Tag

cyril louchet

Browsing

Ce mois-ci, nous avons le grand plaisir de partager un café avec un entrepreneur qui sort de l’ordinaire et dont la réussite n’a pas attendu le nombre des années : Cyril LOUCHET.  Et pour couronner le tout, c’est un chef d’entreprise 100 % local !

Issu du cru léguevinois, Cyril a suivi une formation couplée entre conception de produits industriels et l’approche commerciale à la Toulouse Businness School. Il aurait très bien pu rester à la direction commerciale du groupe qu’il a développé et pour lequel il a travaillé pendant 10 ans … mais c’est peu le connaître. L’envie de monter sa structure était vraiment trop forte. Un des principaux objectifs étant de créer des emplois stables et locaux.

Melody et Cyril, créateurs d’Oweo et lauréats du Trophée des Défis d’Entreprise 2017, catégorie “emplois”

Diagonale : Cyril, parlez-nous un peu d’OWEO ?

Cyril LOUCHET : Créée en 2013 avec ma femme Melody, OWEO intervient dans le domaine de la sous-traitance industrielle en assistance technique sur site dans les domaines de l’aéronautique, du naval et de l’automobile. Mais contrairement à nos confrères, j’ai absolument tenu à aborder ce métier avec une approche de start-up californienne. Non seulement dans l’implication de mes équipes dans les projets que nous développons chez nos clients mais aussi au niveau du lieu de travail et de la conception de notre activité : valorisation des employés, gestion humaine basée sur le collaboratif, une organisation totalement horizontale et basée sur les valeurs humaines et familiales .. Le tout avec cravate interdite !

Quelles sont les perspectives d’OWEO ?

Aujourd’hui, nous sommes 65 collaborateurs répartis sur nos sites de Toulouse (Pibrac plus exactement et tant qu’à faire en lisière de la forêt de Bouconne !), Marseille et Paris. Nous prévoyons d’atteindre 150 “Oweiens” d’ici fin 2018. L’autonomie de travail, l’état d’esprit et l’implication sont la marque de fabrique d’Oweo, ce qui permet de nous démarquer de nos confrères tout en proposant un service de haute qualité. Ce management stylé “start-up” est très apprécié par nos clients et la qualité de nos services sont à la hauteur de leurs attentes. La taille maximum d’OWEO pour la France sera de 200 collaborateurs à terme pour arriver à maintenir cet état d’esprit. Le développement pourra alors se faire à l’étranger mais en employant la même méthode sous formes de filiales qui développeront l’activité sous le même principe que la maison-mère.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune chef d’entreprise ?

Rester soi-même et croire en ses idées !

Share