Tag

jeunesse

Browsing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Jeunesse à L’Isle-Jourdain

Si pour l’équipe municipale la jeunesse compose les fondements d’une citoyenneté, les actions autour de l’enseignement sont nombreuses. A ce jour la ville compte trois écoles maternelles, deux écoles primaires, deux collèges, et un lycée général. Une offre de services qui va s’élargir avec la fin de l’aménagement du secteur Rozès, et les activités périscolaires variées proposées aux petits lislois.

 

L’éducation ou les piliers d’un projet citoyen de 1er rang

Le dynamisme de 2018 se caractérise notamment par la construction d’un nouveau collège de 600 places dans la zone Rozès. Démarré en septembre 2017, le chantier aura duré une année pour un coût de 18 millions d’euros. Un axe majeur qui verra naître un nouveau gymnase en septembre prochain. « L’éducation et l’accueil des plus jeunes est une véritable priorité pour nous. Tout est mis en place pour amener les enfants et adolescents à un apprentissage de la citoyenneté dans de bonnes conditions », développe Francis Idrac, maire de L’Isle-Jourdain. C’est d’ailleurs dans ce sens que la ville a mis en place les « Chantiers Jeunes ». En effet, pendant les vacances scolaires, le centre social organise 5 chantiers d‘une semaine, destinés à sensibiliser les jeunes aux valeurs républicaines.

En complément à ces actions, la Maison de la Jeunesse et de la Culture propose tout au long de l’année, diverses activités comme le théâtre, la musique ou encore la danse. « Faciliter l’accès à la culture et au sport est essentiel. Nous pensons que le lien social est un facteur fort de savoir-vivre et de bien-être. L’apprentissage des valeurs civiques s’apprend aussi par le partage. C’est à travers ce prisme que nous encourageons les associations culturelles, sportives ou encore caritatives », conclut Bernard Tancogne, président de l’Office Intercommunal du Sport de la Gascogne Toulousaine.

 

Share

Golden Moustache, c’est une communauté-label-site internet de youtubeurs, vidéastes et rédacteurs de l’humour qui fait dans le décalé pour parler de choses concrètes et du quotidien, sur internet bien évidemment. D’ordinaire, cette plateforme s’adresse principalement aux jeunes (qui traînent sur internet) ; aujourd’hui, ils s’associent à France Télévision pour s’adresser à un public plus large et lui parler de leur public habituel (et d’eux-même), bref, de la génération “Y”.

“On est tous des frustrés des grands groupes”

Pendant 1h30, une partie des acteurs phares de Golden Moustache et d’internet prennent le temps de nous emmener à la rencontre de différentes jeunes actifs pour nous parler d’eux, de leurs envies et de leurs ambitions, en utilisant la créativité et l’humour de Golden Moustache pour raisonner autrement dans les esprits. Cliché après cliché, on passe de jeunes en idées à la découverte de cette génération qui a envie d’autre chose et qui tente de mettre ses idéaux en place comme elle le peut.

“70 % des 18 – 35 ans considèrent que la société ne leur donne pas les moyens de montrer ce dont ils sont capables”

Ce documentaire ne trouve pas d’excuses, ne s’en donne pas non plus, il n’est pas là pour dire “pardon” ou “aidez-nous” mais pour montrer qu’il existe des jeunes qui se bougent et qui écrivent un lendemain. Il est là pour casser certains des clichés, et il le fait très bien. Il donne quelques chiffres, replace des contextes, ne parle certainement pas de tout le onde mais il donne tout de même espoir : celui qu’on va s’en sortir.

 

Diffusé sur France 4 mardi 2 mai, le documentaire est disponible sur Pluzz pendant encore 5 jours ! Si vous avez besoin d’un peu d’espoir pour la suite en ce moment, prenez le temps de regarder.

Share