Nouveau directeur départemental de la sécurité publique depuis le 5 mars 2018, Nelson Bouard nous a donné rendez-vous en partenariat avec la ville de Colomiers pour nous présenter le travail de remaniement effectué pour la division ouest de Toulouse (Colomiers, Blagnac et Tournefeuille).

Une structure dépassée
La proximité géographique de la ville de Colomiers avec la métropole Toulousaine la confronte à de nombreuses problématiques de sécurité. Outre les actes de délinquance qui lui sont propres, elle doit composer avec les résurgences de sa grande sœur. Le constat met également en avant des difficultés structurelles avec notamment un cloisonnement des services et une charge administrative trop forte sur des agents initialement voués au terrain. Autant dire que Mr Bouard avait fort à faire.

Remise à plat
L’objectif du travail effectué était de retrouver un potentiel opérationnel fort. Axe majeur, le décloisonnement des services permet de gommer les problèmes de coordination et de gagner en échange d’information. Certaines unités trop petites se voient alors fusionnées à l’heure où j’écris ces lignes.

Trois niveaux
La réorganisation voulue par le DDSP va plus loin avec une structure à trois niveaux selon le degrés des affaires à traiter :
– une unité judiciaire de premier niveau (en charge des plaintes les plus communes)
– une unité judiciaire commune à la division ouest en charge des affaires plus lourdes
– le service départemental avec ses unités spécialisées.
Cette répartition des moyens va retirer une forte charge de police judiciaire aux agents de terrain et ainsi les rendre plus disponibles. La gestion s’en trouve également largement simplifiée.

Comme un aimant
L’autre problématique de l’organisation des forces de police nationale sur l’ouest est le magnétisme de la ville rose. La limite entre les deux étant de plus en plus floue, géographiquement parlant mais également au niveau des affaires (certains délinquants officient sur Toulouse mais vivent sur notre commune), Mr Bouard veut recentrer les équipes sur leur zone d’action primaire. Bien entendu il ne s’agit pas de verrouiller les frontières mais de rendre aux agents leur territoire qu’ils connaissent mieux que personne et auquel ils sont attachés.

“Main dans la main, organisés, ensemble”
Cette restructuration a nécessité un gros travail de la part des services de sécurité, conduits en bonne intelligence avec les communes de la division ouest. J’en veux pour preuve le partage des fichiers de vidéosurveillance entre la police municipale et nationale. Ces actes répondent également à une demande forte de la part de la population locale qui a été parfaitement entendue.

Le seul jour paisible, c’était hier.
La conséquence première de cette réorganisation est la décharge des actes administratifs pesant sur les agents et leur remise en disponibilité pour le terrain. Les estimations sont ahurissantes : on attend un doublement des patrouilles de jour et un triplement de celles de nuit ! Ce signe fort exprime clairement la détermination des services de sécurité mais également la volonté de préparer l’avenir et de ne pas répondre que dans l’urgence aux actes malveillants..

À l’écoute
Le chef de la police nous a également informé de la création d’un poste de délégué cohésion police population. Ayant le rôle de chargé de communication, il saura informer et répondre aux questions de la population concernant les actions de police sur la division ouest.
Écoute toujours avec l’institution d’une correspondance à temps plein pour les établissements scolaires. Un agent unique fera le lien entre ces derniers et la police nationale, garantissant un service de qualité là où les affaires nécessitent beaucoup de tact et de confiance.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce nouveau DDSP ne fait pas dans l’immobilisme. À travers cet ensemble de travaux, il prouve à la fois son écoute des doléances de la population mais également celles de ses agents. En les libérant de cette charge administrative et en les recentrant sur leur territoire, il leur redonne leur pouvoir de terrain. Avis au gens mal intentionnés…

Share
Julien F
Author

Write A Comment