[ Rubrique BIO] Le Vin se met au BIO !

 

 

Le vin bio, encore peu connu et reconnu, suscite tout de même un intérêt croissant. Plus fragile et plus dur à manipuler que celui issu des vignobles traditionnels, il a nécessité quelque temps d’apprentissage de la part des vignerons pour maîtriser parfaitement les différentes étapes. Aujourd’hui, c’est chose faite et on trouve de bons vins issus de l’agriculture biologique, bien qu’il se fasse encore rare. En France, la surface qu’occupent les vignobles cultivés en agriculture biologique représente plus de 60 000 hectares, soit plus de 8 % du vignoble français.

qu’est-ce qu’un vin bio ?

Depuis 2012, pour qu’un vin soit certifié bio, il doit être issu de vignes qui respectent le règlement bio européen, mais aussi celui de toute l’étape de la vinification.

la culture des vignes en biologique

Pour être certifié de cette agriculture, les vignes doivent être fertilisées à l’aide d’engrais verts et de compost, protégés par des sels simples (soufre, cuivre) et des produits naturels (algues, extraits végétaux). Enfin, elles doivent être désherbées mécaniquement.

la vinification

Une fois les fruits à maturité et récoltés, le vin est élaboré et élevé en limitant l’emploi d’additif (levures industrielles, enzymes, soufre, sucres…) par des vignerons soucieux d’authenticité et de qualité. Ce n’est qu’en respectant ces critères et réglementations qu’un vin pourra être certifié bio par un des organismes en charge.

Pourquoi faire du vin bio ?

En France, près de 20 % des pesticides destinés à l’agriculture sont utilisés pour la vigne, alors qu’elles ne représentent que 3 % de la surface agricole utile. Parmi eux, 80 % sont des fongicides…

Il faut 3 ans à un jeune pied de vigne pour produire ses premières vendanges. Il restera ensuite productif pendant 40 ans en moyenne. 

Il faut environ 1,3 à 1,5 kg de raisin pour obtenir 1L de vin.

Chaque partie de la grappe de raisin joue son rôle dans la fabrication du vin. Il est donc essentiel de choisir un vin d’un vignoble cultivé en bio, c’est-à-dire sans engrais chimique, sans herbicide ni pesticide de synthèse.

 

Share
Anaïs C

Anaïs C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *