Tag

Cochon

Parcourir

Installés à Roquefeuil, Elodie et Romain sont à la tête d’une belle exploitation où ils cultivent des légumes et élèvent des vaches gasconnes et des cochons noirs, des activités qui s’inscrivent dans une tradition familiale !

Éleveur maraîcher depuis 3 générations, Romain a repris la ferme familiale en 2012. « C’est son grand-père, agriculteur et maréchal-ferrant, qui lui a donné la passion de ce métier » souligne Elodie. Baptisée La ferme du Goulet, l’exploitation commercialise sous la marque ‘Sault de pomme’ ses carottes, oignons et surtout, pommes de terre. « Notre terroir, le Plateau de Sault, est très connu pour leur production : elles y poussent bien, sans avoir besoin d’être irriguées grâce à la rosée quotidienne. Récoltées entre août et septembre, on les conserve naturellement jusqu’en mars dans une grange semi-enterrée, au frais et à l’abri de la lumière. »

Parents de 3 enfants, le couple peut compter sur l’aide de Florian, ancien paysan-boulanger, qui travaille aux côtés de Romain sur la production. Elodie se charge de la commercialisation : « Je livre les magasins Biocoop une fois par semaine, et je tiens à le faire. Je pense que c’est très précieux pour un producteur d’avoir ce lien avec les personnes qui vont vendre nos produits et être en contact avec les consommateurs, et c’est un peu la marque de fabrique de Biocoop ! »

Épousant le fil des saisons, Minjat ne propose sur ses étals de frais que ce que la temporalité permet. Ainsi, il est temps de profiter des dernières tomates de 2022 qui laissent la place à la foire aux vins mais également à la Quinzaine du Bon Cochon

Cosh le Cochon

Arrivant directement de la ferme de Michel dans le Gers, ce cochon de la race Duroc croisé Piétrain élevé traditionnellement se décline en différents colis. 3, 5 et jusqu’à 10 kilos sont les formats proposés pour cette opération avec des prix dégressifs pouvant descendre jusqu’à 8.5€/Kilo! On y trouve les indémodables du genre comme la saucisse de Toulouse, les côtes, le rôti ou encore le boudin. Alors je vous vois venir, qui va s’envoyer 10 kilos de cochon d’un coup (si ce n’est un cochon lui même)? Tout simplement le congélateur. Avec des prix aussi intéressants pour une telle qualité et dans un contexte ou littéralement tout augmente, ce n’est peut être pas une mauvaise chose de profiter de ce bon plan. Et si l’envie de faire un barbecue dans un mois vous prend (bien sûr qu’on a le droit de vouloir faire griller de la viande même quand il fait pas beau), vous n’aurez qu’à ouvrir le congélo et appeler les copains.

En bref, cette Quinzaine du Bon Cochon est pleinement un bon coup à faire. Pour commander, c’est au 05.82.08.30.74 ou en ligne sur https://minjat-commande.com/… . Sinon, vous pouvez aussi passer voir Thomas, Prescilla, Florent et Clément à la boucherie (ils sont gentils en plus ces jeunes).

Minjat !
2/4 Av André-Marie Ampère, 31770 Colomiers
05 82 08 30 73
Fb : @minjatcolomiers
Insta : minjatcolomiers

Photo : Julien Fitte

Crise sanitaire, confinement et mesures de protection ayant déjà lourdement impacté le monde du rugby amateur, l’annonce de ce second confinement a fini de le réduire au silence : de la Fédérale 2 à la 4eme série, les championnats sont suspendus jusqu’à févier 2021. Et ça fait mal.

C’est la Fédération Française de Rugby qui a annoncé la nouvelle ce jeudi 29 après l’annonce présidentielle de reconfinement la veille. Malgré tous les efforts que le monde du rugby amateur a courageusement déployé, le sort des compétitions a été scellé. Même topo pour les phases finales des championnats qui seront remplacés par un système de montées et relégations établi sur le classement final des poules.

Pour la Nationale, la Fédérale 1, l’Elite Féminine et les Espoirs, le cochon tourne autour du maïs. Leur avenir sera décidé au travers d’un décret d’application qui sera publié demain (vendredi 30 octobre), déterminant si oui ou non ces compétitions pourront se poursuivre pendant ce confinement.