Tag

immo

Browsing

La bataille continue entre les banques qui accordent des décotes toujours plus importantes ! Les prix de l’immobilier grimpent et les transactions immobilières baissent…

Heureusement les taux d’emprunt se maintiennent à des niveaux bas, mais insuffisamment pour compenser la hausse des prix. Si les barèmes bancaires peuvent afficher quelques hausses çà et là, celles-ci sont très relatives. De plus, les établissements bancaires qui accordent des décotes sont de plus en plus nombreux, conséquence de la contraction du marché immobilier. Concrètement, les banques sont très loin de leurs objectifs de production, indique Cécile Roquelaure, Directrice des études et de la communication d’Empruntis. Dès lors, même les établissements qui n’avaient pas, jusqu’à présent, pour politique d’accorder des décotes s’y mettent. Certains n’hésitent pas à proposer des taux inférieurs de 40 voire de 50 centimes à leur barème quand il s’agit de beaux profils d’emprunteurs. Dans un même temps, on constate que la possibilité de transférabilité de prêt se fait très rare, voire est désormais inexistante. Une grande banque nationale qui propose encore cette possibilité l’arrête le mois prochain.

EN RÉGION SUD-OUEST

Les taux moyens et minis dans la région Sud-Ouest présentent quelques mouvements ce mois-ci par rapport au mois dernier : 5 hausses, 1 baisse, 6 taux stables. A noter, les meilleurs taux sur 20 ans (taux mini) dans le Sud-Ouest se situent entre 1,35% et 2,05% avec un 1 banque sur 4 qui propose un taux inférieur à 1,50%.

 

Empruntis Colomiers 
21 bis, rue d’Auch
31770 Colomiers
05 34 50 11 00 // 06 62 45 70 61

Empruntis L’Isle Jourdain
35, route de Toulouse
32600 L’Isle Jourdain
05 62 59 20 71

Share

Chantier immobilier central de la ville de Toulouse, l’écoquartier de la Cartoucherie attire les promoteurs les plus innovants. La rénovation des Halles de la Cartoucherie en lieu de travail, de culture et de détente promet d’offrir une qualité de vie rarement atteinte. En effet, l’ensemble va accueillir une quinzaine de stands gastronomiques, un pôle sportif, des espaces de co-working et même une salle de spectacle ! Située en face de ce lieu historique, la résidence Sporting Factory s’inscrit parfaitement dans cette dynamique de transition écologique et sociale.

Avec sa façade en briques vieillies, ses balcons en métal et ses murs en béton brut, le style néo-industriel, l’édifice semble tout droit sorti d’un film de Martin Scorsese. En plus de places de parking en sous sol et d’un système de sécurité des plus abouti, il intègre entre autres une salle de sport dédiée aux résidents ainsi qu’un espace extérieur de crossfit. « Le but de Sporting Promotion n’est pas de construire pour construire, mais bien de créer de vrais espaces de vie» nous confie Salim Kabi, directeur commercial de l’entreprise. Lorsque l’on voit le soin apporté au projet en termes de cohésion architecturale, économique et culturelle, on ne peut que lui donner raison…

Sporting Promotion dispose d’autres projets immobiliers sur Toulouse et alentours, notamment la résidence Overview à Blagnac qui s’inscrit pleinement dans ce style de construction moderne et réfléchi.

Sporting Promotion
272 Route de Launaguet, 31200 Toulouse
05 34 40 50 70

www.sporting-promotion.fr/programme/factory
www.sporting-promotion.fr/

Share

 

Pour sa nouvelle édition qui se tiendra cette année du 9 au 11 mars au Parc des Expositions de Toulouse, le Salon de l’Immobilier Toulouse-Occitanie étoffe son offre “Logement neuf” pour proposer une information toujours plus riche à ses  visiteurs. Nouveaux exposants, conférences thématiques et exclusivités innovantes : pour chacune de ses éditions, l’événement se renouvelle, avec pour enjeu majeur de proposer une information gratuite et exhaustive aux près de 9 500 visiteurs.

 

Afin de répondre aux attentes des porteurs de projets immobilier qui se rendront sur cette nouvelle édition du salon, l’évènement a choisi cette année d’enrichir son off re liée au logement neuf. Ainsi, ce sont près de 40 acteurs de ce secteur qui seront présents sur l’évènement aux côtés d’Administrateurs de biens, d’Organismes de financement, d’information et de conseil ou encore de sociétés de Rénovation. En tout, près d’une centaine d’exposants seront rassemblés pendant trois jours en un seul et même lieu pour déterminer, affiner et concrétiser son projet immobilier. Aussi, pour aller plus loin, le Salon de l’Immobilier Toulouse-Occitanie propose des conférences pédagogiques et pratiques pour répondre à toutes les questions, quelle que soit la recherche du visiteur (acquisition d’une maison, d’un appartement, recherche de financement, investissement, etc.). Pour cette 39ème édition, le programme se voit lui aussi enrichi de sujets consacrés à l’immobilier neuf.

 

Les conférences gratuites dédiées à l’immobilier neuf
Vendredi 9 mars – Acheter son logement neuf en 2018 : quels changements ? Quels avantages ?
Samedi 10 mars – Réaliser son premier achat neuf ou ancien : quelles aides ? Quels financements ? Le Pinel 2018 pour les nuls
Dimanche 11 mars – Immobilier neuf : comment bien acheter sur plan ? / exclusivité 2018

 

Infos : www.salons-immobilier.com/toulouse
Invitation à télécharger sur : https://badge.toulouse.salons-immobilier.com/accueil.htm

Share

 

Vous êtes à la recherche d’un bien immobilier ou vous l’envisagez ? Parce qu’un projet immobilier réussi est un projet bien préparé, le financement est une partie très importante. Rencontre avec Frédéric Devaux d’Empruntis l’agence, courtier en crédit. 

ourquoi passer par un courtier pour réaliser son projet ? 

« En choisissant de confier votre recherche de financement à un courtier, vous allez d’abord bénéficier de l’étude gratuite de votre dossier », explique le courtier Frédéric Devaux. L’objectif : optimiser votre capacité d’achat et ainsi gagner du temps dans votre  recherche immobilière. A ce titre, le courtier vous propose le montage le plus adapté à votre projet et à votre situation. Ensuite, il se charge de faire le tour des banques pour vous et ainsi recherche la meilleure offre de financement, afin d’y présenter votre dossier et négocier les conditions.

 

Des experts du crédit immobilier à votre écoute.

 

Acteur majeur du courtage en crédit immobilier, Empruntis l’agence compte un réseau de plus de 125 agences partout en France. « Nous vous accompagnons du début à la fin de votre projet : capacité d’achat, montage du dossier, choix de la meilleure solution en termes de crédit et d’assurance de prêt, et jusqu’à la signature chez le notaire », indique Frédéric Devaux.

 

La différence Empruntis l’agence : la garantie du meilleur taux ! 

 

Passer par un courtier va vous faciliter la vie, mais comment être sûr que le courtier a bien obtenu pour vous les meilleures conditions ? « Afin de ne laisser aucun doute, Empruntis l’Agence est le seul courtier à vous garantir le meilleur taux pour votre prêt », explique Frédéric Devaux. Si vous trouvez une meilleure offre de crédit immobilier que celle proposée par Empruntis l’agence, vous serez remboursé de la différence de mensualité pendant un quart de la durée du prêt.

 

Empruntis Colomiers
21 bis, rue d’Auch
31770 Colomiers
05 34 50 11 00

 

Empruntis L’Isle-Jourdain
35, route de Toulouse

32600 L’Isle-Jourdain
05 62 59 20 71

Share

 

Les ventes dans l’immobilier ancien viennent d’atteindre des records. Les taux de crédit encore bas et la hausse modérée des prix expliquent cet engouement des Français pour la pierre. Par ailleurs, les prix du mètre carré restent contenus même si le nombre d’acheteurs fait mécaniquement progresser le montant des transactions (voir infographie). Sur un an, ce sont les appartements qui augmentent le plus (+5,1 %) mais le poids de Paris dans les statistiques, un marché à part, fausse la vision globale du marché. En effet, dans les villes de province surtout dans celles de moins de 150 000 habitants la tendance à la hausse n’est pas aussi marquée. Pour les maisons anciennes, la progression au plan national n’est que de 3,1 % selon les Notaires de France. Malgré le retour massif des acheteurs sur le marché de l’ancien, les prix n’ont pas flambé.

UNE HAUSSE DES PRIX POUR 2018 ?

Si les notaires anticipent un tassement des prix, d’autres s’attendent à une hausse. Ainsi, selon une note du groupe Edmond de Rothschild, les prix de l’immobilier résidentiel s’orienteraient à la hausse durant l’année 2018, portés par un rendement relativement élevé. «Après une hausse moyenne des prix des logements de 3 % en 2017, ils pourraient encore croître de 3 % en 2018» analyse Mathilde Lemoine, chef économiste du groupe. Mais cette tendance devrait surtout se remarquer dans les zones tendues comme les métropoles dans le neuf et non pas dans l’ancien. Néanmoins, la hausse
des prix constatée ces derniers mois pénalise les ménages qui cherchent à devenir propriétaires car elle grignote le pouvoir d’achat immobilier. Si les prix continuent de remonter alors que les taux confirment leur orientation à la hausse, alors le marché exclura les primo-accédants qui constituent
un maillon essentiel de la fluidité du marché immobilier.

 

VOLUME DES VENTES DEPUIS 1996

Share

 

Près de 10 000 € d’économie
Les taux d’assurance pratiqués par les banques vont actuellement de 0,30 à 0,42 % pour un emprunteur de moins de 40 ans en bonne santé. Concurrence oblige, ces taux ont eu tendance à diminuer légèrement mais restent loin des meilleurs taux que proposent les assureurs spécialisés à 0,12 %. En passant par sa banque, un couple de 38 ans en bonne santé, qui emprunte 200 000 € sur 20 ans supportera un coût de 14 000 € pour une assurance à 0,35 % (avec une quotité de 50 % pour les deux personnes). Ce couple peut obtenir une assurance déléguée à 0,12 % qui ne lui coûtera que 4 800 €, soit une économie de 9 200 € ou de 38 € par mois.

12%
En 2016, seulement 12% des contrats d’assurance emprunteur ont été souscrits auprès d’assureurs alternatifs à la banque (source FFSA). Cette année, un éveil progressif des emprunteurs est quand même observé grâce à la loi Hamon. Mais 2018 pourrait marquer un tournant puisque dès le 1er janvier, toutes les personnes qui détiennent un crédit immobilier pourront changer d’assurance en cours de prêt, à la date anniversaire du contrat. Il faudra s’y prendre au moins deux mois avant la date d’échéance en envoyant un courrier de résiliation à sa banque, accompagné du nouveau contrat d’assurance.

Share

 

La spécificité d’Altus Immobilier, maintenant parmi les leaders toulousains de ce marché, est très simple : vous proposer une vision globale des biens en vente dans le neuf sur l’ensemble de l’agglomération toulousaine. Que vous investissiez dans le neuf dans le cadre d’une Loi Pinel (prolongée pendant 5 ans en zone B1) ou que vous cherchiez un bien pour votre résidence principale, vous retrouverez sur le site internet de cet acteur incontournable de l’immobilier toulousain, tous les programmes de l’agglomération des promoteurs nationaux ou locaux. La convivialité et l’ergonomie du site vous permet en quelques clics d’affiner la recherche de votre bien en intégrant vos critères : l’emplacement, le budget et le type de bien. Autre avantage non négligeable, vous n’aurez qu’un seul interlocuteur d’expérience et n’aurez pas à faire le tour de tous les promoteurs de la place. Surtout que vous bénéficierez des tarifs direct promoteur ! Mais la spécificité d’Altus Immobilier ne s’arrête pas là puisque cet opérateur est devenu également promoteur depuis quelques années et vous propose ses propres programmes. Un exemple concret : le “50”, résidence à taille humaine de 22 logements situé à Saint-Orens de Gameville où le cadre de vie est en total accord avec les usages au quotidien, principe toujours intégré dans les réalisations d’Altus Immobilier. Et pour clôturer le tout, Altus Immobilier pourra vous proposer des solutions de financement et si vous investissez, la gestion de votre bien sera également assurée en interne par du personnel aguerri et rigoureux.

Comme vous le voyez, de très nombreuses raisons d’aller vite voir ce qui se passe sur www.altus-immobilier.fr

Altus Immobilier
Tél. 05 34 408 408
www.altus-immobilier.fr

Share

 

C’est maintenant annoncé et sera confirmé par la future loi de finances, la loi Pinel est maintenue en 2018 et pour les 4 années à venir (une grande première !) avec quelques restrictions géographiques.
Le principe premier de cette loi est d’intervenir dans les zones tendues. C’est pour cette raison que les zones B2 ont été enlevées du dispositif pour l’année 2018. Par contre pour les zone A, A1 bis et B1, les réductions d’impôts sont confirmées. C’est à dire 12% du montant de l’investissement si vous louez votre bien pendant 6 ans, 18% si vous louez 9 ans et jusqu’à 21% si vous le louez pendant 12 ans.
Nous vous rappelons que la Loi Pinel vous permet également de louer à des membres de votre famille en vérifiant bien à quelles conditions et pour qui. Concernant les plafonds de revenus des locataires, il n’est pas prévu de modifications majeures.
En résumé, si le bien qui vous intéresse est en zone B2, il vous faut l’acheter avant fin 2017 mais il est sûrement un peu tard. Par contre, s’il est en zone B1, si vous le signez en 2018, cela n’influera pas sur votre réduction d’impôts. Nous vous rappelons que Toulouse et sa métropole reste un excellent investissement vu les prévisions de croissance de la Métropole dans les 10 ans à venir.

Share

FAUT-IL SE DÉPÊCHER DE PROFITER DU PTZ ?

C’est une révolution dans le monde de l’immobilier… Voire une régression selon l’avis des particuliers comme des experts. Le recentrage du prêt à taux zéro, annoncé ce 20 septembre dernier, puis remodifié le 6 octobre, rendra de toute manière le financement plus compliqué dans les mois et années à venir, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien.

RENÉ BASTARDY, GÉRANT DE TOULOUSE CRÉDIT, VOUS LIVRE SA PAROLE D’EXPERT SUR LE SUJET.

Le gouvernement MACRON manie l’art de l’ordre et du contre ordre. En l’espace de trois semaines, nous sommes passés d’un PTZ qui disparaissait dans le neuf au-delà de la zone B1, à un PTZ maintenu 1 an en zone B2, pour finalement revenir à une situation où il perdurerait en zone B2 et C jusqu’au 31/12/2019. Il serait par contre réduit et ne représenterait que 20% de l’opération contre 40% aujourd’hui. A priori, ce serait la dernière des décisions qui ont mis en émoi emprunteurs, constructeurs, promoteurs et financiers. Dans l’ancien par contre, les choses sont plus claires, enfin on l’espère car dès 2018 le PTZ ne concernerait que les zones B2 et C. Pour rappel le PTZ dans l’ancien est possible dès lors que les travaux représentent 25% du coût de l’opération. Le gouvernement décidera-t-il de revenir en arrière pour le PTZ en zone A et B1 ? A priori non.

L’IMPORTANCE DE CE RENSEIGNEMENT

Malgré les apparences, rien n’est vraiment changé sur le fond. Puisque même s’il est maintenu dans les zones non tendues, le PTZ sera réduit de moitié. Certains projets pour de jeunes couples qui n’ont d’autre solution que de s’expatrier vu le prix des terrains, risquent d’être pénalisés, voire annulés. Votre alternative reste la sollicitation de TOULOUSE CREDIT qui, sur la base d’un dossier complet, sera capable de traiter un PTZ jusqu’au 20 décembre 2017, alors que la quasi-totalité des banques et établissements financiers clôtureront les demandes au 15/11/2017. Ce financement se fera dans une seule et même banque, très bien placée en matière des taux et d’assurance et qui saura amortir votre prêt immédiatement.

QUEL AVENIR POUR LA CONSTRUCTION ?

À ce jour, il est difficile de se prononcer, mais à coup sûr cette option prise par le gouvernement ne va pas favoriser la construction dans notre région, où dès que l’on saute la rocade, on est à la campagne. Dès que l’on dépasse MURET, FONSEGRIVES, AUCAMVILLE, CASTANET TOLOSAN (pour ne citer que quelques communes), on est déjà en zone C. Cette dernière, déjà pénalisée par le montant et le mode de remboursement du PTZ, verra ses financements inaccessibles dès 2018.

Toulouse Crédit, le courtier de proximité
59 avenue Etienne Billières 31300 Toulouse
Métro Patte d’Oie
05 62 21 13 13
www.toulouse-credit.fr

Share

 

L’ouest toulousain, de Colomiers aux portes du Gers, continue d’attirer les acheteurs, notamment grâce à son dynamisme économique, largement porté par l’aéronautique. Certains secteurs bénéficient, depuis près de 10 ans déjà, de l’ouverture de la déviation de Léguevin, sur la N124, qui a permis de désengorger la cité et surtout de raccourcir la durée des trajets vers et depuis Toulouse. Le calme est ainsi revenu à Léguevin et les secteurs de Fontenilles et Pujaudran sont mieux desservis. De nouvelles infrastructures à venir, vont, à moyen terme, contribuer à l’attrait de l’ouest toulousain, avec, pêle-mêle, le nouveau lycée de Pibrac pour la prochaine rentrée, le projet de centre commercial « Val-Tolosa » entre Colomiers, Léguevin et La Salvetat- Saint-Gilles, ou encore la zone d’activités de Pujaudran qui devrait accueillir des sous-traitants du monde de l’aéronautique. La proximité de l’axe routier N124 est plébiscitée par les acheteurs. S’il est vrai que plus on s’éloigne de Toulouse plus les prix baissent, le phénomène est atténué par la diversité de l’off re. Des pavillons des années 1960 aux maisons contemporaines, le choix de biens est varié avec des fourchettes de prix assez larges. On pourra acquérir sur Colomiers une maison de 1965 nécessitant des travaux pour 160 000 euros seulement, ou bien une maison plus récente et moderne, disposant du même nombre de pièces pour presque 400 000 euros.Sébastien Hoybel, de Logisud immobilier, implanté sur l’ouest toulousain, détaille des éléments de prix : « Pour une maison, on constate un prix moyen au m² de 2 377 euros à Colomiers, avec une fourchette allant de 1 396 à 2 977 euros, alors qu’à l’autre bout de la N124, à l’Isle-Jourdain, dans le Gers, le prix moyen au m² ressort à 1 859 euros, pour une fourchette allant de 1 113 à 2 371 euros. »

Un bien à quel prix ?

Pibrac fait partie des communes affichant un prix au m² moyen parmi les plus élevés, à 2 449 euros, pour une fourchette comprise entre 1 641 et 2 881 euros. On retrouve ensuite La Salvetat- Saint-Gilles à 2 317 euros le m² (fourchette de 1 509 à 2 665 euros) et Léguevin à 2 238 euros le m² (fourchette de 1 570 à 2 709 euros). Outre un prix inférieur, l’éloignement de Toulouse va aussi coïncider avec une certaine qualité de vie. Plus on s’éloigne de Toulouse, plus on va trouver des maisons avec des volumes et des parcelles plus importants. Nous n’avons pas constaté de baisse de prix sur ce secteur de l’ouest toulousain. Des prix qui, lorsqu’ils ne sont pas exagérés par les vendeurs, trouvent preneur rapidement.

Le bon prix assure la vente rapide.

Un bien au bon prix peut se vendre très rapidement. Les acheteurs sont très renseignés et peuvent se décider très vite
lorsqu’ils trouvent un bien au bon prix. Quelques exemples : une maison T5 à Colomiers, quartier Ramassiers, d’une superficie de 140 m²
avec 600 m² de terrain, qui a trouvé preneur pour 380 000 euros en une semaine. Ou encore un T4 de 85 m² avec piscine et 400 m² de terrain à Fonsorbes, qui est parti à 249 000 euros en 2 jours. Une maison type T5 à La Salvetat- Saint-Gilles d’une surface de 115 m² avec 1 100 m² de terrain a trouvé preneur pour 319 000 euros en 10 jours.Une maison T6 à Pibrac, de 146 m² avec piscine et 2 000 m² de terrain, a été cédée 369 000 euros. Enfin, le foncier demeure recherché : un terrain de 800 m² à Fontenilles a été acquis 108 000 euros une semaine après sa mise en vente.

Un marché locatif dynamique

Pour ce qui est du marché du neuf, l’emplacement le long de la N124 reste une valeur sûre et garant d’un marché assez attractif pour la location.
Pour les investisseurs, de nombreuses résidences dédiées à la location sortent de terre. On retrouve ainsi des pavillons, souvent mitoyens par le garage, ou bien de petits ensembles en T2 ou T3, sur les communes très demandées. Car n’oublions pas qu’environ 75 % des transactions dans le neuf émanent d’investisseurs.

Share