Tag

UMIH

Browsing

cafe-avec-wp

Ce mois-ci, Diagonale rencontre Ivo Danaf, président général de l’UMIH, syndicat patronal des métiers et des industries hôtelières.

Gérant de discothèques dans le centre-ville de Toulouse, IVo Danaf est depuis 4 ans le président général de l’Union des Métiers et des Industries Hôtelières de la Haute-Garonne (UMIH), principal syndicat patronal pour les professionnels de l’hôtellerie, de la restauration, des bars et des brasseries, des discothèques et de la batellerie : “nous représentons 700 entreprises adhérentes mais au-delà nos métiers regroupent près de 13 000 emplois dans notre département. En soit ,c’est une force économique conséquente mais notre poids va bien au-delà car nous contribuons directement à l’image de notre département, sa qualité de vie, son impact touristique”. Le rôle de l’UMIH est important et relève d’une double mission : “d’abord il s’agit d’informer, de renseigner, d’accompagner ou de former. Les équipes de l’UMIH 31 sont à la disposition de tous les professionnels du secteur pour répondre à leurs demandes et à leurs questions. Ensuite, nous accomplissons une mission importante de représentation auprès des pouvoir publics locaux et nationaux : qu’il s’agisse de la préfecture, de la police ou des municipalités nous sommes consultés sur la prise d’arrêtés ou l’organisation d’événements. Même chose au plan national, notre syndicat intervient très régulièrement auprès des parlementaires et du gouvernement pour expliquer nos points de vue, apporter notre expertise et défendre nos professions.”

ivo-danaf

 

L’emploi et la formation sont la première des préoccupations de l’UMIH “nous évoluons dans un secteur où le nombre d’offres d’emploi est supérieur à la demande. Pour tenter de résoudre ce problème, nous travaillons énormément sur la formation mais aussi sur toutes les questions qui touchent à l’organisation de notre travail.”

La deuxième grande question est la mise aux normes des établissements : “C’est un grand chantier. La mise aux normes, accessibilité handicapés, sécurité incendie arrive à grand pas et de nombreux professionnels n’ont pas encore pris les choses en main. Pour d’autres, les coûts financiers sont exorbitants. C’est pour cela que l’UMIH 31 est particulièrement investie dans ce domaine.” 

Enfin, comme l’ensemble des professionnels réunis autour de lui, Ivo Danaf accorde une importance particulière à la professionnalisation des métiers : “le permis d’exploitation instauré en 2007 impose une formation spécifique et obligatoire pour exploiter un débit de boissons ou un restaurant. L’UMIH a mis en place un centre de formation professionnelle qui s’adresse aux exploitants, aux créateurs ou aux repreneurs d’entreprises. LA professionnalisation de nos métiers et devenue aujourd’hui indispensable”.

Share