Tag

emploi

Browsing

Depuis sa création en 2012, le CEO participe activement au Forum Colomiers, terre d’emplois. Cette année, il a eu lieu le 28 Mars, au Hall Comminges.

Si plusieurs adhérents du club ont tenu leur propre stand, le CEO a assuré une permanence durant la totalité du forum où se sont relayés une vingtaine de chefs d’entreprise. En amont de cette manifestation, le CEO organise, auprès de ses membres, une enquête sur leurs besoins en main d’oeuvre (CDI, CDD, saisonnier, intérim), les possibilités de stages ou de signature de contrats en alternance.

Pour 2018, le CEO a recensé, au sein de ses adhérents, plus de 1500 postes à pourvoir, dont 24 offres de stage et 22 offres d’alternance. Près de 150 entretiens individuels ont été réalisés par nos adhérents. Ces CV viendront alimenter la CVthèque du CEO.

Cette année, dans le cadre de la coopération entre Victoriaville (Québec) et Colomiers, une délégation canadienne avait fait le déplacement pour proposer pas moins de 70 offres d’emploi. 90 candidatures ont été réceptionnées par la délégation lors du Forum et l’atelier « Travailler à Victoriaville » était complet. Ces rencontres sont non seulement l’occasion de mettre en relation des entreprises qui recrutent avec des demandeurs d’emploi, d’établir des fiches d’entretien qui, compilées, sont intégrées à la cvthèque mais aussi une manière de marquer notre implantation et notre implication sur le territoire dans le domaine de l’emploi.

ZI en Jacca
29 chemin de la Nasque
31770 Colomiers
Tél. : 05 61 49 82 39
www.club-cec.fr

Share

 


Bon anniversaire ! Cuisine Plus fête ses 34 ans en lançant une opération « Juste Parfait » du 1er au 31 mars. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces spécialistes de la cuisine et du dressing ont vu les choses en grand. Plus vous vous équipez, plus ils vous offrent de cadeaux ! Répartis par tranche d’achat, c’est jusqu’à 7 équipements qui vous seront attribués, de la cafetière au four en passant par le lave vaisselle…soit 2 105€ de cadeaux ! Par exemple, pour un achat de meuble entre 2 500 et 3 499€, un four vous est offert. La promotion ne s’arrête pas la. En effet, si ledit four ne vous convient pas, vous pouvez monter en gamme et choisir un modèle différent en ajoutant seulement la différence de prix. De quoi vous faire plaisir, notamment avec leur partenaire SMEG, fabricant Italien dont vous avez surement vu les produits dans des émissions comme Top Chef ou The Voice…

En parallèle de cette offre en magasin, vous pouvez également tenter de remporter un extracteur de jus d’une valeur de 549€ grâce à un jeu ouvert sur le Facebook de Cuisine Plus. Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas la. En pleine expansion, l’entreprise recrute ! Si vous avez le profil pour intégrer cette équipe concurrente et sympathique, n’hésitez pas à vous présenter au magasin de Colomiers munis de votre CV…

 

 

Cuisine Plus
1B Rue Antoine Lavoisier
31770 Colomiers
05 32 09 02 85
www.cuisine-plus.fr
FB : Cuisine Plus

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h

Share

Nouvelles tendances en matière de recrutement

« L’une des clés de la réussite
est la confiance en soi,
L’une des clés de la confiance
en soi est la préparation. »
Arthur Ashe

Le dernier petit déjeuner du CEO s’est tenu le 21 septembre sur le thème des « Nouvelles tendances en matière de recrutement ». Organisée dans les locaux du CEO, cette matinée a permis à une cinquantaine de participants, chefs d’entreprises et acteurs institutionnels et privés de l’emploi d’échanger de manière vivante et concrète sur différents points avec trois professionnels de ce métier.

L’occasion d’abord pour Emmanuel LAQUERRIERE, Directeur associé du cabinet de recrutement IMPACTUP, de nous rappeler qu’indépendamment de leurs tailles et de leurs secteurs, toutes les entreprises sont aujourd’hui confrontées à la problématique d’acquisition et de fidélisation de leurs collaborateurs. Nouveaux métiers, concurrence accrue, nouvelles attentes des entreprises ET des candidats, il est donc fondamental pour chacun de construire une « stratégie » de recrutement et de recherche d’emploi.
Utiliser les offres d’emploi demeure utile, y répondre et soigner son CV également, mais aujourd’hui, c’est bien une action « multi-canaux » que nous devons tous avoir en tête. A l’heure du digital et des réseaux sociaux, entreprises et candidats ne peuvent donc plus se passer d’utiliser aussi ces outils afin de communiquer sur sa marque ou ses atouts et d’entrer en relation de manière complète et sincère.
Sylvain CAMBON, Directeur de cabinet – Associé chez 16 Experts de continuer en soulignant que le but d’un entretien de recrutement est de cerner les capacités techniques et humaines d’un candidat à s’intégrer de manière pérenne avec les équipes en place. Dans ce but, il est primordial que les deux parties échangent sur le contenu de leurs expériences au-delà d’une simple fiche de poste. Des précisions sur le contexte, l’organisation, l’environnement, les objectifs et les points de vigilance liés au poste favoriseront une meilleure communication et donneront une vision globale à chacun. Le candidat devra donc s’attacher à communiquer ces éléments sur ses expériences majeures et le recruteur sur le poste à pourvoir. Durant l’entretien, la curiosité et la spontanéité seront les clés qui permettront à chaque partie de prendre une décision, favorable ou non, avec le maximum d’informations.

 

Share

Une bonne nouvelle a qui souhaite s’investir et évoluer dans son travail… Lidl, 6e recruteur en France relance sa campagne de recrutement. Convaincu que les compétences de chaque personne qui intègre le groupe, constituent sa richesse, LIDL facilite et favorise l’intégration de nouveaux collaborateurs, leur formation, leur promotion interne et si besoin, leur mobilité dans une parfaite équité. Tentez votre chance ! Depuis que LIDL est sorti du hard-discount, le groupe a su, au travers de sa politique de développement, monter en gamme dans l’offre de ses produits dont d’ailleurs 70% sont d’origine française, mettre en place de nouveaux services notamment les points chauds boulangerie dans le but de satisfaire toujours plus ses clients, mais LIDL a surtout, malgré cette stratégie et la rénovation de nombreux de ses magasins, su garder ses positions et offrir chaque jour à sa clientèle, des produits de qualité à bas prix. Ce développement en entraînant un autre, les équipes LIDL, du simple hôte de caisse au responsable magasin ou responsable de secteur, ont dû et font encore face à un surcroît d’activité. Ainsi, LIDL recrute. Pas seulement aujourd’hui, mais tout au long de l’année. Et puisque le groupe annonce d’ores et déjà la construction de son nouvel entrepôt à Baziège (31), de nombreux postes seront encore à pourvoir à l’horizon 2018. En attendant, en magasin, LIDL recherche des profils sur des postes d’encadrement qui reposent sur des qualités de management. Grâce à l’investissement du groupe dans les plans de formation en interne, ce sont tous types de profils juniors et expérimentés qui sont recherchés. Femmes et hommes d’initiative, ayant le sens du commerce, souhaitant s’investir dans un groupe en pleine croissance, rejoignez LIDL… Un seul point d’entrée pour l’envoi de vos CV : le site LIDL www.lidl.fr

LIDL – Direction régionale 14
ZI du Visenc – 31450 Baziège

Share

Vous êtes un sportif dans l’âme ? Vous aimeriez en faire votre métier ? Prouvez vos compétences au cours d’un entretien mais également sur le terrain ! Découvrez comment se passent les nouvelles journées « spéciales recrutement » chez Decathlon Colomiers : les journées « Viens en short pour une embauche » !
Avis, la prochaine aura lieu dès ce mois-ci, le 26 octobre pour les métiers de vendeurs (ses) et hôtes (esses). Quand Décathlon mêle le ludique au sérieux, cela donne des journées comme celle qui est d’ores et déjà prévue ce jeudi 21 octobre : la journée « viens en short » !
Ici, Décathlon cherche à recruter des employés pour le magasin de Colomiers, que ce soit des hôtes et hôtesses de caisse et d’accueil ou des vendeurs au sein de la surface de vente. Etudiants, diplômés, sportifs, vous avez jusqu’au 20 octobre pour envoyer votre candidature
à recrutement.colomiers@gmail.com
Tous les candidats pré-sélectionnés par mail seront conviés à la journée (demi-journée en fait) de recrutement du 26 octobre.
Au programme, des activités sportives, des travaux de groupe ainsi qu’un entretien individuel.
N’hésitez pas, lancez-vous ! Les postes à pourvoir sont en CDI.
Envoyer votre CV pour candidater + lettre de motivation avant le 20 octobre. Une fois convoqué, n’oubliez pas, exit le costume ou tailleur 2 pièces, la tenue sportive est exigée !

Plus d’infos avec recrutement.colomiers@gmail.com
Décathlon Colomiers le Perget
Tél. 05 61 31 87 88
www.decathlon.fr

Suivez votre magasin
sur Facebook !

Share

Malgré un taux de chômage qui dépasse les 10% en France, nombreux sont les établissements de l’hôtellerie-restauration qui peinent à recruter. Toulouse n’échappe pas à ce constat, en témoignent les offres qui circulent actuellement. Petit tour d’horizon des profils recherchés à quelques semaines du début de la saison estivale. 

Après le succès de sa première édition en juin dernier, La Centrale (un bar-restaurant-tapas situé sur une ancienne centrale hydroélectrique de l’Île du Ramier) revient cet été en bord de Garonne, recherche déjà son équipe pour la nouvelle saison et va recruter près d’une trentaine de personnes. Le groupe All For You recherche une dizaine de personnes pour des postes à pourvoir rapidement. Le gérant du Télégramme recherche d’ores et déjà une quinzaine de personnes pour sa guinguette éphémère – Le Canaille Club – qui ouvre en juin.

Le syndicat de la restauration confirme la pénurie

Jean-Philippe Deschamps, président de la branche Restauration au syndicat UMIH 31 (Union des Métiers et des Industries Hôtelières), confirme « l’énorme difficulté » pour recruter dans le secteur. « Le métier a pourtant bien changé, insiste-t-il. Des contraintes dues à la nature du métier, en particulier les horaires et le travail le week-end, existent mais elles sont contrebalancées par les conventions collectives ». Jean-Philippe Deschamps évoque notamment la question des salaires : « Un salarié peut gagner entre 1 600 et 1 700 euros à la sortie d’un CEP ou d’un bac pro ». Il précise aussi qu’un grand nombre d’établissements font aujourd’hui le choix de ne pas ouvrir le dimanche afin de faciliter leur recherche de personnel. « Actuellement, nous avons 38 postes à pourvoir en cuisine pour seulement deux CV reçus… », prend-il comme exemple. Depuis plusieurs années, nous nous déplaçons dans les collèges ou les forums pour l’emploi afin de sensibiliser les personnes aux métiers de la restauration ».

Share

Nouveau droit pour les salariés : depuis le 1er janvier 2017, le bilan de compétences est éligible au CPF et donc 100% gratuit pour le salarié ! Ce début d’année, la loi El Khomri est venue réformer le Compte Personnel de Formation (CPF) pour vous donner de nouveaux droits. Désormais, tous les salariés pourront réaliser un bilan de compétences dans le cadre du CPF. Vous pouvez le réaliser sans avoir à en informer votre employeur, permettant ainsi de sécuriser votre parcours professionnel en identifiant notamment les métiers les plus porteurs du moment.

L’objectif ? Piloter votre carrière. Aujourd’hui dans un contexte de crise, il est important de faire les bons choix d’orientation et de continuer à se former pour développer de nouvelles compétences recherchées sur le marché de l’emploi actuel. Leur expérience a montré que les personnes qui réalisent un bilan de compétences ont un parcours professionnel mieux sécurisé, une meilleure rémunération et surtout de meilleures possibilités de carrière. C’est aussi un moyen sûr de réussir, pourquoi pas, une reconversion professionnelle ! Faites comme Emilia, 32 ans, qui a créé son emploi en ouvrant une agence de garde d’enfants spécialisée dans les langues étrangères… ou Antoine, 52 ans qui est devenu formateur dans un CFA après une carrière de vingt ans dans le BTP. Et vous, qu’envisagez-vous ?

 

 

Cap sur le changement positif !

Orient’Action est un cabinet spécialisé dans l’accompagnement et la transition professionnelle implanté à Toulouse et à Colomiers et dans 33 autres villes en France. Ses missions, très variées, vont du bilan de compétences ou d’orientation scolaire, de recrutement, d’outplacement, d’accompagnement à la VAE voire la création d’entreprise. Ce sont des spécialistes du changement positif ! Leurs atouts : la proximité et la diversité des parcours des consultants. Chaque demande a son expert pour répondre au mieux à vos attentes. Leur credo : vous rendre le sourire en allant travailler, à l’école et vous aider à retrouver la voie du bonheur par votre réalisation professionnelle. Ce sont avant tout des passionnés de la relation humaine. Et si parfois le changement est difficile à opérer et il est souvent nécessaire d’avoir un regard extérieur bienveillant et objectif pour passer le cap et relever ses propres défis ! A vous de jouer,…c’est simple comme un coup de fil au 06 66 95 09 17.

 

Branko Rajevic – Orient’Action®
14, chemin de la Chasse – 31770 Colomiers 09.81.24.14.94 – 06.66.95.09.17
Contact31@orientaction.com

www.orientaction.com

Share

L’idée de travailler cet été vous branche  carrément mais vous ne savez pas trop quoi faire ? Et si vous sortiez  des sentiers battus et partiez à l’aventure ?

 

La ville de Colomiers offre la possibilité aux étudiants de 18 à 30 ans de partir travailler, le temps d’un été, dans la ville de Victoriaville, partenaire québécois de Colomiers. Entretien des parcs, aide horticulture, patrouille verte à vélo, agent d’entretien des espaces verts… 10 postes sont à pourvoir pour cet été 2017. Pour postuler, certains critères sont obligatoires : avoir entre 18 et 30 ans, être étudiant, être columérin, s’engager à occuper de manière satisfaisante le poste offert, être en mesure de couvrir certains frais…

Si vous souhaitez participer à cette aventure particulière, découvrir autre chose, un autre pays, une autre culture et peut-être un autre métier, n’hésitez pas à vous rendre sur la page du site internet de la Mairie de Colomiers pour en savoir d’avantage et trouver les documents à télécharger pour postuler !

Share

Chaque année, la Ville de Colomiers, 200 entreprises et de nombreux partenaires économiques accueillent plus de 2000 visiteurs lors de son « Forum Colomiers, Terre d’emplois ». Cette année, une fois de plus, ne manquez pas ce rendez-vous devenu incontournable dans le marché de l’emploi Toulousain. Rendez-vous le jeudi 2 mars 2017, de 9h à 18h, au Hall Comminges.

La Ville de Colomiers organise une fois de plus son grand forum de l’emploi qui réunit depuis 6 ans déjà, des centaines entreprises, qu’elles soient physiquement présentes ou simplement représentées, mais propose surtout sur cette seule et unique journée, 36 000 offres d’emploi dont 6 500 au niveau local et régional.
Bien entendu toutes les entreprises qui seront présentes, sont issues d’un large éventail de secteurs d’activité : services à la personne, assurance, commerce, restauration, défense, intérim, sanitaire et social, etc. À cette occasion, de nombreux partenaires accueilleront aussi les visiteurs pour les accompagner dans leur recherche d’emploi. C’est un véritable tout en un que ce forum vous propose : en quelques heures et dans un même lieu, chaque visiteur pourra, s’il le souhaite, passer plusieurs entretiens d’embauche.

 

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site internet de la Mairie de Colomiers !

Share

À l’occasion de la nouvelle édition du Forum de Colomiers, Terre D’emplois, le 2 mars prochain au Hall Comminges, on vous propose de faire un petit point sur l’ensemble des lieux et services qui sont là pour vous aider aussi bien dans vos recherches que dans la réalisation de vos projets…

 

1 – Être aidé pour créer son entreprise

À l’initiative de la Ville de Colomiers, des permanences et des réunions d’informations avec des partenaires de la création d’activité sont mises en place à La Mijoteuse, place Joseph-Verseille. Objectif : permettre à tout public intéressé de disposer d’un premier niveau d’information et d’accompagnement concernant son projet d’activité avec un spécialiste de ces questions. Pour cela, plusieurs structures sont mobilisées : BGE (Boutique de gestion créer), Union régionale des scoops Midi-Pyrénées et la Maison de l’initiative.

 

2 – La mijoteuse ?? C’est quoi ?

Dans quelques semaines, les entrepreneurs et porteurs de projets économiques socialement innovants qui voudront se lancer ou se sont déjà lancés, pourront travailler au sein de la Mijoteuse de Colomiers. La mijoteuse n’est ni plus ni moins qu’une « Pépinière d’activités » liée à l’économie sociale et solidaire (ESS). Cette structure ouvrira dans les locaux de l’Espace Joseph-Verseille où se trouvait l’ancienne mairie.

Sur place vous bénéficierez de nombreux services : « Accompagnement individuel et collectif, accès à un espace de coworking (bureaux partagés), mise à disposition d’autres bureaux, mutualisation des services, accès à un pôle de ressource documentaire et animation d’un espace convivial, etc…

Bon à savoir : un projet, des idées mais pas de bureau…

Sachez que les espaces de travail partagés situés au rez-de-chaussée de la Mijoteuse seront mis gratuitement à disposition des personnes ou des structures développant un projet économique correspondant aux valeurs de l’ESS.
Pour les autres, les bureaux individuels ou partagés et la salle de formation, situés au premier étage feront l’objet de conventions de mise à disposition précaire et révocable.
L’utilisation d’un bureau partagé sera facturée 15 € par mois pendant un an.
Il existe cependant 3 forfaits pour les bureaux individuels : 50 € par mois la première année, 80 € la deuxième et 110 € la troisième. Les porteurs de projets intéressés peuvent se manifester auprès de la mairie.

« Terre d’emploi », le forum incontournable des chercheurs d’emplois en Haute Garonne.

Chaque année, la Ville de Colomiers, 200 entreprises et de nombreux partenaires économiques accueillent plus de 2000 visiteurs lors de son « Forum Colomiers, Terre d’emplois ». Cette année, une fois de plus, ne manquez pas ce rendez-vous devenu incontournable dans le marché de l’emploi Toulousain. Rendez-vous le jeudi 2 mars 201, au Hall Comminges.

La Ville de Colomiers organise une fois de plus son grand forum de l’emploi qui réunit depuis 6 ans déjà, des centaines entreprises, qu’elles soient physiquement présentes ou simplement représentées, mais propose surtout sur cette seule et unique journée, 36 000 offres d’emploi dont 6 500 au niveau local et régional.
Bien entendu toutes les entreprises qui seront présentes, sont issues d’un large éventail de secteurs d’activité : services à la personne, assurance, commerce, restauration, défense, intérim, sanitaire et social, etc. À cette occasion, de nombreux partenaires accueilleront aussi les visiteurs pour les accompagner dans leur recherche d’emploi. C’est un véritable tout en un que ce forum vous propose : en quelques heures et dans un même lieu, chaque visiteur pourra, s’il le souhaite, passer plusieurs entretiens d’embauche.

 

Le point sur le marché de l’emploi columérin

Avec près de 2000 entreprises, 300 commerces et plus de 24000 emplois, Colomiers fait partie des moteurs du développement économique de la grande agglomération toulousaine et de la région. Malgré ces chiffres positifs, la Ville souhaite s’investir en soutenant l’économie et l’emploi même si ces domaines ne relèvent pas de la compétence communale.

Il existe six agents du service municipal développement, coopération, territoire. Ce service se divise en deux pôles : une mission «emploi » et une mission «développement économique et coopération internationale décentralisée».
En plus de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, la Ville a développé plusieurs actions en direction de l’économie dite «classique» mais aussi vers les nouvelles formes d’économie telle que l’économie sociale et solidaire.
Deux nouvelles structures ont été créées pour cela cette année : la Maison de l’économie, du commerce et de l’artisanat et La Mijoteuse.

Inaugurée fin octobre dernier, la Maison de l’économie, du commerce et de l’artisanat accueille le Club d’entreprise de l’ouest toulousain, ainsi que l’Office du commerce, de l’artisanat et des services (Ocas). Grâce à ce nouvel espace de travail, le Club d’entreprises de l’ouest toulousain va pouvoir continuer à mailler le territoire de l’ouest toulousain.

Share