs Marion ETCHEBERRY  et Pauline VENOUIL. Chaque jour, l’une d’entre elles était présente  sur le podium. Le vendredi, Alexandra LENS remportait la médaille de bronze au concours général Nationale A 16 ans et se qualifiait pour deux finales aux agrès. Le samedi, Noémie PAGÈS était sacrée vice-championne de France en Nationale 10 ans. Enfin Dimanche, Noelia MOUTIER  montait sur la troisième marche du podium en Nationale 12 ans.
Un grand bravo à ces trois ambassadrices de la gymnastique columérine, ainsi qu’à leurs coéquipières qui n’ont pas démérité. Nous retrouverons ces gymnastes de l’EGC sur les finales nationales équipe à  Saint Quentin en Yvelines et Valenciennes, et sur la finale individuelle Elite à Saint Brieuc. Quant aux trampolinistes, ils iront défendre leur chance à Albertville.

Toutes nos félicitations à ces athlètes ainsi qu’à leur staff, nous sommes tous très fiers de vous !


Résultats complets

Nationale 10 ans :
Noémie PAGÈS 2ème
Jane BORDAS 13ème

Nationale 11 ans :
✓ Léa MAY 42 ème

Nationale 12 ans :
Noelia MOUITER 3ème

Nationale 13 ans :
Salomé CHASSAGNE 19ème
Lilly P UJADE 36ème
Rêve BOBASSA 37ème

Nationale A 14 ans :
Déva ARBO 4ème
Lila RAMES 8ème

Nationale A 16 ans :
Alexandra LENS 3ème

Nationale B 17 ans :
Célia BERGER 7ème

Nationale A 21 ans et plus :
Clémence BEHIER 7ème

Etoile Gymnique de Colomiers
05 61 15 43 73
www.etoilegymnique.fr
Fb : @Etoile Gymnique de Colomiers

Share

Tenus les 4 et 5 mai à Saint Cyprien, les championnats inter-région N3 jeunes de natation synchronisée on vu le club de Colomiers Nat’Synchro imposer sa cadence.

En figures imposées : première place pour Lalie CHASSAIGNE et 2eme pour Juliette DAPOIGNY.
En équipes éliminatoires, les équipes de Colomiers remportent d’excellents résultats et sont qualifiées en N1 pour l’équipe 1 et N2 pour l’équipe 2.
Trois duos du club seront également représentés pour les championnats de France les duos : Lalie CHASSAIGNE- Juliette DAPOIGNY et Chloé CORNU – Marine EMOURGEON – Marylou LAGANIER seront en N1 et celui d’ Eva LAFONTAN – Enora PUYOU en Nationale 2.
Les duos de Chloé CORNU – Marine EMOURGEON et Eva LAFONTAN – Enora PUYOU sont également qualifiés pour la finale des jeunes qui se déroulera du 26 au 28 juin à Strasbourg. 

En solo, Lalie CHASSAIGNE et Juliette DAPOIGNY continuent la course directement en N1, quant à Eva LAFONTAN et Chloé CORNU, elles  sont qualifies pour les Nationales 2.
En finale des Jeunes, seront également présentes : Marine EMOURGEON (2005) et Eva LAFONTAN (2006)
Pour le ballet Equipe Highlight : l’équipe 1 sera directement en Elite lors des championnats de France et l’équipe 2 est qualifiée pour les N2.

Bravo toutes ces nageuses :
Pour l’équipe 1 : Lalie CHASSAIGNE, Juliette DAPOIGNY, Chloé CORNU, Marine EMOURGEON, Marylou LAGANIER, Eva LAFONTAN, Enora PUYO, Oryane DUARTE, Camille TOSCANO,Maylis TROUILLON, Yessane RIMBON,

Pour l’équipe équipe 2 : Louna AZZOLA, Camille CONCHOU-DELPRAT, Louise CONCHOU-DELPRAT, Hynes HEURTEVENT, Jeanne JUARES, Cassie MAILHOL, Julie MARTIN, Maïlys MAURICE, Lola PASCAL, Alizée PINTO.

Ces résultats ne seraient pas possible sans leurs entraîneurs, familles et soutiens. Un grand merci à eux !

Rendez vous à Tours pour la suite des aventures des 2 équipes Jeunes pour les championnats de France qui se dérouleront du 22 au 26 Mai 2019.

Share

Retour sur l’expérience des Nath’zelles, l’équipe blagnacaise que Diagonale a sponsorisé pour son Rallye-Raid au Maroc. Nous avons retrouvé les deux Nathalie pour échanger avec elles sur cette expérience unique qu’est le Rallye Aïcha des Gazelles et sur leur magnifique première performance. Ces dernières ont en effet été classée 14e sur 126 équipes en général et 2e sur 95 au challenge 1ère participation. Un grand bravo à elles !

Des débuts forts en sensation

« Au début la pression monte, car lors du voyage pour nous y rendre nous avons croisé beaucoup de monde. On a alors découvert des organisateurs qui nous ont vraiment rassuré en amont. » me dit Nathalie Levert, la navigatrice. Arrivées au Bivouac, ces dernières sont agréablement surprises par une « belle organisation bien rodée » où 300 femmes et 200 organisateurs vivent en communauté dans un village éphémère à part entière. Deux jours passent et le ton change. « Après notre journée de 4×4, l’une devait aller donner la fiche des balises tandis que la seconde faisait la queue pour l’essence avant de faire un point du véhicule avec les mécaniciens. Autant dire que l’on n’a pas de répit. Plus on arrive tard, moins on a de temps. » confirme Nathalie Racaud, la conductrice. La pression, la durée des journées et l’absence de temps pour soi font se poser des questions à ces deux consultantes RH. Malgré tout celles-ci ne se laissent pas démonter et donnent toute leur énergie pour leur objectif : être classées. Pari réussi pour les Nath’zelles !

De difficultés en belles surprises

Lorsque interrogées sur l’aspect le plus complexe des journées de navigation dans le désert, le rôle de chacune influence son choix. Pour la navigatrice Nathalie Levert, la balise n°9 lors du septième jour a été le plus grand challenge. Les Nath’zelles ont même envisagé de ne pas la prendre, mais ont fini par la trouver après 2h30 de recherche. Pour la conductrice Nathalie Racaud, c’est la conduite dans les dunes qui est le plus dur. « C’est une concentration permanente, car il faut à la fois être vigilante sur l’obstacle et sur le véhicule. » Côté positif, cette dernière a été agréablement surprise par la fluidité avec laquelle les étapes se sont passées et l’aisance de vivre à 3 (le véhicule, la navigatrice et elle-même) au-delà de la dureté. Même ressenti du côté de la navigatrice qui a été marqué par l’égalité de besoins du triptyque, en tant que 3 maillons de la même importance.

Les recommandations pour se lancer

Avant le départ, il faut se retrouver et se reposer pour arriver en forme au prologue. De même pour la préparation bien en amont du Rallye, les Nath’zelles ont pris 2 ans pour être prête et me soutiennent qu’il « faut vraiment réfléchir avant de se lancer dans l’aventure. » Une fois sur place, il faut savoir gérer ses instants de ressourcement pour ne pas craquer. « Si vous avez 5 minutes devant vous, direction la tente à citron (le bar du bivouac) pour souffler. Vous en aurez besoin ! » me disent les Nathalie.

Et maintenant ?

Les Nath’zelles sont prêtes à aider quiconque veut se lancer dans cette magnifique aventure. Elles sont désormais en route vers d’autres projets personnels. La question de retourner relever le défi du Rallye Aïcha des Gazelles ne se pose pas, mais elles en gardent un souvenir gravé à jamais dans leurs mémoires.

nathzelles.fr / FB @lesnathzelles
Instagram : Lesnathzelles

Share

On vous en parlait il y a peu (voir article), Colomiers Rugby a assuré son maintien en Pro D2 pour l’année prochaine ! Afin de fêter avec vous ce moment de joie, signe d’une fin de carrière pour certains, ou d’un chapitre pour d’autres, l’association des joueurs “Les Blues Gees” vous a concocté un événement convivial.

Demain à partir de 19h30, rendez-vous au Boulodrome de Colomiers pour un Grand Concours de Pétanque !  Venez nombreux pour assister au verre de l’amitié, à des parties de boules endiablées et peut-être repartir avec l’un des lots en jeu. Un bon moment avec les joueurs qui ont marqué notre équipe columérine, un au revoir à certains d’entre-eux, mais surtout une fête pour célébrer le maintien !

Rendez-vous mardi 7 mai à 19h30
Boulodrome de Colomiers
Route de Pibrac
Inscription 5€

 

Share
Photo : Colomiers Rugby : JL Mével

Victorieux à domicile 15 à 8 contre Soyaux-Angoulême, les hommes en bleu et blanc assurent définitivement leur maintien en 2ème division nationale. La tâche était ardue, notamment à cause d’un début de saison mouvementé qui a vu s’enchaîner modifications et remplacements côté staff. Joué lors de la traditionnelle Garden Party (qui fût encore une fois une réussite d’ailleurs), ce match vient alimenter une série de 4 victoires d’affilé pour Colomiers Rugby. Après une première période plutôt tiède, le discours de motivation dans les vestiaires pousse l’USC à inscrire deux essais à la 47ème et 56ème. À noter que la rencontre s’est terminée à 14 contre 14 suite à un léger échange de mondanités à la 63ème minute. Ce détail n’a en rien gâché l’explosion de joie entre public, venu en masse, et joueurs lors du coup de sifflet final. Toutes nos félicitations à cette équipe courageuse qui n’a jamais perdu espoir.

De Colomiers au XV de France

Le président de la FFR,
Bernard Laporte, a désigné Fabien Galthié (qui a porté les couleurs de l’USC à ses débuts) comme entraîneur de l’équipe de France après la Coupe du Monde au Japon. Il interviendra sur cette dernière en tant que consultant. C’est donc un passage de flambeau entre anciens de Colomiers Rugby, l’actuel sélectionneur Jacques Brunel ayant, anciennement entraîné la cette équipe, notamment lors d’une certaine finale de coupe d’Europe en 1999…

Share

La première chaîne française de sport en salle, l’enseigne au nom rappelant les vers de Paul Elurad ouvre ses portes au cœur du parc aéronautique de Colomiers. C’est au 27 avenue Jean Monnet (dans l’Aerodyne Parc) que 600m2 sont dédiés au sport et à la remise en forme. La philosophie de l’Orange Bleue est très simple : offrir du sport de qualité sans exploser votre budget. Pour ce faire, la nouvelle salle de Colomiers table sur différents espaces spécialisés selon l’activité. Ce sont ainsi 160m2 qui sont dédiés aux cours collectifs. Oubliez les cours vidéo au volume criard, ici ce sont des coach en chair et en os qui distillent les entraînement. Bien plus motivant et surtout sécuritaire (dans la mesure où nous n’avons encore jamais vu d’écran corriger une mauvaise position sur un adhérent), ces cours sont donnés à raison de 50 sessions par semaine.

Un espace complet destiné au cardio jouxte la future salle de biking qui verra le jour en septembre. Cette dernière sera également le théâtre de cours collectifs, notamment de RPM, pratique sur un vélo orchestrée par un coach qui guide et motive le peloton au rythme d’une musique entraînante. Le reste du rez-de-chaussée est occupé par les vestiaires homme et femme avec chacun son propre sauna s’il-vous-plaît.

À l’étage, un plateau musculation équipé de machines guidées (parfaites pour les débutants ou pour l’isolation de muscle) occupe un espace similaire à celui dédié aux poids libres. Entre les deux, un espace de détente avec micro ondes, frigo et canapés permet de faire une pause goûter ou même de manger un vrai repas, notamment pour les personnes qui s’entraînent le midi. Avec le retour des beaux jours, des tables placées dans le vaste jardin de la salle ne manqueront pas d’attirer du monde pour la pause repas également. Cet espace sera d’ailleurs sûrement utilisé pour des cours d’extérieur lorsque le soleil décidera à sortir. Vous savez, ces moments où la nuit tarde à arriver et où le cours de sport se change en moment convivial. C’est exactement ce que l’Orange Bleue cherche à cultiver tout au long de l’année : un club où le tutoiement est de mise, familial, où chaque adhérent n’est pas un numéro mais bien une personne reconnue. Une fois par mois, des apéros et autres grillades sont prévus afin de renforcer ces liens. Pour avoir les infos en temps réel, suivez-les sur le Facebook L’Orange Bleue Colomiers – Parc Aéronautique.

Question tarifs, cette salle propose un rapport prestations/prix difficile à battre. D’ailleurs à partir du 6 mai (date de pré-ouverture), les 100 premiers inscrits paieront 4€90 par mois sur 3 mois (voir conditions en salle). L’inscription sur une salle vous permet de profiter de l’ensemble du réseau en France et en Europe, soit 400 clubs pour s’entraîner même en déplacement.

De par son emplacement, l’Orange Bleue Colomiers cible parfaitement la zone aéronautique et permet aux personnes y travaillant de venir s’entraîner sans avoir à toucher la voiture. Si vous faites partie de ces gens qui courent dans la zone à la pause déjeuner, cette salle est faite pour vous.

L’Orange Bleue Colomiers
27 avenue Jean Monnet
07.56.86.74.34
www.lorangebleue.fr
Fb : L’Orange Bleue Colomiers – Parc Aéronautique

Share