Ce mois-ci, nous prenons de bonnes résolutions : un peu de sport avant les repas de fin d’année. Rendez-vous avec Laurent Percebois, directeur Décathlon Colomiers depuis plus de deux ans.

Diagonale : Laurent, quel a été votre parcours personnel et professionnel qui vous a amené à ce poste de directeur de Décathlon Colomiers ?

Laurent Percebois : A vrai dire, mes études ne me dirigeaient vraiment pas à travailler dans la distribution spécialisée ou le commerce… et je dirais même plutôt l’inverse. En effet, je suis allé jusqu’à ma 3ème année de thèse en droit en vue d’être enseignant universitaire ! Je suis rentré dans ce domaine d’activité vraiment par hasard puisque c’est en effectuant un job d’été en 2006 comme hôte de caisse que j’ai fait mes premiers pas dans cette enseigne et ce, pendant 5 années comme job étudiant. Je me suis surpris à être très intéressé par ce rapport à la clientèle jusqu’au jour où un responsable de magasin m’a fait assez confiance pour me proposer un poste de chef de rayon. Et j’ai définitivement opté pour travailler dans la distribution spécialisée puisque je suis resté à ce poste environ 3 ans passant des sports collectifs à la randonnée, activités pratiquées personnellement.

Vous êtes sûrement passé par d’autres postes avant de diriger un magasin comme celui de Colomiers ?

Oui, bien sûr en particulier à Tarbes comme responsable du service client et gestion du personnel et enfin directeur adjoint à Portet. Ce n’est qu’en avril 2016 que l’on me propose la direction du magasin de Colomiers. Il est vrai que je me sens totalement épanoui à diriger ce site car je vis au quotidien les valeurs de l’entreprise qui sont, avant tout, la vitalité et la responsabilité.

Quelle est pour vous, Laurent, la particularité du site de Colomiers ?

Bien que notre enseigne n’a jamais cherché à créer de la concurrence entre les différents magasins Décathlon sur une même agglomération mais plutôt à trouver un maillage cohérent et assurer un maximum de proximité pour satisfaire notre clientèle, je dirais que la spécificité du magasin de Colomiers, en lien avec sa surface de vente de 6000 m2 est le choix important de produits et surtout la possibilité de pouvoir tester un maximum d’activités sportives sur site.

Quels seront les projets à venir sur Colomiers ?

Tout d’abord nous mettrons en 2019 à disposition de nos clients une nouvelle salle de 150 m2 pour venir découvrir de nouvelles activités et de nouveaux produits. L’objectif étant de les conforter dans leur choix, de mettre en avant les marques passion Décathlon comme Quechua ou Btwin qui n’ont, bien souvent, rien à envier aux marques historiques. Cela nous permettra d’avoir en temps réel les remontées de notre clientèle, c’est primordial pour nous dans notre objectif d’amélioration permanente de notre offre.

Et sur l’enseigne Décathlon de manière plus générale ? 

Cela va toujours dans le même sens et dans l’ADN de Décathlon, qui est de toujours garder un temps d’avance sur nos confrères, via nos Hommes et nos produits, en proposant plus d’activités sportives, plus de zones de test, pour faire vivre notre sens : rendre le sport accessible au plus grand nombre. Nous développons également tout le service que l’on retrouve dans d’autres domaines de la distribution comme les livraisons dans les 2 heures qui suivent la commande, les facilités de paiement toujours en accord avec les dernières technologies digitales et bientôt des déplacements dans nos magasins plus faciles suivant le produit recherché.

Share
Phillipe M.
Author

Write A Comment