Tag

bio

Browsing

 

Avec une ouverture à venir dans les semaines qui viennent, Minjat!, concept de magasin en circuit court et dédié à l’alimentation locale, recherche des membres pour composer son équipe. Toutes les offres juste ici!

 

Conseille·é·r·e Vendeu·r·se rayon Crèmerie Ultra Frais– mi-temps
Nous recherchons un(e) Conseille·é·r·e Vendeu·r·se pour le rayon Crèmerie Fromagerie Ultra Frais en CDI à mi-temps (18h/sem). Poste polyvalent avec participation aux autres activités du magasin (tenue des rayons, gestion…). Expérience dans le secteur souhaitée, connaissance des produits laitiers, partage des valeurs de l’entreprise et capacité à relayer les messages clés, à se former aux produits vendus, souplesse et adaptabilité dans l’organisation du mi-temps indispensables. Participation au lancement de l’aventure, évolutivité du poste au fil du temps selon motivation et implication.
Candidature (CV + LM) sur gout.sens.hommes@gmail.com

 

Employé(e) polyvalent de magasin – mi-temps

Nous recherchons un(e) Employé(e) polyvalent de magasin en CDI à mi-temps (18h/sem). Poste polyvalent avec participation à diverses activités du magasin (tenue des rayons, gestion…) et avec une dominante caisse. Expérience dans le secteur souhaitée,

partage des valeurs de l’entreprise et capacité à relayer les messages clés, à se former aux produits vendus, souplesse et adaptabilité dans l’organisation du mi-temps indispensables. Participation au lancement de l’aventure, évolutivité du poste au fil du temps selon motivation et implication.

Candidature (CV + LM) sur gout.sens.hommes@gmail.com

Contrat étudiant – Employé(e) polyvalent de magasin – temps partiel

Nous recherchons un(e) Employé(e) polyvalent de magasin en CDI à temps partiel (10h/sem, fins de journée et samedis). Poste polyvalent avec participation à diverses activités du magasin (tenue des rayons, gestion…) et avec une dominante caisse. Expérience dans le secteur souhaitée, partage des valeurs de l’entreprise et capacité à relayer les messages clés, à se former aux produits vendus, souplesse et adaptabilité dans l’organisation du mi-temps indispensables. Participation au lancement de l’aventure, évolutivité du poste au fil du temps selon motivation et implication.
Candidature (CV + LM) sur gout.sens.hommes@gmail.com

Employé(e) polyvalent de magasin – temps plein

Poste polyvalent avec participation à diverses activités du magasin (tenue des rayons, gestion…) et avec une dominante caisse. Expérience dans le secteur souhaitée, partage des valeurs de l’entreprise et capacité à relayer les messages clés, à se former aux produits vendus, souplesse et adaptabilité indispensables. Participation au lancement de l’aventure, évolutivité du poste au fil du temps selon motivation et implication.
Candidature (CV + LM) sur gout.sens.hommes@gmail.com

Serveur(se) de restaurant – temps plein

Nous recherchons un(e) Serveur(se) en CDI à temps plein.

Service du midi uniquement, du lundi au samedi. Expérience dans le secteur indispensable, partage des valeurs de l’entreprise et capacité à relayer les messages clés, à se former aux produits vendus, souplesse et adaptabilité indispensables. Participation au lancement de l’aventure, évolutivité du poste au fil du temps selon motivation et implication.
Candidature (CV + LM) sur gout.sens.hommes@gmail.com

Employé·e de restaurant – temps plein

Nous recherchons un(e) Employé(e) de restaurant en CDI à temps plein pour la préparation de la vente à emporter et la plonge. Service du midi uniquement, du lundi au samedi. Expérience dans le secteur souhaitée, partage des valeurs de l’entreprise, souplesse et adaptabilité indispensables. Participation au lancement de l’aventure, évolutivité du poste au fil du temps selon motivation et implication.
Candidature (CV + LM) sur gout.sens.hommes@gmail.com

 

Share

La satisfaction temporaire laisserait-elle place à un véritable mieux être pérenne ? La consommation raisonnée évincerait elle la  boulimie d’achat ? Le mieux manger serait-il le mot d’ordre des réfrigérateurs, et le respect de l’environnement le moteur de nos déplacements ? La domotique et les robots deviendraient-ils nos meilleurs alliés dans cette transition vers un lendemain plus responsable ? Après les essais et les brouillons autour du mieux vivre, les contours de ces nouveaux modes de vie semblent se dessiner avec plus de précisions. Mieux vivre en 2018, ou quand le conscient devient tendance.

Depuis les cinq dernières années, le bio-phénomène fait parler de lui. Une alimentation dite raisonnée, qui, malgré la bonne volonté des consommateurs, souffrait hier d’une image peu appétissante.

Aujourd’hui, les produits deviennent plus attractifs, les variétés colonisent les rayons des magasins spécialisés, et les industriels travaillent sur la qualité gustative des produits. Pour répondre aux attentes de clients de plus en plus avertis et exigeants, le tofu est proposé cuisiné en marinade, et les pains voient leurs recettes déclinées à l’infini. Désormais, le sain doit être bon !

Les laits végétaux deviennent à leur tour plus gourmands, et presque tendance. Le lait de noisette devient trendy, tandis que les bloggeuses photographient leur milk-shake au lait d’amande, et que les cuisiniers nous font saliver avec leur préparation au lait de coco. De nouveaux produits stars sont mis sous le feu des projecteurs. C’est le cas de la spiruline, algue aux vertus anti-oxydantes, des graines de Chia, riches en minéraux et vitamines, ou encore du psyllium, une plante connue pour soigner les troubles digestifs. « Face aux scandales sanitaires, les gens cherchent des alternatives naturelles aux médicaments. Dans notre boutique, nous proposons, en plus de nos produits, divers ateliers et conférences, pour les gens en quête de bienêtre », explique Mathilde Delaygue, gérante du magasin Le Grand Panier Bio à Toulouse.

Sur Youtube, le volume de vues autour de la thématique santé a augmenté de 33% en 2017, alors que le mot clé « healthy » renvoie 50 millions de résultats vidéos. Indéniablement, le « vivre sain » devient peu à peu le ralliement d’une nouvelle sous-culture, nourrie par un nombre toujours plus grand d’influenceur, qui tendent à le rendre savoureux et de plus en plus attrayant.

 

En effet, comme le rappelle Tanguy Le Gall, gérant de six Biocoop de l’ouest toulousain : « Les nouveaux consommateurs qui se tournent vers le Bio, prennent cette orientation pour des raisons de santé à la base. Mais les préoccupations  environnementales et sociétales arrivent dans un second temps ». Dans cette démarche globale, le local se développe de plus en plus, et les circuits courts gagnent du terrain. Cyril Picot, président de Minjat, l’a bien compris, et ouvrira dès septembre prochain, une épicerie d’un nouveau genre. L’enseigne, qui signifie « manger » en occitan, proposera des produits de saison, sans aucun intermédiaire entre elle et le producteur. « Cela a pour avantage de ne pas augmenter les coûts et de proposer une alimentation de qualité issue de 150 producteurs différents », explique ce passionné. Pour réapprendre à ses clients à mieux manger, l’épicerie intègre un service cantine en son sein, et propose des plats à emporter le midi. Une volonté de sensibiliser ses clients à la dégustation et au partage, vecteur de valeurs qui tiennent à coeur à ce fils d’éleveur de bovins : « Nous pensons que la réappropriation de la cuisine est un pas vers un retour aux choses authentiques et essentielles ».

 

Share

A Purpan, au Grand Panier Bio vous serez agréablement surpris par la profusion de produits, bio évidemment, disposé dans un rayonnage qui permet de circuler tranquillement dans le magasin. Le plus de cette enseigne se trouve dans les petits détails mis en place par son agréable équipe, notamment par la présence de nombreuses étiquettes indicatives. Si vous regardez bien, les produits locaux sont ainsi signalés dans tous les rayons : confitures, houmous, gâteaux, fruits, légumes, bières, vins, chocolats, pâtes… le local prime qu’importe la nourriture. Des étiquettes vous indiquent même les nouveautés que l’on ne remarque parfois même plus à force de passer devant les mêmes produits.

Conscient que le bio n’est pas toujours accessibles, le magasin a décidé chaque année de sélectionner 50 produits « Coup de Cœur » et de vous les proposer à des prix minis fixés sur un an. Mathilde nous explique que la sélection est faite en fonction des articles les plus appréciés, la liste coup de cœur n’a donc rien à voir avec du bas de gamme, au contraire le Grand Panier Bio baisse ses prix pour vous. La liste changera donc en 2019 pour vous faire découvrir encore plus de produits phare à petit prix ! Dans cette optique d’économie, les promos en cours sont signalés par des étiquettes en rayon et souvent placé en tête de gondole. La carte de fidélité vous donne également droit à une réduction de -10% signalé en rayon.

Le partage étant un état d’esprit bien implanté au Grand Panier Bio, tous les mois le magasin met un produit à l’honneur avec des recettes, des articles sur le thème et des idées pour le cuisiner. Jusqu’au 14 juillet, c’est le maïs qui est mis en avant, suivi jusqu’au 18 août de la tomate !

Le Grand Panier Bio
67 route de Bayonne
31300 Toulouse
05 31 47 34 07

FB : @legrandpanierbiotoulousepurpan
www.grandpanierbio.bio

Share

Dans le monde du cosmétique, les marques bio décollent pour plusieurs raisons notables. Le respect pour l’environnement, le confort sur tous les types de peaux, l’absence de nombreuses substances dérangeantes que l’on ne souhaite pas mettre en contact avec notre épiderme et j’en passe.

Parmi les cosmétiques bio qui attirent l’attention de nos jours, la marque occitane Efibio est à retenir ! Certifiée bio Ecocert, vegan, sans tests sur les animaux, sans paraben, ni huiles essentielles, ni perturbateurs endocriniens, elle est entièrement fabriquée chez nous, à Toulouse.

La gamme possède les basiques indispensables pour l’entretien quotidien de notre peau. Un nettoyage doux avec une mousse légère comme un nuage, suivi par un gommage à la poudre de noyaux d’olives. Hydratez bien avec une crème plus ou moins riche, puis appliquez le contour des yeux et lèvres à l’eau végétale d’orange, avant de terminer par une touche de bb crème, à l’eau de bleuet, claire ou foncée selon votre pigmentation.

Des produits spécialisés pour aider les femmes à partir de 30 ans à lutter contre les effets du temps sur leur peau et à se sentir bien ! Le concept d’Efibio est unique car il puise de la nature ce qu’il y a de mieux pour vous dans les extraits de fruits et de plantes : pomme, myrtille, orange, pomme, tournesol, beurre de karité, argan, amande douce… Mais ce qui fait le succès de ces produits est l’alliance de l’acide hyaluronique et des polyphénols de pommes. Ces derniers ont des propriétés antioxydantes très prisées dans la lutte contre le vieillissement cellulaire et donc de la peau.

L’avantage d’utiliser autant de produits naturels a permis à la marque de ne pas se servir d’huiles essentielles dans ces produits pour que les femmes enceintes puissent continuer leurs routines cosmétiques sans risquer la santé de bébé.

Côté texture, c’est une sensation de douceur lorsque l’on applique le fluide jeunesse sur la peau. Un produit fondant et qui ne colle pas. S’en dégage une odeur de fruits légère loin d’être entêtante. Votre peau est hydratée, le finit est soyeux. Il ne reste plus qu’à laisser les actifs révéler naturellement votre beauté.

La marque est disponible dans vos Biocoops de Colomiers, Plaisance, Tournefeuille et bien d’autres ! Je vous invite à aller tester Efibio par vous-même.

 

Share

Avec un grand magasin lumineux où le sourire règne en maître, Le Grand Panier Bio Purpan entre dans la saison estivale avec son lot de bonnes nouvelles, à commencer par une sélection de fruits et légumes de saison à la qualité irréprochable. De la même manière, l’enseigne propose désormais la gamme de glaces Philippe Faur, bio et locale !
Outre le volet alimentation, vous trouverez de quoi aborder l’été en toute tranquillité avec des compléments alimentaires pour préparer votre peau au soleil ou encore pour aider à faire fondre la graisse. Bien être toujours, une gamme de protection anti moustique bio vous garantira des soirées sans être dévoré.

Au delà du volet commercial, c’est le conseil et la tenue d’ateliers qui font du Grand Panier Bio un établissement à part. Vous n’y rencontrerez pas de simple vendeuses mais des spécialistes diplômées dans les domaines de l’alimentation ou encore en naturopathie. Le monde du bio et des solutions alternatives étant des plus vastes, c’est rassurant d’être entouré d’expertes. Concernant les ateliers, ils se déroulent dans une salle qui jouxte le magasin. Retrouvez notamment le samedi 16 juin à 11h un cours de cuisine « Les belles fanes » ou encore un atelier création de cosmétiques maison le samedi 23 juin à 10h. Pour plus de dates, n’hésitez pas à consulter leur page Facebook Le Grand Panier Bio Toulouse Purpan ou mieux encore, passez les voir…

Pas convaincus? Peut être que une réduction de 10% sur l’ensemble du magasin (hors promos ,  prix coup de cœur et carte de fidélité) du 31 mai au 2 juin saura vous faire changer d’avis…

Le Grand Panier Bio Purpan
67 Route de Bayonne, 31300 Toulouse
05 31 47 34 07
Ouvert de 9h30 à 19h30 du mardi au samedi

Share

Diagonale : Alexandre, qu’est-ce qui vous a amené jusqu’à la direction de ce nouveau point de vente Biocoop tout fraîchement inauguré ? 

Alexandre Poher : Après avoir fait mes études à la Toulouse Business School, promotion dans laquelle d’ailleurs, j’étais un des rares à parler de commerce équitable, et suite à une petite parenthèse dans le secteur immobilier, je me suis totalement investi dans le domaine du commerce bio. J’ai démarré dans un magasin bio de Sommières, puis comme responsable adjoint d’une autre enseigne en Suisse. J’ai finalement fait retour à la case Midi-Pyrénées en intégrant Botanic à Blagnac. Tout cela avant de prendre la direction du Biocoop de Purpan et cela pendant 3 ans.

Après toutes ces années d’expérience, qu’est-ce qui vous a fait franchir le pas pour devenir gérant majoritaire du Biocoop de Plaisance ?

Tout simplement, et comme souvent, c’est une rencontre humaine qui a fait que les choses ont évolué dans ce sens. J’ai eu le plaisir de faire la connaissance de Tanguy Le Gall qui venait de racheter les 4 Biocoop “historiques” : Purpan, Tournefeuille, Colomiers et l’Union. Il m’a, à cette époque, confié la création du nouveau magasin de Blagnac en gardant comme objectif l’ouverture de Plaisance du Touch.

Même si c’est un peu tôt, quel serait votre premier bilan après ces deux premiers mois d’exploitation ? 

Tout d’abord, nous remplissons notre première mission qui était de réimplanter un commerce de proximité dans le centre de Plaisance. C’est maintenant chose faite, au grand bonheur de beaucoup de nos clients. A tel point que pas mal d’entres eux, qui n’étaient pas obligatoirement adeptes du bio, y sont passés tout naturellement et sont aujourd’hui demandeurs.

Quels sont vos objectifs pour l’année qui vient ? 

Maintenir et renforcer l’objectif premier de notre enseigne : rendre le bio accessible à tous et permettre aux consom’acteurs de retrouver le vrai goût d’une alimentation saine. Nous tenons à être clairement identifiés comme point de ventre de producteurs locaux. En effet, plus de 50 producteurs locaux nous font confiance que ce soit en fruits et légumes, céréales, charcuterie, fromage, volaille, produits cosmétiques… Nous développerons ce principe dans les mois à venir.

A moyen terme, comment voyez-vous le développement de Biocoop sur l’agglomération toulousaine ? 

Je ne pourrai pas me prononcer sur l’ensemble de l’agglomération mais de notre côté, nous projetons l’ouverture d’un 2ème point de ventre d’ici 2 ans. Puis, en terme de service et animations proposés, nous allons prochainement proposer des cours de cuisine, des dégustations et sûrement la livraison à domicile.

Comment définiriez-vous la philosophie Biocoop ? 

Nous faisons la distinction entre “le bio” et “la bio”. “Le bio” c’est un label, un mode de production agricole. “La bio” c’est toute la démarche philosophique qui devrait aller avec. Notre mission première est d’œuvrer au développement de l’agriculture biologique en lien avec les producteurs et les filières. En connaissant les acteurs du marché nous réalisons un accompagnement de la fourche à la fourchette ! Consommer des produits locaux, de saison plus que du bio à tout prix et à 10 000km de chez nous…

Share

Afin de convaincre notre rédacteur que le quinoa n’est pas toujours fade et sans intérêt, Diagonale s’est lancé dans la réalisation d’une belle recette avec comme objectif de donner du goût à ce super-aliment. Il faut en effet savoir que le quinoa, en plus de ne pas contenir de gluten, est riche en protéines, en vitamines B, en minéraux et en oligoéléments.

Bien souvent utilisé en salade et considéré comme un aliment parfait pour les régimes, le quinoa se mange également chaud et pas forcément sans matière grasses ! Pour faire plaisir à notre rédacteur, Diagonale a donc réalisé une recette de gratin de quinoa et brocolis :

 

 


Etape 1

Préchauffez le four à 200°C.
Pendant ce temps, il faut cuire le quinoa : mélangez 1 verre d’eau et les 2 verres de quinoa dans une casserole. Emmenez à ébullition sur une température moyenne, salé, poivré et ajouté le thym, puis baisser légèrement la température pour que le quinoa mijote doucement. A partir de là, la cuisson est de 15 minutes, le temps que le quinoa absorbe l’eau. Vous n’avez plus qu’à retirer du feu et couvrir 5 minutes de plus pour le rendre bien moelleux.

Etape 2
Découpez les fleurets de brocolis afin d’en faire des bouchées. Déposez les sur un papier sulfurisé, parsemez d’un filet d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il y en ai uniformément sur les brocolis. Ajoutez une pincée de sel sur la totalité et enfournez pendant 20 minutes. Piquez avec une pointe de couteau, si le brocolis est tendre c’est qu’il est cuit !

Etape 3 (facultatif pour les végétariens) Découpez les blancs de poulets en cube, puis émincez la gousse d’ail. Versez un filet d’huile d’olive dans une poêle à feumoyen et ajoutez la gousse d’ail émincées, sel, poivre et une pincée de piment de cayenne (et si l’envie vous prend vous pouvez ajouter les petites miettes de fleurettes de brocolis qu’il vous reste). Remuez le tout puis lorsque l’ail commence à dorer, ajoutez le poulet et laissez mijoter en remuant régulièrement. Lorsque le poulet est bien doré (environ 8 minutes) vous pouvez sortir du feu et réserver.

Etape 4
Baissez la température du four à 180°C. Dans un saladier ajoutez le quinoa, l’emmental râpé et le lait en remuant doucement jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Enfin, ajoutez les fleurettes de brocolis et remuez doucement. Faites de même avec le poulet si vous avez décidé d’en ajouté. Goûtez le tout, n’hésitez pas à rajouter du sel et du poivre si nécessaire.

Etape 5
Dans un plat rectangulaire, déposez le mélange quinoa-brocolis, puis saupoudrez le tout de gruyère râpé. Enfournez le tout et laissez cuire 25 minutes, jusqu’à ce que le tout soit bien doré. Laissez refroidir 10 minutes avant de servir pour ne pas vous bruler et bon appétit !

Share

 

 

Tendance oblige, je ne compte plus le nombre de papiers rédigés sur les magasins bio. Quand on m’annonce que je dois me rendre au Grand Panier Bio de Purpan, je me dis que c’est reparti pour un tour, que je vais raconter encore une fois la même chose. Quelle grossière erreur.

Dès l’entrée dans la boutique on sent que quelque chose est différent ici. Les rayons sont très espacés, fournis sans être surchargés, il y a même un espace de lecture avec une cafetière à disposition. On est loin des règles d’implantation et de rentabilité si chères à la grande distribution. On sait d’emblée qu’ici personne ne nous poussera à la consommation. Niveau rayons, bio absolu et producteurs locaux en première ligne. Encore des denrées hors de prix me direz vous. Que nenni. Avec une gamme de 50 produits de consommation courante (farine, jambon, café…) estampillés coup de cœur, vous pouvez parfaitement consommer bio sans sacrifier votre PEL. L’existence d’une carte de fidélité ouvrant droit à -10% de réduction sur une sélection variant tous les mois vient compléter cette tendance. Mieux, outre les produits en promotion dans le magasin (oui ça existe en bio, dingue non?), l’enseigne organise trois fois par an une journée avec -10% de réduction sur votre panier.

Donc l’espace est sympa, les produits de bonne facture, bio et responsables. Mon papier devait s’arrêter la. C’est alors que je rencontre l’adorable Mathilde Delaygue, responsable du magasin et surtout passionnée par ce monde. C’est elle qui a choisi de dépasser le simple cadre mercantile en développant son magasin selon un axe humain, basé sur le partage et la connaissance.

Pour ce faire, elle complète son diplôme d’ingénieur agronome par une formation en naturopathie. Son équipe est dans la même veine. Avec une employée spécialisée en fruits et légumes, une autre en compléments alimentaires, c’est de véritables conseillères à qui vous aurez affaire dans cette enseigne. Si vous vous demandez qui est le plus fort entre le sésame et le quinoa, elles sauront vous répondre.

Dans une salle attenante au magasin, ces expertes proposent des conférences et des cours aux clients, faisant parfois intervenir des consultants spécialistes de domaines tels que la cuisine, la sophrologie ou encore les huiles essentielles. Il y a même des cours pour créer ses propres cosmétiques !

C’est là tout le caractère exceptionnel du Grand Panier Bio Purpan : dépasser le cadre de la vente, créer du lien social, enrichir les visiteurs en connaissances et savoirs. À vrai dire, la Terre tournerait bien mieux si tout le monde se comportais comme l’équipe de cette boutique.

Le Grand panier Bio Toulouse Purpan
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h30
67 Route de Bayonne, 31300 Toulouse
05 31 47 34 07
Fb : Le grand panier bio Toulouse Purpan

Share

On est tous fous de tofu

Au pays du soleil levant, l’honorable tofu est consommé au quotidien depuis plus de 2 000 ans. Petit à petit, il a séduit toute l’Asie, et s’invite aujourd’hui à nos tables. Oui cette pâte de soja à la merveilleuse robe blanche offre une bonne alternative à la viande ! Le tofu est une excellente source de protéines (17% contre 20 % pour la viande). Leur origine végétale permet de rééquilibrer notre alimentation souvent trop riche en protéines animales.

Autres atouts : le tofu est pauvre en graisses, il contient des acides gras polyinsaturés et zéro trace de cholestérol. C’est aussi une bonne source de fer. Et pour ne rien gâcher, le tofu est très digeste et peut même être proposé à nos bambins.

 

Tempeh : spécialité d’origine javanaise

Principe de fabrication : des graines de soja cuites sont ensemencées avec Rhizopus oligosporus, un sympathique champignon qui permet la fermentation du soja. Après 24 heures et placé à 30 °C, le champignon développe un maillage qui maintient ensemble les graines de soja sous la forme d’un pavé ou d’un rouleau. À Java, le tempeh est enroulé dans des feuilles de bananier. Malheureusement en Europe, le bananier ne court pas les rues… Le Tempeh est donc emballé sous vide dans un sachet plastique.

En plus d’une bonne dose de protéines végétales (20%), à la place de la viande, le tempeh est aussi pauvre en lipides, sans cholestérol, riche en fibres et en fer. La fermentation a du bon : d’un part elle enrichit le tempeh en vitamine B12 – rare dans les régimes végétariens – et d’autre part, elle rend le soja très digeste. Le tempeh a un goût plus marqué que le tofu. Nature, il présente des notes de noix et de champignon, tandis que la version fumée offre un goût plus prononcé et plus proche de la viande.

 

Seitan ou “nourriture de Bouddha”

Une viande de blé venue d’Asie, aliment traditionnel des moines bouddhistes, le seitan est une pâte de farine 100% gluten. Il est préparé en lavant de la farine de blé complet, afin d’en éliminer l’amidon et les sons, et pour ne conserver que les protéines, c’est-à-dire le gluten. La pâte est ensuite cuite dans un bouillon à base de sauce soja et d’épices.

Encore une source de protéines exemplaire. Par sa texture élastique et sa couleur, le seitan est l’aliment le plus proche de la viande… mais en version végétale ! Très riche en protéines (24%), en minéraux et en oligo-éléments, il est cependant interdit aux personnes allergiques au gluten.

Share

 

L’hiver et le froid sont bien implantés, les maladies hivernales aussi : rhume, grippe, angine, rhino-pharyngites… des noms qui nous rebutent au moins autant qu’ils se propagent vite ! Entre le travail, l’école, les transports en commun et votre chez vous, tout est fait pour que vous n’échappiez pas au nez rouge de Rudolphe (le petit renne) qui renifle toute la journée…

Pour y faire face tout le monde à sa méthode : aller chez le médecin, à la pharmacie, prendre des médicaments… Le problème pour moi et mon pauvre nez qui coule, c’est que la publicité du gouvernement « les antibiotiques c’est pas automatique » trotte continuellement dans ma tête.

 

Du coup, direction nos copains de chez Biocoop avec leur produits naturels et leur recettes de grand-mères !

Voici ce qu’on a retenu :

  • Les agrumes c’est la vie. Parce que l’hiver c’est aussi la fatigue et un manque de soleil, la vitamine C des agrumes donne le petit coup de pouce en plus.
  • Les abeilles sont nos amies. Gelée royale, miel, pollen tout est bon à prendre pour stimuler votre organisme, tant physiquement qu’intellectuellement. (On vous a mis un exemple de produits qui dépote en photo)
  • L’eucalyptus n’est pas exclusif aux koalas. Les feuilles utilisées en infusion ou en gélules aident à soigner votre appareil respiratoire : bronches, nez bouchés…
  • La coriandre vous aime. En tisane, elle fait des merveilles contre la grippe et surtout, elle atténue les courbatures qui s’en suivent. Rien que pour ça on part en acheter 20 paquets… juste au cas où !
  • Le thym est multifonction. En plus d’agrémenter parfaitement vos grillades, le thym est LA plante miracle pour l’hiver, car elle apaise les inflammations légères de la gorge (toux, enrouements…).

 

Bien entendu, si vous avez de la fièvre nous vous invitons à consulter un médecin. De même, si votre état ne s’arrange pas au bout de quelques jours n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel !

Share