Tag

tendance

Browsing

Bricomarché Cornebarrieu a récemment mis en rayon deux marques vintage de luminaires qu’il vous faut absolument ! Aujourd’hui ce produit du quotidien, indispensable pour une bonne vision nocturne de sa maison, devient objet de déco à part entière. Exit les ampoules à LED basiques, on n’aurait jamais imaginé que l’on puisse voir autant de beaux modèles en magasin.

La première de ces trouvailles est la marque française Xanlite qui propose des ampoules au style unique. Vous les trouverez dans des formes variées, de taille classique comme en format XXL, pour une ambiance chaleureuse qu’importe le modèle. L’extérieur de celles-ci reprend les codes du vintage avec une couleur ambrée pour une ambiance tamisée et chaude. L’intérieur, lui, est changeant grâce à ses effets de filaments qui diffèrent selon les modèles. Et si on rajoutait un look coquilles d’oeuf ? C’est déjà fait, celui-ci est en céramique et promet une touche d’originalité discrète garantie 100% jalousie.

La seconde marque Eglo propose également des ampoules au style rétro ambrées ou blanches aux formes multiples. La différence se fait sur les suspensions pour luminaires. Ce sont de véritables objets décoratifs que l’on découvre par diverses structures géométriques. Tendance assurée avec le modèle Tarbes en fils métalliques couleur cuivre ou encore noir.

Gros coup de cœur pour la suspension « Carlton » de la marque Eglo en acier noir et cuivre dont l’abat-jour est ouvert par endroit, créant des jeux d’ombres et de lumières. Il ne reste plus qu’à ajouter l’ampoule vintage qui vous donne envie et vous pourrez la contempler à travers !

Bricomarché
Avenue Latécoère, Lotissement Industriel – 31700 Cornebarrieu
www.bricomarche.com
05 61 85 80 08

Share

A l’heure où les égéries de Dior et Chloé donnent le LA sur la lunette à chausser, on se met à la page sur les tendances du moment, mais on en écrit aussi l’histoire ! La lunette nous sublime, et nous raconte désormais. Classique introvertie, délurée chic, ou encore fashion addict stricte… la lunette se fait à notre image.

Sortie tout droit des salons de Paris, Milan, Tokyo et New York, et des concepts stores qui lancent les must-have de la lunetterie, la tendance se cristallise autour du rétro. Côté couleurs, l’écaille est de mise, et le métallique –essentiellement doré- vole la vedette. Les formes s’arrondissent, les montures rapetissent, et les looks unisexes s’affirment.  Demeurent les doubles ponts, qui s’installent allègrement et se déclinent désormais sans complexe. Pour les nostalgiques des 90’s, les verres reprennent des couleurs, et on jongle avec les formes géométriques et les matériaux variés. La féminité s’arbore fièrement avec des lignes revisitées et plus glamour. C’est le cas de la pilote, ronde ou wayfarer, qui se décline dans des variantes élégantes et sexy. Les formes papillonnantes font de l’oeil aux couleurs pastels et translucides, et aux montures acétates. Bref, avec un choix des plus larges, plus que jamais la mode invite à se démarquer !

Désormais, le choix de ses lunettes est un parti pris, une affirmation de soi. Les créateurs l’ont compris, et les opticiens relayent leurs conseils dans ce sens.

Reconnus pour leur savoir-faire, les professionnels d’« Optique Colomiers », allient tous les atouts du commerce de proximité, à l’expertise des tendances. « Nous conservons une approche artisanale dans notre façon de travailler. Il est primordial de prendre le temps avec le client, pour cerner sa personnalité, ses goûts, et répondre au mieux à ses attentes », révèle Jean-François Chaubet, gérant associé et opticien. Et si les  professionnels sont au fait de chaque nouvelle tendance, c’est justement leur force de proposition qui fait la valeur ajoutée de l’enseigne. 2019 offre d ’ailleurs un large choix de looks, et « Optique Colomiers » a encore déniché pour cette saison des créateurs en exclusivité. Des éditions très limitées du frenchy « Simple », aux lignes minimalistes du coréen « Nine Accord », difficile de ne pas trouver sa branche. « Il y a deux façons d’opter pour la bonne paire de lunettes : le choix tendance, et le coup de coeur qui va avec sa morphologie. Tout notre travail réside en notre capacité à amener le client vers des univers qu’il n’aurait pas osé à priori, et qui lui permettent de se révéler », développe Thibault Mondouch, associé et opticien.

UN ATOUT SANTÉ AVANT TOUT

Formés chaque année sur les dernières technologies et le conseil, les opticiens d’« Optique Colomiers » doivent constamment performer en matière d’innovation et de produits de qualité. Equipée des verres Essilor dernière génération, chaque monture est minutieusement sélectionnée par les professionnels. « Nous avons toujours choisi nos produits comme si nous le faisions pour nous-même », confie Jean-François Chaubet. L’enseigne propose aussi une vérification de la vue en magasin, réalisée par ses opticiens diplômés. Un examen d’une trentaine de minutes, gratuit et sans rendez-vous. Un service encore méconnu du grand public, qui se réjouira de pouvoir bénéficier d’un précieux dépistage. « Nous mesurons exclusivement la correction. Une personne souffrante de pathologies ou de problèmes oculaires sera immédiatement redirigée vers un ophtalmologiste », précise Jean-François Chaubet.

 

Share

La frise murale : longtemps un must-have dans toutes les maisons, avant d’être délaissée pour une déco plus moderne, elle revient au goût du jour avec originalité. Horizontale ou verticale, réalisée en peinture, carrelage, pêle-mêle de cadres ou avec des stickers, la frise murale se décline à toutes les sauces ! Sur un mur blanc, votre frise met en valeur des éléments de déco (cadres, caissons, objets en bois…)

© Julien Hernandez / Ninou Etienne

Le velours : cette matière chaleureuse s’insinue partout cet hiver. Des fauteuils aux coussins en passant par les plaids et les luminaires, tout est fait pour amplifier l’impression de cocon que vous procure votre nid douillet ! On le décline en velours côtelé moutarde, bleu nuit, terracotta… pour une ambiance vintage. Même votre tête de lit peut en être velours pour ajouter de la douceur à vos nuits.

DR

Le cannage : souvenez-vous de cette technique de tissage significative, qui a marqué de nombreuses chaises de l’époque ayant subi un pied passé à travers et ruinant le rotin au passage. Aujourd’hui, le cannage a évolué pour le rendre intemporel. Retrouvez cette technique réalisée avec des fibres naturelles de rotin et d’osier sur des objets de déco ; en habillage d’une armoire, d’un meuble, d’une tête de lit ou encore en détail sur des assises ! Bref, le cannage revient doucement, mais surement pour faire le plein de nostalgie.

DR

Le terrazzo : jusqu’à peu tombé en désuétude, force était de constater une lassitude latente à la fin des années 90 pour son apparence mouchetée et irrégulière présente quasiment partout. Aujourd’hui, le terrazzo revient en force ! Il habille les murs, les éléments de décorations, de papeterie, de textile, grâce à une combinaison entre le matériau brut et l’irrégularité de ses motifs, à la manière du marbre. Ce qui a rendu ce motif désuet, le rend dès à présent irrésistible !

Share

Lieu de convivialité par excellence, la cuisine laisse désormais place à la tendance, à l’inspiration déco, et à la fonctionnalité. A l’instar des autres pièces de la maison, ce lieu de retrouvailles se veut désormais agréable à vivre, et regorge d’astuces gain de place. A chaque mode de vie sa cuisine … et cette saison promet des espaces malins et toujours plus canons. 

Tandis qu’elle détrône peu à peu le salon, la cuisine s’ouvre, s’embellit, et fait désormais rêver. Véritable lieu de retrouvailles en famille ou entre amis, la cuisine s’ouvre sur le reste de la maison. Doté d’un simple plan de travail qui donne sur la salle à manger, ou d’un îlot central pour cuisiner à quatre mains, cet espace offre à la fois confort et praticité. Désormais les cuisinistes aménagent chaque recoin, et débordent d’idées sur mesure pour gagner en place et en look. Les placards et armoires offrent maintes possibilités, et sortent de l’ordinaire, en osant des couleurs dans l’air du temps. On optera pour des teintes douces mais pas froides, comme le vieux rose ou le vert pâle, et pour des matières chics et naturelles, comme le bois et le marbre. Les plus audacieux oseront les ambiances « juicy », relevées par du bleu de Jaïpur, épicées par du jaune safran, ou illuminées avec de l’orange vif.

 

 

 

 

Spécialiste en aménagement intérieur, l’enseigne suit de près les nouvelles inspirations en matière de rangements. Du dressing au salon, en passant par la cuisine, praticité doit rimer avec goût.

 

 

« Côté living-room, les bibliothèques ouvertes font leur « comeback ». On observe un grand retour à l’authentique et au cosy, avec des ambiances lumineuses et épurées », observe Maxime Jordan, responsable de la boutique. En effet, l’esprit scandinave et ses chênes clairs revient fort cette saison, et le parquet finit les pièces en quête de « cocooning ». On laisse un peu tomber le carrelage gris en 60x60cm et on laisse place à un plancher de la marque allemande haut de gamme Parador, qui confère une toute autre atmosphère à la suite parentale ou aux dressings. Les cuisines quant à elles s’habillent de matériaux bruts comme la pierre ou le granit.

« Des matériaux plus techniques comme le dekton font aussi leur entrée.Ce dernier résiste à toutes les températures, aux rayures, et aux tâches », explique le responsable de « Maxime Placards Et Cuisines ». Si 80% des acheteurs penchent pour des cuisines en blanc brillant, certains outsiders osent la couleur avec la nouvelle collection 2019. Du rouge vif au curry en passant par l’orange mat… Des inspirations à la Mondrian, que l’expert en rangement orchestre avec finesse et savoir-faire.

 

 

UNE EXPÉRIENCE AU SERVICE DU BON GOÛT

Maxime Jordan, directeur de Maxime Placards & Cuisines

Avec pas moins de 700 clients qui lui ont fait confiance depuis l’ouverture, Maxime Jordan, compte désormais agrandir son équipe. Une enseigne qui, depuis le début, apporte une attention toute particulière aux exigences de sa clientèle. En effet, l’entreprise dispose de son propre poseur. « Nous avons fait ce choix afin de suivre de A à Z l’avancée de travaux, et d’être ultra réactif, notamment en matière de SAV, pour un service optimum », développe Maxime Jordan qui poursuit : « Plus que des vendeurs, nous formons des passionnés ». A l’écoute, le professionnel s’adapte aux budgets et aux envies de chacun, pour proposer des produits à des prix justes et réfléchis. Une étude très personnalisée menée par le cuisiniste, qui se déplace à domicile chez le client. Créatif, il habille au mieux les belles et grandes pièces. Ambitieux, il saura trouver des astuces pour optimiser les petits espaces. « Depuis leur ouverture en 2012, nous avons fait confiance à « Maxime Placards Et Cuisines », pour refaire consécutivement les meubles de notre salle de bain, habiller nos chambres de sublimes dressings, et même réaménager un placard en bureau ! », confie Monique Beurtheret, fidèle cliente de l’enseigne.

Share

Comme pour la mode, la déco a aussi ses tendances, que ce soit dans le style, les matériaux ou les couleurs. C’est sur ces dernières que nous allons mettre l’accent pour que vous soyez dans le coup pour la rentrée Automne/ Hiver 2018 !

Le bleu nuit prend la place du noir dans votre intérieur en apportant une nuance sobre et élégante. Lorsqu’il est entouré de blanc, un seul pan de mur suffit pour créer une ambiance de calme et de repos. Vous pouvez également en apporter de manière plus légère grâce aux tissus : rideaux, sets de table, serviettes, housses de coussin… vous avez l’embarras du choix !

Notre conseil : privilégiez cette couleur dans votre chambre ou votre salon pour créer un sentiment de confiance, de sécurité et de sérénité.

 

Le jaune curry prend la place du jaune moutarde avec ses sous-tons orangés et plus foncés. Parfait pour combattre la grisaille et le froid de l’hiver, en faisant de votre intérieur un lieu lumineux et cocooning. Une couleur qui, comme elle se remarque, est à préférer par touches. Vous ne voulez pas de total look ! On mise donc sur les accessoires et la déco avec des bougies, descente de lit…

Notre conseil : Mixez les textures et les matières avec cette couleur chaude : velours, lin, coton… Et n’hésitez pas à l’inclure sur des pièces fortes comme un canapé, un fauteuil ou des chaises.

 

Le Terracotta et toutes les déclinaisons de couleurs terreuses, avec des rouges profonds comme le bordeaux ou le brique, reviennent en coup de force ! Des teintes sombres mais qui apportent de la chaleur et de l’authenticité à votre décoration, sans absorber toute la lumière de la pièce. Sur un pan de mur, un meuble, une porte ou encore un escalier, cette couleur ira à merveille !

Notre conseil : Combinée à des matériaux bruts comme le bois ou des couleurs grisées, le terracotta s’accorde parfaitement pour une déco harmonieuse.

Share


Les chiffres ne mentent pas : année après année, on constate une nette augmentation des ventes du bio. Alors qu’en 2015 la croissance était de 10 %, elle est passée à 20 % selon le baromètre Agence Bio/CAS. 

Le bio rentre doucement dans les habitudes des français, dont 35 % ont augmenté leur budget d’achat pour les produits bio (+ 8 points par rapport à 2015). Manger mieux est réellement une attente et une envie des consommateurs : 9 français sur 10 ont acheté du bio en 2016, 69 % disent en consommer régulièrement (+ 5 points par rapport à 2015) et 73 % souhaiteraient en trouver d’avantage dans les grandes distributions (mais c’est chez les petits commerces et les commerces spécialisés que la croissance des ventes est la plus significative : + 25 %). S’il reste un problème de l’offre face à la demande croissante (le cahier des charges pour devenir agriculteur bio est compliqué), le nombre d’opérateurs (transformateurs et exploitants) a augmenté de 11,5 %  en 2016 et la France compte désormais plus de 1,5 million d’hectares réservés au bio. Un joli chiffre qui tend à augmenter.

Et la viande dans tout ça ?


Alors que la consommation de viande en France a tendance à diminuer depuis 20 ans, 25% des personnes interrogées affirment vouloir consommer davantage 
de viande bio à l’avenir. 

Le 20 avril dernier, l’enquête nationale annuelle Interbev a mis en avant plusieurs chiffres qui laissent penser que le bio a de beaux jours devant lui, même pour la viande : elle représente 8% des ventes alimentaires dans le bio. Si les ventes de toutes les viandes augmentent, c’est pour le bœuf qu’elles sont le plus représentatives : les ventes de viandes bovines représentent 1,5 % des volumes, soit une évolution de 12,9 %. Cette étude montre également que 60 % des gens interrogés ont une bonne opinion de la viande bio : ces élevages sont identifiés comme étant respecteux du bient-être animael et de l’environnement, et la viande qui en est issue est vue comme meilleure pour la santé. Les français seraient donc plus enclins à consommer de la viande bio plutôt que celle issue d’une autre agriculture. Il reste cependant un frein : celui du prix. Si la différence entre les deux « sortes »de viande est jugé justifié par une grande partie des personnes interrogées, la viande bio est entre 10 et 30 % plus chère, et n’est pas accessible à toutes les bourses… Le marché de la viande bio reste encore un marché niche.

 

Share

Si le soleil refait tout doucement son apparition, il n’est pas encore tout à fait l’heure de piquer une tête dans la piscine, même chauffée ! Justement, en parlant de baignade, une nouvelle alternative qui a fait son bonhomme de chemin ces dernières années, devient la grande tendance de l’année : du spa gonflable au spa rigide, le jacuzzi fait son apparition dans les chaumières françaises.

Depuis 10 ans, jamais le secteur de la piscine et du spa n’avait connu une année commerciale aussi réussie que celle de 2016. Un chiffre d’affaires qui a bondi au point de frôler le record de 2 milliards d’euros atteint en 2007. Cette année s’annonce donc tout aussi prometteuse.

Plus précisément, le spa semble séduire et représente un nouvel art de vivre devenu abordable pour toutes les bourses. Hormis ces prix attractifs et les facilités d’installation, il s’agit de profiter d’un bain en toute saison qui allie détente et bien être… Pourquoi se priver d’une vraie thalasso maison ! Les raisons d’avoir un jacuzzi chez vous sont nombreuses, mais, le choisir ne sera pas évident. Entre un jacuzzi gonflable et un jacuzzi classique (dur ou creusé), c’est avant tout une question de budget et de praticité. La grande vedette, le spa gonflable. Encore aujourd’hui, le spa rigide reste réservé à une clientèle aisée (plus de 3000 euros). L’apparition du spa gonflable a donc permis de démocratiser son entrée dans des foyers plus modestes. Avec un prix d’appel à partir de 300 €, profitez des joies d’un bain à remous à domicile ! Sans travaux au préalable (comme pour un spa en dur), celui-ci s’intègre partout chez vous pour peu qu’il y ait un point d’eau, se déplace selon vos humeurs et vos envies, aussi bien dedans que dehors et une fois son intérêt passé, peut même se plier et se ranger ! Malgré tout, sachez bien qu’un spa gonflable reste beaucoup moins performant et moins solide qu’un jacuzzi classique. Il n’offre par ailleurs, aucune précision dans ses massages. Vous ne l’utiliserez donc pas à des fins thérapeutiques mais avant tout pour le plaisir ! Rapport qualité/prix et 30mn montre en main pour profiter d’un bain à bulles, voilà de quoi faire rêver…

 

Le bon prix

Spas à bulles relaxantes à Leds, Intex Modèles 4 places assises à 419 € Sodipa Colomiers Caractéristiques : 196cm de diam. Appuies tête inclus. Chauffage jusqu’à 40°C sécurisé par pompe à air. 140 diffuseurs à bulles.

Innovant

Le spa + piscine à bulles INTEX à 1599 € Bricomarché Cornebarrieu Le Pure Spa + piscine à bulles de 4 places 120 diffuseurs à bulles dans le Spa et 150 dans la piscine, double bassin idéal pour les familles ! Dimensions Spa : 127×132 cm / Piscine : 183 x 132 cm.

Le moins cher

Spa gonflable rond OOGarden à 269 € www.oogarden.com 4 places non assises. 185 cm de diam. 130 diffuseurs à bulles. Chauffage jusqu’à 40°C. Equipé d’un panneau de contrôle digital (Température, bulles, filtration)

Share

Ras le bol des campings traditionnels, de l’attente à la douche, des discutions des voisins jusque sous ton sac de couchage, et en même temps pas assez aventureux pour le camping sauvage? Gamping est fait pour toi : Gamping, c’est un air de airbnb où, au lieu de louer sa maison, on loue… son jardin !

Pas mal là non? Zou, on réserve !

 

Je sais pas toi, mais moi, quand j’étais petite, en été avec les copains on campait de jardin en jardin, et on adorait ça. C’est un peu ce que Gamping propose : aller planter sa tente dans le jardin du voisin, ou de la personne à l’autre bout du monde, à moindre coût, et passer de chouettes moments à mi-chemin entre le camping et la nuit chez l’habitant.

Tout se joue sur le site internet : les hôtes qui mettent leur terrain à la location s’inscrivent et fixent le prix de la nuit en fonction des services qu’ils proposent (eau, électricité, petit déjeuner, piscine, …) et des activités aux alentours. Description du lieu, photographies, listing des activités et des services proposés, tout est accessible à la consultation sur le site internet, où la navigation se fait de manière très intuitive, au travers de la mappemonde ou en entrant une destination dans la barre de recherche. Que vous soyez en tente, en caravane ou en camping-car (les propriétaires annoncent ce qu’ils acceptent ou non), il y a une petite place pour vous quelque part !

Une fois le lieu idéal trouvé, il n’y a plus qu’à remplir le formulaire en indiquant les dates d’arrivée et de départ, son type d’hébergement et le nombre de personne, valider, et le tour est joué.

Lancé depuis plus d’un an, le site internet recense plus de 400 hôtes dans 15 pays autour du monde et compte plus de 5000 personnes dans sa communauté. Il semble que ce soit une affaire partie pour durer, a vous d’en profiter !

Visitez le site internet ! 

Share