Tag

cuisine

Browsing

Moins de 6 mois après son ouverture chemin de la Ménude , COMERA, la COmpagnie du MEuble Rationnel, est déjà un incontournable dans le monde de la cuisine de moyen à haut de gamme. Il faut dire que la franchise nationale établie depuis 1945 ne manque pas d’arguments pour séduire. Seul fabricant Français à posséder le label Origine France Garantie, COMERA conçoit, usine et fabrique ses produits dans l’Hexagone avec du bois issu des forêts Landaises. Transparence, qualité et fiabilité sont donc pleinement au rendez-vous lorsque vous optez pour ce cuisiniste spécialiste du clé en main.
En effet, l’enseigne s’occupe de la maîtrise d’œuvre pour vous apporter encore plus de sérénité. Dans le même registre, elle vous fait bénéficier d’une garantie décennale sur ces travaux. COMERA, c’est aussi des dressings, placards, ou verrières. « La seule limite, c’est notre imagination » ajoute Jennifer, la responsable de la boutique de Colomiers. Décoratrice d’intérieur, elle est assortie de Camille, sa collègue architecte d’intérieur. Ensemble, elles savent parfaitement traduire vos envies ou à défaut vous en donner !

Si d’aventure vous aviez pour projet d’aménager votre cuisine, sachez que COMERA propose des réductions exceptionnelles pour le mois de mars. Du 2 au 31, vous pouvez bénéficier jusqu’à 2500€ d’avantages ! Pour rester dans le registre des bonnes nouvelles, sachez que le magasin négocie actuellement avec ses fournisseurs afin de vous proposer des produits électroménagers de marques telles que Brandt, Electrolux ou SMEG à des prix inférieurs de ceux du web…Affaire à suivre donc. COMERA n’usurpe donc pas son qualificatif de rationnel tant faire appel à leurs services relève du bon sens.

Produits de qualité, conception sur-mesure et réalisation clé en main, il est difficile de faire mieux…

COMERA Cuisines
4 chemin de la Ménude, 31770 Colomiers
www.comera-cuisines.fr
Tél. 05 34 36 86 76

Fb : @ComeraCuisinesColomiers

Envie de gagner un grille pain et une bouilloire SMEG ?

Rendez-vous sur notre page Facebook «Journal Diagonale » à partir du 16 mars pour participer au tirage au sort !

Share

Pour célébrer son anniversaire l’enseigne Cuisine Plus vous réserve une surprise de taille avec Electrio Plus. Avant toute chose laissez-moi vous expliquer le concept innovant qu’est Electrio.

Il s’agit d’une offre permanente qui vise à remplacer les nombreuses opérations flash à prix bradés qui sont proposées sur de courtes périodes. Ce genre de promotion joue sur votre rapidité de réflexion en vous promettant de faire des économies, qui font souvent suite à une hausse des prix. Vous avez alors l’illusion de payer moins, mais avez surtout bien moins de délai pour faire votre choix. Vu l’investissement qu’est une cuisine et le temps que vous passerez à l’intérieur ce n’est définitivement pas une décision à prendre à la légère. C’est pour éviter ces désagréments que Cuisine Plus a créé Electrio. Toute l’année, pour l’achat d’une nouvelle cuisine, 3 électroménagers vous sont offert pour 1€ de plus*, à savoir un lave-vaisselle, un four multifonction catalyse et une table à induction, le tout garanti 3 ans. Une offre alléchante et sans mauvaises surprises !

Afin de célébrer ses 36 ans à vos côtés, Cuisine Plus vous propose d’améliorer l’offre Electrio pour son mois anniversaire avec 5 appareils électroménagers et plus, garanti 7 ans. En addition des éléments disponibles toute l’année, vous pourrez bénéficier d’un frigo, d’une hotte, d’un micro-onde ou bien d’un lave-vaisselle encore plus performant En somme, les incontournables de l’électro pourront rejoindre votre nouvelle cuisine !

Parmi les modèles qui vous feront craquer, mes yeux se sont posés sur un bijou d’innovation qui provient d’un nouveau fournisseur de l’enseigne. On y trouve des tiroirs électriques de 1m80, qui confère au meuble un esthétisme unique, sans l’usuel coupure à 60 cm. À côté, des grandes portes de placard dévoilent de l’électroménager, tout en se rangeant sur le côté par un système de Pocket Door ingénieux pour économiser de l’espace. Vous pouvez même inclure des meubles allant jusqu’au sol pour éviter les éternelles plaintes. Tout est sur-mesure, de la couleur aux finitions en passant par un tour galbé sur votre îlot central. Vous n’aurez jamais autant craqué sur une cuisine ! Bien évidemment les spécialistes de Cuisine Plus sont là pour vous conseiller au mieux en s’adaptant à votre projet et votre budget pour vous proposer VOTRE cuisine de rêve. Alors rendez-vous en magasin pour voir ce qui est possible !

*voir conditions en magasin

Cuisine Plus
1b rue Antoine Lavoisier 31770 Colomiers
Tél. 05 32 09 02 85
40 route d’Albi, 31180 Rouffiac-Tolosan
Tél. 05 54 07 03 70
www.cuisine-plus.fr
FB : @CuisinePlus.fr
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h

Share

Présente sur Colomiers depuis 2 mois, la COmpagnie du MEuble RAtionnel a déjà trouvé sa place dans le milieu de la cuisine moyen à haut de gamme. Il faut dire que son fondateur Marcel Gascoin, ébéniste visionnaire passionné de design, est tout simplement l’inventeur de la cuisine équipée. En effet, à la sortie de la seconde guerre mondiale, pour reconstruire les foyers, il a eu l’idée de créer le meuble rationnel, à savoir l’alignement d’éléments fonctionnels pour pouvoir cuisiner. C’est dire si le savoir-faire de l’enseigne est maîtrisé. De nos jours, COMERA propose des cuisines standard mais également du sur-mesure (dont certaines sont à découvrir dans le showroom situé 4 Chemin de la Ménude) . Maîtrisant le travail du bois, métal et verre, ils sont également à même de réaliser vos dressings, bureaux, rangements, verrières. Concernant la conception, l’usinage et la fabrication, tout est Origine France Garantie avec des bois venus de forêts Landaises gérées durablement.

Une des particularités de COMERA est que du premier rendez-vous jusqu’à l’installation de votre projet, vous n’avez affaire qu’à une seule et même personne. Rassurante et gage de qualité, cette façon de travailler se fait auprès d’une des 3 décoratrices/conceptrices du magasin :

– Marie Delorme, créative et passionnée par la décoration intérieure qui s’appuie sur son savoir faire et sa compréhension des attentes d’un client afin d’être l’interlocutrice privilégiée pour tous vos projets d’aménagements.

– Camille Carrasco, forte de ses études de design et couleurs/architecture-espace servies par son esprit d’analyse, elle sait imaginer au mieux un intérieur qui vous ressemble.

– Jennifer Motto, la souriante directrice de conception qui, du haut de ses presque 10 années d’expérience, n’a pas son pareil pour accompagner particuliers et professionnels dans leurs projets d’aménagement d’espaces de vie.

Pour ce début 2020 et ses traditionnelles soldes, COMERA annonce un déstockage électroménager à prix imbattables. Dans la même veine, le plan de travail en stratifié vous est offert pour tout achat d’une cuisine d’un montant minimum de 3500€.
Confier son projet à cette enseigne est donc une question de bon sens. Expérimentée, optant pour la qualité que ce soit pour l’écoute, la création et la réalisation de vos idées, COMERA simplifie considérablement vos travaux et vous assure un résultat sans failles. Tout ce qu’on attend d’un cuisiniste, le charme en plus.

COMERA Cuisines
4 chemin de la Ménude, Colomiers
www.comera-cuisines.fr
Tél. 05 34 36 86 76
Fb : @ComeraCuisinesColomiers

Share

Toutes les envies sont à l’honneur pour cette fi n d’année chez « Minjat ! ». Ceux qui préfèrent n’avoir qu’à mettre les pieds sous la table, se délecteront d’un menu spécial Noël servi la dernière semaine de décembre. Plus que jamais les producteurs locaux sont mis à l’honneur, et c’est une sélection haute en saveur que propose la cantine. A la carte, foie gras de canard et d’oie mi-cuit, gibier des Hautes-Pyrénées, volailles festives du Gers, et entremets de Noël. Un menu sur lequel s’invite le fameux aligot/saucisse chaque samedi de décembre. Pour ceux qui ont déjà noué leur tablier de chef, les produits de fête ne manquent pas. Le rayon traiteur regorge de spécialités qui enchanteront les tables de réveillon : les fins ris de veau aux cèpes, l’incontournable foie gras mi-cuit, ou encore le gratin gourmand de patates douces aux éclats de noix. Du côté des nouveautés, le chef Anton vient surprendre les palais, avec ses bouchées à la reine à la truite des Pyrénées ou son crumble de légumes de saison. Mais s’il est bien une star des réveillons, c’est la volaille festive : du chapon gascon au chapon de pintade, en passant par l’oie de Toulouse et le pigeon, « Minjat ! » s’attache comme toujours à travailler des races locales. Des oiseaux plumés à sec, qui peuvent donc se conserver vingt-huit jours et dont la qualité des chairs est préservée. Désossés sur demande par les bouchers de la maison, ils n’attendent plus qu’à être rôtis au four !
Trois types de farce sont aussi proposées pour les plus gourmands qui voudraient accompagner leurs volailles : nature à base de porc et de veau, garnies de pleurotes, ou encore de fruits secs. A la coupe, le brie truffé ou les truffes fraîches de chez Pebeyre font leur effet. Les bûches de « Concept Gourmand » ou les gâteaux à la broche termineront le repas avec panache. A noter sur votre calendrier de l’Avent : le marché de Noël de « Minjat ! », le 7 décembre prochain. Un rendez-vous incontournable où une quinzaine de producteurs présentent leurs pépites : gâteau à la broche, foie gras, fromage, volailles, huîtres ou encore Muscat… plus que jamais les exploitants de notre région sont mis à l’honneur, pour la joie des gourmets. Ceux qui douteraient encore de leur menu pourront quant à eux rencontrer le cuisinier Anton et Cyril Picot, l’un des initiateurs de l’enseigne, le 14 et 21 décembre prochain. L’occasion d’avoir un chef à soi pour peaufiner un repas de fêtes original et de qualité. Toujours dans cet esprit de partage, « Minjat ! » propose des cours de cuisine sur le thème de Noël. Attention
les places sont en quantité très limitées !

« MINJAT !» 2-4 AVENUE ANDRÉ MARIE AMPÈRE
ZAC DU PERGET 31770 COLOMIERS / 05 82 08 30 73

Share

Au fin fond du département de la Haute-Garonne se trouve un minuscule village (47 habitants au dernier recensement de 2016) appelé Riolas. Pour vous le situer il se trouve à équidistance de Rieumes, Saint-Gaudens et l’Isle-en-Dodon. En son sein, un restaurant qui décroche une note quasi maximale auprès du référent Tripadvisor : Chez Jeanne La Fermière. Autant dire qu’il n’en fallait pas plus pour me pousser à m’y rendre.

Actuellement tenu par Patrick Fourcade, l’histoire de cet établissement remonte aux années 50. En ce temps là, il était une ferme où Jeanne, grand-mère de l’actuel propriétaire, laissait aux ouvriers venus apporter l’électricité dans la contrée le droit de s’installer pour la pause de midi, changeant des alors classiques porches d’Églises comme lieu de repas. Las de leurs gamelles, certains demandèrent à l’habitante si elle ne pouvait pas cuisiner pour eux : le restaurant était né. Plus tard, Jeanne fût même sollicitée pour des baptêmes et autres repas de fête tant sa cuisine était appréciée. En 2019, cet héritage de bonne cuisine et de générosité est pleinement vivant. Si vous voulez bien me suivre.

À pleines dents dans la madeleine de Proust

Disons le tout de suite, Chez Jeanne La Fermière nous a complètement fait chavirer et ce dès les premiers instants. Couvertes de toile cirée à damier rouge et blanc, les tables s’habillent de nappes blanches comme on en utilise pour les grands repas de famille. Dans la salle bondée, tout le monde semble non pas sur son 31 mais tout de même sous le coup d’un certain respect, un peu comme on avait dans le temps quand aller au restaurant était un privilège que l’on se devait d’apprécier. Sur les murs, une affiche ancienne vantant les mérites du Lillet se tient aux côtés d’une immense et magnifique réclame pour l’armagnac Ryst. Un grand vaisselier en bois qui doit avoir 4 fois mon âge affirme cette décoration vielle France. Dieu qu’on se sent bien ici. Les deux enfants de la table voisine ont beau donner de la voix, le ressenti est largement en dessous de la grosse colère de la petite fille qui a fait tomber sa peluche, tout ça grâce à un plafond acoustique. Oui n’allez pas croire qu’authenticité rime avec dépassé, Chez Jeanne La Fermière vit parfaitement avec son temps tout en sachant conserver cette tradition et fierté nationale qu’est la cuisine française.



« On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l’estomac se creuse, et y a plus qu’à continuer. »

Conquis par l’environnement, je me plonge dans la carte. Re-chavirage. Soupe au choux gratinée, jambonneau, 4 déclinaisons de foie gras, omelette aux cèpes persillé, cassolette de ris de veau a l’ancienne ; le plus difficile est de se décider. Mon convive opte pour un cassoulet qui exige 25minutes d’attente avant d’arriver à table, signe que nous n’avons pas affaire à du « boitoulet » (expression consacrée par l’Académie Universelle du Cassoulet désignant du cassoulet industriel en boîte, sorte d’hérésie croisée avec un blasphème sur lit de parjure.). Dans les menus, on notera la présence du « Trou Gascon », homologue du Trou Norman de la célèbre scène entre Gabin et et De Funès dans le Tatoué, laissant présager un repas conséquent. J’opte pour ma part pour l’assiette « Tout Canard » garnie de confit, magret et aiguillettes. Les plats arrivent et on constate instantanément que les petits appétits risquent de caler rapidement face à la générosité du service. Question goût, nul besoin d’épiloguer, c’est tout simplement irréprochable. Le choix des vins est également à la hauteur avec notamment un Bordeaux Margaux La Sirène de Giscours, un Madiran Château Montus ou encore un Loup du Pic du Languedoc.

De ses débuts au milieu du siècle dernier, Chez Jeanne La Fermière a conservé sa superbe, son authenticité et sa générosité. Si les restaurants traditionnels vous manquent, affrontez les kilomètres pour vous y rendre, ça en vaut largement la peine.

Chez Jeanne La Fermière
Le Village, 31230 Riolas
05 61 94 02 20

Share

Hôtel 4 étoiles indépendant ouvert en 2013, le Pier Toulouse impressionne de par sa façade noire, mêlant verre, acier et béton. Face à la Garonne, il se dresse sur 6 étages en proposant 28 chambres. Devenu relais de la clientèle d’affaire, Le Pier Toulouse se veut aujourd’hui pluriel en proposant son cadre exceptionnel aux toulousains. Pour ce faire, en plus d’une conséquente vague de rénovation, il opte sur la création d’un restaurant au 6ème et dernier étage. En service depuis le 14 octobre, cet établissement baptisé « La Vue » dispose d’une salle et d ‘une terrasse donnant sur un panoramique qui a lui seul justifie le déplacement. Panorama sur le fleuve donc, mais également sur la verdoyante île du Ramier. Cet espace donne une profonde sensation de sérénité, comme si l’on flottait au dessus du trafic et de l’agitation au sol. C’est une façon totalement inédite de redécouvrir cette zone.

La Vue n’a pas pour seul argument que sa particularité géographique. À la manœuvre, on retrouve le chef Olivier Godechoul, connu pour avoir officié dans des établissements étoilés aux côtés de références comme les frères Pourcel ou encore Eric Frechon. Pour le seconder, il compte sur Pierre Thevenet (ayant réalisé son apprentissage auprès du légendaire Gilles Goujon) afin de proposer une cuisine bistronomique conviviale et de saison.

Toujours pour s’ouvrir au plus grand nombre, l’établissement propose petit déjeuner, repas et souper. Le soir venu, les lumières de la ville s’accordent parfaitement avec la large cave à vin composée à 30% de produits bio ou en biodynamie.

Pour résumer, le restaurant La Vue est clairement à découvrir. De par son ambiance feutrée, sa cuisine authentique et son panorama, il propose une expérience dont peu peuvent se targuer dans la ville rose.

Pier Hotel Restaurant « La Vue »
26 Boulevard du Maréchal Juin, Toulouse

05 62 24 03 60
www.piertoulousehotel.com

Share

Franchise nationale établie depuis 1945, la COmpagnie du MEuble RAtionnel est un cuisiniste moyen à haut de gamme qui donne également dans la création de dressings, bureaux, rangements mais également de très tendances verrières.

Avec un siège social et des moyens de production en Vendée, Comera ne propose pas du Made In France mais de l’Origine France Garantie. La différence ? Pour cette dernière appellation, la conception, l’usinage et la fabrication doivent exclusivement être réalisés dans l’Hexagone. Résultat, des bois venus des forêts Landaises, des emplois intégralement locaux et une cohérence écologique parfaite. Les productions Comera répondent d’ailleurs à une charte d’éco-responsabilité assortie de labels autorisant la création d’installations sensibles comme des crèches ou autres sites accueillant du personnel délicat.

Bien que le showroom du magasin soit empli d’exemples de réalisations, les cuisines Comera sont intégralement sur-mesure. Il faut dire que la satisfaction du client est clairement le leitmotiv de cette enseigne. Pour s’en assurer, ils poussent l’accompagnement au plus haut en assurant toute la maîtrise d’œuvre. Démolition de l’existant, électricité, carrelage, Comera se charge de tout pour vous assurer un service clefs en main. Résultat, un interlocuteur unique de la conception à la livraison qui vous assure au passage une garantie décanale. Vous n’avez qu’à venir exposer votre projet, ils se chargent du rétroplanning et de la coordination des travaux tout en respectant la date qu’ils vous donnent. Avoir quelqu’un qui s’occupe de tout gérer, notamment en cas de surprises (les plus petites n’entraînant d’ailleurs pas de surcoût) apporte une sérénité dont toute personne ayant déjà réalisée des travaux rêve de connaître.

Pourquoi vous rendre chez Comera ? Dans un premier temps pour l’écoute qui vous sera portée. Disposant d’une équipe qualifiée et expérimentée dans le domaine de la cuisine mais également en aménagement d’intérieur, ils savent ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire pour avoir un espace fonctionnel et durable. Si vous n’avez pas d’idée, ils en auront pour vous ! Donnez leur un espace assorti d’un budget et ils vous en feront des propositions concrètes. La seconde raison de pousser la porte de ce nouveau cuisiniste est la qualité de leurs produits. Bien qu’il soit possible de trouver moins cher, cela se fera au détriment des matériaux, ajustements et longévité. Choisir Comera, c’est être sur de ne pas avoir à intervenir, ni pendant, ni après.

Ne communiquant que très peu par rapport à ses confrères, l’enseigne a fait sa réputation sur le bouche à oreille, les clients leur ayant fait confiance étant les meilleurs ambassadeurs de leur sérieux. Plus commerçants que commerciaux, les membres de l’équipe Comera Colomiers sont à l’écoute quelque soit votre projet.

Pour fêter son ouverture, Comera Colomiers met en jeu un robot pâtissier Smeg d’une valeur de 500€ ! Rendez-vous sur la page Facebook du Journal Diagonale du 11 au 25 novembre pour tenter votre chance !

COMERA Cuisines
4 chemin de la Ménude, 31770 Colomiers
www.comera-cuisines.fr
Tél. 05 34 36 86 76
Fb : @ComeraCuisinesColomiers

Share

Enseigne spécialisée dans la réalisation de cuisines mais également placards et salles de bain, Cuisinella propose du standard mais également du sur-mesure. Fabriqués en France, ses productions sont qualifiées par une triple certification ISO, gage d’une qualité sans failles. À votre écoute pour tous vos projets d’aménagement, les conseiller spécialistes du magasin de Colomiers (certains connaissent même les catalogues produits par cœur, c’est dire) vous accueillent dans un espace de 500m2 dans la zone du Perget.

Pour profiter au mieux de leur professionnalisme, sachez que Cuisinella Colomiers est en plein mois coup de cœur du 1er au 26 octobre. Il vous propose 4 grandes familles d’avantages pour aménager au mieux votre intérieur.

La première est une sélection de 7 modèles phares de cuisines à prix canon, déclinables en une dizaine de coloris différents.

La seconde regroupe une sélection de 23 meubles essentiels. On y trouve les incontournables de la cuisine, l’occasion de s’équiper avec des éléments intemporels sans y laisser tout votre budget.

Cuisinella Colomiers offre également un solide avantage lors d’une commande d’armoire : celle ci se verra équipée pour le prix d’une version simple ou gratifiée d’un pack confort (range couverts, tapis, tous les accessoires finalement indispensables pour gagner en fonctionnalité).

Pour finir, une grosse sélection d’appareils électroménagers de marques prestigieuses ( Candy, Rosières, Hotpoint…) sont proposés à tarif préférentiel lors de ce mois coup de cœur.
Quatre (très) bonne raisons de leur rendre visite.

Cuisinella Colomiers
1B Rue Antoine Lavoisier Colomiers
05 34 36 70 36
www.ma.cuisinella/fr-fr/magasins/0003000961-toulouse-colomiers

Share

Établi à Pibrac depuis un an et demi, le restaurant l’Aromatic est tenu par Michel Laffitte et Estelle. Ce chef cuisinier a fait ses armes à Londres, Paris et Toulouse pendant plus de 30 ans (dont 16 ans dans la ville rose). Officiant aujourd’hui dans sa propre enseigne à Pibrac, il propose sa vision de la cuisine dans laquelle la main,l’esprit et le cœur travaillent à l’unisson.

De ses expériences dans les grands établissement, Michel conserve ce sens du travail bien fait. Avec l’Aromatic, il propose une cuisine différente sans donner dans l’excès.. Si vous venez au restaurant pour découvrir ce qu’un chef est capable de faire avec des produits simples et de qualité, vous êtes à la bonne adresse. L’appel de la facilité culinaire ne fera pas écho dans ce restaurant.

Inutile de vous parler du contenu de la carte, cette dernière change constamment, en fonction des envies et goûts du chef mais également des retours clients. Pour cet automne naissant, il nous promet des créations plus terriennes, basées sur « ce qui pousse dans le jardin » pour reprendre ses mots. À part qu’il travaillera champignons, châtaignes et citrouilles, nous n’en saurons pas plus sur les créations à venir. Entourer sa carte de mystère n’a rien d’une stratégie, c’est juste ce qui se passe lorsqu’un chef développe sa volonté d’une cuisine vraie,sincère et basée sur le goût.

Loin de la complexité des gastronomiques et en dehors de la course folle aux Étoiles, Michel Laffitte fait la part belle à des préparations franches et cohérentes. Après un tiers de siècle à travailler dans de grands établissement, il cherche à se faire plaisir et à faire plaisir à qui s’assoit à la table de l’Aromatic. Voilà pourquoi le nombre de places est volontairement limité. Hors de question de faire du volume au détriment de la qualité.

Ouvrir l’Aromatic, c’était sa façon à lui de démontrer qu’il n’a plus rien à prouver. Avec ce restaurant, Michel Laffitte nous prouve qu’avec courage et conviction, il est possible d’être fidèle à soi-même tout en apportant pleine satisfaction à ses clients.

Humble, cet amoureux de la cuisine avoue pourtant qu’il ne fait que ce qu’il sait faire. Pour nous, c’est déjà immense.

Restaurant l’Aromatic
1 Chemin de Beauregard, 31820 Pibrac
Ouvert du mardi au samedi le midi et de mercredi à samedi pour le soir
www.aromatic-restaurant.com
05 61 06 71 71
Fb : @aromaticrestaurant.pibrac

Share

Ce mois-ci, notre rubrique “Un air de famille” est parfaitement adaptée à nos invités du mois de juillet. En effet, si une chose est sûre, c’est que chez les Bach, la restauration est une véritable histoire de famille !! En effet, ce sont 4 générations qui se sont relayés aux fourneaux, pianos et autres instruments de grands chefs pour vos concocter de véritables trésors servis aujourd’hui dans le magnifique et très agréable cadre du Puits Saint-Jacques à Pujaudran. Bernard, notre “deux-étoilés” local, nous reçoit avec son épouse Anne et William son neveu.

Diagonale : Bernard, quel a été votre parcours avant de vous installer à Pujaudran ?

Bernard : Tout d’abord, j’ai baigné dans ce monde de la restauration depuis ma plus tendre enfance puisque mes grands-parents, puis mes parents tenaient à Cazes-Mondenard dans le Tarn et Garonne, L’Atre, une adresse qui eut son heure de gloire. Puis j’ai débuté mon apprentissage en 1976 à Lalbenque au restaurant L’Aquitaine. Après un parcours chez différents étoilés, j’ai obtenu mon premier poste de chef à Porto-Vecchio en 1994. C’est dans cet établissement que j’ai obtenu ma première étoile trois ans plus tard.

Qu’est-ce qui nous a valu ce retour au pays ?

C’est avant tout l’opportunité de reprendre une affaire existante qui avait bonne réputation (1 étoile obtenue l’année précédente) tout en se rapprochant de nos terres natales respectives, mon épouse Anne étant Cadurcienne. La proximité d’une grande métropole était également un critère important, ce mélange de campagne à proximité de la ville nous convenait parfaitement, Pujaudran, c’est un peu “Le Gers à 20 minutes de Toulouse !”

Comment arrive cette 2e étoile qui fait maintenant la réputation de l’incontournable Puits Saint-Jacques ?

Bénéficiant dès notre arrivée d’un bel outil de travail, nous avons pu nous consacrer à la qualité de notre off re, au service proposé et à développer une cave digne de ce nom. Cette deuxième étoile n’était pas un objectif à atteindre à tout prix mais plutôt le résultat du travail consciencieux d’une équipe beaucoup plus étoffée (16 personnes dont un sommelier). La décoration de l’établissement avait été remise au goût du jour pour accueillir notre clientèle dans un cadre où la convivialité était le mot d’ordre. Et c’est en 2008 que l’équipe du Puits Saint-Jacques obtient cette 2ème étoile dont nous sommes très fiers.

Anne, vous travaillez avec Bernard depuis ses débuts ?

Non, pas du tout puisque j’ai intégré le Puits Saint-Jacques pour la partie administrative et l’accueil de nos clients lorsque nous sommes arrivés à Pujaudran. C’était devenu incontournable pour développer notre affaire et je le fais depuis 1999 avec un plaisir tous les jours renouvelé. Nous sommes passés de 11 personnes à 22 dont 11 en cuisine, c’est devenu une véritable petite entreprise à gérer.

William, vous êtes le neveu d’Anne et Bernard, et représentez la 4e génération à oeuvrer en cuisine. Ce n’est pas trop lourd à porter ?

Non car c’est avant tout un véritable plaisir de recevoir ce savoir-faire et cet amour de la cuisine que Bernard m’a inculqué. Cela permet ainsi de continuer l’histoire familiale. Même si le défi n’est pas évident mais je me sens tout à fait capable de le relever. C’est en tout cas une véritable motivation personnelle.

Bernard, depuis quand William est à vos côtés ?

A vrai dire, lui aussi est un peu tombé dedans depuis qu’il est petit puisqu’il est entré au Puits Saint-Jacques il y a 17 ans et nous travaillons en binôme depuis 4 ans. Il faudra bien qu’un jour quelqu’un prenne la relève … au sein de la famille !

Quel est votre souhait pour les années à venir ?

Maintenant que nous venons de refaire la décoration et l’ambiance de l’établissement, nous allons nous concentrer sur le maintien de la qualité de nos cartes, renouvelées tout au long de l’année, et du service tout en maintenant l’esprit du Puits Saint-Jacques : une clientèle variée à des tarifs accessibles dans un établissement où nous privilégions la proximité avec notre clientèle.

Bernard, de nouveaux projets ?

Oui, j’ai récemment diversifié mes activités puisque j’interviens comme consultant sur certains restaurants d’Airbus et également à l’Oncopôle et au centre d’obésité pour animer des ateliers où l’on apprend simplement à manger peu mais bien. Et enfin, pour en terminer, je me suis récemment associé avec Romain Fornell (1 étoile à Barcelone) et Oscar Manresa, créateur de bonnes adresses dans la capitale catalane pour ouvrir un nouveau concept de restauration à Andorre la Vieille “Le Chef’s Table”, l’espace gourmet de l’immeuble The Embassy, ou le Diamant pour les habitués.

Share