Tag

punk

Browsing

L’Xtreme Fest

Du 02 août au 5 août

Pollux Association et X Fest Organisation présentent la 6e édition d’un des temps forts pour les amateurs de Métal, Hardcore, Punk et plus encore. 

Du 2 au 5 août, le site de la base de loisir Cap Découverte, se transforme en temple de la musique à haut voltage, de la fête, et de la détente. Quatre jours durant lesquels 36 groupes viendront embraser les planches du festival. Une première soirée gratuite « Warm Up The Zguen », permettra aux spectateurs de découvrir l’événement le plus rock du sud-ouest. S’en suivront des scènes survoltées par les Black Knives, Insanity Alert, Adolescents, The Addicts ou encore Hatebreed. Sans oublier le Xtreme Carnaval qui se déroulera le samedi, pour une soirée toujours plus déjantée. En attendant le début des concerts, diverses activités sont prévues : une piste de Ventrigliss pour les têtes brûlées, une rampe de skate pour les sportifs, ou le traditionnel terrain de pétanque pour les amateurs de farniente !

www.xtremefest.fr

Share

Un peu d’aide à la motivation avec le dernier album de Goldfinger ! Avec ses titres aux accents punks et quelque peu ska à l’occasion, cet album vous aidera à vous lancer les matins difficiles, et à vous relancer au courant de la journée, quand parfois il y en a besoin, surtout au moment de la rentrée… C’est parfois un peu le bazar mais on aime ça et les mélodies sont entraînantes et vous emmènent avec elles pour vous booster un peu : même les titres les plus calmes sont vitaminés !

Laissez-vous attraper par les gimmick des guitares et les mélodies soutenues par les cuivres, et faites entrer la musique !

 

 

Share

Le voici le voilà, le dernier album de Linkin Park est sorti !

Si vous suivez un peu les critiques, vous avez sans doute lu qu’il ressemble très peu à de Linkin Park, rendant “One more light” quelque peu déroutant. Et pourtant, cet album reste génial.

Peut-être plus facile d’accès que les Linkin Park traditionnels, il devrait plaire à de nombreuses personnes sans fâcher pour autant les inconditionnels dans la mesure où il reste encore leur patte bien ancrée dans chacun des morceaux. Il parait qu’il faut toujours se réinventer pour rester sur le devant de la scène, ils ont réussi avec brio.

Nous, on dit oui à cet album avec des points supplémentaires pour “Nobody can save me”, “Battle Symphony” et beaucoup (beaucoup) d’amour pour “One more light”.

 

 

Share