Tag

chocolat

Browsing

 

Quoi de mieux pour accompagner un café que du bon chocolat artisanal de la région ! Ce mois-ci, nous avons partagé un café avec Sandrine DEGA, passionnée de ces délicatesses sucrées, qui en a fait son métier.

 

Diagonale : Sandrine, qu’est-ce qui vous a amené à vous lancer dans cette activité?

Sandrine DEGA : Mon mari et moi sommes des amoureux de gastronomie et de voyage, mais c’est surtout la passion du chocolat qui nous a guidée. Nous avons eu l’envie d’un métier qui permet de nous exprimer et de nous faire plaisir en même temps. Le métier de chocolatier arrive à lier nos passions. La recherche de fèves de cacao nous donne l’opportunité de voyager une à deux fois par an et de découvrir de nouvelles fleurs, fruits et épices pour nos créations. Quant à la création de chocolats d’excellence, elle satisfait notre volonté de se faire plaisir au quotidien.

Vous êtes particulièrement attachée à l’excellence, dites-moi en quoi vos chocolats sont exceptionnels ?

Nous sélectionons des plantations uniques de fèves de cacao et chacun de nos chocolats provient d’une même plantation. Dans cette idée, nous associons fleurs, fruits ou épices étant originaires du même pays que les fèves de cacao. Par exemple, pour une fève de Madagascar, nous pouvons l’agrémenter d’un poivre du pays. Ces associations permettent de retrouver le goût de chaque lieu dans nos chocolats. Pour moi, les meilleures fèves de cacao proviennent du Vénézuela, de Madagascar, de Sao Tomé (Golfe de Guinée) et de Bolivie. Grâce à une matière première noble et choisie pour sa qualité, nous pouvons proposer des produits d’une excellence rare sur Toulouse.

UNE MATIÈRE PREMIÈRE NOBLE ET CHOISIE POUR SA QUALITÉ

 

Quelle a été l’évolution de votre entreprise De la fève au Palais ?

Nous voulions une entreprise locale à notre image. En 2013, nous nous sommes installés à Fonsorbes, notre ville d’origine, où De la fève au Palais est le seul spécialiste chocolatier du coin. Nous avons depuis ouvert un point de vente à Tournefeuille en 2015 et au Perget à Colomiers en octobre dernier. Aujourd’hui nous sommes 11 collaborateurs répartis entre ces trois villes de l’Ouest Toulousain. Grâce à cette proximité, nous vendons nos produits aussi bien aux particuliers qu’aux Comités D’entreprises de la région, mais aussi au marché de Noël d’Airbus par exemple.

Quelle formation avez-vous suivie pour devenir chocolatier ?

Au début, je ne pensais pas qu’une formation était obligatoire pour exercer ce métier. Puis, je me suis rendue compte que le chocolat nécessitait une connaissance et une technique très poussée. Le chocolat est un produit très caractériel qu’il faut apprendre à maîtriser. J’ai donc été formée auprès de l’école internationale de Pâtisserie Olivier BAJARD à Perpignan, qui m’a enseigné un savoir indispensable pour réaliser le meilleur chocolat possible.

Comment faites-vous pour continuer à surprendre vos consommateurs ?

Aujourd’hui, nous collaborons pour la conception du praliné avec Jean-François CASTAGNE, meilleur ouvrier de France de chocolat. Ce grand spécialiste nous apporte la connaissance nécessaire à la bonne maîtrise de cette technique. Nous sommes très peu sur Toulouse à faire entièrement nos pralinés à partir de fruits secs que nous torréfions avec une base de caramel et qui sont ensuite broyés pour obtenir un praliné d’exception.

Quelles sont vos ambitions pour les années à venir ?

Donner beaucoup de plaisir à nos clients et les amener à apprécier des mariages, des goûts et des senteurs parfois inattendus.

 

 

Portrait chinois 

Rêve : À long-terme acheter notre propre plantation pour pouvoir de nous-même partir de la fève pour arriver au produit final.

Destination : Pour le chocolat ce serait le Costa Rica, et personnellement la Polynésie.

A table : Un foie gras mi-cuit, une poularde de chez Bocuse et un dessert au chocolat évidemment !

Share

Du 3 au 5/11 / Parc des Expositions

Le revoilà… Toulouse accueille pour sa 2e édition le Salon du Chocolat & des Gourmandises. Un rendez-vous gastronomique incontournable, pour tous les amoureux des petites douceurs…
Avec un programme d’animations et des démonstrations riches et variées, vos Artisans Chocolatiers locaux ainsi que tous les acteurs de la Gourmandise vous proposeront des produits aussi gourmands les uns que les autres… participez à une vraie balade des sens dans un seul et même lieu.
Programme :
Vendredi 3 novembre, 16h & 19h30
Le samedi 4 et dimanche 5 novembre, 11h, 15h & 18h, défilés avec chapeaux, accessoires & robes en chocolat
Dimanche 5 novembre, 10h à 19h place au Trophée des Glacetronomes de Stéphane Augé.
C’est un concours de sculptures & de verrines glacées réalisées par les professionnels sous le parrainage de l’Association Nationale des Sculpteurs Français de Glace Hydrique et de la Confédération Nationale des Glaciers de France .

Share

Vous avez déjà tous vu au moins une fois dans les films ou les séries américaines ces jolis gâteaux décorés de pâte à sucre… Aujourd’hui, cette tendance débarque en France ! Si on a commencé par décorer nos cupcakes et nos biscuits sablés, on trouve de plus en plus de gâteaux entièrement recouverts de pâte à sucre pour leur donner une image particulière et les faire entrer dans un thème. Mariages, naissances, anniversaires, diplôme… toutes les raisons sont bonnes pour habiller les gâteaux !

 

 

Une spécialiste à Toulouse

En début d’année, nous avons rencontré Céline Marciano, qui après avoir travaillé dans la mode a décidé de se lancer dans la cuisine et de relooker ses gâteaux. Désormais, elle créé des gâteaux dans tous les styles et pour toutes les occasions, mais elle propose aussi des ateliers pour vous apprendre à manipuler la pâte à sucre…

Et parce que Pâques arrive, que cet univers fait de petits poussins et de lapin est merveilleux, parce que nous sommes tous fans de chocolat et bien gourmands, particulièrement les enfants, nous vous avons prévu une jolie surprise.

Le mardi 4 avril, Céline sera dans nos locaux pour un de ses ateliers. A cette occasion, nous proposons à 6 de vos enfants de nous rejoindre pour venir créer et décorer leur gâteau, qu’ils emporteront ensuite à la maison pour le déguster avec vous !  Pour savoir comment inscrire votre enfant (attention, il faut qu’il ai entre 6 et 10 ans et qu’il soit disponible le 4 avril à partir de 13h15), rendez-vous sur notre page Facebook !

Share

leonidas Colomiers

Les jours défilent, les embouteillages à l’entrée des magasins s’intensifient et le doute s’installe… Quelles gourmandises réserver à vos invités au réveillon ? Quel cadeau offrir pour Noël ? Une idée ?
Depuis sa découverte jusqu’à nos jours, c’est le cadeau qui plaira à coup sûr et qui vous évitera des heures de recherche vaines dans des dizaines de magasin… Le chocolat !
Plaisir des yeux et des papilles, sélectionnez-le en fonction des goûts de chacun et des tendances du moment : praliné, ganache, crème au beurre, caramel, à la liqueur ou tout simplement noir, blanc ou au lait, chez Leonidas, le chocolat est autant un art de vivre que celui de faire plaisir !

Chez Leonidas, le chocolat rend d’abord heureux. Véritable pépite de bien être, la formule du chocolat est connue depuis des millénaires pour ses vertus euphorisantes. Tous les cadeaux en offrent-ils autant ?
Le chocolat plaît aussi à tout le monde. Que l’on soit petit ou grand, amateur de saveurs sucrées, acidulées ou encore amères et intenses, vous trouverez toujours un chocolat pour satisfaire toutes les envies. Ajoutez à cela les déclinaisons de couleurs, de formes et de textures et c’est l’ensemble des 5 sens qui est troublé.
Et la boutique idéale, celle où l’on choisit chaque douceur et ne subit pas les boîtes déjà prêtes à l’emploi des supermarchés, c’est Léonidas.

Depuis sa reprise il y a un an, Caroline joue sur le plaisir immédiat que vous procure le chocolat en vous proposant des coffrets et une multitude de présentations pour tous les budgets.
Mais Leonidas, c’est également des pâtes de fruits et d’amandes, des mendiants, des orangettes, des briques du Capitole, des bonbons à la violette, etc. à offrir dans des coffrets, porcelaines ou mugs décoratifs. Des bûches de Noël, des glaces Octave et des marrons glacés pour vos repas des fêtes. Et c’est aussi cette année, des macarons sucrés et salés pour vos desserts et vos apéritifs. Croquez et laissez fondre quelques secondes en bouche, appréciez. Quels que soient les délices proposés en boutique, les moments de partage gourmands seront au rendez-vous. De plus, les fêtes arrivant bien avant les résolutions du nouvel an, profitez-en !

Boutique « Ô Délices » de Léonidas
45 allées de Rouergue – Colomiers

05 61 78 82 64
www.leonidas.fr

Toutes les nouveautés sur la page Facebook de la boutique

Share

ZanghieriWP

 

Pour ce Noël, la pâtisserie Zanghieri vous propose trois nouveautés, en plus de ses bûches habituelles : la “Caramelia”, la “Pralina revisitée” et la “Rêve d’Eva”. Cette dernière est quelque peu particulière… En effet, la pâtisserie Zanghieri s’est associée aux Pâtissiers au Grand Coeur (Association des Maîtres Pâtissiers de France Tradition Gourmande) pour venir en aide à Eva, jeune fille de 18 ans passionnée par la pâtisserie mais qui ne peut pratiquer cet art à cause d’une maladie des os. Ne pouvant se faire soigner que  dans deux grands hôpitaux, en Espagne ou aux Etats-Unis, Eva est souvenue par une association qui tente de réunir le maximum d’argent pour lui permettre d’accéder à ces soins.

Les Pâtissiers au Grand Coeur ont créé la bûche “Rêve d’Eva” selon les goûts de la jeune fille : bavaroise au caramel à la fleur de sel, confit de citron, biscuit cuillère et crumble citron. Les bénéfices de cette opération seront reversés à l’association “Au coeur d’Eva” pour lui permettre de se faire opérer par un grand spécialiste et de pouvoir, un jour, pratiquer sa passion.

La pâtisserie Zanghieri est la seule de la région à vous proposer cette bûche “Rêve d’Eva”, de quoi vous régaler tout en faisant une bonne action, idéal pour les périodes de fêtes !

 

Pâtissier – Chocolatier
Alexandre Zanghieri
6 place Firmin Pons, Colomiers
http://www.patisserie-chocolatier-colomiers.fr/
05 61 71 90 52

Share

mugcakechocolat

Il fait froid, moyen beau, t’as envie de chocolat, tu ferais bien un gâteau mais t’as 5 minutes et demi entre deux allers-retours et surtout, t’as envie de partager ton truc avec personne? Le Mug Cake est fait pour toi, surtout celui là.

 

temps de préparation : 5 minutes

temps de cuisson : 4 minutes

(pour un mug d’une contenance de 11 OZ)

 

Ingrédients :

4 cuillères à soupe de farine

4 cuillères à soupe de lait

2 cuillères à soupe d’huile végétale

2 cuillères à soupe de sucre en poudre

2 cuillères à soupe de cacao en poudre

1 cuillère à soupe de poudre d’amandes

2 caramels mous (ou pas, ça fera juste un mug cake au chocolat, mais c’est pas mal aussi. Et pour un cœur de chocolat fondant, 2 carrés de chocolat)

1 pincée de bicarbonate de soude.

 

Recette :

Dans le mug, mélangez la farine et le sucre, la poudre d’amande, le bicarbonate de soude et le cacao en poudre.

Ajoutez ensuite l’huile et le lait, puis mélangez à la fourchette jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.

Enfoncez les deux caramels (ou les carrés de chocolat) dans la  tasse et mettez au four à micro onde 4 minutes à chaleur douce.

Plantez une fourchette dans la tasse pour voir si c’est bien cuit, et c’est prêt !

 

(Et si vous voulez craner à la pause café au boulot, préparez tout ça par avance et enfournez le tout dans le four à micro-onde. Effet garanti 😉 )

Les créateurs de cette recette se cachent ici

Share

– oui, encore faut-il avoir du sucre, de la farine et des pépites de chocolat. Mais si tu es comme moi, tu as tout ça et c’est toujours les œufs qu’il te manque – 

Temps de préparation : 10 min (sans mentir, j’ai testé)

Temps de cuisson : 18 min (pour mon four c’était ça)

Ingrédients : 

90 g de beurre ramolli
100 g de sucre cassonade (si t’as que du sucre blanc, ça marche, te tracasse pas)
1 cuillère à café de levure
225 g de farine
5 à 10 cl de lait
pépites de chocolat

Pas à pas :

Préchauffer le four à 180°

Mélanger le beurre et la cassonade
Incorporer la levure et la farine.
Rajouter le lait, de manière a obtenir une pâte un peu consistante.
Incorporer les pépites de chocolat.
Mettre du papier sulfurisé sur une plaque et faire des boules de pâtes (pas trop proches, sinon ça fait des cookies siamois)
Enfourner, regarder dorer (ou pas si tu as d’autres choses à faire) et au bout des 18 minutes, sortir du four.
Si tu as une grille de séchage (une volette), dispose les dessus, sinon, moi, je les retourne pour que la base sèche.

 

Manger !

Share