Maître Laigo Carine s’est installée depuis bientôt 3 mois sur la zone du Perget. Ce nouvel office notarial a été créé en qualité de lauréate du concours national d’offices créés. Originaire du sud-Ouest, en plus de sa formation de base, elle dispose d’une expertise particulière en immobilier (ventes de particuliers et d’institutionnels, lotissements, construction, promotion immobilière), crédit (prêts) et gestion de patrimoine (donation, succession, transmission d’entreprise). Réactive et disponible, la qualité de la relation client et l’efficacité de son intervention sont les atouts majeurs pour le développement de son étude. Dans le cadre de notre dossier, Maître Carine Laigo a répondu aux questions les plus couramment posées chez un notaire.

Peut-on choisir son notaire ?

Le choix de votre notaire est libre et personne ne peut vous l’imposer. Acquéreur et vendeur peuvent d’ailleurs ne pas avoir le même et ce choix n’entraine aucun frais supplémentaire. Vous pouvez ainsi le choisir en fonction de sa proximité, par recommandation ou après l’avoir rencontré. Un choix important, car le notaire n’est pas là uniquement pour “officialiser” un acte de vente, mais aussi et avant tout, pour vous conseiller et vous assister également le jour J sur la partie patrimoniale (achat en SCI, sous le régime matrimonial, pacs, concubin, en vue d’une donation, etc…)

Pour « réserver un bien », il faut signer un compromis de vente ou promesse de vente… y’a-t-il des frais ? Dans quel cas cette somme est-elle remboursée à l’acquéreur ?

Pour acheter un bien, l’acheteur doit d’abord faire une offre d’achat au vendeur. (Soit seul soit assisté par une agence et/ou un notaire). Une fois l’offre acceptée, le compromis de vente (acte sous seing privé rédigé par un notaire ou une agence immobilière) est signé. C’est un avant contrat pour lequel acheteur versera « un dépôt de garantie » dont le montant varie généralement entre 5% et 10% du prix qui va « sceller » son engagement. Dans le cadre d’un crédit à 100% vous pouvez ne rien verser. Cette somme s’imputera sur le prix de vente à la signature de l’acte (3 mois de délai entre les 2). Cette somme sera récupérée par l’acheteur si, il y a rétractation (10 jours seulement après le compromis) ou si le crédit immobilier n’est accordé ( condition suspensive » d’achat à faire figurer dans le compromis). La somme est perdue si vous changez d’avis alors que toutes les conditions sont réunies à votre profit. Bon à savoir : dans tous les cas, le vendeur est engagé définitivement dès le compromis de vente.

Lors de l’acte d’achat, quels sont les frais pour l’acquéreur ?

Les frais de l’acte d’achat sont dus par l’acquéreur (sauf les diagnostics payés par le vendeur) et sont payables le jour de la signature de la vente définitive. Ils dépendent du type de bien acheté. (80% reviennent à l’état… au-delà de 60000 € d’achat, la part du notaire s’élève à moins de 1% !)

Dans l’ancien (bien bâti de plus de 5 ans), les frais sont de 7 à 8 % du prix total de vente.

Dans le neuf (jusqu’à 5 ans), sur plan, la TVA va s’appliquer et les frais seront réduits, pour représenter entre 1,80% et 3% du prix.

Peut-on régler les frais de notaires avec son prêt immobilier ?

Oui, cependant les banques sont frileuses à prêter au-delà du prix d’achat du bien (risque supplémentaire en cas de difficulté de recouvrement). Soignez votre dossier si c’est votre cas.

 

Votre conseil pour une acquisition réussie ?

Consultez votre notaire le plus tôt possible pour qu’il réponde aux questions que vous vous posez et qu’il puisse déceler et résoudre les éventuels problèmes juridiques. Sachez que le conseil d’un notaire est gratuit !

La première année :

achetez après le 1er janvier pour ne pas avoir à régler la taxe d’habitation de l’année en cours.

Quid des impôts fonciers ? L’acquéreur devra rembourser au vendeur le prorata au jour de la vente (à régler chez le notaire le jour de l’achat).

Des astuces pour réduire les frais de notaire ?

Payer les frais d’agence à part. Les frais de notaires sont calculés sur la valeur du bien immobilier et pas sur les services que vous avez sollicité pour trouver ce bien. Le hic ? Vous devez disposer des liquidités nécessaires pour payer directement à l’agence sa commission !

Déduire le prix du mobilier de celui du bien

Les frais de notaires s’appliquent sur la valeur immobilière du bien, pas sur la valeur des meubles inclus. En cas d’équipements intégrés, comme une cuisine équipée, un évier, une salle de bains, etc., déduisez leur prix de la valeur du bien ! Faites une liste des meubles, évaluez leur valeur. Economies envisagées ? Entre 2 et 5 % du bien ! Le hic ? Si vous fraudez, l’administration pourra effectuer un redressement avec pénalités mais surtout, les banques peuvent ne pas prêter sur cette partie… Attention renseignez-vous bien !

 

 

office notarial
25 boulevard Victor Hugo
zone du Perget – 31770 Colomiers
Tél. 05 34 28 18 18 / fax : 05 34 28 18 19
carine.laigo@notaires.fr

Share

1 Comment

  1. Hello to every one, the contents preѕent at this site aгe
    truly remarkable fⲟr people experience, ԝell, keep up the good work fellows.

Write A Comment