Tag

auto

Browsing

C’est donc dimanche 20 mai qu’entre en vigueur le nouveau contrôle technique ,conformément à de nouvelles directives européennes. Avec le renforcement des dispositifs de contrôle assortis de nouvelles sanctions, la Commission européenne cherche à renforcer la sécurité routière et ainsi obtenir une réduction de moitié du nombre de tués sur les routes par rapport à 2010.

Pour ce faire,le nombre de points de contrôle n’évolue que peu (passant de 123 à 133). En revanche, le nombre de « défaillances » (nouvelle appellation pour « défauts ») passe de 410 à 610 avec un classement en 3 catégories :

– défaillance mineure, concerne 140 points et ne nécessite pas de contre-visite.

– défaillance majeure, relative à 341 points et soumise à une contre visite obligatoire assortie d’un délai de deux mois pour réaliser les réparations.

– défaillance critique, basée sur 129 points et entraînant l’interdiction de rouler pour le véhicule à partir de minuit le jour du contrôle. Des travaux et une contre visite sont donc à réaliser dans un délai de deux mois pour pouvoir reprendre la route.

Beaucoup de questions restent en suspend, notamment concernant l’augmentation du temps de contrôle et de facto de son prix mais surtout de l’interdiction de circuler qui pourrait frapper le véhicule. En effet, même si les travaux de mise en conformité sont exécutés, le trajet pour revenir faire une contre visite obligent le remorquage du véhicule, allongeant d’autant plus la liste des frais…

Techniquement, c’est mardi que les centres de contrôle vont débuter ce nouvel exercice, nous ferons donc le point sur la situation dans quelques semaines.

Share

En application d’une Directive Européenne, le contrôle technique automobile va évoluer à compter du 20 mai 2018 avec l’objectif de renforcer la sécurité. Nos voitures vont elles être bonnes à jeter plus tôt ? Absolument pas. Rencontre avec Anaïs et Fred, gestionnaires des centres de contrôle technique automobile sur Colomiers et Toulouse.

Mythe et réalité

Maladroitement relayé au niveau national, cette réforme est en réalité bien moins contraignante qu’il n’y paraît. En effet, le nombre de points de contrôle passe de 123 aujourd’hui à 132. Pas de quoi s’affoler sur ce plan, d’autant plus que la technologie de nos véhicules à fortement évolué sur ces 20 dernières années. Il est donc normal de faire évoluer les points à vérifier…
Seconde crainte soulevée par l’annonce de cette réforme, la notion d’immobilisation. Malgré ce qui a pu être entendu, si le véhicule ne passe pas le contrôle il ne sera pas immobilisé sur place. Vous avez jusqu’à la fin de la journée du contrôle pour déposer le véhicule dans un garage où pour rentrer chez vous. Promis personne n’aura à dormir sur le banc de test.

Comment être sûr de réussir à l’examen?

Un peu comme pour les études, le secret c’est le travail de fond. Nos experts recommandent un entretien régulier de votre véhicule tout au long de l’année. Ainsi, le contrôle devient une simple formalité, d’autant plus si vous optez pour les centres de la société Contrôle Technique Automobile Midi Pyrénées. Proposant une proximité hors pair avec 11 centres sur Toulouse et alentours, vous avez l’assurance d’une prise de rendez-vous rapide notamment à Colomiers où 4 contrôleurs travaillent sur le site.

Pour résumer

Plus de peur que de mal donc, cette réforme étant en fait un alignement sur les bons élèves européens en la matière, notamment l’Allemagne. Il faut par contre s’attendre à une vague d’affluence dans les centres de contrôle. Souvenez-vous que vous n’avez pas à attendre la date de fin de validité de votre contrôle pour le repasser si vous voulez une dernière fois présenter votre véhicule à l’ancienne forme d’examen. Anticipation et régularité d’entretien sont les maîtres mots pour que cette épreuve se passe en douceur.

A Colomiers : 20 Allée du Catchère
05 34 36 00 22

http://www.ctamp.fr

Share

renault occasion

Plus de 5 millions d’occasions vendues contre presque 2 millions de voitures neuves… En tête des motivations bien entendu, l’atout prix de l’occasion. Vous le savez probablement déjà, votre voiture se déprécie dès la sortie du parking du concessionnaire… Certes, le véhicule d’occasion n’est pas neuf, n’a pas forcément toutes les options que vous auriez souhaitées, ni même la couleur rêvée mais il est « dans votre budget » ! Chez Renault, le parc des occasions referme de vraies petites merveilles pour tous les budgets et avec lui, c’est un accès à plus de 500 véhicules disponibles immédiatement, au plus tard le lendemain… on vous explique ce miracle !

La mutualisation… Venir choisir son véhicule chez Renault, c’est le choisir parmi toutes les concessions Renault mutualisées sur un seul et même site ! Sur place, une première sélection de véhicules de choix… sur le site que vous consulterez avec votre agent Renault Automobiles de Colomiers, des centaines autres voitures à la vente. Toutes marques et kilométrages confondus, avec une garantie concessionnaire entre 3 mois et 3 ans voire même plus selon certains modèles où l’entretien sera inclus, vous n’aurez jamais accès à autant de choix d’un seul coup !
De plus, une fois les 98 points de contrôles vérifiés, votre véhicule parfaitement révisé (Contrôle technique ok) et toutes les pièces usées à plus de 50 % remplacées, c’est en toute sécurité que vous allez repartir sur les routes.

Côté budget, on démarre les sélections à partir de 3000 € et un financement est même possible soit à crédit soit en location (new deal) avec option d’achat. Vous pouvez effectuer aussi une reprise du véhicule et ce même sur de l’occasion et cerise sur le gâteau, vous aurez votre accord de principe sous 24h !

Pour tous ces miracles, une seule adresse : Renault Colomiers Automobiles au 6 bis avenue Edouard Serres à Colomiers. Un seul numéro, 05 61 78 20 98

Bonus supplémentaire, en venant sur place vous pourrez également jeter un œil aux véhicules de chez Peugeot, juste à Côté de Renault.

 

 

Renault Colomiers Automobiles
6 bis avenue Edouard Serres – Colomiers
05 61 78 20 98

Share