Tag

craft beer

Browsing

 

 

 

« Le « Temple Beer » propose une sélection de 400 références. Des « Craft Beers » venues des Etats-Unis et du Canada, comme la « Oscar Blues » du Colorado ou la « Lickinghole Creek ». Nous apportons une attention toute particulière aux brasseurs locaux, comme « Jean Brasse », « La Brasserie Du Midi », « Grand Bison », « Iron », ou encore « MX ». Des passionnés qui proposent des produits de qualité, et qui innovent en matière de saveurs. Les clients pourront d’ailleurs découvrir la « Stone Flower », la réalisation d’un brasseur gipsy et caviste ambulant de l’Aveyron. Nous avons aussi en rayon un large panel de bières anglaises : de la « Moor » à la « Northern Monk », en passant par la « Cloud Water » ou « la North Brewing ».

Si on observe un engouement indéniable autour de la bière artisanale, ce sont les « IPA » et les « Stout » qui se vendent le plus en ce moment. Les « IPA » ont des notes amères pour des sensations houblonnées garanties, tandis que les « Stout » sont plutôt dotées de subtiles saveurs de café torréfié. Comme pour le whisky, les bières se dégustent désormais. Nous proposons en magasin des bières de garde, comme la « Aestatis », ou la « Pannepot » de six ans d’âge. Et comme le vin, elles ne sont désormais plus destinées qu’à l’apéritif, mais s’invitent bel et bien à table. Une terrine en entrée s’accompagne parfaitement avec une bière blanche légèrement citronnée, très légère en alcool et en bouche. Une carbonade flamande, sera servie avec une brune belge aux notes subtiles de banane et de caramel. Et en dessert, une gourmande « Stout », plus lourde en bouche, trouvera sa place au côté d’une mousse au chocolat ».

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Share

 

 

Le 11 novembre prochain, de 10h à 19h, le rendez-vous annuel de la brasserie artisanale est de retour. Pour cette deuxième édition, « Craft Beer » et pétanque viendront animer le Boulodrome des Minimes. « Face à l’engouement du public autour des bières artisanales, nous avons eu envie de leur faire découvrir de nouvelles saveurs. Si les gens recherchent de la nouveauté, ils n’en sont pas moins exigeants en ce qui concerne la qualité, et développent un véritable intérêt pour les produits du terroir », développe Thierry Régnier, organisateur du « Toulouse Beer Fest ».

 

Véritable lieu de connexion pour les professionnels, cette journée est aussi un moment de découvertes pour les amateurs. Dans une ambiance décontractée autour de la pétanque, les visiteurs pourront échanger avec plus de quarante brasseurs de la région. « C’est une occasion pour les novices de découvrir les savoir-faire autour de la bière, mais aussi pour les brasseurs d’avoir un retour direct des clients », complète Thierry Régnier. Plusieurs temps forts viendront ponctuer ce rassemblement : Une conférence dispensée par « Le Veilleur De Bières », un atelier « pairing » animé par le chef cuisinier Rémy Gloaguen, une démonstration de brassage orchestrée par « Les Forces Du Malt », et un concours de pétanque.

www.toulousebeerfest.fr

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Share

De « L’Octobière », à « Brax Qui Mousse », en passant par le « Toulouse Beer Fest », la bière ne cesse d’être célébrée. Des retrouvailles où brasseurs, passionnés, cavistes, et professionnels du monde brassicole, viennent dispenser leurs connaissances à un public de plus en plus curieux. Les bières artisanales sont désormais les stars des stands, et les associations locales n’ont rien à envier aux fêtes de la bière bavaroises. Qu’elle soit blonde, brune ou rousse, la bière séduit, et fascine. Intimiste au départ, le phénomène s’est peu à peu démocratisé, et la brasserie artisanale connaît un véritable boom depuis une dizaine d’années. Les salons et autres initiatives se multiplient, et les sympathisants – des amateurs aux « Geek Beer » – sont de plus en plus nombreux. Zoom sur quelques acteurs locaux qui font mousser le phénomène.

 

 

 

 

Pour sa troisième édition, l’ambition de « L’Octobière » est restée la même : mettre en avant la bière artisanale. « Nous célébrons la « Craft Beer » via les caves à bières, les bars spécialisés, et les restaurants », développe Justin Marquez, président de l’association organisatrice de l’événement, « Les Amis De Poulpie ». C’est ainsi que du 11 au 13 octobre, conférences, dégustations, et « pairing », ponctuent l’événement. « Le “ pairing ” consiste à associer un mets à une bière. Nous proposons dans ce sens des ateliers animés par Cyril Hubert, célèbre sommelier de la bière, pour redonner à cette boisson toute sa place au sein de la table », explique Justin Marquez. Durant l’événement, le tenancier mais aussi brasseur du « Barallèle », distille lui aussi ses connaissances par le biais de conférences.

Cette année, ce sont les ajouts dans la bière et les coulisses du brassage qui sont mis à l’honneur. Côté dégustations, pas moins de trente bières sont proposées aux papilles du public.Et pour l’occasion, « Le Barbotteur », « L’Excuse », « La Brasserie des Garrigues », ou encore « Iron », font le déplacement. « Pour cette édition 2018, l’accent est très porté sur l’Occitanie. Nous voulons que ce rassemblement soit avant tout un vivier des meilleures sélections en matière de bières », conclut le passionné Justin Marquez.

www.octobiere.fr

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Share