Tag

assassinat kennedy

Browsing
Vue comme ça l’image fait vieillotte, mais je vous promets qu’en vrai non.

Je l’avoue, j’ai eu du mal à rentrer dedans, la faute sans doute aux images très sombres des premiers temps de la série et du fait que je faisais plusieurs choses en même temps… Mais la musique est arrivée. Je crois bien que c’est réellement elle qui m’a rattrapée. Elle et le fait que les images ont fini par s’éclairer, et l’acteur principal par se raser (oui, il y a des petites choses comme ça qui changent tout).

Les séries qui nous ramènent dans le passé pour tenter de changer le futur sont nombreuses en ce moment, ce doit être un sujet à la mode. Et pourtant, on se s’en lasse pas, ou du moins pas avec celle-ci. 22.11.63 sort de l’ordinaire. Tout d’abord, le personnage qui voyage arrive toujours au même endroit, le même jour à la même heure, et quelque soit le temps passé en 1963, seules 2 minutes s’écoulent dans son présent d’origine (en 2016 quoi). Ensuite, et ceci découle de cela, la série nous plonge complètement dans cette année-là, avec ses meurs différents bien que ce ne soit au final pas si loin que ça de nous (ce qui nous permet également de nous rendre compte des avancées que nous avons fait, tant sur la technologie que sur les idées…).

Les épisodes durent 1h20, soit deux épisodes “habituels”, ce qui vous permet de vous accrocher à l’histoire plus facilement : si jamais vous buttez comme moi au début, il vous reste encore 40 minutes à regarder sans avoir besoin d’aller chercher l’épisode suivant. Et l’air de rien, ça aide et ça encourage à regarder plus longtemps et à chercher à aller plus loin. Et c’est tant mieux, parce que pour de nombreuses raisons il serait dommage de s’arrêter là :  non seulement vous ne sauriez pas s’il arrivera à éviter la mort de Kennedy, mais en plus de cela vous ne pourriez pas profiter des décors, des costumes, de la musique, des voitures… tout ce qui fait le charme à la fois de ces années là et de la série ! D’ailleurs, nous vous avons retrouvé une publicité pour la voiture du personnage principal, histoire de vous plonger d’ores et déjà dans ce doux univers vintage.

 

 

Pour ceux qui ont Canal +, la série basée sur le roman de Stephan King est actuellement en diffusion les jeudis soirs. Pour les autres, vous pouvez la retrouver en VF ou en VOST selon votre convenance en streaming.

Share