Tag

resto du mois

Browsing

À l’entrée de Pibrac, à deux pas du lycée Mandela et une minute de la rocade, s’est installé le restaurant l’Aromatic il y a un an. C’est entre les murs d’une demeure restaurée au cachet authentique que la magie opère.

À l’intérieur, le cadre du restaurant est chaleureux et agréable par sa décoration élégante. Côté extérieur, l’arrivée prochaine des beaux jours signifie l’ouverture de la terrasse. Un lieu paisible où il fait bon déjeuner en profitant du soleil. L’Aromatic est l’instant de sérénité gourmand dans notre journée chargée. On aime s’y attabler entre amis ou en famille comme à la maison, tant pour les plats que pour le service sympathique.

C’est une cuisine méditerranéenne qui anime le chef de l’Aromatic. La carte fait donc la part belle aux légumes de saison. De fait, les plats sont colorés, gourmands et sains. La cuisson des aliments est parfaite préservant les textures et saveurs originelles. Une explosion d’arômes dont on détecte la justesse du dosage. Ceux qui ont goûté les « Ravioles à la ricotta et sa fine crème de Basilic » ou le « Tajine de poulet aux olives et citron confit » en parlent encore. Tel un bistronomique, la présentation des plats est soignée. Le soir, un menu Découverte à 29 et Saveurs à 35€ changent au gré du marché, tandis qu’à midi, les formules de l’ardoise mènent la danse. On en ressort des saveurs plein la bouche, avec une irrésistible envie d’y revenir pour découvrir les surprises de la semaine.

Après avoir oeuvré à Toulouse dans les cuisines des restaurants Le Parisien et L’Adresse, c’est dans son Pibrac natal que Michel Laffitte et sa compagne Estelle ont posé leurs ustensiles, afin de composer leurs propres choix culinaires. Ce chef talentueux propose une cuisine de saison, contemporaine, généreuse et fidèle au terroir. Tout est fait maison, privilégiant des produits frais et locaux. La saisonnalité des produits et leurs fraîcheurs composent les menus hebdomadaires. Les classiques y sont maîtrisés à la perfection, tandis que les créations du chef cassent les codes. Son talent se ressent dans les assiettes et se transmets par un bouche-à-oreilles bienveillant annonciateur de réussite.

L’ouverture prochaine de la terrasse annoncera le début des Afterworks du jeudi au samedi dès 18h. L’Aromatic deviendra définitivement votre nouveau rendez-vous restauration à ne pas manquer.

 

Share

Restaurant emblématique du centre de Colomiers, le Chef, Sylvain a repris la main après 5 ans en cuisine. Il peut aujourd’hui mettre en avant sa passion et peut exprimer toute sa créativité afin de la partager avec ses clients, surtout quand on connait sa volonté d’ouvrir son propre restaurant. Il peut aujourd’hui mettre à profit ses expériences acquises auprès de grands chefs tels que Michel Sarran, Stéphane Garcia de la Brasserie du Stade Toulousain et bien d’autres.

S‘attabler au Cosy, c’est l’assurance de ne trouver que des plats fait-maison savoureux et composés avec goût à base de produits frais. Pour un menu à 35€ vous pourrez choisir votre entrée, votre plat et votre dessert parmi toutes les propositions de la carte ! Aucune surprise lors de l’addition, que de belles découvertes dans votre assiette. Le Cosy c’est avant tout un rapport qualité-prix imbattable. La toute nouvelle carte du printemps vous fera saliver. D’ailleurs tous les quatre mois Sylvain vous concocte une nouvelle carte avec un maximum de produits de saisons. C’est un plaisir personnel pour ce chef de changer régulièrement les menus et une volonté de mouvement pour les clients capables de découvrir sans cesse de nouvelles saveurs.

 

Les membres de l’équipe, complémentaires, ont également travaillé dans des établissements étoilés en France comme à l’étranger. De fait, vous y trouverez un service attentionné et à l’écoute pour répondre à vos attentes. Découvrez une variété de savoureux cocktails, vins et spiritueux sélectionnés avec soin par un œnologue passionné. L’équipe teste les nouveautés pour les proposer ensuite en suggestion aux clients. Tout le monde devient alors acteur de la confection des cartes, les rendant d’autant plus gourmandes ! Pour avoir testé à de nombreuses reprises le Cosy, on vous conseille de privilégier la réservation en ligne ou par téléphone, car victime de son succès le restaurant se remplit vite. Le chef se pliera tout de même en quatre pour vous accueillir au moment voulu. On en ressort des saveurs plein la bouche, le ventre satisfait et l’envie d’y revenir bien présente à l’esprit.

 

Pour étoffer ses offres, le Cosy propose également un service de traiteur sur-mesure pour tout événement privé (baptême, mariage…) comme professionnel, qu’il ait lieu sur un endroit extérieur comme au restaurant. Il vous suffira de venir discuter avec le chef pour connaître vos options en fonction de votre budget et de vos goûts. Sachez que tout est possible, que vous rêviez d’une paëlla ou d’une prestation gastronomique ils pourront vous le faire, car « il n’y a pas de limite » comme dit Sylvain. Si vous choisissez de privatiser le Cosy, vous bénéficierez de 60 places assises ou 80 debout. Cet été c’est avec vous que le Cosy prévoit ses soirées à thèmes : fruits de mer, ambiance espagnole, magie et bien d’autres animeront le restaurant et sa terrasse pour votre plus grand plaisir !

Ce restaurant bistronomique, mélange entre bistrot et gastronomie, est idéal pour s’initier à l’art culinaire sans y laisser un rein. On y retourne sans fin, toujours avec appétit. Venez vous faire plaisir !

 

Share

À Plaisance, le 17 novembre dernier, une épicerie-restauration a ouvert ses portes amenant avec elle un fragment d’Espagne. C’est Edim, d’origine hispanique et sa femme Julie qui ont porté a bien ce projet né d’une envie de faire découvrir les vraies saveurs des produits espagnols, sans les prix faramineux généralement proposés en France. C’est grâce à sa famille, toujours présente en Espagne, qu’Edim reçoit des produits de qualités directement sélectionnés auprès des producteurs. Plusieurs voyages au pays pour s’assurer de la noblesse des mets et breuvages qui vous seront ensuite proposés en boutique comme le jambon Pata Negra, contrôlé Bellota, ou le fromage Manchego.

Du côté de l’épicerie fine, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour faire vous même vos tapas et proposer à vos convives un apéro sympa à la maison. Même les professionnels peuvent se fournir ici. Dégustez les crackers bio Paul & Pippa (saveur tomate, fromage, carotte…) avec un fromage persillé ou Manchego, une tranche de charcuterie Pata Negra ou l’une des conserves de fruits de mer (moules, chipiron, coques). Accompagnez le tout d’une huile d’olive perlée Caviaroli (goût noisette, wasabi, thym, truffe, basilic…) et vous serez sûr de titiller le palais de vos proches !

Pour vous désaltérer pas moins d’une trentaine de références de vins sont proposés au verre comme à la bouteille (Sasteria, Protos, Campolosa, Arraez…), une succulente sangria, des bières espagnoles iconiques (Moritz, San Miguel, Mahou…) ou encore de la Vichy Catalan, une eau pétillante non sucrée aux arômes délicats (citron vert, menthe, orange…). D’ailleurs tout ce qui est présent à l’épicerie fine, est utilisé pour vous confectionner la vingtaine de tapas qui sont à la carte, à déguster sur place ou à emporter. De même pour les plats du moment qui sont au menu, comme la cassolette de Parmentier au chorizo et sa salade composée. En prévision des beaux jours qui s’installeront, Julie a déjà de nombreuses idées de salades et autres plats estivaux qui vous donneront l’eau à la bouche. La terrasse sera également aménagée pour vous recevoir au soleil. Le restaurant E&J est plein de surprise avec un menu brunch (café, jus d’orange, pan con tomate et jambon), une formule midi (sandwich ou demi tortilla, salade composée, patatas fritas et boisson soft), ainsi qu’un bon plan Afterwork, du mercredi au vendredi de 17h à 19h, où le verre de Tinto de Verano vous est offert pour toute planche de tapas achetée !

 

Qu’importe ce que vous commandez au restaurant, Edim et Julie se feront un plaisir de vous faire découvrir leurs produits bijoux, notamment les huiles et vinaigres d’exception, tout en vous racontant leurs histoires avec passion. Chacun des produits vendu ici n’est pas seulement bon, il est également beau, tant visuellement que par son histoire. Les vinaigres proviennent de la famille Gardeny, dont le savoir-faire se transmet de génération en génération depuis 1908. Les huiles d’olives Mallafré aux saveurs uniques de café, gingembre, miel, citron ou orange, sont confectionnées en pressant l’huile et les fruits au même moment pour assurer un arôme naturel unique. Coup de coeur pour ces deux produits dont le goût savoureux se suffit à lui-même transportant vos papilles vers des arômes jamais explorés. Goûter l’un des produit vendus ici c’est vouloir repartir avec et le faire découvrir à ses proches. Il n’y a pas a dire Plaisance a reçu un petit bout d’Espagne en cet endroit !

Share

Le 2 février 2016, le centre commercial plein centre s’est vu doter d’un restaurant vietnamien et japonais devenu en peu de temps une institution à Colomiers, le Little Saigon. En buffet à volonté, à emporter ou sur place, sa cuisine se déguste à toutes les sauces (et surtout aux sauces asiatiques) !

Ce restaurant, les columérins le doivent à Paul Nguyen le propriétaire. Fruit d’un  challenge personnel de faire vivre un lieu mythique du centre-ville de Colomiers, ainsi que de faire découvrir la vraie cuisine vietnamienne avec ses épices et saveurs authentiques, le Little Saigon est né. Les amateurs de cuisine asiatique qui en connaissent déjà le goût reviennent inlassablement (moi la première). Ici, le buffet à volonté en propose pour tous les palais. Un îlot à dominance japonaise où makis, sushis, salades et parfois bò bún vietnamien se côtoient. Une partie wok où l’on fait son marché avant de se rendre devant l’un des 5 cuisiniers du restaurant pour que la magie opère. Tout un coin dessert où les pâtisseries maisons version mignardises se mêlent aux fruits et desserts asiatiques. Enfin, 2 parties où l’on peut déguster des plats vietnamiens à tomber : soupe de tamarin, boeuf Lok-Lak, nem de poulet, ragoût de boeuf au saté, nouilles sautées aux légumes…

Avec un buffet d’une telle profusion de bons produits, il ne fallait rien d’autres qu’un lieu spacieux et permettant d’accueillir jusqu’à 300 personnes pour en faire le QG de beaucoup d’habitants dans la région. Paul l’a bien compris en proposant la privatisation du restaurant pour des événements (mariage, anniversaire, baptême, CE…) à partir de minimum 150 personnes. Tout au long de l’année, des soirées sont organisées (concert, défilé, nouvel an, soirée à thème…). Par exemple, tous les vendredis soirs c’est Entrecôte Mix Party avec 5 viandes de race à l’appellation d’origine contrôlée qui sont sélectionnées et disponibles en découpe à la demande (poids, cuisson, sauce à votre convenance) et le week-end, buffet  de poissons frais selon arrivage.

En février, le Little Saigon sort le grand jeu, à commencer par le Nouvel An asiatique, avec seulement 250 places disponibles sur réservation. Après le succès de l’année dernière, deux dates sont mises en place cette année, le 09 février au soir avec des animations (danse du dragon, défilé, démonstration d’arts martiaux, tombola, soirée dansante) et le 17 au midi, toujours avec des plats préparés spécialement pour l’occasion (soupe pho bò boeuf/poulet, buffet de fruits de mer et poissons, entrecôtes, gambas géantes gratinées…). Le 16 février au soir c’est le Nouvel An Thaï-Dam qui fera des adeptes. Danses, tenues et chants traditionnels vous entraînerons dans cette culture, tandis que vos sens seront en éveils devant les plats spécialisés proposés pour l’occasion (salade de papaye, poisson au caramel salé, salade de boeuf mi-cuit mariné…)

Share

À Cornebarrieu, à côté du bricomarché se cache un petit restaurant au nom cocasse. « Le nez dans l’bocal » est devenu pour certains un rendez-vous incontournable entre amis où règne la bonne humeur et pour d’autres la pause déjeuner entre collègues qui fait du bien pour souffler entre deux gros dossiers.

Ouverte en octobre 2015, ce bristot est pour Sébastien, le patron, « le rêve d’une vie ». On se rend d’ailleurs vite compte que ce projet lui tient à cœur lorsque l’on s’y attarde et que l’on discute avec lui. Ses 25 années d’expérience dans la restauration se ressentent dans sa cuisine diversifiée et constamment renouvelée ! Tous les matins, l’équipe affiche sur la page Facebook du restaurant (@lenezdanslbocal) les entrées, salades, plats et desserts du jour que vous pourrez commander le midi ou le soir. Vous l’aurez compris avec le nom du restaurant, les jeux de mots sont les bienvenus ici. Le menu du jour devient alors « Les éphémères du Nez », qui disparaissent au bout d’un jour comme les célèbres insectes, tandis que les desserts se transforment en « Mets d’la faim ». On sent que Sébastien s’amuse jusque dans ses noms de plats « Cassoulet Ki Lé Tou Méson », « Ze fish’n chips wiz ze sauce tartare », « le Tout fou l’quand aux girolles »  parmi les plus originaux.

 

Le Tout fou l’quand aux girolles

Pourquoi innover chaque jour me direz-vous ? Il y a deux raisons à ce choix, la première vient de l’imagination débordante de Sébastien qui se plaît à vous confectionner chaque année des recettes qui changent malgré une certaine identité culinaire, la deuxième est la fraîcheur de ses produits nobles qui influencent constamment ses créations. Au fil du temps et des discussions de nouvelles idées germes, « quand un produit plait, je le prends et j’en fais une recette » , me dit le patron. Chez Le Nez Dans L’bocal, tout est 100% fait maison de l’entrée jusqu’aux desserts, pour vous proposer des mets divers et variés. C’est également pour cela que la saisonnalité incite, ici, à la nouveauté des plats. Que vous soyez plutôt viande ou poisson, vous serez sûr de trouver de quoi vous régaler entre le filet de turbot poêlé, le pot au feu bœuf et veau, la terrine de colin ou encore le burger au bœuf et son pain à l’encre. Vos sens seront mis en éveil !

Le côté intimiste de ce restaurant est d’autant plus agréable qu’il est possible de le privatiser. Pour les gros groupes, jusqu’à 50 personnes, un buffet vous sera servi, fusion entre tapas et cocktail dinatoire. Si vous êtes en comité plus réduit, de 25 personnes par exemple, et souhaitez être assis ; vous bénéficierez sur rendez-vous d’un menu personnalisé créé par Sébastien en tenant compte de vos envies. Ici, beaucoup d’habitués viennent pour la bonne ambiance et ça se comprend ! Nombreux sont ceux qui viennent seulement prendre un apéro entre amis et se contentent d’une planche de tapas fait-maison à partager qui régale leurs papilles. Alors pourquoi pas vous ?

Share

Ouvert il y a 2 ans dans le complexe du Bowling Stadium de Colomiers, le restaurant L’Angelo s’offre sa nouvelle carte d’hiver, mélange de saveurs italiennes et françaises. Une montée en gamme prouvant que l’on peut être dans un bowling sans que la qualité des produits soit négligée, comme le montre les plats « fait-maison » de la carte.

Cette Brasserie-Pizzeria vous propose une carte variée alimentée quotidiennement de produits frais et locaux, livrés par les Maraîchers d’Occitanie. Une fraîcheur qui fait la différence et permet au restaurant de vous proposer un menu du jour concocté avec soin, vous laissant le choix entre deux plats principaux au prix de 14€90 (du lundi au vendredi).

Afin de vous changer un peu des brasseries françaises présentes à Colomiers, le patron de L’Angelo a décidé d’en faire une brasserie italienne avec des pizzas 100% maison pour déguster rapidement de bons plats. Un goût d’Italie à retrouver dans votre bouche avec l’une des douzaines de pizzas qui vous sont présentées, fruits d’une formation de pizzaïolo effectuée par les chefs cuisiniers du restaurant. Une influence que l’on reconnaît dans les différents plats de pâtes, dans certaines entrées comme la Bruschetta italienne et parme, dans les plats avec l’Osso Bucco à l’orange, mais aussi parmi les desserts avec la pannacotta à la marmelade de fraises ou encore le semifreddo amareti (mascarpone et biscuits italiens). Des produits inspirés de l’Italie donc, mais pas seulement, comme on peut le découvrir sur la carte des plats avec la seiche en persillade à la plancha, le confit de canard ou encore Le Phils un double cheeseburger au bacon en l’honneur de l’iconique DJ du Privilège, la boîte de nuit pour les plus de 30 ans présente dans le complexe. Que vous soyez un grand amateur de viande, de poisson ou un végétarien, il y aura forcément un plat pour faire votre bonheur.

À droite de l’entrée, la salle principale, affublée d’une pancarte Caffé Roma, est jouxtée d’un espace pour enfant, idéal pour continuer votre repas sans être interrompu par votre petit qui s’ennuie. Pour plus de calme, une veranda intimiste et lumineuse vous permet de déjeuner ou de dîner à l’écart du reste de l’établissement. L’un des avantages d’être situé dans un complexe multi-loisirs c’est qu’il y a de l’espace et une capacité d’accueil de 250 places pour le restaurant. Parfait pour les réceptions d’envergure comme les anniversaires, les arbres de Noël et les repas de fin d’années, que ce soit en famille ou avec votre entreprise, de nombreux adeptes ont déjà été convaincus par le Bowling Stadium de Colomiers (La Poste, AAA, Orange…). Il ne faut cependant pas oublier de réserver à l’avance pour pouvoir en profiter à la date de votre choix, même s’ils sont réactifs à toute demande !

Autres points positifs à être placé dans un établissement offrant des activités de laser game, réalité virtuelle et bowling, sont les menus avec activité au choix qui vous sont proposés. Le menu à 20€ prévoit une pizza, salade ou tagliatelle au choix avec une boisson et une activité. Tandis que le menu à 26€ vous propose une entrée, plat et dessert au choix parmi une sélection et une activité. Si vous préférez vous amuser en mangeant, ils y ont même pensés avec la formule sur pistes disponible au niveau du bowling avec un assortiment de pizzas. De quoi lier la gourmandise et l’amusement dans une seule adresse !

Share

Le 20 septembre dernier, Colomiers a eu l’agréable surprise d’inaugurer Minjat!, un tout nouveau marché local jouxté avec une cantine dans la zone du Perget. À l’initiative de ce projet, trois amis passionnés de terroir : Anton, Cyril et David, soucieux de soutenir une agriculture locale et durable. Une philosophie qui transparaît par l’absence d’intermédiaires entre Minjat! et ses 150 producteurs partenaires (dont 20 sont associés). L’avantage de procéder en circuit court c’est que l’on peut proposer un prix et une rémunération respectueuse pour tous, tout en mangeant bien et en connaissant ses produits.

En passant les portes de Minjat!, une ambiance réconfortante et apaisante nous enveloppe. Comme une impression familière se dégage. Entre les meubles des étals en palettes recyclées, la déco épurée tout en modernité et les spacieuses allées baignées de lumière ; on se sentirait presque à la maison. Et c’est d’ailleurs le but.

Nouveau rendez-vous gourmand du Perget, les cinq zones principales de la partie marché local mixent produits frais et épiciers.Un espace primeur bien rempli et livré quotidiennement où Cyril et Marie vous proposent un large choix de fruits et légumes, comme les pommes du Tarn à 1€60/kg. À côté, une grande étagère dévoile une large variété de vins et bières. En face, un coin crémerie où David vous conseillent de succulents fromages comme le Salers fermier au lait cru à 18€60/kg. À sa droite, un étal du boucher bien garnit par Pierre et Joseph où l’on peut dénicher une belle côte à l’os de Limouse ou Aubrac à 21€90/kg. Enfin, une partie  épicerie où trouver des produits frais (yaourt, beurre, sandwich, truite des Pyrénées…), une cinquantaine de produits en vrac (fruits secs, céréales, féculents…), mais aussi des indispensables de tous les jours (condiments, lait, pâtes, pains, oeufs …). Le tout provenant à 90% d’Occitanie, issus d’une agriculture raisonnée et de saison !

La partie cantine est ouverte le midi avec une capacité de 60 places pour le moment (on vous conseille donc de réserver). Pour faire de votre déjeuner un moment convivial, ce sont des grandes tables qui vous accueillent où vous serez installés à côtés d’autres amateurs du “bien manger”. Dans votre assiette, une cuisine goûteuse et créative, pour des plats réfléchis avec attention par Anton et Vanessa. Tous les jours, des nouvelles recettes qui témoignent de la fraîcheur de ce que vous mangez et qui sont parfois repensées le matin même en fonction de l’arrivage de produits.

Ici tout est complémentaire. La cantine qui se fournit dans le magasin pour vous confectionner des plats savoureux. Le marché local qui vous propose une variété de produits alimentaire du quotidien. Le coin enfant pour vous permettre de faire vos courses tranquillement. Plus la peine de courir partout, l’ambiance est à la sérénité pour ce magasin plein de vie. Venez déjeuner en famille, faites vos achats, posez-vous pour prendre le café et discutez recettes avec l’équipe de Minjat! ravie de dévoiler ses conseils saveurs !

Share

Incontournable de la ville de Pibrac depuis 30 ans, Le Grappillon Gourmand a fêté le 10 juillet son anniversaire dans ses récents locaux où il s’est installé depuis 4 ans déjà. La petite ginguette place de l’église est ainsi devenue un bel endroit où dégoter des produits régionaux sélectionnés avec attention pour la cave et l’épicerie fine. La nouvelle adresse, plus spacieuse, a également permis à Antonino Taverniti, dit Antoine, le propriétaire, de lancer un bar à vin et à tapas. Un rêve accompli pour ce passionné qui souhaitait faire du Grappillon Gourmand un endroit de rassemblement et de détente autour de bons produits.

Dans la partie cave, vous serez conseillés à merveille sur le vin qui ravira votre palais, entre vins locaux et de toutes appellations (Fronton, Gaillac, Gascogne, Madiran, Jurançon, Languedoc, Bordeaux, Côtes du Rhône). Vous pourrez même le déguster avant de l’emporter à table sur la terrasse ombragée pour le savourer entre amis ou en famille.

 

Pour accompagner une bonne bouteille, rien de tel qu’un plateau de tapas qui vous seront servis avec de bonnes choses vendues dans la partie épicerie fine. La partie restauration est ouverte le soir en fin de semaine ou le midi sur demande. Parmi les tapas, des produits qui changent avec les saisons comme le melon, servi avec du pain grillé et du jambon Serrano et de fines tranches de fromages en été. En hiver, vous dégusterez du foie gras duGers avec son confit, ou du cassoulet du Lot. Pour les plus gourmands, le plateau de charcuterie et de fromage va vous faire saliver : brebis Basque au piment d’Espelette, St Félicien, crottin de chèvre du Tarn et Garonne, roquefort, picodon… le tout pour 16€50 par personne.

Antoine nous surprend tout à coup avec une Paella qui sent divinement bon, agrémentée de gambas, de moules et de palourdes succulentes. Il nous explique alors qu’il est possible pour des événements de déguster sa Paella comme à la fête de la musique ou pour des soirées privés, sur demande. La salle intérieure peut également être réservée pour des séminaires ou des repas de groupe selon les disponibilités.

Journée des Producteurs 

Soucieux de rassembler les amateurs de bons produits, Le Grapillon Gourmand vous accueille début décembre, lors d’une journée organisée avec des producteurs pour présenter leurs produits régionaux et vous faire goûter une dizaine de vins et plusieurs délices de l’épicerie fine. Toujours enclin à vous faire passer du temps ensemble autour de bonnes choses, les matchs de rugby et de foot sont retransmis. En ce moment vous pouvez venir voir les matchs de la Coupe du Monde ! Le site web du Grappillon Gourmand a d’ailleurs été mis à jour et vous informera des animations à venir les week-ends et soirs de matchs.

Share

Ça n’est pas parce que la Brasserie du Carré Vert est l’adresse préférée des amateurs de viande qu’il faut se reposer sur ses lauriers ! D’ailleurs ça n’est pas vraiment le genre de la maison ! Côté viandes justement, une toute nouvelle vitrine d’entrecôtes vient d’être installée à l’entrée du restaurant, cela ne vous aura pas échappé si vous êtes venu récemment. Au programme, des entrecôtes maturées provenant des plus belles races de viandes : de la Galice, de la Simmental ou encore de la Black Angus …. Le plus difficile sera de choisir ! Une belle nouveauté aussi côté vins : des vins d’exception sont désormais proposés à la bouteille … mais aussi au verre, grâce à un tout nouveau système de conservation et distribution au verre.

UNE NOUVELLE FORMULE LE MIDI

Vous allez adorer la petite dernière des formules du midi, la Formule « Poulet Grillé » ! Grâce à une Churrascaria, une rôtissoire à viandes nouvellement installée, cette toute nouvelle formule arrive à point nommé pour l’été : un demi-poulet grillé accompagné d’une sauce chien, de frites et de salade + un dessert, le tout pour 17€. Les formules du midi historiques restent inchangées, à partir de 15€. Du mardi au vendredi midi, vous pouvez choisir parmi 3 entrées, 3 plats et 3 desserts … et parfois plus. Il est vivement recommandé de réserver, particulièrement en fin de semaine.

TOUJOURS DU NOUVEAU À LA CARTE

Mais quand on est passionné de cuisine, c’est de l’entrée au dessert que l’on sélectionne les meilleurs produits ! Pour votre apéritif ou votre entrée, le chef y propose les meilleures charcuteries (jambon bellota, charcuteries ibériques, etc) et si vous êtes curieux, faites-vous plaisir avec la planche du Chef, un assortiment qui change selon ses envies. En ce moment, la carte fait la part belle aux poissons grillés, en provenance directe de la Criée de Saint-Jean de Luz. C’est ainsi que certains clients viennent spécifiquement pour déguster une sole ou un turbot cuits à la minute. On les comprend… Pour finir, quelques nouveautés aussi côté desserts, notamment avec l’arrivée des gaufres liégeoises faites maison à la minute, et des sorbets « plein fruit » faits maison également, un pur délice !

UN PARC AU CALME, L’IDÉAL POUR LES REPAS DE GROUPES

L’été sera chaud au Carré Vert ! Que ce soit en terrasse côté Brasserie ou côté Bodega (voir ci-dessous), venez vous ressourcer dans un parc aux arbres centenaires. Le lieu idéal pour accueillir les repas de groupes, avec des formules à partir de 32€, boissons comprises

 

 

LA BODEGA 3.0…. OUVERTURE LE 1er JUIN

Si vous cherchez un lieu paisible pour vous changer les idées après le travail, ne cherchez plus ! La Bodega est LE lieu idéal pour décompresser, dans une ambiance conviviale et musicale ! L’espace est aménagé  Autour d’un grand bar, avec à la fois des tables hautes, et des petits espaces individuels plus intimistes autour, soit au total 210 places assises. Si le coeur vous en dit, vous pouvez même apporter vos boules de pétanque et profiter du boulodrome … et pendant la coupe du monde, regarder les matchs tout en jouant au … Baby-Foot !

LES NOUVEAUTÉS DE L’ÉTÉ

Un kiosque en bois où vous pourrez commander des glaces artisanales et des gaufres liégeoises… tout au long de votre soirée ! Par ici les gourmands ! Et une Churrascaria, qui permettra de vous servir des poulets fraichement grillés, de quoi régaler les plus grands comme les plus petits.

ET BIEN SÛR TOUJOURS DE LA QUALITÉ AU MENU TAPAS !

Bien sûr que l’on peut se régaler avec des tapas … et en voici la preuve ! Cette saison encore, le chef a sélectionné des produits de qualité pour élaborer une carte de tapas, qui redore le blason de la catégorie ! Ici tout est préparé à la minute et à base de produits frais. Une carte d’une douzaine de Tapas qui pour certaines ont déjà fait le succès des précédentes saisons … et quelques tapas sucrées pour les plus gourmands ! Le tout accompagné d’un rosé bien frais, pourquoi pas de Corse, d’une bière rafraichissante et toujours d’une belle carte de cocktails !

AFTERWORKS ET REPAS DE GROUPES

Ouverte à partir de 18h, du mardi au vendredi (19h le samedi), la Bodega devient le lieu idéal à Colomiers pour venir prendre un verre entre collègues après le travail, ou pour organiser des repas de groupes. Au programme cette année : la retransmission des matchs de la Coupe du Monde bien sûr, mais aussi des concerts avec de la musique Live ou des DJS mais aussi des événements tout au long de l’été. Notez en priorité la soirée d’ouverture le 1er juin et la soirée spéciale Johnny, en partenariat avec le bowling, le vendredi 15 juin. Le programme sera diffusé sur notre Page Facebook, tout au long de la saison (@labodegaducarrevert) et sur notre Instagram (@bodega_carrevert).

 

 

 

 

Share

Ouvert il y a tout juste un mois à Colomiers, le restaurant Les Oies Sauvages vous accueille dans un établissement chaleureux et excentré. Un bonheur lorsque l’on veut profiter, au calme, du soleil sur la terrasse sans être dérangé par le bruit des voitures. Un côté traditionnel et à la fois contemporain que l’on retrouve dans la décoration jusque dans la cuisine.

Si la fameuse chanson de Michel Delpech, Les Oies Sauvages vous vient en tête en lisant le nom des plats sur la carte comme la forêt chantait ou encore là-haut dans les nuages ce n’est en rien un hasard. Intrigués nous avons demandé à Laure et Alexis, les gérants, la raison de ce choix. Il s’agit en réalité de deux idées qui se rejoignent, la chanson de Michel Delpech et les souvenirs qu’elle représente ; ainsi que l’importance des oies comme animal emblématique du Sud Ouest que vous pouvez déguster sur place.

Dans votre assiette une présentation soignée et colorée, où l’on retrouve des produits bruts travaillés et recherchés pour vous faire goûter une véritable cuisine française. « C’est important d’amener des éléments avec parcimonie pour retrouver le vrai goût des choses. » nous dit Alexis. C’est le cas par exemple avec les carottes utilisées en accompagnement dans votre assiette avec des variétés jaune, orange et violette pour marier différence de goût, de texture et d’apparence.

C’est donc tout naturellement que le restaurant travaille avec des produits locaux frais et de qualité, qui sont sélectionnés pour  être sublimés afin que vous retrouviez le vrai goût des aliments dans votre assiette. Les fruits et légumes sont produits en local et les viandes sont labellisées comme le boeuf, les oies IGP de Sarlat, le veau de l’Aveyron… De bons produits mis au goût du jour qui sont cuisinés à la minute pour ne rien dénaturer.

 

Une ambiance campagne et cosy qui se marie très bien avec les plats figurant sur la carte. Des mets réfléchis pour dégager la saveur voulue par les cuisiniers David et Charles. On vous laisse aller goûter  le Banoffee au citron vert que ces derniers ont créé pour comprendre toute la recherche qui se trouve derrière chaque plat. Un dessert qui, d’ordinaire lourd et très sucré, se transforme en une gourmandise légère et épurée avec un zeste de fraîcheur… autant dire un délice !

Cette recherche du mieux peut aussi être vue sur le menu où l’on aperçoit vin des amis. Un concept qui change des habituelles sélections du mois et où vous pouvez partager le nom de votre vin préféré à l’équipe des Oies Sauvages. Vos conseils sont écoutés et proposés par la suite au restaurant si Alexis est convaincu par vos trouvailles !

Share