Tag

apéricave

Browsing

La tendance du bio touchant tous les secteurs, le monde viticole ne se voit pas frappé d’exception. Le mariage fût difficile dans un premier temps avec des résultats trop souvent aléatoires, voire décevants. Aujourd’hui, à force de travail et de maîtrise, le vin bio s’affiche sans rougir avec les productions classiques, allant même chatouiller les grands (Le Clos Rougeard des frères Foucault en est le parfait exemple). Généralement plus acides, plus courts en bouche et moins chargés en degrés, ils offrent ouvrent une nouvelle porte à l’évolution au vin avec une plus grande tendance à l’équilibre. D’expérimentation à réussite en cours, les vins bio sont assurément une voie à suivre…

Domaine Marcel Deiss Pinot d’Alsace Bio

Famille de vignerons installée à Bergheim depuis 1744, le domaine s’étend sur 27 hectares de vignes. Cette bouteille provient exclusivement des vignobles du Domaine Marcel Deiss. Plantation serrée, travail des sols, maîtrise de la vigueur par la recherche d’un enracinement profond, sélection massale et préservation des vieilles vignes, sont nos moyens d’accès au terroir. Ce travail, complété par la biodynamie, permet l’expression des liens subtils qui unissent profondément une vigne à son paysage. Une vinification respectueuse du raisin, permet de vous proposer un vin marqué par une rare complexité naturelle. Arômes intenses de pomme jaune, de poire et d’épices subtiles. Ample et intense en bouche, avec
une belle longueur minérale en finale.

Lidl 14,99 €

Domaine de Cristia Bio Châteauneuf du Pâpe

Propriété de la famille Grangeon depuis plusieurs générations, le Domaine de Cristia s’étend sur 58 hectares.
Ce Châteauneuf du Pape possède un nez qui s’ouvre sur des arômes typiques de l’appellation, comme la réglisse, la garrigue et la myrtille. En bouche, le vin est dense et juteux. C’est une pure gourmandise dotée d’une grande délicatesse sans négliger un caractère clairement charpenté.

Super U 20€95


Etincelle nomade – IGP Cévènnes

Explorer et dévoiler les arômes de fruits frais ou de fleurs printanières que cache un grain de raisin pour donner des vins éclatants, gourmands et croquants, voilà l’objectif ce ces trois vins Mas Seren

Etincelle nomade – Blanc
70 % vermentino – 30% ugni blanc
Nez expressif sur des notes d’agrumes, notamment de citron vert mais également de fruits jaunes et d’anis. La bouche, sur la mangue et l’ananas, accompagne cette sensation désaltérante par une trame minérale… aérienne.
Etincelle nomade – Rosé
90 % cinsault – 10 % syrah
La robe rose tendre annonce le nez gourmand où dominent délicatement la fraise et la framboise sur une note vanillée.
La bouche se déroule sur une fraîcheur acidulée de groseille légèrement poivrée pour un ensemble plein de peps !
Etincelle nomade – Rouge
60 % syrah – 40 % cinsault
Vin d’éclat sur les fruits rouges friands.
Des notes de caramel et d’épices accompagnent une bouche croquante et fraîche.
Se déguste très bien frais si on le souhaite.
Minjat 8€30

Mas Las Prades Premium
Répondant au cahier des charges bio par Biocoop (notamment la fermentation par levures indigènes qui neutralisent le risque l’OGM), le Mas Las Prades Premium a vu le jour en 2018. 24 mois d’élevage en barrique confèrent à ce vin des tonalités de fruits rouges mûrs et de tannins. Vendangé à la main, ce produit du Gers (haut Armagnac) est le genre de découverte dont il ne faut pas se passer
Bicoop, 12€

 

 

 

 

Domaine de Gayda Chemin de Moscou
Exemple typique d’un vin bio qui a tout d’un grand : vendange à la main, tri manuel, éraflage, sélection grain par grain, vinification traditionnelle et élevage en fût de 21 mois. Le résultat de ce vin du Languedoc est tout simplement splendide. Grande tendance à la garde, ce rouge est parfaitement dans la tendance des productions de sa région : charpenté et plein de corps, il n’en est pas pour autan lourd ou vulgaire. À découvrir absolument !!!
L’Apéricave, 19€90

Share

 

Initié en octobre 2018, le chantier d’aménagement de la sortie numéro 6 reliant la RN124 avec la zone commerciale Le Perget est enfin terminée. Rendant l’accès aux commerces plus rapide et plus sûr, cette nouvelle bretelle s’est vue inaugurée le jeudi 20 juin par Mme Karine Traval -Michelet Maire de Colomiers et Vice- Présidente de Toulouse Métropole. Cette cérémonie fût suivie par un repas champêtre organisé à l’initiative de l’Association des Commerçants du Perget.

En plus des grandes enseignes, elle étend sa couverture au petit centre commercial du Perget. Ainsi, les dégustations proposées ce soir-là ont été réalisé par 3 enseignes, à savoir Biocoop, l’Apéricave et Minjat. Une dizaine de producteurs locaux tenaient également leurs stands lors de l’événement. Avec plus de 300 personnes, ce coup d’essai s’est rapidement converti en coup de maître avec une ambiance chaleureuse que le petit quart d’heure de pluie n’a su faire taire. Grillade géante, grandes tables où personne ne reste étranger bien longtemps et animation musicale endiablée ont donné le sourire à tous les participants.

Aux allures de fête de village, ce rendez-vous devrait être reproduit l’an prochain tant il a été apprécie de tous. Mention spéciale au brûlot géant préparé dans une grande marmite une fois la nuit tombée, rappelant une certaine potion magique venue d’un irréductible village Gaulois…

Constamment sur la brèche pour encourager le dynamisme économique local, l’Association des Commerçants du Perget signe encore une fois un moment de convivialité très apprécié au regard de la fréquentation et des sourires aperçus lors de cette soirée. Vivement la suite !

Share

Couronnée de succès lors de sa première édition en mars, la soirée foie gras show et dégustation de whisky revient ce vendredi 12 avril ! À partir de 18h chez l’Apéricave au Perget,  Jérôme Fabre et son associé se déplacent une nouvelle fois pour faire leur show autour du Foie gras. Beau temps au rendez-vous (Mr Météo si tu me lis…), vous profiterez de la terrasse et de tout ce que ce lieu bien connu des columérins propose en termes d’apéritif. On consomme ça avec modération bien entendu et on pense à réserver !

L’Apéricave
4 Avenue André-Marie Ampère (3,59 km)
31770 Colomiers
05 31 22 85 48
www.apericave.fr
Fb : @apericave

Share

 

À l’heure où le dieu détox nous dicte ses 12 commandements, et où la culpabilité pèse sur ceux qui s’en écartent, la tendance 2019 se tourne désormais vers le plaisir. Saturés des jus de légumes, algues et tisanes, fatigués des préceptes hygiénistes à tout crin et de la tyrannie du « Well being »… on redécouvre sans complexe les joies de la gourmandise transgressive et des petits plaisirs interdits délectables. Repensée, réintroduite avec volupté et de manière intelligente, la retox consciente n’a que du bon. Alors, à l’image du yin et du yang, on équilibre, on alterne les cycles astreinte/ relâche… et on se fait du bien coûte que coûte !

Après avoir célébré la détox à coup de jus de citron pressé et de tisanes dépuratives, on lève son verre aux retrouvailles et à la dégustation. Après les bouillons et les purges, on ravit ses papilles autour d’un alcool d’exception, et on retrouve le doux plaisir de liqueurs sélectionnées par un expert. Grégory Fagot, sommelier de formation, a ouvert les portes de « L’Apéricave », en février 2015. Fort de son expérience il est constamment en quête de pépites surprenantes. « Je suis constamment aux aguets de la nouveauté et du bon goût. J’aime surprendre et proposer des produits que l’on ne trouve nulle part ailleurs », développe Grégory Fagot. Des vins en biodynamie à des prix très attractifs, à des Rhums de Panama vieillis en fût de Cognac, en passant par les étonnants accords de « Daffy’s Gin »… les conseils avisés et personnalisés de l’hôte font la valeur ajoutée des lieux. Formé en Angleterre et ayant notamment travaillé pour la prestigieuse maison Hennessy, c’est toujours dans l’excellence qu’il s’échine à trouver la perle rare adaptée au budget de chacun.

© Hélène Ressayres

«L’ Apéricave » perpétue la tradition milanaise de l’« Aperitivo » lors de ses afterworks de 17h30 à 18h30. Dans une ambiance cosy, les « Craft beers » y sont à l’honneur, et les « Vins des copains » accompagnent divinement les planches de fromage et charcuterie italiens. Passionné des accords mets et vins, c’est tout naturellement que, pour les deux derniers vendredis de janvier, « L’Apéricave » ouvre ses portes à une vente d’huitres à déguster sur place et à emporter.

L’APERICAVE
4/6 Av. André-Marie Ampère
31770 Colomiers
Tél. : 05 31 22 85 48

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Share

C’est en février 2005 que Grégory Fagot décide d’implanter sa boutique avec pour objectif de créer un lieu d’afterwork cosy, célébrant la tradition Milanaise de “l’apéritivi”. Sommelier de métier, le jeune homme connaît son affaire en vins mais également lorsqu’il s’agit de gin (il a été formé en Angleterre), whisky (appris en Écosse) ou en cognac (en ayant travaillé pour la prestigieuse maison Henessy).

Toujours à l’écoute de sa clientèle, vous trouverez chez lui LE produit exclusif que d’autres n’ont pas. Actuellement, une attention toute particulière est portée aux “craft”, les bières artisanales issues de micro-brasseries françaises. Elles sont d’ailleurs en happy hour tous les jours de 17h30 à 18h30, voyant leur prix sur place passer de 6 à 4€.

L’apéricave c’est aussi la diffusion de matchs, football et rugby bien entendu mais également handball ou autres sports dont les retransmissions sont souvent occultés dans d’autres enseignes. Ils sont d’ailleurs une parfaite occasion pour déguster des plateaux de fromages et jambons italiens sélectionnés avec la même rigueur que les liquides mais toujours au juste prix.

Pour les fêtes, vous trouverez des coffrets de vins, bières et spiritueux composés par le sommelier. Vous avez ainsi l’assurance d’offrir une sélection de produits de qualité en accord avec votre demande. Peu peuvent se targuer de pouvoir en faire autant….Enfin, jusqu’à Noël, un bar à huîtres se tient dans l’enseigne tous les vendredis.

 

L’Apéricave
4/6 Avenue André-Marie Ampère

31770 Colomiers
05 31 22 85 48

 

Share