Tag

immo

Browsing

A la mi-septembre la tendance se confirme : les taux immobiliers sont en baisse, désormais à des niveaux incroyablement bas. Ces baisses concernent les taux mini, réservés aux meilleurs profils, mais aussi les taux moyens, soit ceux du marché. Pour les
emprunteurs, la période est donc extrêmement propice à la concrétisation d’un projet immobilier !

Notre porte-parole, Ulrich Maurel, analyse : « Dans toutes les régions, que l’on regarde du côté des taux moyens ou que l’on se tourne vers les taux mini, même constat : des baisses sur la majorité des durées, même si les plus importantes se concentrent sur les taux mini. Les meilleurs profils peuvent même espérer d’excellentes conditions, des décotes supplémentaires étant
toujours possibles ». Les taux bas, une aubaine pour les acquéreurs, dans le même temps confronté à la hausse des prix de l’immobilier. Le m² parisien se négocie aujourd’hui à plus de 10 000€, et les hausses sont aussi palpables dans de grandes villes comme Lyon, Toulouse, Strasbourg ou Nantes.

Les taux vont-ils continuer à soutenir les investissements ?
« Même s’il est toujours difficile de se prononcer sur l’avenir des taux, rien n’indique leur remontée pour le moment. Certes on constate une hausse des OAT, mais celles-ci demeurent en territoire négatif à -0.17%. De plus Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne, annonce une nouvelle baisse du taux directeur (à -0,50% à présent), incitant les banques à prêter plus qu’à placer ». Dans ce contexte, les emprunteurs devront trouver la banque qui leur proposera les meilleures conditions et le taux le plus favorable à la réalisation de leur projet.
D’où l’importance de s’appuyer sur l’expertise d’un courtier !

Empruntis l’agence
21 bis, rue d’Auch
31770 Colomiers
Port. : 06 62 45 70 61
Fixe : 05 34 50 11 00

Share

Découvrez les maisons du programme Villas Rosa 3, 4 et 5 pièces situées à l’entrée du village de Brax. Chaque villa dispose d’un agréable jardin, d’un garage et de stationnements.
A l’orée de la forêt de Bouconne, à quelques pas des écoles, commerces de proximité, associations sportives et culturelles, faites le choix de la qualité de vie ! Depuis la gare de Brax-Léguevin située à 350 mètres des villas, l’accès aux sites aéronautiques de Colomiers et la connexion avec le métro de Toulouse-Les Arènes se fait en un rien de temps. Et en 2025, la troisième ligne du métro sera accessible en moins de 15 minutes ! Vous souhaitez devenir propriétaire ou investir ? C’est le moment de profiter du meilleur choix et de l’expertise de Saint-Agne Immobilier, acteur toulousain reconnu aujourd’hui pour la qualité de ses réalisations innovantes et éco-responsables.

Plus d’informations sur: www.saint-agne.com !

Share

Ce mois-ci, nous nous invitons dans une famille de Braxéens d’origine, la famille Bégué, bien connue dans le monde de la vente immobilière, particulièrement à Brax et Pibrac et représentée ici par Marie-Hélène Bégué, la fondatrice des agences immobilières et Jean-Henri Romanet son gendre et aujourd’hui le Gérant ?

Diagonale : Quand et comment a débuté cette belle aventure ?
Marie-Hélène : Il faut remonter à 1979 … et oui déjà 40 ans ! Epoque à laquelle j’ai débuté dans le monde de l’immobilier. Puis
c’est en 1990 que je rachète le Cabinet du Midi à Toulouse Saint-Michel avant de créer les agences de Pibrac, Brax et Sainte-Foy
Peyrolières en 1994. Tout en étant à la tête de ces 4 agences, j’occupais également un poste de formatrice à l’Institut National Supérieur de l’Immobilier et participais aussi au club de veille immobilière de la CCI. Faisant partie des premières agences implantées sur ces communes de l’ouest toulousain, je pense que nous avons contribué à développer ce secteur de la Métropole, que ce soit en vente de biens ou en location de maisons particulièrement pour le personnel d’Airbus et ATR.

Jean-Henri, racontez-nous votre parcours ?
Jean-Henri : J’ai débuté mon parcours professionnel dans ce secteur d’activité en 2003 avant de travailler à Pibrac dans l’agence de Marie-Hélène en 2006. L’évolution des agences et les perspectives personnelles de chacun d’entre nous font que j’ai eu l’opportunité de racheter les agences de Pibrac et Brax en 2013. Mais Marie-Hélène reste, bien sûr, dans l’activité et nous apporte en permanence son soutien et son expérience et pour ne rien vous cacher, il se trouve je suis devenu, entre temps, son gendre !

Quelles qualités de vos agences mettriez-vous en avant ?
Tout d’abord, l’expérience, la connaissance parfaite du secteur ainsi que la qualité et le professionnalisme de nos collaborateurs. Nous insistons sur ce point car la plupart d’entre eux travaillent avec nous depuis plus de 15 ans, chose rare de nos jours !
Nous avons également la capacité à répondre à la nombreuse clientèle étrangère puisque l’anglais et l’espagnol sont pratiqués au sein de nos agences. Autre argument non négligeable, nos honoraires sont de 3,5 % pour un mandat exclusif, un taux très bas pour le service complet que nous proposons à nos clients. L’estimation des biens étant, bien sûr, offerte.
Je rajouterai également notre savoir-faire en tant qu’experts en valeur vénale immobilière qui rassure notre clientèle sur
cet aspect important de notre métier. Etant issus du terroir, notre implication ne s’arrête pas à notre métier et va bien au-delà ! En effet, nous sommes très impliqués dans la vie de nos communes.

Jean-Henri, comment qualifieriez-vous votre valeur ajoutée ?
C’est vrai que je suis arrivé avec une vision du métier issue de ma génération et je me suis concentré sur l’image de nos agences et la communication que nous devions appliquer. Ce qui donne une parfaite complémentarité avec l’expérience et le savoir-faire de Marie-Hélène sur notre territoire parfaitement maîtrisé par nos équipes. Je tenais à rajouter que, pour nous, la formation et la transmission sont des valeurs importantes dans nos agences et nous le prouvons chaque année avec les nombreux stagiaires et contrats de professionnalisation que nous employons. Nous envisageons peut-être l’ouverture d’une 3eme agence sur l’ouest toulousain mais rien n’est encore figé.

Dernière minute Bégué Immobilier recrute en ce moment un commercial/e. Poste à pourvoir immédiatement.

Share

Il n’y a rien de tel que de faire appel à un agent immobilier pour la réalisation d’une transaction immobilière. Indépendant ou travaillant en agence, ce sont des professionnels qui aident non seulement dans la recherche du placement idéal en fonction de votre budget et de vos envies, mais aussi dans la conduite des différentes étapes de l’investissement.
Fin connaisseur du marché, en effet, le courtier immobilier travaille de concert avec les notaires et les diagnostiqueurs immobiliers. Ce qui vous fera économiser du temps dans la réalisation des différentes demandes et étapes de l’achat immobilier.
Mais il reste un inconvénient de taille dans les prestations d’un agent immobilier. Notamment, cous devriez payer une certaine commission en échange de son intervention. Kézako ? Quelles sont les choses prises en charge dans ces frais ? Comment les comparer ? Retour sur les bons à savoir sur la commission d’un agent immobilier.

HONORAIRE D’AGENCE
Frais d’agence ou honoraires d’agence ou commission d’agents immobiliers
La commission d’agent immobilier est aussi appelée honoraire d’agence. Il s’agit d’un pourcentage demandé par les prestataires
en échange de leur accompagnement dans les différentes étapes de la transaction. Elle varie d’un prestataire à un autre et en fonction de l’importance de l’achat ou de la vente immobilière.

Quand est-il dû ?
Il convient de noter que la commission des agents immobiliers n’est due qu’à la livraison du bien. En moyenne, en France, une transaction immobilière peut prendre entre 3 à 6 mois en fonction des systèmes de financement. En tous les cas, aucune avance ne peut être exigée par les agents immobiliers afin de garantir une qualité de service irréprochable.

Qui en a la charge ?
Selon le type de contrat, la commission d’agent immobilier peut être à la charge du vendeur ou de l’acheteur, ou encore des deux. Mais en règle générale, c’est le premier cas qui s’applique.

Comment sont fixés les frais d’agence ?
Chaque agence ou courtier immobilier applique leur propre taux. En effet, les frais sont calculés sur un pourcentage du prix total du bien. Ils s’affichent en moyenne entre 3 à 10 % du prix net vendeur. Mais ils peuvent également être sujets à négociation.

Quelles sont les choses prises en charge dans ces frais ?
Ces frais d’agence prennent en charge plusieurs choses et non seulement la rémunération des courtiers immobiliers. Ils servent notamment à couvrir les frais de publicité du bien, frais de diagnostic immobilier, etc. Les droits de visite, qui sont à la charge des acheteurs, ainsi que les frais de notaires, ne sont pas pris en compte dans les commissions d’agent immobilier.

HONORAIRE D’AGENCE : À CHAQUE PRESTATAIRE SA COMMISSION
Les honoraires d’agence en fonction de chaque type de prestataire. Les bases ne se valent pas d’un agent immobilier à un autre.

Les mandataires immobiliers
Le mandataire immobilier, par exemple, qui est de plus en plus plébiscité ces dernières années grâce à ses prestations personnalisées, demandera entre 3 à 5 % du prix de vente totale du bien.

Les notaires
Les frais de notaires ont connu une légère hausse dans certaines régions de France et s’affichent actuellement à 8 % pour les biens neufs et 9 % pour les anciens bâtis. Les frais de notaires prennent en charge les droits d’enregistrement et de publication de la vente en plus de leurs émoluments.

Les agents immobiliers classiques
Les agents immobiliers classiques demanderont entre 5 à 8 % du prix affiché. Tout dépend de votre bien immobilier à vendre. Un appartement coûtera moins cher qu’une résidence de luxe. Un bien en bord de mer sera sujet à de plus importants frais d’agence qu’un immeuble en centre-ville. En outre, un indépendant peut être plus simple à négocier qu’un prestataire en agence.

Qu’en est-il des agences immobilières en ligne sans commission ?
Il y a également une petite tendance d’agence immobilière en ligne sans commission actuellement. Très prisée par les vendeurs, c’est un moyen modique et simple de proposer son bien à la vente. Vous profiterez ainsi d’un vaste réseau, jusqu’à toucher des investisseurs potentiels à l’étranger, sans avoir à perdre 10 % de vos bénéfices au profit d’un professionnel.

Share

Alors que l’été est généralement une période de stagnation voire de hausse des taux, ils ont continué cette année leur dégringolade entamée il y a 10 mois. 

En moyenne les banques prêtent donc à 1.10 % sur 15 ans et 1.30 % sur 20 ans soit à 5 et 10 points de moins qu’en juin. Ceux qui souhaitent acheter pour la première fois et qui préfèrent les durées longues sont aussi bénéficiaires de cette baisse : les emprunts sur 25 ans reculent également de 10 points pour se fixer à 1.45 %. Pour rappel il y a tout juste quatre mois les banques affichaient ce tarif pour les crédits sur 20 ans.

Les banques sont à la recherche de clients…

Pour justifi er cette baisse, Frédéric DEVAUX, directeur des agences Empruntis de Toulouse Ouest, regarde surtout du côté des banques : « Les établissements sont loin d’avoir rempli leurs objectifs commerciaux, ils vont donc chercher à attirer de nouveaux clients. Et pour cela, ils peuvent proposer des réductions de taux supplémentaires de l’ordre de 0,20% ».

… et empruntent à bas prix

Autre facteur qui explique ces taux extraordinairement bas : les  OAT (Obligations Assimilables au Trésor). Ces derniers correspondent aux taux auxquels les banques empruntent l’argent prêté ensuite aux particuliers. Or ces OAT sont aujourd’hui très faibles. Les banques peuvent donc se permettre de prêter à taux bas tout en maintenant leurs marges.

Les deux astuces en période de taux bas :

1. Renégociez votre crédit.
Si vous avez déjà un prêt immobilier, vous pouvez quand même bénéficier de la baisse des taux en renégociant votre prêt aux conditions actuelles d’emprunt. Si votre banque refuse de renégocier, consultez l’agence EMPRUNTIS de Colomiers qui va chercher de meilleures conditions parmi ses partenaires.

2. Empruntez le maximum.
Les taux n’ayant jamais été aussi bas depuis 70 ans, il y a fort à parier que cette période ne durera pas éternellement. Placer son argent disponible rapportera plus que ce que ne coûte un crédit. En plus, un crédit bénéficie d’une assurance décès-invalidité, et la famille est ainsi protégée.

Share

Comment mieux connaître le prix du marché local ? C’est maintenant possible en accédant aux 15 millions de données d’Etalab.

L’État possède cette vaste base de données des transactions immobilières grâce aux informations recueillies par le fisc. Cette base est dorénavant ouverte à tous. Les données foncières des 5 dernières années sont accessible en open data. L’objectif étant d’améliorer la connaissance des prix sur le marché immobilier, selon Bercy.

L’État a rendu public ce mercredi 24 avril une vaste base de données sur les transactions immobilières qui pourra notamment aider à l’évaluation d’un bien à partir des informations recueillies par le fisc. Cette base se présente comme une liste de transactions, précisant la localisation, la nature et le prix brut des biens vendus, sans prendre par exemple en compte les honoraires d’agence. Cette base, établie par l’administration fiscale, qui l’estime à 15 millions de données, existe depuis le début des années 2010 et devient accessible sans condition, après des années d’ouverture progressive. Dans ce contexte, l’administration fiscale a pris soin de présenter la base nouvellement ouverte comme un outil de plus et non une panacée, sa lecture étant aride pour le particulier.

Share

Créée en 1997 à L’Isle Jourdain, « L’Occitane » se perpétue désormais à travers ses 3 agences, son savoir-faire et son approche toute personnelle du métier. « Le moteur de notre enseigne réside dans la fraternité qui soude nos équipes, le savoir-être, la générosité et le fait de bâtir une véritable relation de confiance avec nos clients », expose David Gotti, gérant de la marque. Animée par un sens de l’humain fort, l’agence met un point d’honneur à proposer un service personnalisé pour mener à bien chacun de vos projets. « Ici, le client est roi, et l’accompagnement se fait sur mesure. A mon sens, un bon agent immobilier doit aimer les gens, être bienveillant, empathique, et avoir le goût de l’effort. Cela passe bien évidemment par une écoute attentive, mais aussi une forte présence sur les vitrines, les magasines et sites spécialisés », développe David Gotti.
Membre de la FNAIM, et du SIA31, un réseau qui a pour vocation à partager les mandats exclusifs avec 47 agences en région toulousaine, « L’Occitane » permet à se clients de bénéficier d’une offre très large. Forte de plus de 20 ans d’expérience, et spécialisée dans les demeures de charme et de caractère, l’enseigne propose de la vente, location, et gestion,avec pour devise : « Du studio au château, nous avons ce qu’il vous faut ! ».

Gestion – Location, choisir la sérénité avec l’Occitane

Depuis 2014, l’agence L’Occitane a créé un service location – gestion. Ayant pour objectif d’apporter le même service de qualité et de proximité qu’en transaction, deux personnes s’en occupent exclusivement au sein de l’agence sur un secteur géographique s’étendant de Toulouse à Auch. Ainsi les clients qu’ils soient propriétaires bailleurs ou locataires ont toujours les mêmes interlocuteurs pendant toute la durée de la location. La principale préoccupation de l’agence est d’apporter le meilleur conseil possible et des solutions adaptées et personnalisées à ses clients en location. Les tarifs en location et gestion sont raisonnables, de 12% TTC du loyer annuel partagés entre le bailleur et le locataire pour la location simple et de 7% du loyer hors charge pour la gestion. Une assurance loyers impayés peut être aussi proposée!

Le Marché immobilier de l’ouest toulousain se porte bien!

Territoire prisé, l’ouest toulousain semble gage de qualité de vie et de dynamisme. En effet, le secteur dispose de plusieurs cordes à son arc. Des entreprises locales de renom, comme Ecocert, Air Cost Control, ou encore Lauak, font la force économique de la zone. Mais c’est aussi un cadre de vie favorable qui finit de séduire. « Les citadins resteront du côté de la première couronne, véritable vivier d’emplois, tandis que d’autres s’éloigneront volontiers à la recherche de calme, loin des nuisances sonores de la ville. Des zones qui offrent une véritable qualité de vie, mais qui n’en demeurent pas moins bien desservies par les routes et le ferroviaire », complète David Gotti.
Un marché qui demeure porteur, grâce à l’attractivité du territoire et aux taux de crédit stables. Globalement, la région Occitanie continue donc de séduire. Avec un marché de l’ancien dynamique, l’immobilier se porte bien dans l’ouest toulousain. « Nous observons une forte demande et recherchons quotidiennement des biens à vendre. Les plus prisés sont des maisons assez proches de Toulouse, entre 250 et 300 000 euros. Mais la force du secteur réside dans son caractère rural, qui a su conserver son charme et son authenticité ». Une qualité de bâti remarquable, et des services de proximité qui allient praticité et confort sur un territoire toujours plus convoité.

L’Occitane Immobilier
L’ISLE-JOURDAIN 4 Place Gambetta, 32600 L’Isle-Jourdain
MAUVEZIN 7 Place de la Libération, 32120 Mauvezin
LÉGUEVIN 7 rue de Guyenne, 31490 Léguevin
www.occitane.fr
Tél. : 05 62 07 34 34

Share

Trouvant son origine dans les années 50, le quartier des Fenassiers à Colomiers vit depuis 2015 une rénovation profonde où la mémoire et l’humain sont au centre des préoccupations. En visite sur les 4,5 hectares de travaux en cours, les représentants municipaux ont arpenté le chantier en compagnie des membres d’Alteal, entreprise titulaire du traité de concession d’aménagement. L’occasion de faire le point sur les réalisations effectuées et celles à venir.

400 logements neufs à échéance 2022

La création de la résidence « Le Selery » marque le départ de cette révolution, talonnée par la première tranche de démolition des bâtiments de l’OPH 31. Aujourd’hui, ce sont 151 logements qui sont livrés, 170 en chantier et 79 à venir*. Tous ces travaux de déconstruction ont donné lieu à des vagues de relogement menés main dans la main entre les habitants et les pouvoirs publics. Bien entendu, le souci de qualité d’usage, le respect des normes thermiques, acoustiques ou d’accessibilité ont été un pilier de cette grande réorganisation, mais c’est surtout la conservation de la mémoire et les habitudes de ce quartier qui ont été déterminants.

Une histoire préservée

C’est au travers de La Maison des Fenassiers que les conciliations et éclairages se sont faits entre pouvoirs publics, promoteurs et résidents. L’exercice était délicat dans la mesure où de nombreux habitants vivent ici depuis toujours avec tout l’attachement que cela sous-entend. Karine Traval-Michelet a d’ailleurs tenu à les remercier lors de cette visite. Depuis le début du projet, les souvenirs et archives sont collectés en vue d’alimenter la Mémothèque qui siégera dans ce nouvelle version du quartier.

Pensée en termes humains, réalisée en accord avec son environnement, cette reconstruction du quartier des Fenassiers est faite dans le bon sens. Un exemple à suivre.

*151 logements déjà livrés :
“Le Selery” (53 logements locatifs sociaux – Altéal)
“Le Cabanon” (43 logements locatifs sociaux – Altéal)
“Le Clos Natura” (28 logements privés – Green City)
“Newton” (27 logements privés – Vinci Immobilier)

170 logements en chantier :
“Bouconne” (49 logements locatifs sociaux – Altéal) : livraison prévisionnelle novembre 2019
“Millésime” (82 logements privés – Eiffage) : livraison prévisionnelle mars 2020
“Colombe” (25 logements en location-accession- Altéal) : livraison prévisionnelle juin 2020
“Le 4” (14 logements en location-accession – Altéal) : livraison prévisionnelle juin 2020

79 logements à venir :
50 logements privés (Saint-Agne Promotion)
29 logements en location-accession (Altéal)

Share

Bien que les températures actuelles flirtent avec le négatif, c’est bel et bien maintenant qu’il faut réfléchir à l’extension de son habitat, comme une véranda. Classique absolu, cet aménagement permet de profiter plus longtemps des clémences météorologiques tout en apportant une solide plus-value à votre bien immobilier.
Czernik va encore plus loin en proposant la gamme Confort 2 Vie, produite en France par Grandeur Nature. Il s’agit tout simplement de la nouvelle génération de véranda qui s’apparente plus à une véritable pièce à vivre, notamment de par ses qualités d’isolation et de luminosité. Avec un toit plat (recouvrable de gazon synthétique, ça donne un style impeccable!), ce nouveau type d’espace réalisé sur mesure par les équipes de Czernik ouvre une perspective d’utilisation toute l’année, surtout si on y adjoint une climatisation réversible… ce qui tombe plutôt bien dans la mesure où l’enseigne vous l’offre pour toute réalisation de ce type (voir conditions en magasin) !
De tels aménagements réclament au minimum une déclaration préalable de travaux, voire plus en cas de surface importante mais là encore les pros assurent et les réalisent pour vous. Vous n’avez qu’à pousser la porte du magasin situé dans la zone
du Perget pour en parler avec Stéphane ou les deux Patrick. Couleurs, tendances, économies d’énergie, ces experts sauront répondre à toutes vos interrogations et vous proposer le meilleur des extensions Confort 2 Vie.

Czernik – Tél. 05 82 08 00 00
8 Avenue André-Marie Ampère,
31770 Colomiers

Share

« Une certitude pour cette fin d’année 2018 : les taux bas se maintiennent ! » indique Frédéric DEVAUX, directeur des agences de Toulouse OUEST « Empruntis l’Agence ».

Si la majorité de nos partenaires bancaires ont atteint leurs objectifs ou vont les atteindre, ils continuent d’être volontaires dans la conquête de nouveaux clients. Certaines banques sont en effet déjà dans les perspectives de 2019. De plus, elles n’ont pas de « raison » d’augmenter leurs barèmes alors que les OAT (indice pertinent pour évaluer l’évolution des taux) sont stables. Si les taux mini (ceux dont profitent les meilleurs profils d’emprunteurs) présentent des hausses, ce n’est pas parce qu’il y a une vague d’augmentations chez les établissements bancaires. Il s’agit seulement de l’enseigne nationale qui offrait les meilleures conditions et affiche désormais une légère hausse sur son barème. Dans un même temps, plusieurs partenaires bancaires présentent des baisses, et les taux moyens en sont impactés : sur 42 taux moyens (7 régions, 6 durées) 15 sont à la baisse.

2019 : DES PERSPECTIVES POSITIVES

Selon les premiers retours des partenaires d’Empruntis, les objectifs commerciaux des banques pour l’année prochaine devraient rester ambitieux. Les établissements ayant réussi à atteindre leurs objectifs 2018 tendent vers des objectifs équivalents en 2019. Ceux qui ne les atteindront pas chercheront à surpasser le réalisé 2018. Ceci dans un contexte de marché peut-être plus contraint ce qui contribuera à maintenir les taux bas (même s’ils devraient remonter légèrement). La seule inquiétude réside dans la sérénité des Français : hausse des taxes, perception du coût de la vie … Mais aussi l’impact psychologique du prélèvement à la source dès la fin du mois de janvier. Bien que sans impact négatif sur le pouvoir d’achat immobilier des ménages, ces derniers mettront sans aucun doute un bon trimestre à prendre la mesure de leur nouvelle paye.

Share