Après une étude approfondie autour de l’assainissement pluvial, les travaux du centre-ville sont désormais l’une des priorités. « Cela demande un effort budgétaire important, mais la ville fait son maximum pour prioriser et gérer son budget à bon escient », expose Martin Comas, conseiller municipal délégué aux infrastructures, aux cours d’eau et aux marchés publics. C’est ainsi que près de cinq millions d’euros seront investis, dans le but de protéger le centre-ville des pluies trentennales notamment. Un  objectif qui devrait être atteint d’ici à 2021, avant de s’attaquer aux autres quartiers. Au total, la mise en oeuvre du schéma communal des eaux pluviales représentera, sur dix ans, douze millions d’euros d’investissement. Du côté des transports, on peut observer à ce jour le très grand succès de la Linéo 3, arrivée le 7 janvier dernier, et qui n’en finit pas de séduire les Plaisançois. Mais la municipalité ne compte pas s’arrêter là : « Nous allons continuer à renforcer l’off re des transports en commun, et multiplier les échanges avec Tisséo ». De plus grandes amplitudes horaires de 5h30 à 00h30, des bus toutes les neuf minutes aux heures de pointe… autant d’atouts qui permettent aux Plaisançois de profiter d’une sortie nocturne à Toulouse sans se soucier du stationnement. La troisième ligne de métro quant à elle reste très attendue, et sortira de terre à l’horizon 2025. « Nous disposerons alors d’un hub multimodal, allant du métro, aux bus, en passant par les lignes ferroviaires », annonce Philippe Guyot. Des projets qui rentrent dans la logique du plan de déplacement urbain, et qui offriront à moyen terme un important maillage, pour la mobilité des Plaisançois et, au-delà, de tous les habitants de l’ouest toulousain.

 

 

Si pour Philippe Guyot, « il fait bon vivre à Plaisance du Touch », la municipalité compte bien tout mettre en oeuvre pour préserver, voire renforcer les atouts du secteur. Et ce bienêtre passe notamment par un tissus social riche, et de florissantes activités culturelles et associatives. Forte de sa démocratie participative importante, il tient à coeur à la municipalité de multiplier les réunions de quartier, les permanences des élus, et les rencontres avec les habitants. Des moments d’échanges qui donnent lieu à de nombreuses manifestations, et qui font le bon vivre de Plaisance du Touch. Beaucoup de bénévoles donnent le jour à des temps forts comme « La journée Sport Aventure », ou « Le Téléthon ». Nous disposons également de « L’Espace Monestié », qui propose en son sein la grande salle L’Onyx, trois salles de cinéma, une salle des fêtes, une salle de sport, un gymnase et un restaurant. Ce pôle de 2000 m2 accueille les spectacles de la saison culturelle, le « Salon Artisan’Art », ou encore le FIFFH (Festival International du Film de Fiction Historique). « Autant de rencontres enrichissantes qui rythment l’année et enrichissent le quotidien de nos concitoyens », confie Isabelle Torres, adjointe au maire en charge de la culture.

© Patrice Massacret / www.patricemassacret.com / L’Onyx Espace Monestié

 

Share
Amandine M
Author

Write A Comment