Tag

manger à colomiers

Browsing

Nous avons le plaisir ce mois-ci de partager un café avec un néo Columérin arrivé sur la ville depuis 3 ans qui a la particularité de porter deux casquettes. En effet, Lionel Carbonnel est à la fois un jeune chef d’entreprise puisqu’il a repris la Brasserie l’Airbus situé rue du Centre depuis 2014 mais il est également le nouveau Président de l’UCDC depuis quelques mois.

Diagonale : Lionel, quel a été votre parcours professionnel
jusqu’à aujourd’hui ?
Je suis d’origine tarnaise et j’ai commencé ma carrière professionnelle à Toulouse, principalement de le centre ville et dans des affaires bien connues des Toulousains. J’ai passé plus de 8 ans au Pyrénéen, place Wilson avant de travailler 2 ans au Pescador. Ces 2 expériences très enrichissantes m’ont conforté dans mon envie d’acheter ma propre affaire. Etant un peu lassé du centre de Toulouse, je cherchais une brasserie à reprendre sur la Métropole toulousaine et les villes avoisinant Toulouse. C’est un peu par hasard, qui souvent, fait bien les choses, que l’on m’a proposé de racheter la brasserie l’Airbus, qui avait déjà plus de 25 ans  d’existence. M’installer dans la 2ème ville du département était un vrai challenge et faire de l’Airbus, une brasserie conviviale et de qualité, un objectif. Après ces 3 premières années, je peux vous confirmer que je suis très heureux d’avoir fait le choix de Colomiers, ville où je me sens très bien.

Comment pourriez-vous nous décrire votre établissement ?
J’ai à la fois une clientèle d’habitués, de proximité mais également des clients retraité ou travaillant sur Colomiers. J’ai voulu garder cet esprit de brasserie traditionnelle avec une formule du jour très abordable tout en restant très vigilant sur la qualité des produits. La carte reprend des grands classiques et reste dans le même esprit. L’Airbus est un endroit où l’on se rencontre, où l’on échange. La partie bar a été maintenue et en fait un lieu de vie pour le quartier. C’est important.

A côté de votre activité de restaurateur, vous portez également la casquette de Président de l’Union des Commerçants du Centre. Quels sont vos ambitions pour cette association ?
Pour ne rien vous cacher, c’est vraiment tout frais et j’ai accepté ce poste de président pour essayer d’apporter un peu de sang neuf et développer des
animations dans le quartier du Plein Centre. Nous prévoyons de faire 4 animations dans l’année. Une braderie de printemps, la Fête des Mères, les
traditionnelles fêtes de fi n d’année et pour ce mois d’octobre la Grande Braderie ! J’espère que tous les commerçants joueront le jeu pour trouver une
cohésion et proposer à nos clients des animations dignes de ce nom.

Lionel, bon courage pour mener de front toutes ces activités et l’on ne peut que vous souhaiter bonne chance pour l’Airbus et l’UCDC !

 

Share

 

Le Beef Saloon a soufflé sa 5e bougie le 28 avril dernier… 5 ans que Fabrice et Nina, les patrons, ont créé ce restaurant et vous accueillent pour votre plus grand plaisir. Une belle excuse pour la rédaction de s’inviter à leur table et refaire le tour d’horizon du plus beau steak-house du coin…

On adore tout d’abord, son décor. A lui seul, il vaut le détour. Ajoutez à cela, une équipe dynamique, accueillante, à l’écoute de ses clients, des plats généreux et des prix abordables. Les amoureux de la bonne cuisine vont pouvoir aiguiser leur appétit ! La carte du Beef offre une déclinaison très variée et alléchante de plats en passant par les salades (coup de cœur garanti pour celle au bœuf et aux épices douces !), les tapas, les carpaccios, les burgers, les grillades… Damien et Claire, les cuisiniers, vous proposent au quotidien une multitude de plats faits maison, des menus diversifiés, avec une touche d’originalité, de quoi régaler tous les appétits de passage dans son repaire et ça fonctionne !

Le petit plus : La grande majorité des produits sont frais et cuisinés sur place. Des assiettes bien garnies, faisant du Beef, une proie dans laquelle vous aimerez croquer à pleines dents !

Un steak-house digne de ce nom

Tendre, grillée, généreuse, avec du caractère, nature, fondante… la viande au Beef Saloon peut rendre « à crocs » ! Aussi, pour les plus exigeants, vous avez la possibilité d’apporter une touche perso à votre burger… avec du cheddar, chèvre, camembert, roquefort et même, du guacamole maison ! Et pour les plus gourmands, de le doubler carrément ! Le format XXL ! Si un retour à l’époque de Butch Cassidy et Billy The Kid vous tente, optez pour les indétrônables et généreuses formules à partager « Le Bon, la Brute et le Truand » : des tapas, une pièce de bœuf de 600g ou 1.2Kg accompagnée d’os à moelle. Bon appétit !

Changement de décor

Pour un repas au soleil, une terrasse vous attend… Le soir en after-work, profitez également d’un coin jardin pour des instants apéros-tapas : starters tels qu’oignon rings, mozza sticks, beignets de calamars, os à moelle, fish and chips… Ces « formules starters » sont d’excellents prémices pour commencer votre soirée ou simplement, pour manger sur le pouce ! Pensez à réserver !

Un saloon animé…

En digne saloon qu’il est, le Beef proposera cet été des animations musicales. Le premier apéro-concert est prévu pour le 16 juin, avec Jérémy Cazorla. Pour les suivants ou pour  connaître tous les évènements à venir, suivez Le Beef sur sa page Facebook.Vous y trouverez d’ailleurs chaque jour, le menu et les suggestions des chefs !

Infos Pratiques

Restaurant & Steak-house  Beef Saloon

5 ch. de Naudinats – Colomiers En Jacca

 Tél. 05 34 57 44 18 

www.beefsaloon.fr

Facebook : Le Beef Saloon

Du lundi au vendredi, le midi

plat du jour à 10,50€ / E + P ou P + D à 12,50€

plat + Café gourmand à 15,50€

le complet (E + P +D) à 14,50€ ou  E + P + Café gourmand à 17,50€

Share

Cette semaine, on retourne manger au centre de Colomiers (très pratique pour se garer) : on vous emmène au Sadourny Café !

Dans cette salle bien claire grâce à sa grande baie vitrée qui donne sur la place de la mairie, vous pourrez venir profiter d’un menu du jour complet pour 17.50 €, ou se ses variantes entrée + plat ou plat + dessert à 14.50 € (et pour ce qui ont encore moins faim, le plat du jour est à 11.50 €). Côté carte, vous trouverez à votre convenance poissons et viandes, salades et pâtes, avec des prix compris entre 15 et 21 €.

 

 

 

Ce midi-là, nous avions réservé pour 3 (il est souvent plus simple de réserver dans les Sadourny Cafés : ils sont quelque peu victimes de leur succès, même le midi) : on pensait vous offrir plus d’images mais on a un peu tous craqué pour les mêmes choses au final.

Au menu du jour, on avait en entrée une soupe de butternut ou un croquant au chèvre et petits légumes, en plat un petit salé aux lentilles ou bien un filet de poisson servi avec son riz et ses courgettes et en dessert une crème caramel (façon crème renversée).

 

 

Si on oublie le fait que je n’avais pas vraiment faim à midi et que je n’ai donc pas fini mon assiette (mais j’ai quand même mangé le dessert, on rigole pas avec les desserts), nous avon bien mangé !

 

 

Au final, donc, on retiendra que la salle est agréable, les plats étaient bons et le menu du jour bon marché rapport à la carte. Quant au temps passé dans le restaurant, il est tout à fait raisonnable et vous permettra de manger un repas complet tout en étant à l’heure pour la reprise de la suite de la journée !

 

 

Sadourny café Colomiers
Place Alex Raymond, immeuble Vasco de Gama
31770 Colomiers
05 61 26 10 47 – http://www.sadourny-cafe.com

Ouvert du lundi au vendredi de 08h à 22h, le samedi de 8h30 à 22h. Fermé le dimanche et le lundi soir.

Share
Pizza Prato, la “one and only” d’Emma : crème fraîche, saumon frais, ciboulette, pomme de terre, emmental, mozzarella, citron

Cette semaine, on vous emmène à La Toscane, à Plaisance du Touch, dans la zone de la Ménude. Malgré une salle à la lumière tamisée même à midi et à la décoration très sombre, la Toscane est un restaurant très accueillant, grâce à une équipe tous sourires et aux petits soins.

Pour la pause de midi, le menu du jour est à 14,50 € avec entrée, plat et dessert (ou 12,90 € pour le plat du jour et le dessert). On range donc ce restaurant parmi les endroits aux prix raisonnables, d’autant plus que les viandes sont bonnes et les desserts à tomber par terre. Mais on vous avoue que, nous, on y va pour les pizzas. Avec une pâte très fine et croustillante et leur petit goût de feu de bois, vous en trouverez pour toutes les envies : des rouges, des blanches; des viandes, des fromages, des poissons, des originales, des classiques..; toutes immenses et à des prix raisonnables ( 12.90 € en moyenne).

Pizza Cortana : crème fraîche, emmental, épaule, lardon, oeuf, mozzarella

Si vous optez pour la pizza, il vous faudra un peu de temps devant vous : le service n’est pas long mais il faut tout de même laisser la pizza cuire ; vous ne serez pas sorti en 30 minutes. Nous, nous y sommes restées une bonne heure et quart, desserts et papotages compris !

Ce qu’on aime aussi à La Toscane, et qui ne devrait pas tarder à arriver, c’est la terrasse qui vous permet de manger au soleil sous les parasols… Parfois un peu bruyante à cause de la route qui passe pas loin, elle reste tout de même un petit bonheur qui vous coupe agréablement la journée de travail enfermé dans les bureaux…

 

Crème brûlée et Tiramisu caramel beurre salé spéculos. Tout simplement <3

 

Petit conseil pour finir : si vous venez à plusieurs, essayez de prendre le moins de voitures possible, il est parfois difficile de se garer et, surtout, réservez !

 

 

La Toscane

1 rue Antoine Lavoisier

31830 Plaisance du Touch

05 61 78 77 96 – http://www.latoscane31.net

Share
Entrée : Croustillant de thon à l’italienne

Vous habitez ou travaillez à Colomiers et vous n’êtes jamais encore allés au Cosy ? Il est temps de remédier à cela.

Une fois encore (malheureusement) cet endroit n’est pas prévu pour toutes les bourses (bien qu’il pourrait être prévu pour tous les midis grâce à son menu du jour très changeant, mais je vous redirai ça plus tard). Avec des plats à la carte en moyenne à 17 € (le plat du jour à 12€, ça c’est pas mal) et le verre de vin aux alentour des 4 €, le Cosy se positionne dans le haut du tableau des prix. Mais on doit dire qu’on sait rapidement pourquoi. Le cadre est agréable (bien que parfois bruyant lorsque le restaurant fait salle comble) et le sera d’autant plus aux beaux jours grâce à sa terrasse, les viandes sont excellentes et le menu du jour souvent inattendu et parfaitement complet. Si jamais, d’expérience, vous doutez de nos dires, notez que le patron a changé de chef il y a plus d’un an… Aujourd’hui vous avez à faire à un “musicien qui compose son menu le matin en ouvrant son frigo”, comme nous a dit le patron. Lui-même n’a toujours pas fini d’être surpris par le talent de son cuisinier qui travaille particulièrement  ce menu.

 

Au premier plan les cannellonis, et en fond le pavé d’églefin, gratin de pâtes aux encornets, sauce pommes et coriandre (plat du jour)

Pour 17 €, vous aurez à choisir entre deux entrées, deux plats et un peu plus de desserts. Ce jour-là, c’est Emma qui s’est lancée dans cette formule, qu’elle a choisi complètement à base de poisson. Elle a été ravie, et à peiné à terminer son dessert… pour vous dire qu’il y a de quoi manger !

Pour ma part, j’ai choisi les cannellonis, faits d’après la recette de la grand-mère du patron. Outre le fait que j’aime ce genre de dédicaces, ils étaient vraiment très bon (mais pas non plus meilleurs que ceux de ma maman…), pleins de fromages et de béchamel (il est conseillé de vraiment aimer cette sauce quand vous optez pour ce plat).

Financier pistache, crème à la pistache

 

Au final, au Cosy, on mange bien et assez rapidement pour avoir le temps de rentrer au bureau à l’heure. Grâce au menu qui change tous les jours, vous pouvez y aller régulièrement sans jamais manger la même chose – si votre budget vous le permet, bien sûr. Sinon, une fois de temps en temps pour vous faire plaisir, c’est bien aussi !

 

 

Pavé d’églefin, gratin de pâtes aux encornets, sauce pommes et coriandre (plat du jour)

 

 

Le Cosy
3 allées du Rouergue – Colomiers
05 61 78 36 32 – contact@cosyrestaurant.fr
www.cosyrestaurant.fr

Ouvert le midi du lundi au vendredi et le soir du mercredi au samedi

Share
Crêpe Oeuf Emmental, avec supplément miel parce qu’Emma est relou

Frustrées de ne pas avoir mangé de crêpes le jour J de la Chandeleur, on a décidé qu’on irait prochainement manger des crêpes. Ni une, ni deux, dès qu’on a pu on est allées chez Crep’Chignon.

Le patron n’était pas là, vacances obligent : nous avons donc été reçues par une très charmante demoiselle, qui nous a beaucoup plu. Bien installées dans la salle à la décoration moderne, nous avons passé un moment très agréable.

Si vous nous suivez depuis quelque temps, vous devez connaitre le principe de Crep’Chignon, où Guillaume invente chaque saison des crêpes plus originales les unes que les autres. La carte est remplie de plats aux noms de coiffure, tous à base de crêpe, bien évidemment.

Crêpe Complète

Ce midi-là, nous avons opté pour le menu “lunch”, à 14 €, qui vous propose entrée (salade servie avec la crêpe pour plus de rapidité), plat, dessert, boisson (verre de cidre ou de vin) et café , le tout avec un service rapide et très adapté à la pause de midi. Si les crêpes de ce menu sont moins originales que celles de la carte, elles restent tout de même excellentes et vous aurez très bien mangé, autant en quantité qu’en équilibre alimentaire (Vous êtes pas obligés de faire comme nous et de rajouter de la crème chantilly à votre crêpe dessert…).

Si nous vous recommandons chaudement cette adresse qu’on adore, nous y mettrons tout de même un petit bémol : si vous voulez vous faire plaisir et manger quelque chose de différent, il vous faudra prévoir en petit budget plus élevé que les 14 € du menu (qui propose tout de même de nombreuses choses !).

 

 

 

 

 

Le Crep’Chignon
5 route de Toulouse – Cornebarrieu
05 34 52 11 69
http://crepchignon.com
Réservation conseillée ! 

Share

Niché au sein même du complexe sportif « Intérieur Sport », découvrez le temps d’un déjeuner, « Le Pré Carré ». Accessible indépendamment du complexe sportif, venez découvrir tout le talent du nouveau chef, Antoine, et surtout, sa « Heathly » carte ! Des plats aussi beaux à regarder qu’à savourer, pile dans la tendance actuelle qui privilégie la cuisine saine et équilibrée. Une adresse vitaminée, anti-coup de pompes, aux notes toutes en couleurs et aux saveurs relevées qui ne manquera certainement pas de vous surprendre !

 

 

Bienvenus dans votre Brasserie Le Pré Carré qui prend autant soin de votre appétit que de votre santé. Les plats défilent de la cuisine à la salle laissant les clients, à chaque repas, bouche bée… Ici, chaque création culinaire est élaborée à base de produits frais, en grande partie de producteurs locaux et d’arrivages du marché et de saison. Chaque jour révélant des nouveautés et des surprises au menu, pour que chaque jour votre assiette et votre curiosité ne s’ennuient jamais.
La clef de ce succès ? Le soin tout particulier apporté à vos assiettes. Hautes en couleurs et en saveurs, la qualité est au rendez-vous. La finesse de la présentation en bonus. Autre atout de votre brasserie, le côté « Heathly » et détox des plats, avec des recettes plus originales les unes que les autres, le tout sans ajouts de matière grasse.
Mais ce n’est pas tout… Le Pré Carré pense aussi aux amoureux de la bonne cuisine, qui n’aiment pas compter le contenu de leur assiette. Burgers Black Angus ou Cheese burger, entrecôtes, encornets et bien d’autres préparations sont servies au Pré Carré.

Votre Brasserie est ouverte du lundi au vendredi midi, le soir sur réservation.
Une adresse à tester sans modération !

 

 

 

 

Le Pré Carré, Brasserie du complexe Sportif « Intérieur Sport »
6 Allée d’Olympe de Gouges, zone des Ramassiers
Du lundi au vendredi jusqu’à 14h30
05 34 28 12 12
A suivre sur www.brasserieleprecarre.fr

Share
Le bonheur

En ces premiers jours de février, nous avons décidé de tester la pizza du mois à La Pizzatière. Grand bien nous a prit.

D’abord, on est arrivées et en vitrine il y avait la Reine des Neiges. Premier bon point : on a de suite su qu’on serait libérées et délivrées de notre faim.

Blague à part, l’accueil dans la petite boutique située rue d’Auch, au niveau de la place de la Bascule, est très agréable. De notre coup de téléphone jusqu’à notre arrivée à la pizzeria se sont passées une bonne vingtaines de minutes (le temps qu’on termine ce qu’on était en train de faire et qu’on prenne la voiture), et lorsque nous sommes arrivées, nos pizzas nous attendaient, toutes prêtes et belles. Après une petite discussion sympathique avec le pizzaïolo, on a regagné la voiture pour rentrer manger en toute tranquillité puisque l’endroit est trop petit pour accueillir quelques tables. On a donc mangé nos deux pizzas géantes au bureau  (un autre jour on aurait pu aller manger dehors mais là, il ne faisait pas vraiment beau).

Avec un diamètre d’environ 40 cm, les pizzas géantes de La Pizzatière sont vraiment généreuses : vous pourrez facilement y manger à 4 (sauf ultra-gros mangeurs) sans avoir faim avant l’heure du goûter (on déconne pas avec l’heure du goûter.).

Magnifique prise de mesure

 

Ce midi-là, nous avons donc goûté la Normande, la pizza du mois, et la Norvégienne, pizza à la carte. Et sans vous mentir parce qu’on n’est pas là pour ça, on s’est régalées (assez pour tomber une demi géante chacune). “La Norvégienne est blindée de fromage et c’est pour ça qu’elle est bonne je crois. Parce qu’elle est simple, mais bordel qu’elle est bonne” m’a dit Emma avec les yeux qui envoyaient des étoiles (si vous suivez nos story instagram vous avez sans doute vu, vous aussi, le bonheur dans ses yeux). Un peu salée après  coup, certainement à cause du saumon et de l’emmental, mais vraiment bonne visiblement. Quant à la pizza du mois, une tuerie. Le goût du lardon fumé par dessus lequel se posent les saveurs sucrées de la pomme et du sirop d’érable : une folie. J’avoue que j’y croyais moyennement au départ, d’autant plus que je ne suis pas la plus grande des fan du sucré-salé, mais c’était juste parfait. Et le must du must : les prix ne sont vraiment pas excessifs (environ 18 € la géante, 12.50 € la grande et 9.50 € la moyenne) et vous pouvez même demander une “portion”. la vie est belle et on a envie de dire à La Pizzatière qu’on les aime.

 

La Norvégienne au saumon

 

Le seul hic qu’on ai trouvé, c’est qu’il peut être compliqué de se garer pour récupérer vos pizza à Colomiers. Mais avec un peu de ruse, vous partirez à deux, l’un ira chercher le repas et l’autre  fera le tour de la place de la Bascule en attendant… on trouve toujours le moyen de manger de bonnes pizzas.

 

La pizza du mois : La normande

 

 

La Pizzatière

15 rue d’Auch, 31770 Colomiers
2 avenue de Gascogne, 31170 Tournefeuille
2 rue Joseph Rigal 09110 Ax les Thermes
 

http://www.lapizzatiere.fr/

Share

De manière tout à fait arbitraire, nous avons décidé que 2017 serait l’année de la bouffe. Non pas qu’on commence à manger à partir de maintenant, ne vous inquiétez pas pour nous, on se faisait déjà régulièrement de chouettes repas, on s’envoyait des snap de fromage fondu entre nous et on regardait pendant des heures des petites vidéos de recettes qu’on testait les week-end chacun de notre côté.  Ce que cette décision va réellement changer, c’est qu’on va vous en parler, à vous. Rassurez-vous encore une fois, on ne va pas tous vous ajouter sur Snapchat pour vous envoyer nos (fabuleuses) histoires alimentaires ni inonder notre story instagram de nos repas, on va simplement vous raconter nos coups de coeur et les choses qu’on a moins aimé….

Dans un premier temps, toutes les semaines on vous parlera d’un lieu dans lequel on sera allé manger. Pour la suite, on réfléchi encore… mais il se pourrait qu’on partage avec vous nos recettes préférées, et croyez-nous, elles sont nombreuses !

Share

brasserie-carre-vert-colomiers-carte-printemps-2-large

La Brasserie du Carré Vert fait peau neuve !

Il est loin le temps où on venait au Carré Vert pour manger un snack le midi. Depuis que la Brasserie a ouvert en 2012, que de changements en effet ! Après l’ouverture d’une Bodega au printemps 2016, la Brasserie a profité des congés d’automne pour faire peau neuve. Au programme, un tout nouveau bar et surtout une nouvelle salle de 60 places assises. Au total, Stéphanie Plas et son équipe peuvent désormais accueillir 250 couverts l’hiver, dans trois espaces différents, le tout dans une ambiance très cosy, notamment grâce aux 2 cheminées. « Nous attendions ce nouvel espace avec impatience », déclare Stéphanie Plas, « on voulait un intérieur plus chaleureux, plus de confort pour les clients, mais c’est aussi plus agréable pour les équipes car le bar a été agrandi, et l’espace grillades aussi ». Le résultat est là, l’intérieur est effectivement très chaleureux, tout en restant ouvert sur le parc, une oasis de verdure bien agréable même l’hiver !

Le petit plus : la nouvelle salle pourra également être réservée aux repas de groupes, particulièrement nombreux pendant les périodes de fêtes.

Pour les amateurs de viande … mais pas que !

Côté cuisine, sous l’influence du chef, fin gourmet et amateur de produits de qualité, l’adresse est devenue le repaire des amateurs de viande. Il faut dire que la carte fait la part belle au boeuf, avec une ardoise spéciale pour les viandes de races maturées, mais vous y trouverez aussi d’autres viandes sélectionnées soigneusement par le chef ; à l’occasion goûtez la parillade de viandes, un régal, sans oublier les burgers maison accompagnés de frites, maison elles aussi bien sûr ! Au-delà de ces plats classiques, la carte évolue au fil des saisons. A l’approche des fêtes, elle s’enrichit de plats à base de produits festifs : foie gras, st Jacques, etc, comme en ce moment, l’oeuf cocotte façon périgourdine ou le Duo gambas St Jacques. Et pour finir, la grande nouveauté, c’est l’Ardoise à Poissons : le chef s’est mis en relation avec un pêcheur de la criée de St Jean-Luz et des poissons variés seront livrés chaque semaine et présentés dans une vitrine dédiée. Un beau programme en perspective pour cette fin d’année : turbot, homard, saint-pierre, langouste, etc !!!

Le bonus : les formules du midi dont les plats changent chaque jour, sont un excellent rapport qualité/prix (à partir de 14€)

 

 

Infos pratiques

La Brasserie du Carré Vert,
12 Boulevard André Marie Ampère à Colomiers (derrière Conforama)
Tél. : 05 61 84 52 04 – resa@brasserie-du-carre-vert.fr – www.brasserie-du-carre-vert.fr
La BRASSERIE est ouverte tous les midis et soirs du LUNDI au SAMEDI (sauf lundi soir). Aux beaux jours, la BODEGA est ouverte sans réservation, du mardi au samedi soir à partir de 16h30 (le samedi à partir de 19h).
Formules groupes à partir de 30€ par personne (29€ pour les fêtes), boissons comprises.

Share