Tag

musique

Browsing

Le Festival de Nimes

Du 17 juin au 22 juillet

Les mythiques Arènes de Nîmes vibrent cet été sous les notes d’artistes de renom. Classé monument historique, ce lieu n’a pas fini de faire rêver. Des jeux romains d’hier aux concerts d’été d’aujourd’hui, c’est dans un cadre unique que vont défiler les incontournables des musiques actuelles.

© Eric Canto

Une programmation variée et haute en couleurs : des riffs endiablés qui accompagnent les légendaires Sting, Indochine, Texas, Simple Minds, Shaka Ponk, ou encore Marilyn Manson. Des mélodies qui transportent les sens aux côtés d’Ennio Morricone, Jamiroquai, Norah Jones, et Melody Gardot. De la chanson française, avec le poétique Julien Clerc, l’énergique Véronique Sanson, ou encore les indétrônables IAM. Depuis 22 ans déjà, le Festival de Nîmes séduit tous les publics, avec ses dizaines de concerts, son ambiance inégalable, qui balade son public d’un univers à l’autre. Cette année, ce ne sont pas moins de 17 soirées qui sont programmées du 17 juin au 22 juillet. Plus d’un mois durant lequel les festivaliers pourront redécouvrir des artistes de renom, et découvrir des stars de demain. D’envergure internationale, la scène du festival de Nimes conjugue ainsi le plaisir de l’actualité à celui de la découverte.

www.festivaldenimes.com

Share

Fiesta Sète

le festival des musiques du monde

Du 21 juillet au 7 août

Du 21 juillet au 7 août, le Théâtre De La Mer sème au vent du large une cascade ininterrompue de notes. Ici, c’est la grand bleue qui sert de rideau de scène, et c’est d’un éclat sans pareil qu’elle scintille au son du balafon, des tambours caribéens, et des cuivres créoles. 

Une 22e édition qui, une fois de plus, partage une passion indemne pour la découverte, et la certitude que la musique, d’où qu’elle vienne, est un langage universel. Une démarche exigeante et ambitieuse, que d’offrir à un public gourmand des sonorités métissées, des mixtures plus relevées, et des croisements esthétiques plus audacieux. Un projet culturel et humaniste, porté par l’association MétiSète dans un cadre idyllique et unique en son genre.

Un amphithéâtre à ciel ouvert et à flanc de corniche, qui offre la mer en décor. Et c’est sur ce belvédère que se succèdent une semaine durant les plus grands artistes internationaux et nouveaux talents, lors de soirées thématiques aussi iodées qu’inspirées. La Noche De Colombia, invite au voyage avec les Meridians Brothers et Toto La Momposina. Le funk, le mambo et le cha-cha-cha s’invitent avec Kid Créol And The Coconuts, ou Horndogz. Dirty  Dozen Brass Band et Delgres, apportent quant à eux des sonorités venues des Caraïbes et de la Nouvelle-Orléans. Mais d’autres temps forts viendront rythmer ce rendez-vous ensoleillé : expositions, tchatches musicales, séances de cinéma, et ateliers jeune public. Le tout ponctué de très agréables before et after sur la plage… Embarquement immédiat pour, plus qu’un festival, un véritable voyage.

www.fiestasete.com

Share

Les Déferlantes – Argelès sur Mer

Du 7 juillet au 10 juillet

Du 7 au 10 juillet prochain, le festival revient avec une programmation explosive. Des plus grands noms internationaux aux nouvelles pépites de la chanson, les artistes se succèdent mais ne se  ressemblent pas. 

Tandis que s’ouvrent les festivités aux côtés du légendaire Lenny Kravitz, elles se poursuivent avec le plus international des DJs français, Martin Solveig. Les amateurs de chanson française ne seront pas en reste : du petit prince Vianney à l’incontournable Francis Cabrel, les Hits de ces made-in France sauront combler toutes les générations. Plus underground, la néo-soul de Her, et les rythmes de Portugal illumineront le parc de Valmy. Le rock viendra très rapidement embraser la scène avec des artistes aussi punks et exubérants que Prophets of Rage, formation surréaliste composé de membres de Public Enemy, Cypress Hill, et Rage Against The Machine !

Et tandis que The Prodigy, classé comme l’un des groupes les plus spectaculaires sur scène, mettra le feu à Argelès-sur-Mer, les survoltés Shaka Ponk défendront leur sixième album avec un live bouillonnant. Sans oublier le notable retour des brillants britanniques The Stranglers, de retour sur le devant de la scène pour tous les rockeurs nostalgiques. Les mythiques monstres du rap français seront aussi à l’affiche : la bourrasque Suprême NTM, le caustique Orelsan, mais aussi le nouveau prodigue R.Can, viendront rayer les planches de leurs flows acides, poétiques et humanistes. Des passages survoltés ponctués de grosses bouffées mélodieuses aux accents d’ici et d’ailleurs : du reggae dub marseillais de Massilia Sound System, à l’hypnotique Massive Attack, en passant par les indétrônables Négresses Vertes. Entre mer et montagne, ce sont en tout plus de 50 concerts qui prennent vie dans le Parc de Valmy, avec pour maître-mots : Sea, Music, and Sun !

www.festival-lesdeferlantes.com

Share

Au rythme des beaux jours, vient s’accorder celui des festivals. Le sud de la France accueille de longue date le plus grand nombre de festivals culturels pluridisciplinaires. Rock, classique, métissé, de théâtre ou encore de photographie, ces rendez-vous incontournables donnent le LA pour un été tout en émotions.

Festival Jazz In Marciac

Du 27 juillet au 15 août

A l’image de cette citation de Verlaine, cette nouvelle édition ne sera « Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre ». Du 27 juillet au 15 août, le festival incontournable des amateurs de be bop, et autres Rn’B, se montrera fidèle à ses valeurs.

Des rencontres, avec des duos de géants comme Wynton Marsalis et Ibrahim Maalouf, ou encore Las Maravillas De Mali et Mory Kanté. Des artistes féminines à couper le souffle aux plus grands saxophonistes : la chanteuse Melody Gardot, Mélanie De Biasio, Lisa Simone, Selah Sue, ou encore Lizz Wright. Mais à la fi délité ne sied la routine, et le festival promet son lot de surprises.

A commencer, par la participation de nouvelles étoiles montantes. C’est ainsi que la trompettiste Lucienne Renaudin Vary, à peine 19 printemps, et gagnante des Victoires De La Musique Classique en 2016, sera mise sous les feux des projecteurs. L’organiste et pianiste Cory Henry, ou encore le chanteur Myles Sanko, seront aussi à compter parmi les pépites à découvrir.

www.jazzinmarciac.com

 

Share

Pour qui est fan de funk, groove et hip hop, DJ Mayday est une figure locale incontournable. Pour le reconnaître c’est simple, c’est le mec qui est constamment en train de sourire dès qu’il est derrière ses platines vinyle. Fou amoureux de ce format, il possède une collection digne d’un disquaire. Modernité oblige il travaille également sur numérique mais sa passion pour la technique le ramène à ses galettes. Il est loin le temps de ses débuts où son père lui criait dessus lorsqu’il scratchais (« Ne fais pas ça, tu abîmes le disque!!! » lui disait il pour le gronder). C’était en 2002 exactement. À l’époque, c’était un simple hobby, aujourd’hui c’est sa raison d’être. Constamment à la recherche de nouveaux sons, il vogue vers le dub, le reggae et plus généralement vers tous les rythmes dont il ressent la chaleur. Car c’est avec le cœur que DJ Mayday nous propose ses sons, que ce soit lorsqu’il joue ou quand il compose. À propos il se pourrait qu’il nous prépare quelque chose de ce côté la…

Présent sur de nombreux événements et festivals (Nothing2looz notamment), je vous invite à le contacter si vous avez des projets musicaux pointus et surtout sincères…

DJ Mayday en 3 questions :

L’artiste qui t’a le plus inspiré : Crazy B, c’est lui qui dans Alliance Ethnik m’a donné envie de jouer.

L’artiste à suivre : ApointZ, un MC Toulousain qui écrit et enregistre ses musiques sur ses propres instrumentales, et traite les sujets d’actualité avec humour et ironie.

Le morceau à avoir écouté : Summer Madness de  Kool & the Gang. Ce morceau me fait le même effet que la première fois où je l’ai entendu.

Fb : Dj Mayday

Share

Conçu par l’architecte Rudy Ricciotti en 2011, cet équipement emblématique de 5830 m², aux courbes audacieuses, s’intègre harmonieusement dans le paysage du centre-ville. Une parfaite réussite architecturale avec un esthétisme délicat et un intérieur baigné de lumière… Entrer dans le Pavillon blanc Henri-Molina, c’est accéder librement à la Médiathèque, aux documents, aux ressources numériques, à l’espace d’exposition du Centre d’art, et aux nombreuses actions culturelles qui s’y déroulent… Expositions, Rencontres avec des auteurs, Ateliers d’écriture, Lectures, Conférences, Formations, Salons, festivals, Heure du conte, et, cette année, également de la musique. C’est un véritable lieu de vie, de culture mais surtout d’échanges avec un Centre d’Art parfaitement intégré à la médiathèque. Par cette symbiose culturelle, un travail quotidien transversal entre les 2, le Pavillon blanc Henri-Molina offre au public de nouveaux horizons : les ateliers et les actions culturelles vont de pair avec la mise en valeur des collections du Centre d’Art, tout ici, trouve écho… Le Pavillon blanc Henri-Molina a une âme culturelle, et la partager est un trésor qui n’a pas de prix… Sa programmation se fait tout au long de l’année… Suivez toute son actualité sur www.pavillonblanc-colomiers.fr La culture ici, est gratuite, mais les places pour en profiter sont souvent « chères »…pensez à réserver votre place !

Notre sélection pour la programmation 2017/2018 : Concert Chanson rock, Victoria Lud le samedi 10 février à 16h.
C’est un univers mi-feutré, mi déglingué, à la fois empli d’élégance et d’étrangeté que nous propose ce trio piano, guitare et voix. La voix se veut belle et puissante et vient se lover dans des compositions d’une énergie redoutable où la guitare électrique saturée et les accords tendus du piano viennent se frotter à la chair des mots.
Entrée libre, tout public.

Adresse : Pavillon Blanc Henri-Molina, 1 Place Alex-Raymond
contact : 05 61 63 50 00
contact@pavillonblanc-colomiers.fr
Programmation culturelle sur www.pavillonblanc-colomiers.fr ou sur l’agenda de la ville www.ville-colomiers.fr

Share

Né de la politique de développement de la ville en 2013, L’Espace Monestié, à l’allure moderne et contemporaine, est un complexe novateur et surtout pluridisciplinaire. Il rassemble en une seule et même adresse, le pôle socio-culturel ainsi que le pôle sportif de Plaisance du Touch.
L’Espace Monestié, de part sa configuration, permet ainsi chaque année, à des milliers de personnes, de profiter d’espaces indépendamment les uns des autres ou de les mutualiser. Cette particularité, en fait aujourd’hui, un lieu unique en son genre, le fleuron du divertissement, du loisir et de la culture de la ville. Ici, si certains espaces ont été construits de toutes pièces, il faut savoir que d’autres y ont été rénovés. Comme le gymnase prolongé sur 2000m2 qui accueille désormais une scène de plein pied ainsi que des gradins escamotables de 250 places ou comme l’ancien cinéma. Sa rénovation lui a permis de se doter de 2 nouvelles salles ainsi que de nouveaux équipements modernes et numériques. A l’Espace Monestié, vous pourrez donc assister aussi bien à des concerts, danses, pièces de théâtre tout public et jeune public, conférences, rencontres sportives, etc…mais également vous faire une toile, une séance de ciné, suivies, pourquoi pas, d’un déjeuner/ dîner à la brasserie le Damier qui a élu domicile au sein du complexe.

Zoom sur L’Onyx (Salle de spectacle de l’Espace Monestié)

L’Espace Monestié, c’est un seul et même lieu, qui accueille depuis 4 ans déjà, un très grand nombre événements. Un lieu de vie intense qui s’adresse à des publics diversifiés, aussi bien les petits que les grands, grâce à sa programmation riche, récréative et éclectique. Chaque année, la plupart des artistes qui montent sur les planches de L’Onyx saluent tant la qualité acoustique de la salle que sa facilité d’adaptation aux différentes configurations nécessaires des spectacles proposés. Qualité et mixité sont les maîtres mots de L’Onyx, favorisant ainsi les rencontres, les échanges, mais aussi les belles découvertes culturelles. « A Plaisance, la culture a vocation à s’adresser à tous, elle est conçue comme une passerelle, un moyen pour chacun de se rencontrer et d’élargir son horizon… »

Infos pratiques
Espace Monestié, Salle de Spectacle de L’Onyx, Avenue des Pyrénées, Rue des Fauvettes Plaisance du Touch
www.plaisancedutouch.fr/culture-et-animation-urbaine

Rendez vous ce weekend pour les 35eme rencontres de l’Art et de l’Artisanat

Share


Parmi les auteurs de chansons françaises, Claude Lemesle est reconnu comme l’un des plus prolifiques (il a écrit plus de 1000 textes) et des plus talentueux de son époque.
À la fin des années 80, Claude décide de rembourser à la vie la chance qu’elle lui a donnée en créant des ateliers d’écriture et en s’investissant dans la
défense du Droit d’Auteur (c’est ainsi qu’il devient Président de la SACEM dont il est aujourd’hui Président d’Honneur). Claude continue à écrire pour Gilbert Montagné, Maxime Le Forestier, entre autres, et pour les jeunes pousses de la chanson française.

À l’occasion du cinquantième anniversaire de sa première chanson, il a décidé de monter sur scène pour y interpréter ses propres titres. Il a choisi quelques-unes de celles qu’il a écrites pour certains de ses grands interprètes : Serge Reggiani, Jo Dassin, Alice Dona, Michel Fugain, Michel Sardou, Nana Mouskouri, Carlos etc… tout en nous confiant des anecdotes sur la création de certaines d’entre elles. Sur scène, on découvre un chanteur d’une grande sensibilité, tour à tour émouvant et drôle. Claude Lemesle est à la guitare, accompagné d’un musicien guitariste.

Rens. au 05 62 13 43 77
Billetterie 05 32 18 33 06
L’Aria, 1 rue du 11 novembre
31700 Cornebarrieu

Share

Ce mois-ci, la rédaction vous dévoile les coulisses des nouvelles pratiques culturelles… Art scénique, spectacle vivant, concerts, cinéma, galeries d’art, la culture dite « déconnectée » a su regagner, ces dernières années, les faveurs des Français. Pour preuve, un budget culturel annuel en augmentation, et surtout, la sortie de terre spectaculaire de nouveaux spots et centres culturels dans la plupart des villes de la Métropole. De nos jours, chaque commune veut « sa » salle de spectacle, et vous verrez que l’Ouest toulousain est particulièrement bien loti !

Puisque c’est en octobre que sonne l’heure des premiers spectacles pour l’année 2017/2018, il est encore temps de découvrir toute l’offre culturelle à 2 pas de chez vous. Réservez pour vous, vos amis ou votre famille, ne manquez pas les meilleures places pour « vivre » la culture !

Sortir ou télécharger ?

Ce choix semble cornélien pour plus de 70% des ménages en France. Même si à l’heure actuelle, l’influence de la révolution digitale est impressionnante sur le choix des Français en matière de dépenses culturelles et médiatiques (…notamment sur les abonnements de vidéos à la demande, l’achat de musique en ligne, galerie d’art 3D, etc…), les spectacles vivants, les expositions ou encore les visites des musées, ont tendance, depuis quelques années, à « ressortir » leur épingle du jeu.
Comment ? Plus éclectique, la culture « vivante» se consomme désormais autrement… À force d’animations, de belles têtes d’affiches, de dédicaces ou d’instants privilégiés avec les artistes, la qualité des programmations attire un public de plus en plus curieux et friand d’attentions particulières. D’autant plus, si ces derniers gardent un lien physique avec le tout puissant numérique ! Il n’a jamais été aussi simple, grâce à internet, de réserver une place pour un concert, une pièce de théâtre ou un cinéma; de même, il n’a jamais été aussi facile, grâce aux réseaux sociaux et aux sites web des centres culturels, de donner un avis sur un film ou une exposition.
Alors, tout ceci ne vous rend-t-il pas la « culture vivante » plus accessible ? A vous de voir… sachez qu’actuellement, 1 Français sur 2 consulte le site Web d’un évènement avant d’y aller, 40% prennent un e-billet d’entrée (pour éviter les fi les d’attente) et surtout, plus de 90% d’entre eux, ont un smartphone qui leur permet en grande majorité, de faire des photos, des vidéos et de partager leur expérience culturelle !
Cette « propre » expérience est donc bien au centre de la nouvelle révolution culturelle… Le tout-numérique perd chaque jour des adeptes au profit du contact physique avec l’offre culturelle. Disposer d’internet va simplement vous faciliter une visite, l’enrichir de contenus complémentaires, tout en vous permettant de vivre et non pas consommer, ce moment bien à vous !

Culture des villes ex-æquo avec la culture des champs ?

Au même titre que le revenu, la catégorie sociale et l’âge, les dépenses pour les sorties culturelles des habitants des villes sont nettement
supérieures à la moyenne nationale. Au sein des grandes agglomérations par exemple, le public a souvent le choix d’une programmation plus dense. Cependant, s’il est toujours plus facile de sortir sur Toulouse même, avec tout ce qu’elle propose, envisager la visite d’une exposition sur une commune en périphérie de la ville n’est plus une rêverie. Découvrez toute l’offre culturelle qui se joue à côté de chez vous…

Share


Après une carrière de mannequin et un passage dans l’émission canadienne “La voix” en 2013, Charlotte Cardin nous offre son premier album… de qualité !

Avec une voix chaude et envoûtante, elle vous transporte sur des rythme entre pop et électro, créant ainsi tout un univers qui la rapproche un peu de Lorde, tout en conservant  sa propre identité.

8 titres à écouter et ré-écouter, sans aucun besoin de modération !

 

 

Share