Tag

pret immobilier

Browsing

Vous êtes décidé vous lancer dans l’aventure de l’accession à la propriété mais vous ne savez pas par où commencer. En effet, difficile de cibler le bon projet quand on ne sait pas de quel budget on dispose. C’est le moment de rencontrer votre courtier en crédit immobilier, professionnel du crédit, qui va vous proposer la solution adaptée en fonction de vos besoins, de vos attentes et des contraintes de votre dossier. C’est grâce à sa connaissance des offres bancaires, à son expérience et son réseau de conventions bancaires qu’il va construire, à vos côtés, le plan de financement et surtout, négocier les conditions de votre emprunt.

Mais son rôle ne se limite à chercher les meilleures conditions du moment. Chez Empruntis l’Agence, nous avons à coeur depuis 10 ans à COLOMIERS et à L’ISLE JOURDAIN, d’accompagner et de suivre nos clients tout au long du projet : élaboration du plan de financement, négociation avec les banques, optimisation de l’assurance décès-invalidité, accompagnement en banque, lecture de l’offre de prêt, suivi du déblocage des fonds.

Avant de choisir votre courtier, vérifiez que ce professionnel dispose bien d’une assurance responsabilité professionnelle, demandez lui la liste des banques avec lesquelles il a des conventions et le montant de ses honoraires. Ceux-ci doivent être écrit dans le mandat qu’il vous fait signer et qui est obligatoire. En tant que membres d’un réseau national de courtiers, nous avons à EMPRUNTIS L’AGENCE un nombre important de conventions bancaires, que ce soit dans les banques traditionnelles, les établissements de crédit ou des banques en ligne.

Enfin, un courtier ne peut pas demander le paiement d’honoraires tant que les fonds n’ont pas été débloqués par la banque et aucune somme n’est due si le projet n’aboutit pas.

Le plus d’EMPRUNTIS L’AGENCE ? “Nous sommes les seuls courtiers à nous engager et à offrir à nos clients la Garantie du Meilleur Taux : Empruntis L’Agence, garant des meilleurs taux vous rembourse la différence de mensualité pendant 1/4 de la durée du prêt *

*voir conditions de l’offre en agence ou sur www.empruntis-agence.com

Share

Même si cela a été moins rapide et spectaculaire qu’en 2016, les taux des prêt immobiliers ont baissé sensiblement depuis  l’automne pour atteindre quasiment des niveaux inégalés. Aussi, pour tous les emprunteurs qui ont laissé passer l’occasion il y a deux ans, il peut être encore temps de faire renégocier son prêt. 

En quoi cela consiste-il ? Simplement à demander à une autre banque de reprendre le prêt fait dans un établissement concurrent, à de meilleures conditions.

Qui est concerné ? A priori tous les emprunteurs ayant effectué un prêt immobilier entre 2008 et 2015, surtout si l’assurance décès invalidité du prêt a été effectué auprès de l’établissement prêteur. En effet, c’est aussi sur les assurances emprunteurs dont le coût a fortement baissé ces dernières années que des économies peuvent être effectuées. Même s’il est désormais possible de changer d’assurance sans changer de banque, il y a de nombreuses économies à réaliser lors d’un rachat de prêt. En effet, grâce à la baisse de taux, le rachat peut soit induire une durée de prêt plus courte (donc à gagner sur les intérêts et l’assurance), soit à conserver la durée et pouvoir faire les travaux dont on rêve ou dont on a besoin.

A titre d’exemple, pour un prêt de 264.300 € effectué en décembre 2015 pour des mensualités de 1.349,60 € (hors assurance) sur 20 ans , il reste à ce jour 237.000 € sur 210 mois. Le client doit emprunter 242.388 € (pénalités de remboursement anticipées éventuelles, frais de garantie et de dossier inclus) pour faire racheter son prêt et il va alors payer des mensualités 1.304,45 € s’il garde la même durée (gain de 9.576 € sur la durée restante) ou gagner 8 mois de remboursement s’il garde la même mensualité. A ces gains, il  faut également ajouter le gain sur les assurances. Dans cet exemple, le gain peut aller jusqu’à 6.600 € de gain, ce qui revient à diviser le coût de l’assurance par 2. Le bénéfice total est alors de 9576 + 6600 soit 16.176 € sur la durée du prêt.

Bien sur, chaque cas est différent et mérite d’être étudié. Venez nous rencontrer dans nos agences pour faire effectuer l’étude de votre cas. Bien sur, celle-ci est gratuite, nous vous conseillerons au mieux de vos intérêts et vous ferons bénéficier des conditions avantageuses que nous avons négocié pour vous auprès de nos partenaires.

*exemple réalisé avec un couple de cadre non fumeur 36 et 37 ans, taux nominal du prêt de 1.40 *, TEG de 1.88 %, assurances ADI auprès de AFI-ESCA TAEA de 0.15 % et 0.16 %

Share

Evitez les fausses joies et les déceptions. Sachez dès le départ de combien vous disposez.

Comme la majorité des personnes qui décident un jour de se lancer, votre tout premier réflexe sera d’aller tester le marché et jeter un ?il sur les offres susceptibles de vous intéresser. Facile, en quelques clics, vous trouverez sur le net de quoi vous occuper ! Et bien, grave erreur ! 2 Français sur 3 se lancent dans une recherche de biens avant de savoir exactement de combien ils disposeront pour concrétiser leur achat.

Un courtier, la solution-facilité !

Passez à votre banque, comparez ses offres avec d’autres banques, faire non pas un, mais plusieurs dossiers pour l’étude de votre situation et trouver en plus du temps pour tout faire. Certains risquent de se décourager avant même de commencer. Une solution : le courtier.

Un seul dossier et le courtier compare pour vous les meilleures offres du moment et présente votre dossier en banque. Il sera d’un précieux conseil pour préparer votre financement et pourra également vous aiguiller dans de nombreux domaines. De votre recherche jusqu’à votre passage devant le notaire, le courtier peux vous accompagner à chaque étape. N’oubliez pas, le courtier n’est pas une banque. C’est un intermédiaire.

Le + : en fonction de certaines situations financièrement compliquées, le courtier peut trouver avec vous des solutions pour vous permettre une meilleure présentation aux banques.

Conseils et astuces avec votre courtier Empruntis

A combien ai-je « droit » ?

Ou en clair, combien la banque peut me prêter ? A partir du moment où je connais le montant du prêt auquel je peux prétendre, il m’est plus facile de cibler mes recherches et ne pas me tromper, dans un sens ou dans l’autre sur ce que je peux acheter. Dans l’idéal il faut se poser la question « combien puis-je consacrer par mois pour me loger ? » puis aller voir un  courtier en crédit immobilier ou sa banque qui va alors évaluer le montant du prêt possible en fonction de la mensualité cible. Passer par un expert évitera d’oublier les frais de notaires, de garantie, de dossier et d’avoir un montant optimisé.

Quelle durée d’emprunt ?

Plus vous emprunter sur le long terme, plus le taux d’intérêt sera élevé. Pour simplifier, il correspond aux risques pris par la banque pour vous financer et également à sa marge de rémunération ? Selon votre capacité de remboursement (votre taux d’endettement notamment), nous vous suggérons d’ajuster au mieux cette durée.

Exemple : Sur un crédit avec des mensualités de 1 000 € par mois, en empruntant sur 30 ans vous n’obtenez que 17 451 € de montant emprunté que sur 25 ans. Mais ces 17 451 € vous coûteront 42 551 € de plus en intérêts ! A méditer !

Ai-je un bon dossier ?

Soignez votre dossier de demande de financement avec une bonne tenue de comptes notamment. Au moment de la demande de crédit, la banque vous demandera vos 3 derniers relevés de comptes. Ainsi, évitez le plus possible le découvert bancaire et le dépassement du découvert autorisé, les dépenses superflues, etc. Cela rassurera la banque sur votre capacité à rembourser le crédit immobilier. Si vous avez des crédits à la consommation en cours, une bonne pratique est de les rembourser par anticipation si cela vous est possible. Cette étape vous permettra surtout d’obtenir votre financement immobilier.

Quelles contreparties proposer à la banque ?

Proposez des contreparties à votre banque afin de négocier le taux du crédit. En effet, si vous êtes prêt à souscrire différents produits avec votre conseiller, vous pourrez discuter son taux immobilier. Les contreparties sont variées : assurance habitation, assurance auto, épargne automatique, produits d’épargne, etc.  

Quelle assurance de prêt immobilier ?

Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, vous devez également choisir une assurance. Les lois Lagarde et Hamon vous permettent d’effectuer une délégation d’assurance, c’est-à-dire de choisir une assurance autre que celle proposée par votre banque. Cependant, si le contrat groupe ou la délégation interne de votre banque vous convient en termes de tarifs et de couverture, choisir son assurance peut vous permettre de négocier votre taux de crédit immobilier. En effet, il est essentiel de mener une négociation globale sur ces deux taux : le taux immobilier et le taux de l’assurance de prêt.

Solliciter un courtier en crédit immobilier

Un courtier en crédit immobilier est un professionnel dont le rôle est de négocier pour vous la meilleure offre de financement. Il dispose d’une assurance responsabilité civile, est inscrit à ORIAS. Demandez la liste des banques avec qui il travaille pour vérifier qu’il dispose d’un large éventail de propositions à vous soumettre. Enfin, très important, sachez que ni une banque, ni un courtier ne peut exiger d’un emprunteur le règlement de frais de dossier ou d’honoraires tant que les fonds n’ont pas été mis à votre disposition. Le rendez-vous avec le courtier est donc gratuit, n’hésitez pas à vous renseigner.

Empruntis Colomiers
21 bis, rue d’Auch 31770 Colomiers
Port. : 06 62 45 70 61
Fixe : 05 34 50 11 00
www.empruntis.com

Share