C’est au détour d’une simple rue à L’Isle Jourdain que cet espace de liberté se dévoile parmi les arbres. Des box anciens au charme profond sont égayés par des rires d’enfants provenant de toute part. C’est un sentiment de sérénité qui m’envahit lorsque je pose la main sur le chanfrein d’un magnifique alezan, sentant son souffle chaud glisser entre mes doigts en signe de bienvenue. « Un café jeune homme ? » me propose alors Philippe Sourdoire, patron de l’établissement. Aujourd’hui va être une bonne journée.

« Et au milieu coule une rivière »

Arabica en main, je commence à déambuler. À la fois poney club et écurie de propriétaire, le Club de la Bascoulette s’étend sur 7 hectares, comprenant de nombreuses installations dont deux carrières, un marcheur et de nombreux prés ombragés. Un petit cours d’eau serpente le long d’un chemin qui m’amène à un cours de poney sur la petite carrière. La dizaine d’élèves boit les paroles de Laure, une coach à la fois carrée et pédagogue. Oui, on s’amuse. Non, on ne fais pas n’importe quoi. Ce mélange de jeu et d’apprentissage est un cas d’école, malgré l’agitation apparente tout est maîtrisé. En revenant sur mes pas je croise une cavalière juchée sur un cheval implacablement préparé qui entre dans la grande carrière.

« Les choses sérieuses »

Elle y rejoint 3 autres personnes en plein travail, saison de concours oblige ces heureuses propriétaires ne badinent pas avec la préparation. C’est d’ailleurs pour cela que Philippe Sourdoire se place à côté d’un obstacle en prodiguant ses conseils. Au regard de son palmarès, difficile de trouver plus apte dans ce domaine. Ici encore, le maître mot est la pédagogie au service de l’efficacité. Au début réticents à passer un bidet (obstacle s’apparentant à une sorte de piscine que les chevaux redoutent), les couples équidé/humain finissent tous par les franchir sans encombre. Bluffant.

« Comme à la maison »

Ce club incarne tout ce que l’on attend de l’équitation : de l’apprentissage, du travail bien fait et surtout du plaisir. Tous les enfants jouent et écoutent, tous les chevaux sont soignés et en bonne santé, tous les propriétaires sont satisfaits de venir monter. Il reste d’ailleurs quelques places en box disponibles. Côté Poney Club, les cours sont dispensés le mercredi après midi, le samedi et le jeudi soir. Le plus difficile sera de convaincre les enfants de rentrer à la maison ensuite, tant ce lieu est addictif.

Ndlr : je ne peux finir ce papier sans faire un coucou à la petite Nina, 8 ans et déjà cavalière depuis 3 ans, qui m’a suivi sur tout ce reportage afin de bien m’expliquer le fonctionnement du club. Merci de ton aide précieuse petite fille.

Poney club de la Bascoulette
3 rue de la bascoulette 32600 L’Isle-Jourdain
06 10 48 26 44
Fb : Poney club de la Bascoulette


Share
Julien F
Author

Write A Comment