À de nombreux égards, le métier de critique est aisé. Se rendre dans un restaurant pour y délivrer mon avis sur le travail acharné de son équipage, relayer mon compte rendu sur les réseaux et faire pleuvoir les conséquences sur l’établissement a un côté tout puissant, dictatorial, cruel.

Pourtant, lors de ma visite en soirée au Vingtième Avenue,  c’est un tout autre sentiment qui m’a envahi. Celui d’être  accueilli par des personnes passionnées, cherchant constamment le renouveau dans leurs créations, l’excellence dans leurs produits et surtout, le bien être de ses hôtes. Car lorsque vous passez le portail du parc Latécoère pour arriver sur l’immense terrasse ornée d’une multitude de tables et transats, vous n’êtes plus patron, avocat ou ouvrier : vous êtes un invité.

“Le meilleur des repas, c’est celui que l’on partage entre amis ” H.F. Amiel

On ressent cette chaleur humaine lorsque l’on partage des tapas choisis parmi la nouvelle carte, tous ensemble autour d’une grande table, l’enivrante odeur de viande grillée au feu de bois nous incitant à rester encore plus longtemps…Lorsque l’on goûte à un cocktail préparé avec coeur par un barman passionné, on oublie définitivement sa montre et se concentre sur la seule chose qui en vaille vraiment la peine : la joie d’être tous ensemble. L’ouverture de cette terrasse fait la part belle au spectacle vivant avec tous les vendredi soir la venue d’un groupe ou DJ. Des soirées à thème sont également au programme. Il y a même une petite plage en sable des Landes, extrêmement appréciée des enfants…

Côté assiette, le fait maison est bien évidement le mot d’ordre. Produits majoritairement locaux, viandes grillées sur un tout nouveau churrasco et carte en perpétuel renouvellement, l’enseigne cherche à proposer ce que les autres ne font pas. Amoureux de leurs convives Sandrine et Stéphane, les propriétaires du Vingtième Avenue, améliorent constamment leur prestation afin de vous faire passer le plus agréable des moments. Laissez vous aller, vous êtes chez vous…

Share
Julien F
Author

Write A Comment