Tag

la braxéenne

Browsing

Hier l’association toulousaine Consign’Up lançait son projet réfléchit depuis 1 an dont le but est de revenir au système de consigne pour les bouteilles en verre.

L’expérience a lieu de mai à juillet entre producteurs de vin, de jus, de bières, points de vente et de collecte de l’agglomératon.  La vingtaine de commerces qui se sont prêtés au jeu sont à retrouver sur le site de l’association www.consignup.org  comme La vie Claire à Cornebarrieu, Le Grand Panier Bio à Purpan ou encore certains Biocoop. Consign’Up espère récolter en trois mois plus de 10 000 bouteilles en partenariat avec les brasseurs iconiques de la région tel le BBT, Jean Brasse, La Braxéenne, Ratz, Brasserie de La Seillonne…

Comment ça marche ? 

Chaque bouteille possédant cette pastille fait partie de l’opération, vous n’aurez plus qu’à la rapporter à votre commerçants la prochaine fois que vous viendrez faire le plein et récupérer au passage le petit supplément versé à l’achat. Simple, non ?

Ensuite, les bouteilles sont envoyées à Bordeaux pour être lavées avant d’être renvoyées chez les partenaires pour être réutilisées.

Une volonté environnementale et écologique forte

Le but de Consign’Up est de revenir à cette pratique largement utilisée dans les années 60 avant que l’utilisation des emballages à usage unique ne devienne la nouvelle tendance, au détriment de la planète… En France, tous les ans 2,5 millions de tonnes de verre sont collectés. Le taux de recyclage est alors de 86%, une belle performance, qui entraine malheureusement des émissions de CO2 importantes. Alors pourquoi jeter une bouteille en parfait état ?

Un réemploi des bouteilles en verre entraine une réduction de 79% d’émissions de CO2, de 76% des besoins en énergie primaire et de 33% d’eau, comparé au recyclage.

On espère que l’expérience va porter ses fruits pour cette belle initiative toulousaine ! L’objectif pour Consign’Up sera ensuite de pouvoir financer une station de lavage et ainsi favoriser l’économie locale en créant de l’emploi. Une affaire à suivre de près !

www.consigneup.org
Facebook : @consignup

Share

 

 

 

Eric Bille, président de « La Braxéenne », nourrit une passion pour la bière artisanale depuis près de 15 ans. Ce technicien tourneur fraiseur de formation a troqué ses outils contre des sacs de malt. La bière d’Eric Bille est brassée aux valeurs et à l’amour du partage : « Je travaille le plus possible en local.  80% de mon grain arrive de la « Malterie De Salvagnac », avec laquelle je travaille depuis des années, et je produits une partie de mon houblon. J’aime prendre le temps du travail bien fait, et les rapports humains ont une place primordiale dans mon approche ». Une volonté de partage qui se retrouve dans les nombreux stages, les visites, et conférences, proposés dans son établissement.

Aujourd’hui distribué dans des restaurants étoilés comme « Le Puits St Jacques » à Pujaudran, « Le Cantou », au pied des pistes d’Airbus, ou le « D.Cadei » à Villeneuve Tolosane, il travaille aussi régulièrement autour du « Pairing ».  Enfin, cet insatiable curieux, crée des bières sur-mesure pour des caves à vins ou des restaurants. Le brasseur référence 12 sortes de bières en catalogue, dont la médaillée « Naouzo », et sa bière de Noël aux écorces de tonneau de Whisky. En ce moment, « La Braxéenne » travaille sur la création d’une boisson sur mesure en partenariat avec la marque de cosmétique haut de gamme « Man’s beard ».

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Share