Tag

taux

Browsing

« Une certitude pour cette fin d’année 2018 : les taux bas se maintiennent ! » indique Frédéric DEVAUX, directeur des agences de Toulouse OUEST « Empruntis l’Agence ».

Si la majorité de nos partenaires bancaires ont atteint leurs objectifs ou vont les atteindre, ils continuent d’être volontaires dans la conquête de nouveaux clients. Certaines banques sont en effet déjà dans les perspectives de 2019. De plus, elles n’ont pas de « raison » d’augmenter leurs barèmes alors que les OAT (indice pertinent pour évaluer l’évolution des taux) sont stables. Si les taux mini (ceux dont profitent les meilleurs profils d’emprunteurs) présentent des hausses, ce n’est pas parce qu’il y a une vague d’augmentations chez les établissements bancaires. Il s’agit seulement de l’enseigne nationale qui offrait les meilleures conditions et affiche désormais une légère hausse sur son barème. Dans un même temps, plusieurs partenaires bancaires présentent des baisses, et les taux moyens en sont impactés : sur 42 taux moyens (7 régions, 6 durées) 15 sont à la baisse.

2019 : DES PERSPECTIVES POSITIVES

Selon les premiers retours des partenaires d’Empruntis, les objectifs commerciaux des banques pour l’année prochaine devraient rester ambitieux. Les établissements ayant réussi à atteindre leurs objectifs 2018 tendent vers des objectifs équivalents en 2019. Ceux qui ne les atteindront pas chercheront à surpasser le réalisé 2018. Ceci dans un contexte de marché peut-être plus contraint ce qui contribuera à maintenir les taux bas (même s’ils devraient remonter légèrement). La seule inquiétude réside dans la sérénité des Français : hausse des taxes, perception du coût de la vie … Mais aussi l’impact psychologique du prélèvement à la source dès la fin du mois de janvier. Bien que sans impact négatif sur le pouvoir d’achat immobilier des ménages, ces derniers mettront sans aucun doute un bon trimestre à prendre la mesure de leur nouvelle paye.

Share

 

Les ventes dans l’immobilier ancien viennent d’atteindre des records. Les taux de crédit encore bas et la hausse modérée des prix expliquent cet engouement des Français pour la pierre. Par ailleurs, les prix du mètre carré restent contenus même si le nombre d’acheteurs fait mécaniquement progresser le montant des transactions (voir infographie). Sur un an, ce sont les appartements qui augmentent le plus (+5,1 %) mais le poids de Paris dans les statistiques, un marché à part, fausse la vision globale du marché. En effet, dans les villes de province surtout dans celles de moins de 150 000 habitants la tendance à la hausse n’est pas aussi marquée. Pour les maisons anciennes, la progression au plan national n’est que de 3,1 % selon les Notaires de France. Malgré le retour massif des acheteurs sur le marché de l’ancien, les prix n’ont pas flambé.

UNE HAUSSE DES PRIX POUR 2018 ?

Si les notaires anticipent un tassement des prix, d’autres s’attendent à une hausse. Ainsi, selon une note du groupe Edmond de Rothschild, les prix de l’immobilier résidentiel s’orienteraient à la hausse durant l’année 2018, portés par un rendement relativement élevé. «Après une hausse moyenne des prix des logements de 3 % en 2017, ils pourraient encore croître de 3 % en 2018» analyse Mathilde Lemoine, chef économiste du groupe. Mais cette tendance devrait surtout se remarquer dans les zones tendues comme les métropoles dans le neuf et non pas dans l’ancien. Néanmoins, la hausse
des prix constatée ces derniers mois pénalise les ménages qui cherchent à devenir propriétaires car elle grignote le pouvoir d’achat immobilier. Si les prix continuent de remonter alors que les taux confirment leur orientation à la hausse, alors le marché exclura les primo-accédants qui constituent
un maillon essentiel de la fluidité du marché immobilier.

 

VOLUME DES VENTES DEPUIS 1996

Share

 

Vous en aviez peut-être entendu parler en 2017, le Gouvernement précédent s’était engagé afin de vous donner de nouvelles possibilités pour mettre en concurrence et choisir votre assurance de prêt.A l’instar de votre assurance habitation ou auto, la possibilité de changer d’assurance emprunteur chaque année à date anniversaire devait être mise en place pour les crédits immobiliers souscrits avant le 22 février 2017 (ce principe est déjà en œuvre pour les crédits immobiliers souscrits après le 22 février 2017).Le Conseil Constitutionnel avait été saisi pour valider l’aspect rétroactif de cette mesure. Il vient de prendre sa décision.Tous les emprunteurs peuvent à présent, à chaque date anniversaire, vérifier que leur contrat d’assurance de prêt leur offre les meilleures garanties au meilleur prix.Vous vous interrogez sur l’intérêt de cette mesure, vous souhaitez savoir comment cela fonctionne ? Votre courtier est à votre écoute pour vous apporter informations et conseils.

Rendez-vous dans votre agence Empruntis pour obtenir toutes les informations nécessaires ! Nous effectuons une étude gratuite de votre dossier !

https://www.empruntis-agence.com/nos-agences/

Share

Pour le deuxième mois consécutif, les établissements bancaires présentent quelques barèmes en baisse. La majorité de ces baisses concerne des banques qui étaient mal positionnées, ou qui se positionnent déjà pour l’année prochaine. D’autres établissements affichent des stagnations.
Pour beaucoup de banques, l’objectif est clairement de préparer 2018. Dans le détail, notre baromètre immobilier affiche :
• 4 taux moyens en baisse de 5 ou 10 centimes. Il s’agit des durées 10, 15, 25 et 30 ans ;
• 2 taux moyens stables (les durées 7 et 20 ans) ;
• 4 taux mini (ceux dont profitent les meilleurs profils d’emprunteurs) reculent entre 5 et 10 centimes. Les taux mini sur 7 et 10 ans affichent 10 centimes de baisse. Le taux sur 15 ans présente 8 centimes de baisse. Et enfi n, le taux sur 25 ans diminue de 5 centimes ;
• 2 taux mini stagnent, il s’agit des taux sur 20 et 30 ans.

Nous notons que bon nombre d’établissements sont toujours en quête de « beaux dossiers » et présentent à ces emprunteurs de grosses décotes sur les taux, relève Cécile Roquelaure. Preuve en est avec les taux mini qui sont redescendus de manière significative (mais restent tout de même supérieurs aux taux mini record d’octobre et novembre 2016).

Que prévoir pour l’avenir ? L’année 2018 devrait être synonyme d’un marché très compétitif. Les banques étant de plus en plus attentives à la qualité des dossiers qu’elles reçoivent. »

Dernière minute : en visite au 24 heures du bâtiment ce 6 octobre, le président de la République a annoncé le maintien du Prêt à Taux Zéro en zone C, mais avec un taux de 20 % du projet contre 40 % à ce jour. A suivre…

EMPRUNTIS L’AGENCE, franchisé indépendant,
SARL ACCIC RCS Toulouse 507 923 696 00011
Inscrit à l’ORIAS en COBSP-COA et MIOBSP n° 0804673

Empruntis Colomiers
21 bis, rue d’Auch 31770 Colomiers
Port. : 06 62 45 70 61
Fixe : 05 34 50 11 00
Fax : 05 34 50 11 01

Empruntis l’Isle Jourdain
35, route de Toulouse
32600 L’ISLE JOURDAIN
Fixe : 05 62 59 20 71
Fax : 05 62 59 02 14

Share