Tag

Crèches

Parcourir

Ce mardi 17 octobre 2023, Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, et Marie-Christine Chanchorle, Conseillère municipale déléguée à la Petite Enfance, se sont rendues dans les crèches municipales de la commune, afin de faire le point sur la rentrée 2023.

Avec 315 agréments répartis dans les 7 crèches municipales, plus de 400 enfants peuvent être accueillis dans les établissements d’accueil du jeune enfant.

Réaménagement des crèches de la Naspe et du Parc

Après l’ouverture de la crèche Marie-Curie, dans le quartier du Gers, qui a marqué le début de l’année 2023, les crèches de la Naspe et du Parc ont réaménagé leurs espaces durant l’été afin d’être opérationnelles pour accueillir leurs nouveaux effectifs. « La crèche du parc est très grande, avec plus de 1000 m2, car elle bénéficie des anciens locaux de l’école maternelle Paul-Bert : nous avons donc demandé un passage de son agrément de 45 à 55 enfants, détaille Karine Traval-Michelet. En parallèle, nous avons pu revoir le nombre de berceaux de la crèche de la Naspe, plus petite, qui est passé de 55 à 45 agréments. »

Tout pour le bien-être des tout-petits

Le réaménagement des crèches du Parc et de la Naspe a également permis la création de salles zen ou Snoezelen (notre photo). Ces espaces à l’ambiance feutré et aux couleurs pastels sont propices à la détente des tout-petits. Déjà présentes dans les crèches Marie-Curie et du Château d’eau, ces salles montrent tous leurs bienfaits.

En matière de confort thermique, les travaux de climatisation de la crèche de la Naspe, démarrés il y a trois ans, ont été finalisés durant le mois d’août dernier. Coût de l’opération : 129 000 euros, dont 31 000 euros pris en charge prochainement dans le cadre d’une subvention de la Caisse d’allocations familiales (CAF31).

« Dans la continuité des interventions en matière de transition écologique et de confort thermique des bâtiments municipaux, un travail de débitumisation a été mené dans des espaces jouxtant la cour de la crèche du Parc : des arbres seront plantés dans ses nouveaux espaces enherbés dans les prochaines semaines », complète Karine Traval-Michelet.

Depuis plusieurs mois, les agents du Pôle petite enfance s’informent également sur les recherches en neurosciences, afin de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau des 0-3 ans et de mieux les accompagner au quotidien : plus fragile et encore immature, le cerveau du jeune enfant est aussi plus sensible à son environnement. Garantir un environnement bienveillant à l’enfant, l’aider à se connecter à ses émotions est en effet primordial pour son développement.

« 145 agents du Pôle petite enfance ont été formés au mois de juin sur ce sujet et une conférence a été proposée en octobre aux familles des enfants accueillis en crèches, afin de les sensibiliser : 130 personnes y ont participé », complète Marie-Christine Chanchorle, Conseillère municipale déléguée à la Petite Enfance, qui présidait également ce mardi le Conseil petite enfance en présence des représentants des parents et de l’équipe de direction du Pôle petite enfance. « Nous y avons partagé les enjeux de la petite enfance et les actions à venir : les participants se sont montrés très mobilisés pour le bien-être des tout-petits. »

Le service municipal de la petite enfance en chiffres

  • 315 agréments
  • 7 crèches réparties sur l’ensemble du territoire : Naspe, Perget, Val d’Aran, Parc, Château d’eau, Hélène-Boucher, Marie-Curie
  • 1 Maison de la petite enfance qui héberge le Lieu d’accueil parents enfants ainsi que le Relais petite enfance
  • 403 enfants accueillis cette année : 378 enfants accueillis actuellement et 25 attributions de places en cours, effectives au mois de novembre 2023
  • 145 agents mobilisés au sein du Pôle petite enfance

La culture pour toutes et tous, dès le plus jeune âge ! Jusqu’en décembre 2022, la compagnie de théâtre « Rouge virgule » interviendra durant sept semaines auprès des enfants accueillis dans les crèches municipales et au sein du Relais des assistant.e.s maternel.le.s, dans le cadre d’une résidence d’artistes : cette décision, validée par les élus réunis en Conseil municipal ce lundi 13 décembre 2021, s’inscrit dans le cadre du Projet éducatif de territoire de la Ville de Colomiers.

Archive : Julien Fitte

« L’objectif de cette démarche est de permettre aux enfants de se familiariser avec la culture dès le plus jeune âge. La Ville de Colomiers accueille des résidences d’artistes tout au long de l’année, principalement autour d’axes de travail comme l’art contemporain, le cinéma ou la bande dessinée : cette résidence à destination des 0-3 ans constitue une nouvelle étape importante dans l’accès à la culture », explique Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole.

Ce projet de création intègrera trois thématiques comme des fils rouges : 

  • l’égalité filles-garçons, 
  • le mouvement,
  • l’environnement.

La résidence consistera à traduire un album de littérature enfantine/jeunesse en représentation théâtrale, en prenant appui sur les semaines d’immersion des artistes auprès des enfants, des familles et des équipes des établissements. Des ateliers autour du graphisme, des couleurs et de musiques seront ainsi organisés par les artistes, dans le cadre de leur processus artistique.

« Ce dispositif est mené dans la continuité des actions de médiations culturelles et artistiques, proposées par les professionnels municipaux qui travaillent dans les établissements d’accueil du jeune enfant, et grâce à la collaboration de partenaires comme le Pavillon blanc Henri-Molina, le Conservatoire à rayonnement communal, le cinéma le Grand Central, l’Institut de formation des musiciens intervenants, l’association Lire et faire lire 31, l’Unicef, etc. », complète Mme Marie-Christine Chanchorle, Conseillère municipale déléguée à la Petite Enfance.

Une demande de subvention sera réalisée auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d’Occitanie, dans le cadre de ce projet.