Tag

maire de L’Isle-Jourdain

Browsing

Située à 40 minutes de Toulouse, L’Isle-Jourdain est la deuxième ville du département du Gers en termes de population. Ilot de verdure, la commune séduit les actifs en quête de bien-vivre. Vivier d’activités sportives et culturelles, elle charme les familles et jeunes retraités, friands de manifestations et de lien social. Dotée d’un positionnement privilégié, et pourvue d’une véritable activité économique, L’Isle-Jourdain bouillonne de dynamisme. Réputée pour sa base nautique et de loisirs qui a fait son succès, la commune met le bine-être à l’honneur. Que ce soit par le biais de ses offres culturelles, sportives, caritatives, ou encore en matières de service, l’équipe municipale fait de la qualité de vie une priorité. 

Rencontre avec Francis Idrac, maire de L’Isle-Jourdain

Natif du canton de Lombez, et lislois d’adoption depuis 38 ans, Francis Idrac est un passionné. Aujourd’hui retraité, son énergie est à l’image de celle qu’il insuffle à sa ville. Maire adjoint aux finances de 2001 à 2008, puis en charge de l’urbanisme de 2008 à 2014, il prend les rênes de la municipalité en mars 2014. En véritable amoureux de la vie publique, il est aussi président de l’intercommunalité de la Gascogne Toulousaine. Animé par une envie intarissable de rendre service aux citoyens, c’est par une gestion rigoureuse et responsable de la ville, qu’il porte à bien ses projets. « J’ai travaillé pendant 15 ans au contrôle gestion d’Airbus, et plusieurs années au service achats, auparavant au service comptabilité d’une entreprise privée Toulousaine. Toutes ces expériences me servent aujourd’hui plus que jamais pour gérer une ville », explique Francis Idrac.

Mais au-delà de la politique, c’est un territoire et un cadre de vie qui ont séduit le maire de L’Isle-Jourdain. « Je suis véritablement attaché à cette ville qui sait garder ses valeurs et son caractère rural. Il fait bon vivre à L’Isle-Jourdain et l’activité économique est en plein essor », décrit-il. Et l’un des fers de lance de la municipalité demeure sans conteste la préservation de cet environnement accueillant. « Nous mettons une grande conviction à prendre soin de nos 8800 habitants. Et c’est avec beaucoup d’énergie que toute l’équipe municipale s’engage dans cette voie ! », conclut Francis Idrac.

Share