Tag

the killing

Browsing

series été 2016

Ca y est ! C’est les vacances.

Certes pas pour tout le monde encore, mais ça sent quand même un peu la relâche et ça fait du bien.

L’été, c’est le moment de lâcher prise, de déconnecter un peu, de ne plus lire ses mails tous les jours et de les remplacer par ce livre dans lequel vous voulez vous plonger depuis 3 mois sans en avoir trouvé le temps… Mais l’été, c’est aussi l’occasion de rattraper votre retard sur les séries ! Finir celles que vous avez commencé est bien évidemment la première étape. Pour la suite, on a quelques propositions…

 

► The Killing

Si vous aimez les histoires de flic, les meurtres pas si évidents à résoudre et les séries ancrées dans la réalité, celle-ci est définitivement faite pour vous. En 4 saisons, Linden et Holder résolvent trois meurtres, se plongeant dedans corps et âmes, et nous entraînant avec eux. Cette série nous tient en haleine tout au long des épisodes et des saisons, et est réussie jusqu’à sa fin !

C’est définitivement un de nos coups de coeur du moment.

 

► How to get away with murder

Oui, on fait dans le meurtre… Mais c’est tellement prenant que c’est exactement ce qu’il faut pour s’échapper 40 minutes de notre réalité;

J’avoue avoir eu du mal avec cette série quand j’ai commencé à la regarder la première fois, bien avant que M6 ne la diffuse (d’ailleurs, si vous le pouvez, regarder la plutôt en anglais hein…). A tel point que je l’ai mise de côté pendant longtemps pour me concentrer sur les autres et que je l’avais un peu oubliée ; jusqu’au jour où je n’avais plus rien à voir sous la main et que j’ai cherché sur quoi me rabattre.

Il faut s’accrocher sur les premiers épisodes : tout est en flash back, jamais vraiment bien distinct et il y a toujours ce truc frustrant qui fait qu’on ne comprend pas tout de suite (même au second visionnage…). Mais ça vaut tellement le coup de tenir ! La première saison est complètement folle, et la seconde poursuit parfaitement la chose (j’en suis au 12ème épisode sur 15. J’attends avec impatience le moment où je vais pouvoir avancer tranquillement…). Il se passe toujours un truc, tellement que de ne pas regarder tout en même temps est compliqué.

Moins réaliste que “The Killing”, elle est tout de même ancrée dans une certaine réalité typique des séries américaines, entre meurtres et procès, mensonges et cohésion. A regarder sans hésiter.

 

► Orange is the new black

Si vous avez réussi à passer au travers des premières saisons vous êtes très forts, et si vous avez réussi à passer au travers de la dernière saison vous êtes encore plus fort. C’est une des séries Netflix les plus médiatisées, une de leurs séries phares, et dont on a énormément entendu parler. Un fait qui donne parfois envie de, justement, éviter de la regarder. Et pourtant, ils ont bien raison de s’appuyer dessus. Si jamais vous n’avez regardé aucun épisode, filez de suite commencer la première saison. Et si vous avez commencé mais que vous êtes en retard sur les derniers épisodes, tentez de les voir sans plus attendre.

La quatrième saison de cette série qui nous raconte la vie d’une prison pour femmes est sortie début juin; On retrouve la majorité des personnages qu’on aime, sauf John Bennet, joué par Matt McGorry qui ne peut pas être partout puisqu’il joue dans How to get away whith murder (d’ailleurs, dans cette dernière, Rebecca c’est Rosie, dans The Killing. Toutes les bonnes séries se tiennent et se recoupe. Folie un peu.)

 

 

 

Et pour ceux qui aiment traîner devant la télé le matin, il y a Dragon par delà les montagnes (adaptation des dessins animés Dragons) et Le roi Julian qui passent très bien avec un café et une tartine de Nutella… Je dis ça, je dis rien.

Share