Tag

Voiture

Parcourir

Au 1er juillet 2024, l’ensemble du territoire de la ville de Colomiers passera aux 30 km/h, afin de limiter la pollution et de veiller à la sécurité des habitantes et des habitants. Seule une vingtaine d’axes restera à 50km/h.

Avec ce passage aux 30km/h sur tout le territoire, la Ville de Colomiers confirme son engagement en matière de transition écologique.

Le 30 km/heure deviendra ainsi la règle : seule une vingtaine d’axes, comme certains boulevards et avenues, resteront à 50 km/h », précise Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole.

Le choix de la Ville de Colomiers revêt plusieurs enjeux :

  • La sécurité des usagers et un meilleur partage de la voirie,
  • La diminution de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre (GES),
  • L’amélioration du bien-être des habitantes et des habitants avec une ville plus apaisée.

En abaissant la vitesse à 30 km/h, on limite les phases d’accélération et par conséquent les émissions de GES et de particules fines, détaille Martine Berry-Sévennes, Adjointe à Mme le Maire déléguée à la Transition écologique, au patrimoine naturel et aux mobilités. L’énergie nécessaire pour passer de 30 km/h à 50 km/h est 2,25 fois plus grande : en réduisant la vitesse en ville, on limite donc la quantité d’énergie consommée ce qui a un impact direct sur les émissions polluantes et sur la consommation de carburant. »

Ci-dessous, la carte des vitesses à Colomiers à partir du 1er juillet 2024.

Report vers des mobilités douces

Avec près de 60 km de pistes et voies cyclables sur son territoire, la Municipalité anticipe également déjà le report modal des usagers vers d’autres types de mobilités, comme le vélo, la marche ou les transports en commun. « Cet effet est observé dans d’autres territoires qui ont déjà expérimenté le 30 km/h : assez rapidement, un grand nombre d’usagers utilise d’autres moyens de transports, comme le vélo », confirme Martine Berry-Sévennes.

« Il nous semble pertinent d’informer les usagers de ces évolutions dès ce mois de février pour une mise en œuvre à l’été, afin de prendre le temps de mener les actions de communication, de pédagogie et de sensibilisation nécessaires le plus en amont possible », ponctue Karine Traval-Michelet.

Colomiers, ville pionnière en matière de mobilités

Ville nouvelle construite pendant la période de l’urbanisme moderne et du tout voiture, Colomiers a toujours été pionnière en matière de mobilités :

  • arrivée du train et du tram dès le XIXe siècle,
  • construction de la première rocade urbaine régionale pour canaliser le trafic de transit,
  • création dès 1993 du premier TER métropolitain avec l’intégration tarifaire entre les gares de Colomiers et des Arènes à Toulouse, renforcée par la mise en place de la navette cadencée à partir de 2003,
  • mise en place d’un réseau de bus communal puis adhésion à Tisséo en 2016 et renforcement de la desserte avec le Linéo 2,
  • déploiement de près de 7 km de réseau express vélo sur son territoire, pour atteindre près de 60 km de pistes et voies cyclables,
  • aménagement transitoire de ‘corona-pistes’ pendant la crise sanitaire de 2020, ouvrant la voie de la transformation des boulevards en rue en limitant leur vitesse à 30km/heure,
  • expérimentation de la Rue aux enfants,
  • arrivée prochaine du métro avec deux stations à Colomiers, à horizon 2028,
  • premier axe du déploiement du service express régional métropolitain – SERM, le « RER toulousain » , à partir de 2028 avec une offre cadencée renforcée de 5h à 23h, en articulation avec le covoiturage et les modes actifs.

Maintes fois démontrées, les qualités des produits de seconde main vont de l’emprunte écologique à l’impact sur le budget en passant par la valorisation de l’ancien. Pour autant, acheter des produits utilisés de particuliers à particuliers est fatalement l’occasion de se retrouver face à des biens à l’origine et à l’utilisation inconnues. C’est là que le reconditionnement rentre en jeu. Un produit reconditionné est, comme le produit d’occasion, un produit de seconde main. C’est-à-dire qu’il a déjà eu une première vie. La différence est que les produits d’occasion, comme les produits vendus entre particuliers, ne font pas l’objet de contrôles et tests, ils sont vendus en l’état. À contrario, les produits reconditionnés sont préparés en suivant une procédure stricte. Ils passent des tests de fonctionnalité et de sécurité, bénéficient d’un nettoyage complet et sont réparés si nécessaire par des experts du reconditionnement. C’est précisément ce modèle qui se repend désormais à tous types de produits et secteurs, couronnant de sérénité ces objets aux multiples valeurs susnommées.

Si le concept de reconditionné est a son apogée, il est pourtant légion dans le monde de l’automobile. Reprendre un véhicule, le remettre en ordre de marche si besoin et y adjoindre une garantie, c’est la routine pour les concessions comme DBF Automobiles Toulouse.

Distributeur officiel Audi et Volkswagen dans le sud-ouest de la France, à Bordeaux, Toulouse et Montpellier, DBF propose à l’heure ou nous écrivons ces lignes près de 1000 véhicules d’occasion immédiatement disponibles à la vente! DE la citadine maligne à la confortable routière, le spectre est complet et pioche chez tout un ensemble de constructeurs. Fort de sa force de réseau, tous les modèles présentés en détail sur le site www.dbf-autos.fr rubrique occasion peuvent être rapatriés dans votre concession locale. Thermique ou électriques, il y en a pour tout le monde. Pour chaque voiture, une description précise est assortie d’un flot d’images dont des vues à 360 offrant une vision aussi complète que possible du produit. Bien entendu, en cas de questions les conseillers DBF Automobiles Toulouse sont à votre écoute.

Subissant une batterie de contrôles (jusqu’à 110 points!) et de remises à niveau, les voitures disposent d’une garantie de 12 mois.

Côté financement, là encore DBF Automobiles a tout prévu et propose des solutions adaptées à vos envies et à votre budget. Des garanties allant jusqu’à 24 mois sont alors applicables si vous souhaitez faire l’acquisition d’une Volkswagen neuve ou d’occasion.

Choix, clarté et sérénité décrivent au mieux l’expérience d’un véhicule d’occasion choisi dans les rangs de DBF Automobiles Toulouse.

Depuis le 4 mars, soit quelques jours après la sortie du Nouveau T-Cross, Volkswagen propose la dernière version de son très smart Tiguan. Pour le découvrir, c’est chez DBF que ça se passe.

Le Tiguan est le SUV familial qui fait partie des modèles les plus emblématiques de la marque, aussi à l’aise en ville que hors des sentiers battus.

Le Nouveau Tiguan emprunte au tigre sa force et son dynamisme et fascine par son nouveau design expressif. Il fait preuve d’agilité également en proposant toute une série d’innovations pour faciliter votre conduite. Enfin, il se réinvente avec sa version eHybrid et son autonomie électrique jusqu’à 100 km pour une expérience de conduite des plus électrisantes.

Le Nouveau Tiguan vous permet une nouvelle fois d’écrire vos plus belles histoires ensemble. 

Pour plus d’informations et pour prendre RDV ou faire votre essai en concessions, c’est par ici : https://www.volkswagen-toulouse.com/nouveau-tiguan-2/

Un peu d’histoire… sur le groupe DBF. 
DBF Automobiles est un groupe familial et régional, qui porte un projet de développement dans le Grand Sud-Ouest. Distributeur des marques Audi et Volkswagen exclusivement, le groupe créé et dirigé par François Désarmeaux depuis 2008 opère un réseau de dix-sept concessions réparties entre Bordeaux, Toulouse et Montpellier. Chaque jour, les sept cents collaborateurs de nos services voitures neuves, voitures d’occasion, location Volkswagen Rent, carrosserie, vitrage, entretien et réparation, s’engagent, par l’excellence professionnelle et l’innovation, au service de la satisfaction durable de nos clients.
À Toulouse, nous représentons la marque Volkswagen avec 3 concessions situées à Labège, Avenue des Etats Unis et Route d’Espagne.

Engagée de longue date dans de nombreuses actions en matière de transition écologique, la Ville de Colomiers passera aux 30 km/heure sur tout son territoire à partir du 1er juillet 2024.

« Afin que la mesure soit le plus lisible possible, il nous est apparu préférable d’enclencher ce dispositif en une seule étape sur l’ensemble des voiries de la commune. Le 30 km/heure deviendra ainsi la règle : seule une vingtaine d’axes, comme certains boulevards et avenues, resteront à 50 km/h », précise Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole.

+ de sécurité, – de pollution

Le choix de la Ville de Colomiers revêt plusieurs enjeux et objectifs :

  • La sécurité des usagers et un meilleur partage de la voirie,
  • La diminution de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre (GES),
  • L’amélioration du bien-être des habitantes et des habitants avec une ville plus apaisée.

« En abaissant la vitesse à 30 km/h, on limite les phases d’accélération et par conséquent les émissions de GES et de particules fines, détaille Martine Berry-Sévennes, Adjointe à Mme le Maire déléguée à la Transition écologique, au patrimoine naturel et aux mobilités. L’énergie nécessaire pour passer de 30 km/h à 50 km/h est 2,25 fois plus grande : en réduisant la vitesse en ville à 30 km/h, on limite donc la quantité d’énergie consommée ce qui a un impact direct sur les émissions polluantes en ville et sur la consommation d’essence ou de gazole. »

Report vers des mobilités douces

Avec près de 60 km de pistes et voies cyclables sur son territoire, la Municipalité anticipe également déjà le report modal des usagers vers d’autres types de mobilités, comme le vélo, la marche ou les transports en commun. « Cet effet est observé dans d’autres territoires qui ont déjà expérimenté le 30 km/h : assez rapidement, un grand nombre d’usagers utilise d’autres moyens de transports, comme le vélo », confirme Martine Berry-Sévennes.

« Il nous semble pertinent d’informer les usagers de ces évolutions dès ce mois de février pour une mise en œuvre à l’été, afin de prendre le temps de mener les actions de communication, de pédagogie et de sensibilisation nécessaires le plus en amont possible« , ponctue Karine Traval-Michelet.

Colomiers, ville pionnière en matière de mobilités

Ville nouvelle construite pendant la période de l’urbanisme moderne et du tout voiture, Colomiers a toujours été pionnière en matière de mobilités :

  • arrivée du train et du tram dès le XIXe siècle,
  • construction de la première rocade urbaine régionale pour canaliser le trafic de transit,
  • création dès 1993 du premier TER métropolitain avec l’intégration tarifaire entre les gares de Colomiers et des Arènes à Toulouse, renforcée par la mise en place de la navette cadencée à partir de 2003,
  • mise en place d’un réseau de bus communal puis adhésion à Tisséo en 2016 et renforcement de la desserte avec le Linéo 2,
  • déploiement de près de 7 km de réseau express vélo sur son territoire, pour atteindre près de 60 km de pistes et voies cyclables,
  • aménagement transitoire de ‘corona-pistes’ pendant la crise sanitaire de 2020, ouvrant la voie de la transformation des boulevards en rue en limitant leur vitesse à 30km/heure,
  • expérimentation de la Rue aux enfants,
  • arrivée prochaine du métro avec deux stations à Colomiers, à horizon 2028,
  • premier axe du déploiement du service express régional métropolitain – SERM, le « RER toulousain » , à partir de 2028 avec une offre cadencée renforcée de 5h à 23h, en articulation avec le covoiturage et les modes actifs.

Le jeudi 2 novembre 2023, en début de soirée, un individu a violemment vandalisé un véhicule de la Police nationale, devant les locaux du Commissariat de police de Colomiers, situés dans le bâtiment de l’Hôtel de ville.

Photo : Julien Fitte

Vendredi 3 novembre 2023, moins de 24 heures après les faits, leur auteur a pu être interpellé par les agents de la Police municipale de Colomiers, puis remis à l’officier de police judiciaire de la Police nationale.

« La collaboration étroite et quotidienne entre les services de la Police nationale et de la Police municipale ont d’abord permis d’identifier l’individu grâce aux images de vidéo-protection, mises à disposition par le Centre de supervision urbain de la Ville de Colomiers, détaille Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole. Le vendredi 3 novembre 2023, les Policiers municipaux ont maîtrisé sans incident l’individu et l’ont interpellé à Colomiers. Je salue cette intervention rapide de nos policiers municipaux, rendue possible par la veille efficace des vidéo-opérateurs du Centre de supervision urbain de la Mairie, qui ont pu repérer l’individu. »

« Cette interpellation, et le travail conjoint entre la Police nationale et la Police municipale depuis le début de cette affaire, démontre toute la pertinence du partenariat que les services de sécurité de la Ville et les forces de police et de sécurité de l’État mènent tout au long de l’année. »

Occupant la quasi totalité du parc des expositions, cet évènement célébrant la mobilité regroupe plus de 40 constructeurs. L’occasion de découvrir les dernières innovations en termes d’auto, moto, utilitaires et vélo.

5 jours de découverte dans et devant la grande halle du MEETT vous attendent dès ce mercredi 8 novembre avec plus de 65 marques autos et moto représentées. Plus grand évènement grand public dédié à la mobilité du Sud-ouest, ce salon réunit l’ensemble du marché de l’auto, moto et utilitaire.

Tous très pressés de vous présenter leurs derniers venus, les constructeurs vous attendent de 10h à 19h00 et en nocturne vendredi 10 novembre de 10h à 22H. Dans la halle, les véhicules neufs sont présentés par les marques et dans la cour intérieure, une zone d’essai vous permet de vous éprouver aux modèles qui vous font de l’œil.

Parmi tous ces stands, celui occupé par Volkswagen DBF attire de par son ampleur et la variété de ses modèles ; 21 véhicules, thermiques, hybrides ou électriques sont à découvrir, notamment (et en avant première) le nouveau Tiguan, la nouvelle Passat et le nouveau Touareg. Ayant pleinement réussi son revival, l’ID Buzz (qui reprend le mythique Combi de la marque) dans sa livrée jaune ne pourra pas vous échapper. Et comme on ne se fait une idée qu’en essayant, 16 véhicules de la marque sont à essayer lors du salon, ne nécessitant qu’une inscription préalable disponible en cliquant ici.

Entre les stands, différents espaces proposent des services directement liés au monde de la mobilité. On citera notamment celui de l’ANFA (interlocuteur emploi formation dans la branche des services de l’Automobile) ou encore un point informations qui définit avec vous votre éligibilité potentielle aux aides gouvernementales à l’acquisition.

À l’extrémité du MEETT, une exposition pour fêter les 70 ans de la mythique Corvette présente les modèles de C1 à C8. À son opposé, un vaste espace dédié aux véhicules d’occasion présente pas moins de 250 voitures avec un roulement quotidien dans les modèles.

Autos, motos, utilitaires, vélos et autres véhicules dits intermédiaires … Toutes les mobilités sont réunies durant cinq jours au Parc des Expositions Centre de Conventions & Congrès de Toulouse. Plus de 40 marques et 90 exposants présentent leurs derniers modèles et leurs occasions, thermiques, électriques ou hybrides, à l’heure où la transition écologique et la décarbonation
marquent un tournant. Le grand rendez-vous bisannuel de l’Auto Moto du grand sud permet au visiteur de découvrir les dernières fonctionnalités de constructeurs ambitieux, d’essayer les modèles dans la zone d’essai dédiée, et d’acquérir son véhicule dans des conditions particulièrement propices aux bonnes affaires.

Dans quoi roulerons-nous demain ?

Le futur s’invite dans cette trentième édition du salon, organisée tous les deux ans par Toulouse events avec le concours de MOBILIANS, premier mouvement des chefs d’entreprises du commerce et de la réparation automobile et des services de mobilité.
Plus de 40 constructeurs, soit 50 % de marques en plus qu’en 2021, sont présentes au salon : un record historique. La période est charnière dans l’évolution des motorisations avec, notamment, l’interdiction de production des véhicules thermiques dès 2035 et l’instauration des Zones à Faibles Émissions dans les grandes agglomérations. Mouvant, le marché automobile reste également suspendu aux changements à venir telles que l’évolution du bonus, du malus CO2 ou de l’évolution de la taxe sur les véhicules de société. Décuplé par l’explosion des coûts énergétiques, le marché de la mobilité se conjugue désormais avec l’autopartage, le covoiturage, la multimodalité et la location à la journée, autant d’usages amenés à se développer tout comme les modalités douces. Dans ce contexte, le salon décline tous les univers, les solutions agiles faisant florès aux côtés des véhicules classiques.

Les univers du salon

Nouveautés, avant-premières, zone essais mais aussi concept-car et animations variées sont réunis pour
faire de cette 30ème édition une fête de la mobilité sous toutes ses formes, à une, deux, trois ou quatre
roues.

L’Auto
Entre janvier et septembre 2023 en France, le marché des voitures particulières neuves a progressé de plus de 15% comparé à janvier septembre. Innovations et métamorphoses sont en vue, comme en témoigneront au salon, par exemple, la nouvelle Abarth 500e, le nouveau Tonale d’Alfa Romeo, la nouvelle BMW Série 5, la nouvelle Fiat 600e, l’Explorer 100% électrique de Ford ou encore l’e:Ny1, nouveau véhicule 100% électrique de Honda,…Retrouvez la liste complète sur salon-automototoulouse.com

Les Véhicules sans permis : Ligier / Microcar

Les Occasions
Présents au salon : Audi Occasion Plus /BMW – Mini/ De Boussac Occasion/ Nissan/Renault Dacia/
Spoticar/ Toyota

Les Utilitaires
Présents au salon : Eli /Fuso/ K-Ryole/ Mercedes/ Renault/ Possl/ Burtner / Panama/ Volkswagen/ Xev

Les Vans
De plus en plus populaire, synonyme de road trip et de liberté, le van aménagé s’est imposé dans les
nouveaux modes de consommation des loisirs de plein air. Présents au salon : Burtner / Panama/ Possl / Westfalia

Véhicules dits intermédiaires
Le salon met en lumière les nouvelles formes de mobilité, dont les Engins de déplacement personnel motorisé : vélos à assistance électrique, trottinettes, gyroroues, …

La Moto / Scooter / Deux-roues :
Présents au salon : BMW / Bimota/ Easy Watts/ Energica/ Fantic/ Gasgas Surron / Gyromax/ Harley
Davidson/Horwin / Husquarna/ Jolly Cycles / Kawasaki/ KTM / Peugeot Scooter/ Ray/ Sherco / Super
Soco/ Yamaha/ Zero Motorcycles
Une casquerie sera mise à disposition gratuitement dans le HALL 2 – stand 2A01
Les métiers des services auto, moto, camion, vélo : établissements de formation et l’ANFA (Association
Nationale pour la Formation Automobile) accueillent les visiteurs sur un pôle unique de présentation des
métiers et formations de l’automobile, de la moto, du camion et du cycle.
Place notamment aux nouveaux métiers qui répondent aux besoins spécifiques des entreprises liés à
l’électrification du parc, à la maintenance des batteries et au développement des infrastructures
associées.

Services et accessoires :
Multimarque, l’évènement Salon Auto Moto & Mobilités s’accompagne de la présence de nombreux
prestataires.
Présents au salon : 1 2 3 Pare-Brise / C.T.A.M.P. Contrôle Technique Automobile De Midi-Pyrénées/
Fédération Française Motards En Colère 31/ La Mutuelle Des Motards

Si l’on vient d’abord au salon pour s’informer sur les nouveautés et changer de voiture, on apprécie
également d’en prendre plein les yeux et de s’amuser en famille ou entre amis. Expositions et animations ponctueront agréablement la visite des stands :

  • 70 ans de la Corvette avec des modèles allant de la C1 à la C8, sur un plateau anniversaire à
    découvrir en exclusivité
  • Speedster CID BABIECA José Cabrerizo, ingénieur toulousain audacieux, présente son projet inédit en France, la construction de son speedster unique.
  • Team Orni Factory, une exposition de motos type dragster dans la rue centrale extérieure
  • Jour de courses, un espace de gaming en libre-service, sur simulateur auto/moto, animé par
    Playtime
  • Driver Experience, animation de réalité virtuelle pour se fondre dans la peau d’un pilote grâce à
    des simulateurs de conduite auto.
  • Kidstar Quad, un circuit de quad pour enfants (dans la rue centrale extérieure)

LES INFOS PRATIQUES
www.salon-automototoulouse.com
Lieu : MEETT
Parc des Expositions, Centre de Conventions & Congrès de Toulouse.
Concorde Avenue, 31840 Aussonne
Dates et horaires
Tous les jours du mercredi 8 au dimanche12 novembre, de 10h à 19h00, et Nocturne vendredi 10 novembre
de 10h à 22H
Tarif : 7 € et promo web 5 € – Gratuit moins de 14 ans.
Billetterie : www.salon-automototoulouse.com/billetterie
Accès
Transports en commun Tisséo au pied du MEETT
Depuis le centre-ville : 35 minutes en tram
Parking gratuit de 3 000 places. Le MEETT dispose de supports vélo abrités.
Restauration : Plusieurs points au coeur du MEETT, notamment le Restaurant Le Central (by Les bistrots –
Esprit Pergo), les bars snacking et des Food-Trucks.

Le rendez-vous annuel du Grand Sud des acteurs du secteur autos-motos anciennes et des passionnés de belles mécaniques s’installe trois jours au MEETT, Parc des Expositions, Centre de Conventions & Congrès de Toulouse. 150 exposants, experts en restauration, entreprises spécialisées, clubs et associations viennent à la rencontre des collectionneurs et de celles et ceux souhaitant acheter, restaurer, équiper un véhicule, trouver de bons conseils ou tout simplement s’évader.
Cette édition marque aussi le retour de l’American Day, pour deux jours d’ambiance toujours plus festive avec concerts sur scène et shows de danse.

Le salon Auto-Moto Classic est le moment privilégié de l’année pour se rencontrer, échanger et partager entre amateurs, investisseurs et collectionneurs d’autos et de motos anciennes. C’est aussi l’occasion
unique d’admirer les bolides et les belles deux roues qui n’ont rien perdu de leur superbe, qu’elles soient japonaises ou italiennes. Durant trois jours sur 40 000 m2, près d’un millier de voitures et de motos exposées dans les cinq halls et sur l’esplanade extérieure du MEETT attirent toujours plus d’amateurs et de curieux. Tous les services, les conseils d’experts et les équipements sont présentés sur les stands des marchands de véhicules de collection, de pièces détachées, de produits d’entretien, d’accessoires, de produits dérivés et de spécialistes de la restauration (carrossiers, selliers, …).

L’année dernière, 17 000 visiteurs sont venus admirer les véhicules présentés par les exposants ou les passionnés d’anciennes qui s’alignent sur le parking, chiner un accessoire ou un modèle réduit, assister à
l’arrivée de la Traversée Historique de Toulouse ou plonger dans les années 50 à travers des expositions qui garantissent un grand bol d’air vintage.

INFOS PRATIQUES
Lieu : MEETT Parc des Expositions, Centre de Conventions & Congrès de Toulouse. Concorde
Avenue, 31840 Aussonne
Dates et horaires

  • Vendredi 8 septembre, 14h00 –19h30
    En raison du match de la coupe du monde de rugby France / Nouvelle Zélande le vendredi 8 septembre à
    21h, le salon fermera exceptionnellement ses portes à 19h30
  • Samedi 9 septembre, 10h00 – 19h30
  • Dimanche 10 septembre, 10h00 – 18h00
    Tarif tout public : 13,00 €
    Tarif web : 10,00 €
    Tarif parking anciennes (entrée + parking) : 10,00€. Donne accès au parking « Esplanade »
    réservé aux voitures d’avant 1993 (pour 2 personnes)
    Enfants de 10 -17 ans : 10,00€
    Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans
    Pass Tribu web : 40,00€ valable pour 5 personnes de 10 ans et +
    Tarif web 2 jours : 16,00€ – 3 jours : 20,00€
    Accès
    Transports en commun Tisséo au pied du MEETT
    Depuis l’aéroport : 15 minutes en bus
    Depuis le centre-ville : 35 minutes en tram
    Parking gratuit de 3 000 places
    Restauration : Bars, Restaurant du MEETT « Le Central » et les foodtrucks.
    www.automoto-classic.com/toulouse/

Dans le cadre de la réalisation de la Ligne C, des travaux d’aménagement de la future station Colomiers Gare ont été lancés en mars 2022 avec l’installation d’une emprise chantier sur la surface du parking de la Gare SNCF – Colomiers. Cette emprise chantier impose la fermeture du parking à compter du lundi 17 avril 2023. La gare SNCF reste cependant accessible et ouverte.

Comment alors se garer pour les nombreux usagers de la ligne? Tisséo avance différentes solutions.
Les lignes de bus suivantes – L2, 21, 25, 32, 55, 150 et 151- permettent d’accéder à la gare en moins de 10 minutes depuis les 4 000 places de stationnement gratuites au centre-ville de Colomiers dont plus de 1 000 places dans des parkings couverts.
La gare des Ramassiers dispose d’un parking. Depuis cette gare, il est possible d’emprunter le train et les lignes de bus 25 (Direction Gare SNCF-Colomiers ou Oncopole), 32 (Direction Brax avec un arrêt à la Gare de Colomiers) ou 63 (Direction Compans Caffarelli ou Tournefeuille).

Focus station Colomiers Gare
Cette station terminus accueillera, à terme, un parking relais, une gare bus, 150 places de stationnement pour vélo (100 places à accès réglementé et 50 places sur parvis) et une aire de dépose/reprise. Elle sera située à proximité immédiate de la gare SNCF.
Temps de parcours depuis la future station de métro Ligne C :
Colomiers Gare – Blagnac : 7 minutes
Colomiers Gare – Labège Gare : 38 minutes*
Colomiers Gare – Marengo – Matabiau* : 20 minutes (*noms de station provisoires)

Un calculateur d’itinéraire disponible sur www.tisseo.fr et sur l’appli Tisséo permet également de trouver le meilleur itinéraire en temps réel.

Une aire de dépose/reprise a été créée à proximité immédiate de la Gare SNCF-Colomiers.
Depuis le centre-ville par le passage En Sigal, un parcours sécurisé réservé aux piétons et aux cycles a été créé. Ce parcours permet de rejoindre la gare en 12 minutes à pied ou en 4 minutes à vélo. Le vélo est autorisé à bord des TER sans réservation. Il est possible également de profiter, avec un abonnement, de 60 places de stationnements vélos en gare dans un local sécurisé et abrité.

Tendance venue d’outre-Atlantique, le carport est un abri de voiture qui constitue une alternative au garage traditionnel. Ce dernier est souvent utilisé à des fins de stockage, voire même aménagé en pièce de vie, au détriment du véhicule qui se retrouve à dormir dehors. Réalisable sans permis de construire (juste avec une demande de travaux), le carport est également largement moins coûteux à installer. Fabriquée en aluminium, cette structure à la très tendance toiture plate sert initialement de protection pour votre véhicule, mais ses applications sont bien plus larges. Abri pour camping-car, bateau et même pergola fixe, un carport propose une grande flexibilité sous la plupart de ses aspects. Toiture en polycarbonate pour laisser passer la lumière, modules de stockage fermants à clef, parois latérales complètes ou semi-ouvertes, chaque réalisation se fait à la carte en fonction de vos besoin, goûts et budget. Design, modulable et efficace, cette sorte de nouveau garage floute la frontière entre intérieur et extérieur. Bien réalisé, il apporte une touche de style non négligeable à votre habitation. Avis utilisateurs de véhicules électriques qui connaissent les joies des branchements sous la pluie et des câbles qui traînent par terre. Avec une borne de rechargement placée à l’abri de votre carport, la corvée de devoir brancher la voiture le soir sera largement plus facile à accepter, même si vous êtes déjà au fond de votre canapé.

Du côté des réalisateurs potentiels, Czernik Colomiers est et demeure dans le groupe de tête depuis de nombreuses années. En même temps, avec 50 ans d’expérience, ils savent uuuun peu ce qu’ils font…Contactez les de notre part.