Tag

plaisance

Browsing

Brass Band de Toulouse

Le Brass Band de Toulouse se produit dans toute la région Occitanie et a notamment participé en 2017 à la clôture du Festival Toulouse les Orgues. Dirigé par Jean-Guy Olive, cette formation créée en 2005 est constituée de 33 éléments, musiciens de l’Orchestre du Capitole, musiciens amateurs, professeurs du Conservatoire de Toulouse et des Ecoles de Musique d’Occitanie.

Samedi 14 septembre de 21h à 22h30

Le groupe aborde tout type de répertoire : transcriptions symphoniques, musiques de films, pièces originales et créations. Des moments intenses en émotions jalonnent son parcours comme la venue de Fabrice Millischer pour la création de «Libretto», d’Etienne Perruchon pour trombone Solo et Brass Band, mais aussi le concert de gala du festival « Cuivrée Spéciale» avec Steven Mead, ou encore l’enregistrement de son premier CD «envol».

Salle du Trépadé
31470 Fonsorbes
www.brassband-toulouse.fr

Billetterie au 05 61 76 35 66 ou en ligne sur www.fonsorbes.fr
Plein Tarif : 10€ / gratuit -12 ans

 

L’affaire Dussaert au Tempo

L’idée de ce spectacle hors du commun, par sa forme de pseudo-conférence d’abord, par son sujet ensuite, est née de la rencontre entre Jacques Mougenot, comédien et auteur dramatique, et Peggy d’Argenson, galeriste, critique d’art qui exposa et promut l’oeuvre de Philippe Dussaert. Jusqu’où l’art peut-il aller trop loin ?

Samedi 14 septembre à 21h

Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien et initiateur du mouvement « vacuiste » dans les années 80, fut à lui seul un coup de théâtre permanent dont Jacques Mougenot s’avère ici le parfait narrateur…

Tempo
1 route de Toulouse
31490 Léguevin
www.tempo-leguevin.fr – 05 61 06 32 80

Tarif unique : 10€

 

 

10ème édition du Triathlon de Toulouse

Afin de fêter ce 10ème anniversaire, le samedi 14 septembre, 2 formats inédits seront proposés aux concurrents : l’OCCITAMAN, ou OCCITAWOMAN sa version féminine, et le HALF-OCCITAMAN. Le dimanche n’en sera pas moins festif puisque vous retrouverez les épreuves S et XS qui ont fait la renommée du triathlon de Toulouse.

Samedi 14 et dimanche 15 septembre

L’OCCITAMAN/OCCITAWOMAN sera le premier Triathlon toulousain longue distance ! Cette épreuve se composera de 3,8km de nage dans le lac de la Ramée, 180 km de vélo parcourant l’ouest toulousain et une partie du Gers avec vue imprenable sur les Pyrénées, et pour finir 40km de course à pied autour du lac encouragés par un public attaché à ce rendez-vous sportif. Suivront un peu plus tard dans la matinée, 550 coureurs sur le non moins honorable HALF-OCCITAMAN/OCCITAWOMAN, une version plus courte de moitié qui se déclinera également en solo, duo et relais.

Base de Loisirs de la Ramée
21 chemin de Larramet

31170 Tournefeuille
www.triathlondetoulouse.com

 

Vide-grenier, foire et bourse d’échange en pagaille

© Breizhell
  • Bourse d’échanges du Club Auto rétro Midi-Pyrénées
    14 et 15 septembre de 9h à 19h au Hall Comminges de Colomiers

    120 exposants sont attendus sur une surface totale de 5 000 m2 d’exposition en intérieur et en extérieur. Sur les deux jours un parking sera réservé pour les visiteurs en voitures et motos anciennes, et de ce fait vous avez la possibilité de visiter gratuitement une exposition d’environ 100 véhicules et qui de plus sera sans cesse renouvelée. Infos : 06 03 31 05 16

  • Vide-grenier du Comité Alexis Danan pour la protection de l’enfance
    Dimanche 15 septembre de 9h à 17h30, place du Bicentenaire à Plaisance

    280 exposants – renseignements au 06 41 00 06 65

  • Foire aux livres au profit d’Amnesty  international
    14 et 15 septembre de 9h30 à 18h, salle Gascogne à Colomiers

    Des ouvrages d’occasion, pour adultes et enfants, sont vendus au profit de l’association Amnesty international. Renseignements : 06 86 56 04 60

Share

 

C’est par une lumineuse journée d’été que nous nous sommes rendus au Zoo African Safari de Plaisance-du-Touch pour découvrir une activité dont nous avons tous rêvé étant petit : devenir soigneur pour les animaux.

Le parc est désert lors de notre arrivée à 8h du matin. Le soleil monte doucement dans le ciel lorsque notre petit groupe de personnes reçoit le brief distillé par Cindy, la responsable communication du parc. Quelques règles de sécurité élémentaires plus tard (du genre ne pas mettre sa tête dans la gueule d’un tigre), nous enfilons un gilet floqué du nom de l’aventure et nous lançons dans le parc. À cet instant, nous avons tous 14 ans et les rêves qui vont avec. Le premier arrêt se fait devant un enclos où un soigneur tout sourire nous attend. En quelques mots, il laisse voir toute la passion qui l’anime. Travailler ici, c’est une affaire de cœur avant tout. Il passe en premier dans un abri en nous priant de ne pas nous approcher des grilles. La sensation est alors magique. Vous voyez la scène dans Jurassic Park, quand ils aperçoivent pour la première fois des dinosaures ? Multipliez la par 1000 et vous devriez vous approcher du résultat. Se déplaçant doucement pour savoir qui va là, ce sont deux gigantesques rhinocéros qui nous accueillent. Le soigneur n’est pas avare de paroles pour ses protégés pendant que nous faisons tous silence, ébahis par ces créatures exceptionnelles.

 

Ce sentiment d’émerveillement ne nous as pas quittés de toute la matinée, parfois teinté de rire lorsque nous avons approché les hippopotames et leur appétit gargantuesque, parfois avec émotion lorsque le petit éléphanteau Makéba nous salue d’un barrissement approximatif quoi que fort audible. Une mention toute particulière à la visite des enclos réservés aux girafes. Les rayons de lumière matinaux traversant les fenêtres se reflètent sur la robe de ces géants, donnant l’impression d’un tableau de Dali vivant. Seule la pause petit déj de 10h nous ramène un instant à la réalité. Chacun exprime son ressenti et pose des questions autour d’un café. La visite se termine par le nourrissage des capucins et des curieux suricates. Ces sympathiques cousins de Timon se délectent des vers de farine que nous leurs offrons, à l’intérieur même de leur enclos. Ils émettent d’ailleurs des petits bruits de satisfaction que vous n’oublierez jamais si vous tentez cette aventure. À ce propos, les prochaines sessions sont déjà à réserver sur leur site web. Pour les tarifs, c’est 110€ pour les adultes et 60€ pour les enfants (entre 8 et 15 ans).Pour des raisons de sécurité, chaque enfant devra obligatoirement être accompagné d’un adulte participant

Devenir Soigneur d’un jour au Zoo African Safari est une expérience unique : la proximité avec les animaux, la découverte du quotidien des soigneurs et la passion communicative qui les animent ne peuvent que vous conquérir.

Zoo African Safari
41 Rue des Landes, 31830 Plaisance-du-Touch
www.zoo-africansafari.com/
05 61 86 45 03
Fb : @Zooafricansafari

Share

Depuis avril 2016, l’association Truffes et Chiffons opère dans la région toulousaine pour répondre aux besoins permanents de nos amis à quatre pattes. En lien avec des associations qui aident au refuge des animaux, Truffes et Chiffons réalise des collectes de matériels qui sont ensuite redistribués en fonction des nécessités, de la saison et des sauvetages. Tout est récupéré : accessoires, objets de maison (draps, torchon, couverture, faitout..) comme nourriture (même entamée). Fort d’une volonté de fer et d’une passion pour la cause animale, la présidente de l’association Eliane Burgan et les volontaires aident régulièrement l’ATPA-SPA Toulouse, ArkWild à Colomiers ou encore Cha’mania à Toulouse.

Motivés et adhérents à la mission de Truffes et Chiffons, ce sont aujourd’hui de nombreuses entreprises qui se proposent spontanément pour devenir des points de collectes et ainsi faciliter le travail de l’association. Rendez-vous à Pibrac chez le toiletteur « Les Aristo’Chiens », à Cornebarrieu à la Clinique La Grande Barthe, à Plaisance à « Ideal Croc’ » ou encore à Toulouse chez « Les Espaces Verts du Languedoc ». Ces derniers organisent 2 fois par an une collecte directe au public pour vous permettre d’échanger avec les acteurs de l’association, la prochaine sera le 1er juin. Grâce à votre aide, les dons permettent de redonner un peu de confort à ces animaux abandonnés alors n’hésitez plus !

Truffes et Chiffons
Facebook : @truffesetchiffons
06 29 78 01 46

Share

Après quelques mois d’attente, c’est fait ! Aktiv’park ouvre enfin ses portes ! Situé à 200 mètres du centre de tri de La Poste à Plaisance-du-Touch, ce lieu est une avalanche d’activités sportives et de loisirs développés autour du trampoline. Il ne s’agit pas de simplement sauter sur place, tout est fait pour tirer parti de cet outil en lui offrant de nombreuses déclinaisons et variations liées à d’autres sports le tout sur 1250m2.

L’accueil est surplombé par une salle vitrée donnant sur l’ensemble du parc. Vous pouvez vous y restaurer grâce au snack présent dans le complexe (ça creuse de sauter partout !) et admirer le spectacle des différentes zones. Une grande partie est composée d’une série de trampolines longée par une longue piste de tumbling. Parfait pour se familiariser avec le rebond.
Passons ensuite à l’espace de Dodgeball. Des cibles interactives situées sur les murs départageront les joueurs lors de parties où l’adresse sera pleinement mise à contribution.
Situé juste en face, un terrain de basket rebondissant permet à tous de faire des dunks comme dans Space Jam, le trampoline réduisant considérablement les lois de la gravité.
Un peu plus loin, une aire dédiée au trampoline Wall permet littéralement de marcher sur les murs !
Pour les plus téméraires, ou au contraire les plus frileux, un énorme bac à mousse permet de travailler ses figures sans trop se soucier de la réception. Cette zone ô combien utile pour les adeptes de sports comme le wakeboard et ses figures proches de la gymnastique, saura aussi attirer les premiers saltos des débutants. Absence de réception toujours, avec un airbag géant situé juste à côté du bac. Exploitable à partir d’un trampoline mais également d’une tour, il n’y a qu’à se laisser tomber sans jamais se faire mal.

En plus de ces activités rebondissantes, Aktiv’park propose un mur d’escalade autonome (c’est-à-dire ne nécessitant pas de personne pour assurer le grimpeur) de 7m de long avec différents niveaux de difficulté, jouant sur l’écartement ou la forme des prises. Grimpeurs confirmés ou novices, chacun y trouvera son plaisir. C’est bien là le créneau de ce parc : s’amuser dans un espace encore peu répandu en France. C’est dans cette même vision des choses qu’un parcours ninja a été installé avec ce même souci d’accessibilité (2 niveaux de difficulté). Qui veut préparer la prochaine saison de Ninja Warrior aura de quoi se faire la main…

Au regard de sa taille, le parc permet d’assurer des événements comme des anniversaires, enterrements de vie de jeune fille/garçon et même des soirées spéciales. Avis aux comités d’entreprise.

À qui est destiné ce parc ? Absolument tout le monde. On s’amuse dès les premières secondes et la variété des activités permet de jouer des heures sans se lasser . Pour les plus petits, des sessions seront spécialement organisées le dimanche.

Aktiv’park
7 rue du docteur Charcot
31830 Plaisance-Du-Touch
05 61 83 99 75
Fb : @Aktiv’park

Share

Depuis 20 ans, internet a révolutionné les usages et permis une transparence de l’information disponible par tous ! L’une de ces conséquences, en immobilier, a été la recrudescence d’alternatives aux agences physiques, jugées trop opaques à l’époque. Particulier à Particulier, Le Bon Coin, Se Loger… autant de sites internet mettant en avant des catalogues de biens immobilier, que d’agences externalisées proposant des services similaires. Facile alors, pour les consommateurs, de se perdre dans un tel océan de données binaires, et difficile pour les annonceurs de se démarquer dans ce secteur si concurrentiel. Dès lors, les agents immobiliers ont dû se réinventer en exploitant les différents moyens mis à leurs dispositions par les nouvelles technologies pour prouver aux acheteurs et vendeurs potentiels de la nécessité d’un intermédiaire pour les aiguiller dans leurs démarches. En effet, dans les villes où la densité de population est la plus élevée, c’est la plus-value du service proposé par une agence immobilière qui fera son succès. Plus il y a d’information, plus les agents sont sollicités comme experts pour rassurer les ménages sur l’aboutissement d’une transaction. Qu’en est-il des agences de notre région ? Quels services proposés par celles-ci leur donnent un avantage certain ? Que font-elles pour gagner la confiance des particuliers dans un environnement digital en plein essor ?

Créée en 2004 par Arnaud Antraygues, l’agence immobilière Une Autre Agence est gage de qualité et d’expérience entre les communes de Fonsorbes, Pibrac, Plaisance et la Salvetat. De nombreux professionnels du secteur les recommandent (notaires, avocats, banquiers…) ce qui leur permet d’être à la source de la mise en vente du produit. Cela a entrainé, en novembre 2018, la création de leurs nouveaux locaux de 600m2 regroupant les agences de Pibrac et Plaisance, ainsi que les bureaux de certains partenaires, professionnels de l’immobilier (courtiers en crédit, géomètres-experts, notaires, avocate et diagnostiqueurs immobilier). L’ancienneté des 9 agents d’Une Autre Agence rassure par sa pérennité et conforte les clients dans leur décision de confiance envers cette agence pour l’acquisition patrimoniale la plus engageante de leur vie ! Pour Arnaud Antraygues, les nouvelles technologies et internet sont des supports d’avenir, comme le nouveau site internet moderne de l’agence et la présence sur les réseaux sociaux. En revanche, elles ne peuvent prendre le dessus sur le ressenti sur place de ce type d’investissement (environnement, qualité des matériaux, exposition…).

*HAI charge vendeur

Share
© Patrice Massacret / www.patricemassacret.com

L’un des fers de lance de la municipalité de Plaisance du Touch sera la lutte contre les gaz à effet de serre. Dans ce sens, l’équipe municipale a décidé de montrer l’exemple en s’équipant tout d’abord de véhicules propres. « L’idée est d’amorcer la lutte face à l’urgence écologique », explique le maire de la ville. Un gage d’exemplarité que l’on retrouvera aussi dans l’éducation des plus jeunes, et une féroce sensibilisation au respect de l’environnement. « La municipalité souhaite cette année planter des arbres aux abords des écoles, au lac Soula, et dans les lieux publics. Une végétalisation qui permettra de limiter les émissions de CO2, et de lutter contre le réchauffement climatique », appuie Michèle Lavayssières. C’est ainsi que, par le biais de l’éducation, les bons réflexes écologiques se sèment. « Cette opération “ 1 Classe 1 Arbre ” sera initiée en octobre 2019. Nous voulons montrer que chacun a un rôle à jouer, et encourager les parents à planter à leur tour », conclut Philippe Guyot. Un acte pédagogique qui promet des lendemains plus purs, ou du moins plus éclairés.

Share

Depuis l’entrée en fonction de Philippe Guyot, élu maire de Plaisance du Touch le 19 janvier dernier, les engagements pris
en 2014 se poursuivent. Une équipe municipale dédiée pleinement à une démocratie participative, et des objectifs qui restent
dans la continuité de ce qui a été initié sous le mandat de Louis Escoula. Environnement, transports, culture, maintien de la
qualité de vie, éducation et jeunesse, demeurent une priorité.

© Patrice Massacret / www.patricemassacret.com

Un maire au service des Plaisançois

Adjoint depuis 2008 aux associations et aux sports, c’est avec un bel esprit collectif que Philippe Guyot encadre l’équipe
municipale. « Je suis en fonction pour 14 mois, et j’ai jugé bon de conserver la délégation des adjoints pour ne pas qu’il
y ait de perte de temps jusqu’aux prochaines élections, et que nous continuions dans la lancée de 2014 pour parfaire les
engagements pris à l’époque », explique Philippe Guyot. Plaisançois d’adoption, il commence très tôt son implication dans la vie sociale et politique. Alors âgé de 15 ans c’est à la jeunesse ouvrière chrétienne qu’il fait ses premiers pas. En 1981, il endosse le rôle de vice-président à l’université Paul Sabatier. Animé par sa passion du handball, et fort de ses 25 ans en club, il parfait son sens de la cohésion et du bien-vivre ensemble. Un sens de l’engagement que Philippe Guyot met au service de ses mandats, notamment par le biais de son poste de 2e adjoint à la démocratie participative et à la communication depuis 2014. C’est donc tout naturellement que le 19 janvier 2019, ce passionné entre en fonction en tant que maire de Plaisance du Touch. « Je vis ici depuis 1991, et je dois confier que l’ouest toulousain est un endroit agréable, et Plaisance une ville qui me tient à coeur ».

L’éducation au premier rang

D’hier à aujourd’hui, la municipalité met tout en oeuvre pour accueillir des élèves toujours plus nombreux. Une priorité à la jeunesse et à l’éducation renforcée par le rétablissement d’une ATSEM par classe à la rentrée 2019. « Nous avons fait ce choix budgétaire, suite à la demande des parents d’élèves et des enseignants notamment », précise Philippe Guyot. La semaine scolaire à quatre jours et demi est quant à elle maintenue. Michèle Lavayssières, adjointe au maire en charge de l’éducation et de l’enfance développe : « Cette année, nous souhaitons nous pencher encore davantage sur la restauration scolaire. Nous voulons tendre vers une alimentation toujours plus qualitative, avec des menus adaptés au goût des enfants. Nous souhaitons
aussi réduire le gaspillage alimentaire. Dans ce sens, nous incitons les jeunes à faire le tri après leur repas, et à recycler tout ce qui peut l’être ». Philippe Guyot rappelle : « Nos effectifs scolaires sont croissants, et deux nouvelles classes ouvriront à la rentrée 2019-2020. Quant aux axes forts de notre Projet Educatif De Territoire (PEDT), ils nous servent de guide pour valoriser la place de la famille, favoriser le vivre ensemble, et développer une complémentarité pour une cohérence éducative. La gestion des Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) ont été confiés à l’association de Loisirs Education Citoyenneté, afin de développer des activités pédagogiques de qualité tout en valorisant les métiers de l’animation, et en assurant au personnel des formations adaptées ».

Share

Depuis septembre 2012, l’école bilingue Kaleidoscope prodigue un enseignement bilingue anglais/français. Ayant débuté à Pibrac avec une classe de maternelle, l’école s’est désormais agrandi en même temps que ses élèves avec l’ouverture de ses nouveaux locaux à la rentrée 2016 à Plaisance-du-Touch. Ce sont maintenant 154 enfants qui étudient dans cette école familiale.

L’établissement met un point d’honneur à suivre ses écoliers, ce qui a naturellement entrainé l’ouverture de classes d’élémentaire. À la rentrée 2018, une classe de CM1 sera donc ouverte pour accompagner les enfants qui ont débuté leur éducation avec Kaleidoscope. Suivant cette logique, une classe CM2 sera créée en 2019, ce qui fera de ce complexe une école primaire bilingue à part entière de la petite section au CM2.

Basés sur les programmes de l’éducation nationale, les cours sont dispensés à moitié par des enseignantes de l’éducation française et à moitié par des enseignantes anglophones reconnus dans leur pays d’origine (USA, Angleterre, Irlande). Diviser les journées en deux entre les langues permets une appropriation du langage pur. Dans cette optique, les élèves bénéficient d’une salle de classe pour chaque langue afin de les aider à les distinguer. Selon les besoins de chaque enfant, les enseignantes organisent des séances de renforcement par la lecture, l’écriture, la grammaire et l’orthographe.

Concernant les enfants déjà inscrits, la mixité est entière, certains venant de famille française, anglaise, espagnol ou du monde entier. « À Toulouse, nous avons la chance d’avoir une ambiance internationale. Les élèves grandissent dans une mixité culturelle importante pour leur développement. » nous dit Sandrine Bevan, directrice de l’école.

Côté infrastructure, l’école est à la pointe avec un CDI doté d’un tableau interactif ou encore la présence de PC dans les salles de cours, selon les besoins. Mais ce qui fait la différence ici est la richesse d’activités aidant à l’éducation des enfants par leur développement à travers l’intérêt. Une fois par semaine ces derniers ont un cours de musique, un cours de théâtre et testent régulièrement de nouveaux sports avec un éducateur sportif. Voir une vingtaine de chérubins tout sourire sortir d’un cours de yoga en plein air et en anglais, ça n’a pas de prix !

Kaleidoscope stimule ses élèves de bien des manières par la découverte. Au cours de l’année, l’école a de fait organisé la semaine du livre avec la présence d’un auteur, la semaine du sport (zumba, flamenco, arts martiaux, golf, tennis de table…) avec la participation de l’association handisport pour que les enfants comprennent comment faire du sport avec des restrictions, des ateliers photographiques, la création d’une pièce de théâtre, une sortie cinéma… Ça donnerait presque envie de redevenir petit pour venir étudier ici !

En plus de l’enseignement primaire, le complexe ouvre ses portes les mercredis et vacances scolaires en tant que centre de loisirs pour permettre une immersion en anglais à des enfants d’autres écoles. Les enseignantes leurs proposent des journées à thème pour introduire les bases de la langue anglaise toujours de manière ludique.

Kaleidoscope
14 rue Isaac Newton
31830 Plaisance du Touch
Tél : 06 51 13 25 42
www.ecole-kaleidoscope.com
Facebook : @EcoleKaleidoscope

Share

 

Samedi 7 juillet

COLOMIERS

Un été, un quartier : La Naspe

Chaque été, depuis 4 ans, Colomiers met un de ses quartiers à l’honneur. Après En Jacca en 2015, le Val d’Aran et les Fenassiers en 2016, le Seycheron en 2017, le festival Un été, un quartier s’installe à la Naspe, avec un programme concocté par les habitant-e-s du quartier, la Ville de Colomiers, la Maison citoyenne de la Naspe et les associations columérines.

Au programme : concerts, spectacles, ciné sous les étoiles, ateliers, animations sportives…
Programme complet ici
Un beau programme pour fêter le début des grandes vacances !

Maison Citoyenne de la Naspe
27 allée de la Champagne
31770 Colomiers
Renseignements : 05 61 15 23 82

 

Samedi 7 juillet

CORNEBARRIEU

Pause Musicale de 9h à 10h

La Ville de Cornebarrieu vous propose de découvrir ou redécouvrir les artistes qui composent le fonds musical de la médiathèque au cours d’un moment convivial. Cette première expérience deviendra, nous l’espérons, un rendez-vous apprécié par les adhérents. N’hésitez pas à proposer des artistes ou des genres musicaux que vous souhaiteriez écouter à cette occasion, votre médiathécaire sélectionnera le meilleur de notre secteur musique.

Médiathèque Municipale
Rue du 11 Novembre
31700 Cornebarrieu

 

Samedi 7 juillet et dimanche 8 juillet

PLAISANCE DU TOUCH

Instant Piscine aux horaires d’été

Les nouveaux horaires de la piscine municipale spécial été, la piscine sera désormais ouverte tous les jours de 12h à 19h sauf le mardi !
Horaires d’été jusqu’au 2 Septembre

Piscine Municipale
Avenue Montaigne
31830 Plaisance du Touch
05 61 06 09 05

 

Samedi 7 et dimanche 8 juillet

SALVETAT-SAINT-GILLES

Festival la Salvetat en Scène

Pour cette deuxième édition du Festival la Salvetat en Scène, de nombreuses animations sont prévus du 6 au 8 juillet. Au programme : concerts, cinéma en plein air, DJ set, spectacle de marionnettes, animations et ateliers d’initiation artistique, espace enfant, spectacles de danse….
Entrée Gratuite

Espace Boris Vian
Avenue du Château d’Eau
31880 La Salvetat-Saint-Gilles
www.lasalvetat31.fr

 

Dimanche 8 juillet

PLAISANCE DU TOUCH

Objectif images

Les arts vivants ont été choisis pour thème de cette exposition par l’association plaisançoise de photographie.
Entrée Gratuite

Bibliothèque
7 rue des écoles
31830 Plaisance du Touch
05 61 07 50 99

 

 

Share

Dans le monde du tatouage, les styles et les expériences changent d’un salon à l’autre. Pour trouver l’artiste qui vous conviendra le mieux il n’y a pas 36 solutions, se rendre sur place et discuter de votre projet. Mais encore faut-il connaître les tatoueurs près de chez vous…

Réalisé par Mauvaise Graine

Pour vous aider, nous sommes allés à Plaisance rencontrer Julien alias Mauvaise Graine dans son salon de tatouage. Peintre depuis plus de 15ans, le tatouage est pour lui une continuité de sa passion. C’est d’ailleurs à l’occasion d’une exposition qu’il rencontre Charbel alias Malabar, un jeune artiste qu’il a aujourd’hui embauché pour l’épauler dans son Tattoo Shop. Combinés, les deux tatoueurs apportent une touche différente pour convenir au plus grand nombre. Mauvaise graine réalise des œuvres avec des lignes fines et des petits points, ou dans un style old school ; tandis que Malabar manie les couleurs avec dextérité pour des tatouages new school.

Réalisé par Malabar

« Quoi que l’on fasse on met la même énergie. Les gens ont notre dessin à vie sur eux et vont vivre avec toute leurs vies, alors on prend notre temps et on propose ce que l’on sait faire », nous dit Mauvaise Graine. On sent tout de suite que l’on n’est pas dans une usine, ce qu’il nous confirme « On essaye de nous démarquer par notre côté artistique, alors on ne recopie pas de tatouage, on essaye de les améliorer pour correspondre au mieux à ce que veux la personne. » Concrètement si vous arrivez avec votre idée, ils pourront vous la dessiner ! Côté hygiène, bien entendu toutes les règles sont respectées.

Mauvaise Graine Tattoo Shop c’est le salon a connaître, mélange entre cohésion et famille dans un univers d’artiste.

Sur prise de rendez-vous, temps d’attente estimé à 3 mois.

Mauvaise Graine Tattoo
4 place de la libération
31830 Plaisance-du-Touch
05 61 44 50 24
www.mauvaisegrainetatouage.com

Share