[ Dossier ] Diagonale vous fait passer à la caisse

Autre technique d’automatisation des caisses, le « Self-Scanning » ou scan automatique, qui s’adresse aux chariots et plus gros achats.

Vous prenez à l’entrée du magasin un petit appareil, avec lequel vous scannez au fur et à mesure les produits que vous mettez dans le chariot. Ensuite, passez à une borne spéciale et réglez vos achats. Ultra pratique et timing visiblement très réduit, certains clients plébiscitent même son avantage pour contrôler à tout moment le montant de vos courses. Trop beau pour être vrai ?

Si tout se passe bien, sans aucune intervention dans le déroulement de vos achats, oui, ce système semble être trop beau… Mais, effectivement ce n’est pas toujours le cas. Explication. Les employés postés là pour intervenir en cas de problème, et qui sont censés effectuer une fois sur dix une vérification totale du contenu du chariot (en repassant les produits comme à une caisse traditionnelle), sont désormais tenus de le faire 1 fois sur 3, car ce système affiche un taux de démarque énormissime ! Résultat, l’hôtesse est perçue comme un gendarme et le client vit très mal (90 % du temps), d’un, de perdre du temps alors qu’il est censé en gagner, de deux, ce sentiment d’être soupçonné de vol… Ce système conçu au départ pour plaire au public, ne tient pas vraiment ses promesses à 100%. D’ailleurs, les grandes surfaces qui utilisaient le « Scan-Achat » chez E.Leclerc ou le « Scan-Lib » chez Carrefour,etc… tendent à abandonner petit à petit ce système pour d’autres innovations… à suivre !

Share
Cécile Suner

Cécile Suner