Tag

news du CEO

Browsing

JEOR, un nom original pour une nouvelle activité de la Commission Economique et Sociale du CEO : Jeunes Entrepreneurs Objectif Réussir.

Les deux ou trois premières années d’exercice d’une entreprise sont souvent marquées par l’isolement de l’entrepreneur, alors qu’il a été accompagné par de nombreux dispositifs d’avant création. Et c’est parfois à l’issue de ce laps de temps, avec comme on dit « la tête dans le guidon », que l’on peut connaître l’échec.

JEOR veut aider les jeunes entrepreneurs qui sont ouverts à une telle démarche, à passer ce cap. Sortir de son isolement, bénéficier d’expériences et de conseils désintéressés, élargir son réseau… telle est, pour l’essentiel, l’offre de service que propose cette commission du CEO.

Les jeunes entrepreneurs de notre territoire qui souhaitent rentrer dans cette démarche et qui sont en demande d’un appui de proximité, se verront proposer un « parrain » expérimenté qui portera un regard extérieur, neutre, bienveillant et désintéressé sur la conduite et le développement de leur entreprise. A ce jour, cinq jeunes entrepreneurs sont déjà accompagnés par cinq adhérents du CEO.

Renseignements :
CEO : contact@club-eo.fr

Share

Le projet TESO (Toulouse EuroSudOuest), destiné à réaménager en profondeur le quartier Matabiau/Faubourg Bonnefoy avec notamment la construction de la Tour Occitanie ( gratte-ciel de 150 mètres de haut), se voit soumis à une enquête portée par les élus jusqu’au 30 avril. Tous les Toulousains sont invités à donner leur avis sur cinq points :

  • la déclaration d’utilité publique des travaux concernant une partie du périmètre du projet d’une surface de 9 hectares
  • la mise en compatibilité de cette demande avec le plan local d’urbanisme, déterminant notamment la hauteur des bâtiments ainsi que le nombre de logements construits
  • la désignation des parcelles à déclarer cessibles en vue de réaliser les travaux (cette phase peut notamment entraîner des expropriations)
  • le classement et le déclassement de voies de circulation concernées
  • le permis de construire de la Tour Occitanie.

Un rapport d’enquête publique sera donc établi en fin de concertation et permettra à Étienne Guyot, le préfet de région, de trancher au second trimestre 2020. Cette étude est largement soutenue par le collectif « Non au gratte-ciel de Toulouse ». Composé majoritairement d’habitants du quartier, il estime qu’une non consultation des riverains à ce projet est une aberration, bien que le destin de la Tour Occitanie soit déjà scellé. En effet, l’avis qui sera rendu au terme de cette enquête n’est que purement consultatif concernant cet édifice qui abriterait 30 000 m2 de logements, des bureaux et un hôtel. Tout reste à déterminer par contre pour le lieu d’aménagement de la future gare routière. Deux scénarios s’opposent. Le premier entend conserver l’édifice actuel boulevard Pierre Semard avec des travaux de modernisation et optimisation des quais. L’avantage de ce plan est son coût relativement faible de 4 millions d’euros contre 60 pour la seconde option qui consisterait en un déplacement côté Matabiau. La raison pousserait à l’adoption de la première solution, d’autant plus que les enquêtes de satisfaction menées sur site sont positifs. De plus, le déménagement changerait l’espace actuellement occupé par un centre commercial, modèle de distribution qui peine à trouver son public dans les centre-ville. La création d’une nouvelle gare a cependant ses adeptes qui estiment qu’elle se doit d’être parfaitement intégrée au projet afin d’en exploiter pleinement le potentiel et d’offrir une cohérence à cette réhabilitation du quartier.

Lien vers l’enquête publique : www.toulouse-eurosudouest.eu/ enquete-publique.html

Share

Nous profitons de cette toute fraîche cérémonie des Défis d’Entreprise qui s’est déroulée le 14 mars dernier au Hall Comminges de Colomiers, pour vous présenter une des lauréates : Marielle Valmary. 

Marielle s’installe à Colomiers comme avocate spécialisée en droit des sociétés et transmission/cession d’entreprises en 1998. C’est une des premiers cabinets sur la ville à cette époque. Petite anecdote au passage, Marielle n’est pas la seule pionnière de la famille car son grand-père, grande figure columérine, était en son temps, un des deux premiers pharmaciens de la ville !

Tout au long de sa carrière d’avocate, Marielle a accompagné et suivi le parcours d’entreprises de tailles diverses. Elle a complété son expertise en s’entourant de confrères spécialisés dans des domaines comme le droit du travail, droit privé et public ainsi qu’experts comptables et notaires. Cette plateforme de compétences lui a permis de développer régulièrement son activité sur l’ouest toulousain, particulièrement fourni en entreprises.

En parallèle, son implication dans le Club Entreprise de l’Ouest toulousain, ne date pas d’hier. Elle était l’une des premières femmes à l’intégrer en 2000. En tant que responsable de la commission Animations, elle organise et propose aux membres du Club des évènements ou sorties culturelles qui permettent de créer un lien fort entre eux, c’est véritablement l’ADN du CEO. Vous l’aurez compris, Marielle, une des trois vice-président du CEO, s’est nourrie tout au long de sa vie professionnelle et associative de rapports humains riches et de rencontres de personnalités différentes. Et ce Trophée “Coup de Coeur” du CEO est plus que mérité ! Bravo Marielle …

Un petit message de Marielle aux femmes chefs d’entreprises : “N’ayez pas de craintes à intégrer le CEO, vous serez accueillies chaleureusement, cela n’empiètera pas sur votre vie personnelle et vous permettra des développer des échanges qui ne sont que bénéfiques

Share

Depuis sa création en 2012, le CEO participe activement au Forum Colomiers, terre d’emplois. Cette année, il a eu lieu le 28 Mars, au Hall Comminges.

Si plusieurs adhérents du club ont tenu leur propre stand, le CEO a assuré une permanence durant la totalité du forum où se sont relayés une vingtaine de chefs d’entreprise. En amont de cette manifestation, le CEO organise, auprès de ses membres, une enquête sur leurs besoins en main d’oeuvre (CDI, CDD, saisonnier, intérim), les possibilités de stages ou de signature de contrats en alternance.

Pour 2018, le CEO a recensé, au sein de ses adhérents, plus de 1500 postes à pourvoir, dont 24 offres de stage et 22 offres d’alternance. Près de 150 entretiens individuels ont été réalisés par nos adhérents. Ces CV viendront alimenter la CVthèque du CEO.

Cette année, dans le cadre de la coopération entre Victoriaville (Québec) et Colomiers, une délégation canadienne avait fait le déplacement pour proposer pas moins de 70 offres d’emploi. 90 candidatures ont été réceptionnées par la délégation lors du Forum et l’atelier « Travailler à Victoriaville » était complet. Ces rencontres sont non seulement l’occasion de mettre en relation des entreprises qui recrutent avec des demandeurs d’emploi, d’établir des fiches d’entretien qui, compilées, sont intégrées à la cvthèque mais aussi une manière de marquer notre implantation et notre implication sur le territoire dans le domaine de l’emploi.

ZI en Jacca
29 chemin de la Nasque
31770 Colomiers
Tél. : 05 61 49 82 39
www.club-cec.fr

Share

Le Club d’Entreprises de l’Ouest Toulousain (CEO) poursuit son développement en sortant de son territoire historique columérin pour fédérer d’autres entreprises de l’Ouest toulousain mais aussi d’autres communes du secteur. 

Cette logique d’ouverture sur le territoire a débuté avec un partenariat avec la ville de Tournefeuille.

C’est ainsi que nous menons des actions en faveur de l’emploi avec la Maison de l’emploi et de la solidarité. Une à deux fois par trimestre, deux ou trois chefs d’entreprise se mobilisent pour recevoir sur une matinée des personnes en recherche de formations, de stages, d’emploi…, toutes proposées par ladite structure. L’entretien de recrutement est une épreuve lourde en stress et en prise de risques pour tout demandeur d’emploi. L’approche de ces ateliers permet d’effectuer un training, de mettre en situation concrète sans enjeux réels et de bénéficier de conseils avisés de professionnels.

Parallèlement, le 30 janvier dernier, au Phare, la ville de Tournefeuille a organisé avec la participation du CEO, des collèges Labitrie et Léonard de Vinci, des fédérations de parents d’élèves et du PIJ, une soirée intitulée “métiers et orientation…je prépare mon avenir”. Nous espérons qu’avoir partagé l’expérience et les parcours de 10 chefs d’entreprises et apprentis auront aidés les élèves de 4e et 3e et leurs parents à choisir ou, du moins, à y voir plus clair sur l’orientation. Le but était de donner une vision moins institutionnelle de parcours éducatifs, grâce à ces témoignages souvent atypiques mais aussi de parler de métiers dont certains collégiens ignorent l’existence. A l’issue des témoignages, les collégiens et leurs parents ont pu continuer les échanges autour d’un cocktail et rencontrer les membres du CEO présents pour avoir de plus amples renseignements sur les métiers (bâtiment, logistique, hôtellerie-restauration, industrie, notariat,…) mais aussi le Campus I.G.S, l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, l’Association pour le développement de la Formation professionnelle dans le Transport et le Centre d’Informations et d’Orientation… Ce fut un très gros succès avec 480 visiteurs.

Petit à petit, des entreprises tournefeuillaises rejoignent également le CEO toujours animées par une volonté de s’impliquer de manière citoyenne mais aussi pour partager nos valeurs que sont la convivialité, la solidarité et les échanges.

Share