Parce qu’à partir du collège, c’est important d’adopter les bons réflexes pour rester au niveau toute l’année. Lorsque l’on prend les meilleures habitudes assez tôt, on arrive généralement à les tenir bien plus longtemps. Alors, que vous soyez parent, étudiant(e), lycéen(ne), ou collégien(ne), les conseils à venir ne pourront que vous aider à réussir ! S’organiser pour mieux apprendre ? Comme si ces deux notions pouvaient aller ensemble.. Et pourtant, elles sont de bonnes copines ! On vous le prouve ?

 

Faire des fiches, c’est barbant, ça prend du temps, ça sert à rien de recopier un cours qu’on a déjà écouté ET écrit une fois. Mais quand on s’y met, on  se rend vite compte qu’on ne pourra plus s’en passer. Un fluo, des fiches Bristol, un peu de bonne volonté et hop, le tour est joué ! Lire et écrire les  informations les plus importantes du cours, ça permet non seulement de se les remémorer, mais surtout de les retenir. Une fois que vous avez votre résumé de cours fiché, que vous l’avez appris et que le contrôle est passé, l’idéal c’est de la ranger dans un classeur ou un trieur, matière par matière. Comme ça, quand les épreuves du Brevet, du Bac’, des partiels et concours arrivent, on est bien content de ressortir nos petites fiches, de les relire tranquillement, sans avoir à ré-apprendre des tartines de cours, qu’on finira par oublier très vite !

 

Qui ne s’est jamais entendu dire par un professeur « bien écouter en cours, c’est déjà 50% du travail de fait » ? Et bien ils ont raison ! Apprendre et  retenir un cours est beaucoup plus simple lorsque l’on décide de se concentrer un peu et d’écouter son prof parler de la vie de Napoléon ou de trigonométrie. Pour rentabiliser ce temps passé à écouter, le mieux, c’est  de prendre quelques minutes le soir pour relire les leçons vues pendant la journée, et refaire si besoin les exercices que l’on aurait pas compris… Quand la leçon est terminée, tu fiches le tout, et en route pour le 20/20 !

 

« Bon allez, encore un épisode de Grey’s Anatomy, et je me remet sur mon devoir de physique… ». Même quand vous vous faites cette réflexion, vous y croyez peu. En même temps, il faut avouer que les tentations sont nombreuses pour nous empêcher de nous mettre au travail : l’ordinateur, le téléphone, la télévision, les jeux vidéos, la piscine en été, les magazines… Alors que faire ? Commencez par éteindre ou éloigner toute source de tentation qui pourrait vous détourner de votre tâche.  D’ailleurs, il existe des logiciels et applications qui permettent de verrouiller vos appareils électroniques ou votre connexion Internet pendant un temps que vous déterminez. Parfait pour se motiver ça ! La deuxième chose à faire, c’est d’essayer de se trouver dans un environnement que l’on va associer au travail, et non à la détente. Et ce n’est pas si compliqué que ça : travailler sur son bureau (rangé bien sur) plutôt que sur son lit, se rendre à la bibliothèque, en salle d’étude, dans des espaces de co-working… Il faut profiter des  lieux à votre disposition, qui vous aideront à vous mettre dans de bonnes conditions de travail !

Share
Julien F
Author

Write A Comment