Tag

restaurant

Browsing

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

© Julien Hank Fitte

Connu et reconnu comme un incontournable des pauses midi, ce restaurant de la zone aéroportuaire devient encore plus attirant avec l’ouverture de sa terrasse. Spacieuse, ombragée et ornée de verdure, elle permet de faire une vraie pause dans la journée. Hors de question de se sustenter à la hâte uniquement par nécessité, ici on sert vite et bien une clientèle professionnelle souvent pressée. Cette dernière voue une solide confiance au First alors que la concurrence ne manque pas dans cette zone, confirmant ainsi que le restaurant n’est pas là par hasard… Le soir venu, l’établissement reste actif, voire hyperactif au regard des concerts et soirées qu’il propose. Un petit tour sur leur Facebook @lefirstcolomiers devrait vous en dire plus. Belle saison oblige, une foule de tapas envahissent la carte. Le plus dur sera de choisir tant Le First met tout le monde d’accord avec sa cuisine.

Le First
20 Ch. de Gramont, Colomiers
Tél. 05 61 15 42 89
www.brasserie-lefirst.fr

 

Share

Il est venu le temps où l’on cherche à se frotter aux premiers rayons de soleil, à allier le plaisir d’une brise légère en terrasse à celui des papilles, et des couchers de soleil autour d’un cocktail. Le soir entre amis, à midi entre collègues ou en after-work, tous les prétextes sont bons pour redécouvrir les spécialités des bonne tables en extérieur. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné les meilleures terrasses du moment. Tour d’horizon des adresses incontournables, à savourer à la fraîche, à l’ombre d’un arbre, le temps d’un dj set, ou sous les effluves d’une grillade à la braise.

 

©DR

Depuis octobre 2018, le restaurant du Bowling Stadium de Colomiers a pris des airs d’Italie en devenant L’Angelo. Distillant une cuisine faite de produits frais travaillés maison, l’établissement vient tout juste de renouveler sa carte. Un vent d’été est venu souffler sur les suggestions avec notamment des pizzas préparées avec 100% de produits italiens qui seront parfaites en terrasse. C’est 50 places qui sont disponibles en extérieur (plus 10 dans un coin salon) à l’abri de larges parasols. Tous les midis mais également les vendredis et samedis soir, avec ou sans réservation, L’Angelo est parfait pour faire un break. Pause déjeuner avant de reprendre le travail ou repas qui se poursuit par une partie de bowling, laser-game ou réalité virtuelle, ce restaurant du complexe de loisirs situé au Perget sait répondre à toutes les attentes.

L’Angelo, Bowling Stadium
29 Chemin du Loudet Colomiers
Tél. 05 34 36 42 50
www.bowlingstadium.fr/colomiers/restaurant

Share

Entre cuisine authentique et bières uniques brassées sur place, l’enseigne Les 3 Brasseurs est une enseigne fort sympathique où il fait bon se retrouver . Bonne nouvelle, ils choisissent de s’installer à Blagnac. Bonne nouvelle bis, ils recherchent 17 personnes à embaucher !  À savoir :
– 5 postes de Serveur/Serveuse
– 10 postes de Cuisinier/Cuisinière
– 2 postes de Second(e) de cuisine

Temps plein ou partiel à la demande, ces postes sont à pourvoir en CDI avec rémunération fixe + variable

Les prochaines sessions de recrutement ont lieu les 12 et 18 juin au sein de l’agence Pôle Emploi de Blagnac : 11 Mail Louis Aragon, BLAGNAC.

Plus d’infos sur : https://3brasseurs.sitederecrutement.com/consulteroffre.asp?idannonce=380&alsess=&region=&fonction=

Share

À Colomiers, adossé au Parc Duroch se trouve, depuis 5 ans, un havre de paix aux consonances américaines, où différentes nationalités se mêlent pour créer l’univers de la Friendly Auberge.

La partie restaurant de cette auberge de jeunesse, la propriétaire Nancy Walker-Aubry l’a pensé comme une alliance entre ses origines américaines et ses 30 années passées en France. Un mariage des cultures dans la cuisine donc, tant pour ouvrir notre savoir-faire aux étrangers, que pour donner envie aux français de s’évader le temps de quelques heures. Ici on vous parle anglais, espagnol comme français avec un petit accent, selon les origines des employés. Une sensation de voyage en plein coeur de Colomiers dans une atmosphère de partage, parfaitement reflétée par le nom de l’établissement « Friendly » (amical en français). Pour accentuer l’influence américaine du restaurant, la carte s’est dotée récemment de quelques nouveautés et toute la déco a été repensée.

Drapeaux américain et français, carte de l’iconique route 66, portrait de Marilyn Monroe, Elvis Presley ou Barack Obama, corne d’élan, gants de baseball et plus encore…pas de doute possible sur l’origine du lieu. Au menu, une cuisine française où foie gras, camembert rôti, poêlée de légumes et crème brûlée donnent le ton. Du côté anglophone, ce sont les Ribs, le Fish n’Chips, le Cheesecake ou encore les Buddha Bowls qui appellent à la dégustation. Ce dernier est un mélange de divers ingrédients permettant de créer un repas sain, équilibré et coloré, le tout ici dans une tortilla en forme de bol !

La pièce maîtresse du restaurant reste son alcôve où git un foyer imposant capable de griller parfaitement au feu de bois magrets et côtes de boeufs à partager ! Une cuisine du moment, changeante en fonction des saisons, avec un maximum de produits locaux que l’on retrouve à la carte ou en formule midi. Celle-ci change tous les jours pour une formule complète entrée/plat/dessert à 15€. Du fait-maison, réalisé avec amour et fruit d’échanges entre le personnel, très impliqué dans la réussite de ce lieu rempli d’entraide !

On s’y attable certains de trouver des choses simples, au goût sûr, présentés avec l’esthétisme suffisant pour vous faire saliver. La convivialité est maître-mot de ce lieux qui peut réceptionner jusqu’à 120 personnes lors d’événements (baptême, anniversaire, CE, soirée privée…). En plus d’un terrain de 5000 m2, avec grand parking et terrasse, des salles sont prévues pour les privatisations afin d’accueillir de plus gros groupes. La Friendly Auberge organise même ses propres soirées à thème (Cassoulet, Aligot, Thanksgiving…). Le 21 juin prochain, elle sera le théâtre du groupe de rock columérin Lin’Drum pour la fête de la  musique et le 4 juillet (Fête nationale américaine), pour les 5 ans de la Friendly Auberge ce sera de la musique country western qui s’invitera au barbecue. Un lieu plein de belles surprises, qui mérite définitivement le détour !

 

Share

D’une modeste sandwicherie Avenue André-Marie Ampère, Le Carré Vert est devenu le poids lourd de la restauration à Colomiers. Ce succès, Stéphanie et Thierry Fossat le doivent à leur implication et leur volonté constante d’améliorer leur prestation. Désormais établie, l’enseigne ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. Au contraire. Toujours à la recherche de la satisfaction de ses hôtes, l’équipe a su écouter les doléances de ses clients et propose pour cet été 2019 une expérience Carré Vert globale où tout est pensé pour faire de chaque rendez-vous un moment inoubliable.

S’étant taillé une solide réputation le midi et le soir, « La Brasserie » aborde la saison avec une nouvelle carte résolument axée été. De nouvelles salades viennent accompagner les existantes (notamment la meilleure salade caesar de la ville) alors que la gamme de carpaccio s’élargit. En plus des traditionnels bœuf et saumon, il est désormais disponible en version gambas et poulpe…Des notes italiennes investissent également les cuisines avec de nombreuses déclinaisons de mozzarella, toutes issues de chez Mozzareine, producteur situé à Beauzelle. À la carte également, du poisson grillé et les fameuses viandes maturées. Galice, Simmental et même Wagyu (le Saint-Graal de la viande maturée) sont visibles dans de grandes caves de maturation à l’entrée du restaurant. Si vous les avez déjà toutes essayées, sachez que d’autres races viennent compléter l’existant pour cette nouvelle saison. Perdus ou hésitants face à ce choix, vous pouvez compter sur le professionnalisme des serveurs qui sont régulièrement formés aux produits servis. C’est d’ailleurs un des piliers de cet établissement : avoir une équipe solide et compétente à votre service qui ne se contente pas de faire du passe-plat. En cas de question très technique, le responsable des lieux n’est jamais loin pour venir y répondre. L’espace du restaurant se voit aussi modifié avec 50 nouvelles places, portant la capacité d’accueil à 270 couverts.

Pour clore ce chapitre brasserie, sachez que la carte des desserts se voit aussi remaniée, conservant bien-entendu son mythique café gourmand tout en faisant la part belle aux glaces de La Compagnie des Desserts. Ces dernières sont fabriquées artisanalement dans un atelier des Corbières depuis 1963…

Ce nouvel espace de restauration démontre à lui tout seul l’attention portée par le Carré Vert aux remarques faites par les clients. Victime de son succès, la Brasserie est souvent complète et exige de réserver pour être sûr d’y trouver place. Ce point noir, la direction l’a supprimé en créant l’Annexe. Sans réservation, elle incarne tout le savoir-faire de l’établissement en version encore plus efficace. Sa carte est une version allégée de celle de la Brasserie et propose les best-sellers toujours dans une optique d’été. Occupant la place de la célèbre Bodega (à savoir la grande terrasse arborée), L’Annexe ouvre ses portes de 11h45 à 14h et propose 50 places assises. Manger vite et bien n’a jamais été aussi facile.

Tout comme la belle saison, le retour de la Bodega du Carré Vert est attendue de tous ! Prévue pour le 1er juin (un peu avant si le temps le permet), elle ouvrira à partir de 18h (sauf le samedi, 19h) avec tout un ensemble de nouveautés, à commencer par son équipe. Cette dernière proposera des cocktails et tapas issus d’une carte renouvelée le tout dans un cadre également retravaillé. Ce sont désormais 300 places assises qui sont à disposition pour manger, boire un verre et, pourquoi pas, se laisser emporter jusqu’à la fermeture à 2h du matin. Des écrans de TV se chargeront de retransmettre les événements sportifs de l’été alors qu’un DJ résident sera rejoint ponctuellement par différents guests. Dans cette même veine, sachez que des soirées à thème sont prévues les mercredis soirs tous les 15 jours. Vous avez le mauvais souvenir d’avoir dû faire la queue pour régler votre table ? Bonne nouvelle, ce point noir a également été réglé. Dans la course à l’optimisation, la maison a mis en place un système de paiement à la table, que ce soit en carte ou espèces. L’avis des clients a encore une fois été écouté…


C’est LA grande nouveauté de cette saison 2019, un espace dédié à la bière qui s’étend sur 160m2. 100 places assises (dont certaines matérialisées par de grandes tables fort conviviales), un baby-foot et un stand de fléchettes sont à disposition de 18h à 2h du matin. Vous avez donc tout le temps et la place d’explorer les 60 références de bières bouteilles (dont 10 artisanales et locales) ou les 11 versions à la pression. Jouxtant la Bodega, ce Bar à Bière permet de profiter des tapas qui y sont servis. Toujours dans une vision globale, le paiement de vos consommations se fait de manière uniforme :vous pouvez régler n’importe où. Tranquillité d’esprit assurée, tout comme pour les parents qui souhaitent profiter pleinement des afterwork. 70M2 dédiés aux enfants sont en effet adossés au Bar à Bière. Panier de basket, piscine à boules et même une table d’éveil feront fureur auprès des plus petits.

Au regard de la capacité d’accueil du site, des repas de groupe sont totalement possibles. N’hésitez pas à les contacter via leur site internet, Côté Bodega en formule tapas ou Côté Brasserie en formule classique. À la manière d’un club sportif, Le Carré Vert croit au travail et à l’intransigeance sur la qualité de ses prestations. Toujours à l’écoute de son public, il a su se renouveler constamment et annonce une saison 2019 exceptionnelle…vamos !

 

 

 

Share

À l’entrée de Pibrac, à deux pas du lycée Mandela et une minute de la rocade, s’est installé le restaurant l’Aromatic il y a un an. C’est entre les murs d’une demeure restaurée au cachet authentique que la magie opère.

À l’intérieur, le cadre du restaurant est chaleureux et agréable par sa décoration élégante. Côté extérieur, l’arrivée prochaine des beaux jours signifie l’ouverture de la terrasse. Un lieu paisible où il fait bon déjeuner en profitant du soleil. L’Aromatic est l’instant de sérénité gourmand dans notre journée chargée. On aime s’y attabler entre amis ou en famille comme à la maison, tant pour les plats que pour le service sympathique.

C’est une cuisine méditerranéenne qui anime le chef de l’Aromatic. La carte fait donc la part belle aux légumes de saison. De fait, les plats sont colorés, gourmands et sains. La cuisson des aliments est parfaite préservant les textures et saveurs originelles. Une explosion d’arômes dont on détecte la justesse du dosage. Ceux qui ont goûté les « Ravioles à la ricotta et sa fine crème de Basilic » ou le « Tajine de poulet aux olives et citron confit » en parlent encore. Tel un bistronomique, la présentation des plats est soignée. Le soir, un menu Découverte à 29 et Saveurs à 35€ changent au gré du marché, tandis qu’à midi, les formules de l’ardoise mènent la danse. On en ressort des saveurs plein la bouche, avec une irrésistible envie d’y revenir pour découvrir les surprises de la semaine.

Après avoir oeuvré à Toulouse dans les cuisines des restaurants Le Parisien et L’Adresse, c’est dans son Pibrac natal que Michel Laffitte et sa compagne Estelle ont posé leurs ustensiles, afin de composer leurs propres choix culinaires. Ce chef talentueux propose une cuisine de saison, contemporaine, généreuse et fidèle au terroir. Tout est fait maison, privilégiant des produits frais et locaux. La saisonnalité des produits et leurs fraîcheurs composent les menus hebdomadaires. Les classiques y sont maîtrisés à la perfection, tandis que les créations du chef cassent les codes. Son talent se ressent dans les assiettes et se transmets par un bouche-à-oreilles bienveillant annonciateur de réussite.

L’ouverture prochaine de la terrasse annoncera le début des Afterworks du jeudi au samedi dès 18h. L’Aromatic deviendra définitivement votre nouveau rendez-vous restauration à ne pas manquer.

 

Share

Puisqu’ «on ne mange toujours qu’une fois, même quand on mange beaucoup » (dixit Alexandre Dumas), autant choisir sa table avec attention. Sur les conseils de la boutique Maison de Save, c’est sur le restaurant le d’Artagnan situé à l’entrée de l’Isle-Jourdain, que nous avons jeté notre dévolu.

À peine la porte franchie que le personnel nous prend en charge avec vitesse mais sans précipitation. Il en sera de même pour l’arrivée des plats sitôt la commande passée. Un rapide coup d’œil sur le menu nous donne le ton : la cuisine est élaborée sans trop en faire tout en donnant la part belle au Gers. Clairement une bonne chose donc. Dans le même registre, la large carte des vins représente fièrement nos productions nationales, de Bordeaux jusqu’à Narbonne.

Nous optons pour la classique formule entrée+plat pour la somme de 14€90, soit un tarif classique pour ce genre de prestation. Assiette sur table, nous restons admiratifs devant la présentation implacable de cette entrée composée de légumes qui s’avère être ensuite parfaitement harmonieuse en bouche. Constat identique sur le plat (à savoir un filet de lotte façon paëlla servi dans une grande assiette noire aux allures de 33 tours) qui offre une remarquable cohérence, due notamment à une cuisson et un assaisonnement maîtrisés. C’est d’ailleurs ce terme qui qualifie le mieux ce restaurant : la maîtrise. Que ce soit dans l’accueil, le service ou dans l’auge, on sent une volonté de faire bien sans en faire trop. Exactement ce qu’on aime.

Restaurant Le d’Artagnan
35 Route de Toulouse, 32600 L’Isle-Jourdain
05 62 67 83 94
Fb : @ledartagnan32600

Share

Milieu dynamique et créateur d’emploi, le monde de la restauration est constamment à la recherche de talentueux collaborateurs. Que ce soit au contact du client en salle ou aux fourneaux, les personnes volontaires et travailleuses ont toujours une place à prendre. Focus sur les offres en cours sur Colomiers et alentours.

Crep’chignon 

Restaurant atypique et créatif, cet établissement bien connu de Cornebarrieu recrute un nouveau cuisinier et une nouvelle serveuse. Ouvert le dimanche en saison estivale, cet établissement détenteur de plusieurs trophées et titres (dont celui de Maître Restaurateur) recherche des candidats sachant gérer des services de 80 couverts en moyenne.
www.crepchignon.com
05 34 52 11 69
fb : @CrepChignon

 

Le Beef Saloon

Institution toujours mais côté columérin cette fois, avec ce restaurant Steak-House à la cuisine chaleureuse. Pour la saison d’été 2019, l’établissement recherche plusieurs profils runners affectés au service en salle. Côté cuisine, c’est un commis et un cuisinier qui sont demandés. Envoyez vos candidatures à beef.saloon@gmail.com
www.lebeefsaloon.fr
05 34 57 44 18
fb : Le Beef Saloon

Share

A l’occasion de la Journée de la Femme ce vendredi 8 mars, Les vins du Sud-Ouest organisent, dans une vingtaine de restaurants de Toulouse, des rencontres avec ces femmes qui représentent le nouveau visage du vin en France. Vigneronnes, sommelières ou cavistes, elles proposent des animations – dégustations pour cette première édition de “Wine and Women”.

Au restaurant  La Pergola Lardenne, ce sont les vigneronnes des Z’elles Gaillacoises qui seront présentes pour vous faire déguster leurs cuvées. Venez découvrir la production de ces 4 femmes à partir de 19h30.

Restaurant La Pergola
262 Avenue de Lardenne, 31100 Toulouse
05 61 49 29 10
www.espritpergo.fr
Fb : @lapergolatoulouse

Share

À Plaisance, le 17 novembre dernier, une épicerie-restauration a ouvert ses portes amenant avec elle un fragment d’Espagne. C’est Edim, d’origine hispanique et sa femme Julie qui ont porté a bien ce projet né d’une envie de faire découvrir les vraies saveurs des produits espagnols, sans les prix faramineux généralement proposés en France. C’est grâce à sa famille, toujours présente en Espagne, qu’Edim reçoit des produits de qualités directement sélectionnés auprès des producteurs. Plusieurs voyages au pays pour s’assurer de la noblesse des mets et breuvages qui vous seront ensuite proposés en boutique comme le jambon Pata Negra, contrôlé Bellota, ou le fromage Manchego.

Du côté de l’épicerie fine, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour faire vous même vos tapas et proposer à vos convives un apéro sympa à la maison. Même les professionnels peuvent se fournir ici. Dégustez les crackers bio Paul & Pippa (saveur tomate, fromage, carotte…) avec un fromage persillé ou Manchego, une tranche de charcuterie Pata Negra ou l’une des conserves de fruits de mer (moules, chipiron, coques). Accompagnez le tout d’une huile d’olive perlée Caviaroli (goût noisette, wasabi, thym, truffe, basilic…) et vous serez sûr de titiller le palais de vos proches !

Pour vous désaltérer pas moins d’une trentaine de références de vins sont proposés au verre comme à la bouteille (Sasteria, Protos, Campolosa, Arraez…), une succulente sangria, des bières espagnoles iconiques (Moritz, San Miguel, Mahou…) ou encore de la Vichy Catalan, une eau pétillante non sucrée aux arômes délicats (citron vert, menthe, orange…). D’ailleurs tout ce qui est présent à l’épicerie fine, est utilisé pour vous confectionner la vingtaine de tapas qui sont à la carte, à déguster sur place ou à emporter. De même pour les plats du moment qui sont au menu, comme la cassolette de Parmentier au chorizo et sa salade composée. En prévision des beaux jours qui s’installeront, Julie a déjà de nombreuses idées de salades et autres plats estivaux qui vous donneront l’eau à la bouche. La terrasse sera également aménagée pour vous recevoir au soleil. Le restaurant E&J est plein de surprise avec un menu brunch (café, jus d’orange, pan con tomate et jambon), une formule midi (sandwich ou demi tortilla, salade composée, patatas fritas et boisson soft), ainsi qu’un bon plan Afterwork, du mercredi au vendredi de 17h à 19h, où le verre de Tinto de Verano vous est offert pour toute planche de tapas achetée !

 

Qu’importe ce que vous commandez au restaurant, Edim et Julie se feront un plaisir de vous faire découvrir leurs produits bijoux, notamment les huiles et vinaigres d’exception, tout en vous racontant leurs histoires avec passion. Chacun des produits vendu ici n’est pas seulement bon, il est également beau, tant visuellement que par son histoire. Les vinaigres proviennent de la famille Gardeny, dont le savoir-faire se transmet de génération en génération depuis 1908. Les huiles d’olives Mallafré aux saveurs uniques de café, gingembre, miel, citron ou orange, sont confectionnées en pressant l’huile et les fruits au même moment pour assurer un arôme naturel unique. Coup de coeur pour ces deux produits dont le goût savoureux se suffit à lui-même transportant vos papilles vers des arômes jamais explorés. Goûter l’un des produit vendus ici c’est vouloir repartir avec et le faire découvrir à ses proches. Il n’y a pas a dire Plaisance a reçu un petit bout d’Espagne en cet endroit !

Share