Tag

recrutement

Browsing

COMMERCIAL (H/F) Colomiers 31770 – CDI – Temps plein

Secteur : Publicité
Missions : Développement commercial / gestion portefeuille clients
Entreprise : MEP CONSEIL / DIAGONALE
L’Agence :
MEP CONSEIL commercialise de la publicité en LOCAL aux commerces et enseignes de service. Nous sommes indépendants en publicité extérieure avec un parc de mobiliers urbain et dispositifs
grand format sur notre secteur ainsi qu’en presse locale avec le mensuel gratuit DIAGONALE version print, web et réseaux sociaux.
MEP CONSEIL est reconnu comme étant l’opérateur local en publicité.
Description du poste :
– Basé(e) à Colomiers vous assurerez votre mission de commercial(e) terrain sur le secteur
TOULOUSE OUEST et TOULOUSE PURPAN à l’ISLE JOURDAIN.
– Votre clientèle : commerces indépendants et enseignes nationales.
– Vous évoluez dans une équipe sympathique, décontractée et professionnelle.
Vos responsabilités :
– Prospection, développement de votre portefeuille client et entretien du réseau.
– Vente de solutions publicitaires presse locale, web et publicité extérieure.
– Reporting réguliers à la Direction.
– Relations publiques
Le contexte :
–  Vous participer au développement de notre nouveau service commercial en vue de
l’évolution du potentiel client sur le secteur.
– Rattaché au Directeur Commercial, vous aurez pour mission principale le développement du
portefeuille client.
-Vous avez une expérience dans le domaine de la vente d’espace publicitaire, le sens du commerce,
de la rigueur et connaissance des acteurs locaux, vous correspondez au profil recherché.
Contrat 35 h CDI – rémunération fixe + variable + prime/objectifs + véhicule de fonction
Share

La branche régionale du Pôle Emploi a dévoilé les résultats de son enquête sur les besoins en main d’oeuvre sur l’année 2019. L’organisme constate une augmentation de plus de 10 % des intentions d’embauche sur l’année en cours par rapport à 2018 pour les entreprises occitanes. Néanmoins, les difficultés de recrutements sont de plus en plus importantes en Occitanie.

Un atout pour le territoire ? Un exploit ? Anecdotique ? Quoi qu’il en soit, la région Occitanie concentre pas moins de 10 % des intentions d’embauche de tout l’Hexagone, pour l’année 2019. C’est ce que révèle l’enquête annuelle sur les besoins en main-d’oeuvre effectuée par le Pôle Emploi au niveau régional et national en questionnant les entreprises dont les résultats ont été dévoilés mardi 16 avril. Ainsi, en Occitanie, pas moins de 255 900 embauches sont prévues cette année. Ce qui représente une croissance de + 13,4 % par rapport à l’année précédente (soit 30 160 projets de recrutements supplémentaires).

 

Ces intentions de recrutement sont à un taux qui n’a jamais atteint ! Il faut également noter que 56 % de ces intentions sont programmées dans des TPE de moins de 10 salariés. Actuellement à 10,3 % en Occitanie, soit le second des régions de France, la direction régionale espère voir ce chiffre descendre en dessous de la barre des 10 % en fin d’année 2019, voire début 2020. Et là où les demandeurs d’emplois devront principalement se tourner, ce sont les services. À eux seuls, ils représentent environ 60 % des intentions d’embauche de l’Occitanie sur l’année 2019.

Un emploi créé sur trois sera un CDI
Malgré ces besoins de main-d’oeuvre colossaux qui ne vont pas diminuer l’attractivité de la région et des métropoles de Toulouse et Montpellier, les difficultés de recrutement se font de plus en plus ressentir. Sur les près de 266 000 projets de recrutements, les employeurs ont déclaré via l’enquête que 45 % d’entre-eux seraient difficiles à réaliser. Un chiffre en hausse de + 7,8 % par rapport à 2018 et…+ 15 % depuis 2015. En cause ? Une pénurie de candidats ou des profils inappropriés. Pour tenter d’enrayer ce phénomène, pas moins de 470 conseillers Pôle Emploi dédiés aux entreprises avec un suivi individuel pour chaque entreprise.

Autre revers de la médaille, la saisonnalité. La région Occitanie, qui vit énormément de l’agriculture et du tourisme, après l’aéronautique, a par conséquent énormément d’emplois et intentions d’embauches qui sont saisonniers. Par conséquent, selon l’enquête, 46 % des projets de recrutements sont liés à une activité saisonnière.

Share
Crédit Photo : La Dépêche du Midi

Afin de mieux répondre aux besoins des entreprises du bassin de la Gascogne Toulousaine, le Pôle emploi de L’Isle-Jourdain organise un «job dating» à la salle polyvalente de L’Isle- Jourdain le 24 janvier de 9 heures à 13 heures.
L’objectif est de permettre aux recruteurs et aux candidats de se rencontrer et d’échanger sous forme d’entretiens
rapides sur les emplois proposés.
Le taux de chômage sur le bassin d’emploi de L’Isle-Jourdain est historiquement bas et il est important de faciliter les recrutements des entreprises mais aussi de faire connaître des métiers et des filières que les demandeurs d’emploi ne
connaissent suffisamment pas et qui recrutent. Pour cela Pôle emploi mettra à disposition un stand permettant aux candidats de tester leurs aptitudes pour occuper différents postes dans les métiers de la métallurgie.

Share

Nouvelles tendances en matière de recrutement

« L’une des clés de la réussite
est la confiance en soi,
L’une des clés de la confiance
en soi est la préparation. »
Arthur Ashe

Le dernier petit déjeuner du CEO s’est tenu le 21 septembre sur le thème des « Nouvelles tendances en matière de recrutement ». Organisée dans les locaux du CEO, cette matinée a permis à une cinquantaine de participants, chefs d’entreprises et acteurs institutionnels et privés de l’emploi d’échanger de manière vivante et concrète sur différents points avec trois professionnels de ce métier.

L’occasion d’abord pour Emmanuel LAQUERRIERE, Directeur associé du cabinet de recrutement IMPACTUP, de nous rappeler qu’indépendamment de leurs tailles et de leurs secteurs, toutes les entreprises sont aujourd’hui confrontées à la problématique d’acquisition et de fidélisation de leurs collaborateurs. Nouveaux métiers, concurrence accrue, nouvelles attentes des entreprises ET des candidats, il est donc fondamental pour chacun de construire une « stratégie » de recrutement et de recherche d’emploi.
Utiliser les offres d’emploi demeure utile, y répondre et soigner son CV également, mais aujourd’hui, c’est bien une action « multi-canaux » que nous devons tous avoir en tête. A l’heure du digital et des réseaux sociaux, entreprises et candidats ne peuvent donc plus se passer d’utiliser aussi ces outils afin de communiquer sur sa marque ou ses atouts et d’entrer en relation de manière complète et sincère.
Sylvain CAMBON, Directeur de cabinet – Associé chez 16 Experts de continuer en soulignant que le but d’un entretien de recrutement est de cerner les capacités techniques et humaines d’un candidat à s’intégrer de manière pérenne avec les équipes en place. Dans ce but, il est primordial que les deux parties échangent sur le contenu de leurs expériences au-delà d’une simple fiche de poste. Des précisions sur le contexte, l’organisation, l’environnement, les objectifs et les points de vigilance liés au poste favoriseront une meilleure communication et donneront une vision globale à chacun. Le candidat devra donc s’attacher à communiquer ces éléments sur ses expériences majeures et le recruteur sur le poste à pourvoir. Durant l’entretien, la curiosité et la spontanéité seront les clés qui permettront à chaque partie de prendre une décision, favorable ou non, avec le maximum d’informations.

 

Share

Malgré un taux de chômage qui dépasse les 10% en France, nombreux sont les établissements de l’hôtellerie-restauration qui peinent à recruter. Toulouse n’échappe pas à ce constat, en témoignent les offres qui circulent actuellement. Petit tour d’horizon des profils recherchés à quelques semaines du début de la saison estivale. 

Après le succès de sa première édition en juin dernier, La Centrale (un bar-restaurant-tapas situé sur une ancienne centrale hydroélectrique de l’Île du Ramier) revient cet été en bord de Garonne, recherche déjà son équipe pour la nouvelle saison et va recruter près d’une trentaine de personnes. Le groupe All For You recherche une dizaine de personnes pour des postes à pourvoir rapidement. Le gérant du Télégramme recherche d’ores et déjà une quinzaine de personnes pour sa guinguette éphémère – Le Canaille Club – qui ouvre en juin.

Le syndicat de la restauration confirme la pénurie

Jean-Philippe Deschamps, président de la branche Restauration au syndicat UMIH 31 (Union des Métiers et des Industries Hôtelières), confirme « l’énorme difficulté » pour recruter dans le secteur. « Le métier a pourtant bien changé, insiste-t-il. Des contraintes dues à la nature du métier, en particulier les horaires et le travail le week-end, existent mais elles sont contrebalancées par les conventions collectives ». Jean-Philippe Deschamps évoque notamment la question des salaires : « Un salarié peut gagner entre 1 600 et 1 700 euros à la sortie d’un CEP ou d’un bac pro ». Il précise aussi qu’un grand nombre d’établissements font aujourd’hui le choix de ne pas ouvrir le dimanche afin de faciliter leur recherche de personnel. « Actuellement, nous avons 38 postes à pourvoir en cuisine pour seulement deux CV reçus… », prend-il comme exemple. Depuis plusieurs années, nous nous déplaçons dans les collèges ou les forums pour l’emploi afin de sensibiliser les personnes aux métiers de la restauration ».

Share