Tag

La Tour Occitanie

Browsing

Le projet TESO (Toulouse EuroSudOuest), destiné à réaménager en profondeur le quartier Matabiau/Faubourg Bonnefoy avec notamment la construction de la Tour Occitanie ( gratte-ciel de 150 mètres de haut), se voit soumis à une enquête portée par les élus jusqu’au 30 avril. Tous les Toulousains sont invités à donner leur avis sur cinq points :

  • la déclaration d’utilité publique des travaux concernant une partie du périmètre du projet d’une surface de 9 hectares
  • la mise en compatibilité de cette demande avec le plan local d’urbanisme, déterminant notamment la hauteur des bâtiments ainsi que le nombre de logements construits
  • la désignation des parcelles à déclarer cessibles en vue de réaliser les travaux (cette phase peut notamment entraîner des expropriations)
  • le classement et le déclassement de voies de circulation concernées
  • le permis de construire de la Tour Occitanie.

Un rapport d’enquête publique sera donc établi en fin de concertation et permettra à Étienne Guyot, le préfet de région, de trancher au second trimestre 2020. Cette étude est largement soutenue par le collectif « Non au gratte-ciel de Toulouse ». Composé majoritairement d’habitants du quartier, il estime qu’une non consultation des riverains à ce projet est une aberration, bien que le destin de la Tour Occitanie soit déjà scellé. En effet, l’avis qui sera rendu au terme de cette enquête n’est que purement consultatif concernant cet édifice qui abriterait 30 000 m2 de logements, des bureaux et un hôtel. Tout reste à déterminer par contre pour le lieu d’aménagement de la future gare routière. Deux scénarios s’opposent. Le premier entend conserver l’édifice actuel boulevard Pierre Semard avec des travaux de modernisation et optimisation des quais. L’avantage de ce plan est son coût relativement faible de 4 millions d’euros contre 60 pour la seconde option qui consisterait en un déplacement côté Matabiau. La raison pousserait à l’adoption de la première solution, d’autant plus que les enquêtes de satisfaction menées sur site sont positifs. De plus, le déménagement changerait l’espace actuellement occupé par un centre commercial, modèle de distribution qui peine à trouver son public dans les centre-ville. La création d’une nouvelle gare a cependant ses adeptes qui estiment qu’elle se doit d’être parfaitement intégrée au projet afin d’en exploiter pleinement le potentiel et d’offrir une cohérence à cette réhabilitation du quartier.

Lien vers l’enquête publique : www.toulouse-eurosudouest.eu/ enquete-publique.html

Share